Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 7 sur 7 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Les maisons et immeubles de Blois
    Les maisons et immeubles de Blois Blois - Cadastre : 1980 DN DO
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Référence documentaire :
    p. 129-132 COSPEREC, A. L'évolution de l'espace foncier au XVIe siècle. In : Blois, la forme d'une p. 218-219 COSPEREC, A. Les demeures de la seconde moitié du XVIe siècle. In : Blois, la forme p. 332-338. COSPEREC, A. Demeures et lotissements de la première moitié du XIXe siècle. In DAUDIN, P. Dans le quartier au bas de la cathédrale. Brochure dactylographiée, s. d. vers 1960 p. 92-97. COSPEREC, A. La demeure blésoise au XVIe siècle. In : Blois, un amphithéâtre sur la Loire p. 93-103. COSPEREC, A. La demeure médiévale. In : Blois, la forme d'une ville. Paris : imprimerie p. 132-192. COSPEREC, A. La demeure urbaine au début du XVIe siècle (1500-1530). In : Blois, la p. 250-253. COSPEREC, A. La demeure blésoise au XVIIe siècle. In : Blois, la forme d'une ville p. 293-503. COSPEREC, A. Les demeures au XVIIIe siècle. In : Blois, la forme d'une ville. Paris  : Blois, la forme d'une ville. Paris : imprimerie nationale, 1994.
    Murs :
    pierre de taille pan de bois
    Titre courant :
    Les maisons et immeubles de Blois
    Texte libre :
    classification des maisons par la taille de leur parcelle, il convient donc mieux de les distinguer par leur Les maisons n'offrent pas la variété de plans et de distributions, caractéristiques de l'hôtel, car Blésois découvrent, à tous les échelons de la société, un art nouveau et adoptent une mode jusque- réservée à un milieu restreint. La forme de la parcelle, le plan, et l'élévation de la façade sur rue La forme de la maison dépend essentiellement des dimensions de la parcelle et de son implantation par rapport à la rue. Bien qu'il soit, en ce domaine, difficile de cerner des types rigoureux, un simple examen du cadastre permet d'isoler deux formes de parcelles, perpendiculaire ou parallèle à la rue ; les lanière a subsisté dans de nombreux îlots de la vieille ville, en particulier aux abords des axes commerçants, où il permettait une rentabilité maximale de l'espace foncier. Dans les quartiers de la ville basse et le long de la Grande Rue, son origine est certainement médiévale ; ailleurs, (rues Foulerie
    Illustration :
    Maisons, rue de la Grève. IVR24_19924100760XA Maisons, rue de la Grève. IVR24_19924100756XA Maison détruite rue de la Croix Boissée IVR24_19924100754XA étage, élévation de la façade, coupe. IVR24_19814101039X Maison 18 rue du Commerce ; pilastre, chapiteau, corps de moulures provenant de la façade nord Maison 18 rue du Commerce ; pilastre et chapiteau provenant de la façade nord. Détruite en 1940 maison 18 rue du Commerce ; pilastre et chapiteau provenant de la façade sud. Détruite en 1940 Maison 18 rue du Commerce ; pilastre et chapiteau provenant de la façade nord. Détruite en 1940 maison quai Saint Jean et angle de la rue Jean de Saveuse IVR24_19914100268XA Maison rue de la Croix Boissée : façades ouest ; vue prise du sud au nord. IVR24_19914100538V
  • Bourg : maison (2 rue des Écoles)
    Bourg : maison (2 rue des Écoles) Chançay - 2 rue des Écoles - en village - Cadastre : 2009 AD 272
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Vallée de la Brenne
    Historique :
    Cette maison a été édifiée à la fin du 19e siècle, et surélevée en 1930. Les dépendances situées à gauche en entrant dans la cour datent du début du 20e siècle et l'entrée d'une des caves troglodytiques porte la date 1901 sur sa clé. Une dépendance semi-troglodytique, avec une pièce à four à pain, daterait
    Représentations :
    entablement et de chaînes d'angles en pierre de taille, légèrement en saillie par rapport à la façade. La maison possède un décor que l'on observe sur de nombreuses maisons de Chançay, constitué d'un
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    Maison à rez-de-chaussée et étage de comble, orientée perpendiculairement au coteau et à la rue , dont la façade sud donne sur une cour. L'édifice est construit, selon un plan symétrique, en pierre de taille et couvert d'un toit à longs pans, demi-croupe et noue en ardoise. L'étage de comble est éclairé encadrements en brique et pierre de taille, d'une dépendance semi-troglodytique en moellon enduit et pierre de taille, et de caves troglodytiques creusées dans le coteau.
    Étages :
    rez-de-chaussée étage de comble
    Dates :
    1901 porte la date
    Aires d'études :
    Vallée de la Brenne
    Illustration :
    Carte postale, début du 20e siècle. Vue de la maison avant l'agrandissement de 1930. (Collection
  • Maison (25 rue des Cordeliers)
    Maison (25 rue des Cordeliers) Blois - 25 rue des Cordeliers - en ville - Cadastre : 1980 DO 49 REVOIR
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Historique :
    de la construction, escalier, cheminées gothiques ; 1er quart 19e siècle : reprise des façades et 13e siècle : vestiges de construction médiévale, cellier gothique ; 3e quart 15e siècle : ensemble
    Représentations :
    Support : chapiteaux du cellier support : boiseries et plafond de la chambre sous les combles.
