Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 20 sur 20 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Tableau : le Bon Samaritain
    Tableau : le Bon Samaritain Vernou-sur-Brenne
    Représentations :
    Le bon Samaritain premier plan, le Samaritain soigne le voyageur qui vient d'être attaqué par des brigands qui s'enfuient à l'arrière-plan à droite. A gauche de la scène centrale, deux hommes (le lévite et le prêtre), dont l'un arrière-plan, le Samaritain est représenté déposant l'homme blessé dans une auberge.
    Titre courant :
    Tableau : le Bon Samaritain
  • Calice
    Calice Le Boulay
    Représentations :
    Décor à motifs végétaux et floraux (sur le pied et sur le noeud), épis de blé et grappes de raisins (sur le pied). Instruments de la Passion : croix, couronne d'épines et clous (sur le pied).
    Description :
    . La coupe est vissée sur le pied.
    Localisation :
    Le Boulay
  • Stalles
    Stalles Vernou-sur-Brenne
    Historique :
    Un devis, pour la réalisation de 17 stalles et d'une porte latérale dans le choeur, daté du 21
    Dimension :
    Dimensions des stalles situées à gauche dans le choeur.
  • Ciboire n°2
    Ciboire n°2 Neuillé-le-Lierre
    Inscriptions & marques :
    Poinçons de garantie et de titre départements 1809-1819 sur le bord de la coupe et le bord du
    Représentations :
    Cordelette sur le pied et sur la collerette.
    Localisation :
    Neuillé-le-Lierre
  • Ciboire des malades n°3
    Ciboire des malades n°3 Auzouer-en-Touraine
    Représentations :
    Croix surmontant le couvercle.
  • Port dit port refuge ou gare d'eau de l'embouchure de l'Indre
    Port dit port refuge ou gare d'eau de l'embouchure de l'Indre Avoine - le Néman - en écart
    Historique :
    le passage des bateaux. Selon lui, après ces travaux, la gare pourrait accueillir 130 bateaux préfectoral daté du 5 mars 1874 précise que le bras de la Loire compris entre l'île des Buteaux et la rive glace et de grandes crues pour le garage des bateaux. A cette date, on estime qu'il serait nécessaire
    Description :
    Le port refuge était situé entre la rive gauche du fleuve et l'île des Buteaux, près de
    Typologies :
    , les ingénieurs désignent ces structures sous le terme de gare d'eau
    Localisation :
    Avoine - le Néman - en écart
  • Port dit port de Berthenay ou port Maillé
    Port dit port de Berthenay ou port Maillé Berthenay - le Grand Moreau Picou - en écart
    Historique :
    Le port Maillé figure sur le cadastre napoléonien de la commune de Luynes (1811) et sur la carte de Coumes de 1848. On voit sur ce deuxième document que le bac reliant Berthenay et Luynes abordait au port Maillé. Il semble qu'au milieu du XIXe siècle, le port prenne le nom de port de Berthenay. Celui-ci est
    Description :
    Le port de Berthenay est situé sur la rive gauche près de l'actuel lieudit le Grand Moreau Picou.
    Localisation :
    Berthenay - le Grand Moreau Picou - en écart
  • Port dit port du Gravier
    Port dit port du Gravier Cinq-Mars-la-Pile - le Gravier - en écart
    Historique :
    Le port du Gravier est représenté sur un très beau document dessiné par M.de la Sauvagère en 1770 perrés renforcés par des lignes de pieux. La cale figure également sur le cadastre napoléonien de 1829 et sur la carte de Coumes de 1848. Le port lui-même est mentionné en 1804 sous le nom de port de la Pile et en 1825 sous le nom de port du Gravier. Il semble que ces deux appelations désignent bien le même port. Le site a été abandonné vers 1850 lorsqu'un barrage a été établi vis à vis du lieudit la Poste pour fermer le bras droit du fleuve. Un plan de 1865 montre bien le tracé du thalweg de 1845
    Description :
    Le port du Gravier était situé sur la rive droite, non loin la pile de Cinq-Mars. La cale dont il était équipé dans sa partie amont n'a pas été repérée sur le terrain.
    Localisation :
    Cinq-Mars-la-Pile - le Gravier - en écart
    Illustration :
    Le port du Gravier à Cinq-Mars-la-Pile. In : Recueil d'antiquités dans les gaules, M. de la
  • Statue : Christ en croix, dit Christ de Vauchevrier
    Statue : Christ en croix, dit Christ de Vauchevrier Château-Renault
    Historique :
    Christ placé à l'origine sur la croix de chemin de Vauchevrier. Profané en 1830, le Christ a depuis
    Référence documentaire :
    Bulletin paroissial de Auzouer et Neuillé-le-Lierre, juillet 1930.
    Annexe :
    de l'un d'eux, sa fin chrétienne. Chacun subit le supplice voulu par lui à l'image du Christ 1832 Récit de la profanation du Christ de Vauchevrier, dans le Bulletin paroissial d'Auzouer et Neuillé -le-Lierre de juillet 1930. "Le Christ de Vauchevrier Cette année amène le centenaire de la cérémonies ont eu lieu et auront encore lieu à Château-Renault. Il est bon de connaître exactement le fait de Vauchevrier, eurent l'idée sacrilège d'en détacher le Christ et de s'en faire un jouet. L'ayant arraché violemment, puis mutilé, ils mirent le comble à cette orgie d'impiété en délibérant sur son sort . L'un proposa de le faire écraser par les charrettes en le jetant sur la route, un autre de lui crever mettant la main à l'œuvre, attachait le Christ et lui adressait entre autres injures cet épouvantable enlever. Personne ne soupçonnait le rapport qu'il y avait entre la maladie et la mort de ces trois jeunes leur crime, les coupables avaient gardé le secret, et étaient restés inconnus. Mais la révélation du
  • Coudray : ferme
    Coudray : ferme Cigogné - Le Coudray - en écart - Cadastre : 1823 A2 386 2010 ZO 33
    Historique :
    par dendrochronologie : pour le logis, des années 1822-23 ; pour la grange, de 1819. Le logis semble
    Description :
    Plusieurs corps de bâtiments déterminant une vaste cour fermée constituent la ferme du Coudray. Le premier bâtiment abrite un logis, une étable et une grange. Le comble à surcroît est desservi par une en plein cintre. L'étable possède un plafond en bouzillis et a conservé sa mangeoire. Le logis situé observe un toit à longs pans couvert en tuile plate sur le tout, à l'exception de l'appentis accolé au accolés, le tout couvert en ardoise. Un second hangar ferme la cour à l'est. En entrant dans la cour, à
    Localisation :
    Cigogné - Le Coudray - en écart - Cadastre : 1823 A2 386 2010 ZO 33
    Illustration :
    Vue d'ensemble d'un corps de bâtiment abritant le logis, l'étable, une grange et un hangar, le tout
  • Port dit port refuge du Bec du Cher
    Port dit port refuge du Bec du Cher Villandry - Bec du Cher - isolé
    Historique :
    creusant et en élargissant ce fossé à 18 pieds (5,80 m) il pourrait contenir 100 bateaux. Le fossé dont il fossé Sainte-Anne (carte IGN) qui débouche dans le Cher à la confluence du Cher et de la Loire largeur "dans le fond". Il est difficile de savoir si ces travaux d'amélioration ont été effectivement
    Description :
    Le port refuge du Bec du Cher était situé près de l'embouchure de la rivière du Cher.
    Typologies :
    , les ingénieurs désignent ces structures sous le terme de gare d'eau
    Illustration :
    Plan de la Loire dans le département d'Indre-et-Loire, Service spécial de la Loire, milieu XIXe
  • Port dit port refuge de la Cisse
    Port dit port refuge de la Cisse Vouvray - Bec de Cisse - en écart
    Historique :
    . L'installation de cet ouvrage a limité l'espace disponible pour le stationnement des bateaux à la section située entre le barrage et l'embouchure dans le fleuve.