    Murs :
    pierre de taille
    Étages :
    étage de comble
    Illustration :
    Pièce dans la partie nord du comble. Cheminée, décor de stuc. IVR24_19874100131X Pièce dans la partie nord du comble. Alcôve et plafond, décor de stuc. IVR24_19874100130X Pièce dans la partie nord du comble. Détails : mouluration du plafond, décor de stuc Pièce dans la partie nord du comble. Détails : frises de l'alcôve et du plafond. Décor de stuc
  • Maison dite cour Saint-Jacques (80 rue du Commerce)
    Maison dite cour Saint-Jacques (80 rue du Commerce) Blois - 80 rue du Commerce - en ville - Cadastre : 1980 DN 196 186 187 185 197
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Historique :
    locale les bâtiments de cette parcelle abritaient l'hospice Saint-Jacques ; la collégiale du même nom était située en face de l'autre côté de la rue. Cependant aucun texte n'atteste cette appellation . Autour de la cour, les bâtiments ouest et nord datent du 15e siècle ainsi que le passage latéral voûté L'appellation Cour Saint-Jacques ne semble pas être antérieure au 19e siècle ; selon la tradition
    Escaliers :
    escalier de distribution extérieur escalier droit en maçonnerie
    Murs :
    pierre de taille
    Étages :
    étage de comble
    Illustration :
    Angle sud-ouest de la cour. Accès à la cave. IVR24_19834100296X Façades sur cour, vue prise de l'ouest. . IVR24_19814100922X Façades sur cour, vue prise de l'est. IVR24_19814100903X
  • Maison (90 rue du Commerce)
    Maison (90 rue du Commerce) Blois - 90 rue du Commerce - en ville - Cadastre : 1980 DN 191
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Historique :
    Vestiges de constructions antérieures au 19e siècle constituant deux maisons perpendiculaires à la rue ; lors des plans d'alignement des années 1820, la façade sur rue est totalement reconstruite et forme une élévation unique : une travée centrale marque cette délimitation foncière, de même qu'un
    Murs :
    pierre de taille
    Étages :
    étage de comble
  • Maison (75 rue du Commerce)
    Maison (75 rue du Commerce) Blois - 75 rue du Commerce - en ville - Cadastre : 1980 DN 251
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Historique :
    Vestiges de constructions antérieures au 19e siècle, constituant deux maisons perpendiculaires à la rue ; lors des plans d' alignement des années 1820 la façade est totalement reconstruite et forme une
    Murs :
    pierre de taille
  • Thais : maison
    Thais : maison Néons-sur-Creuse - Thais - 45 route de Marigny - en écart - Cadastre : 2015 A 20, 456 1812 A 11
    Copyrights :
    (c) Parc naturel régional de la Brenne (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    La maison est portée sur le plan cadastral de 1812. Les caractères morphologiques extérieurs (étage chaînages d’angle du mur-pignon suggèrent que la maison a fait l’objet d’un rehaussement. La niche contenant la statuette (création récente) a été creusée dans le chaînage d’angle nord-ouest, à la fin du 20e
    Référence documentaire :
    Plan cadastral parcellaire de la commune de Néons-sur-Creuse/par M. Alisard, géomètre du cadastre , sous la direction de M. Lepeintre, directeur des contributions, M. Dauvergne, ingénieur vérificateur . Terminé en 1812. (Archives départementales de l'Indre, 3 P 137).
    Description :
    . Les pleins de travées sont par ailleurs appareillés en pierres de taille. Les abouts de cadre et les le mur gouttereau ouest ; la fenêtre à l’étage est à linteau délardé. Parmi les baies de l’élévation d'équerre de la maison, se dressent de petites dépendances domestiques (un toit à porcs en appentis et un La maison, partiellement enduite, est à un étage carré. Elle est implantée perpendiculairement à la rue. Le mur-pignon nord compte une travée de fenêtres à encadrement feuilluré et à linteau délardé contrepoids de corbeau des cheminées sont visibles dans l'élévation. L'accès (entrée cintrée) s'effectue par est, l’une est cintrée. Un espace (étable ou cellier), contigu à la maison (au sud), a été converti en espace d’habitation. La toiture, à longs pans et à pignons couverts, est en tuile plate. Au retour
    Localisation :
    Néons-sur-Creuse - Thais - 45 route de Marigny - en écart - Cadastre : 2015 A 20, 456 1812 A 11
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    La maison est portée sur le plan cadastral de 1812 (parcelle A 11), dans le haut de l'image Vue générale de la maison depuis le nord-ouest. IVR24_20183600694NUCA Vue de la maison depuis l'est. IVR24_20163600583NUC2A Vue du mur-pignon nord de la maison. IVR24_20163600581NUC2A Vue de l'élévation ouest de la maison, du cellier/toit à porcs (dans la droite de l'image . (Archives départementales de l'Indre, 3 P 137). IVR24_20153600043NUC2A
1