    Description :
    Le port refuge de la Cisse était établi à l'embouchure de la rivière de la Cisse, sur la rive
    Typologies :
    , les ingénieurs désignent ces structures sous le terme de gare d'eau
    Illustration :
    Plan du cours de la Loire entre le Bec de la Sisse (sic) et Rochecorbon, mention de l'embouchure de Projet d'exhausser le barrage de la Cisse, ingénieur ordinaire Leroux, 17 mars 1897. (direction La rivière de la Cisse, vue prise vers l'aval depuis le pont de la Cisse. Cet espace était utilisé
  • Tableau : l'Annonciation
    Tableau : l'Annonciation Vernou-sur-Brenne
    Historique :
    gravure exécutée par Laurent Cars en 1728. Le tableau a été restauré en 1997 par l'atelier Marc Philippe à
    Représentations :
    représentant le Saint-Esprit. Deux angelots dans les nuées.
  • Bourg : église paroissiale Saint-Pierre (4 rue de l'Église)
    Bourg : église paroissiale Saint-Pierre (4 rue de l'Église) Chançay - 4 rue de l'Église - en village - Cadastre : 1816 A2 1717 2009 AD 262
    Historique :
    Le bourg de Chançay, qui dépendait de Vernou, fut érigé en paroisse en 1207. L'église primitive aurait été fondée à cette époque par "le chevalier Villavars, seigneur du Verger". En 1731, l'archevêque demande à ce que l'on trouve "des fonds avec le seigneur de la ditte paroisse pour bastir une église ou " dans un contrat de vente de 1618. Le clocher a été édifié vers 1825 sur la base d'une tour presque
    Description :
    assurent la stabilité des angles nord-est, nord-ouest et sud-ouest. L'entrée située sur le mur latéral de . Une fausse-voûte lambrissée en anse de panier recouvre la nef, l'avant-choeur et le choeur dont les -choeur et une seconde permet d'accéder de l'avant-choeur au choeur. Le clocher est construit en pierre de sur le mur gouttereau est, et englobe l'un des contreforts jumelés de l'angle nord-est. Plusieurs baies murées sont visibles sur le mur est, le pignon nord et la sacristie. Le mur ouest de la nef
    Illustration :
    Vue d'ensemble, depuis le sud-est. IVR24_20113702485NUCA Vue intérieure de la nef vers le choeur. IVR24_20113702494NUCA Vue intérieure depuis le choeur. IVR24_20113702496NUCA Graffiti sur le mur ouest de l'église (ostensoirs-soleils posés sur des autels
  • Cale dite cale abreuvoir simple (port de Langeais)
    Cale dite cale abreuvoir simple (port de Langeais) Langeais - en agglomération
    Historique :
    L'ouvrage figure pour la première fois sur le cadastre napoléonien de 1829. Il a probablement été
    Illustration :
    Plan de la Loire dans le département d'Indre-et-Loire, milieu XIXe siècle. Détail sur le port de Vue d'ensemble de la cale prise depuis le pont suspendu (vers l'amont). Carte postale ancienne du Vue d'ensemble prise depuis le pont suspendu (vers l'amont). IVR24_20063700828NUCA
  • Cale dite cale abreuvoir simple (port de Chouzé)
    Cale dite cale abreuvoir simple (port de Chouzé) Chouzé-sur-Loire - quai des Sarrazins - en village
    Historique :
    L'ouvrage est mentionné sur le cadastre napoléonien de 1830. Lors de la réfection du port de Chouzé
    Description :
    d'organeaux et de deux escaliers situés dans le perré haut.
    Illustration :
    Plan de la Loire dans le département d'Indre-et-Loire, milieu XIXe siècle. Détail sur le port de Projet de construire une rampe d'abordage pour le bac (à gauche) avec mention de l'actuelle rampe servant au bac, 17 juin 1863, plan dressé par le conducteur des Ponts-et-Chaussées. (archives
  • Cale dite cale abreuvoir simple (port de Langeais)
    Cale dite cale abreuvoir simple (port de Langeais) Langeais - en agglomération
    Historique :
    L'ouvrage figure pour la première fois sur le cadastre napoléonien de 1829. Il a probablement été
    Illustration :
    Plan de la Loire dans le département d'Indre-et-Loire, milieu XIXe siècle. Détail sur le port de Vue d'ensemble prise depuis le pont suspendu (vers l'aval). IVR24_20063700831NUCA
  • Cale dite cale abreuvoir simple de Saint-Cyr (port de Saint-Cyr)
    Cale dite cale abreuvoir simple de Saint-Cyr (port de Saint-Cyr) Tours - la Péraudière - en ville
    Historique :
    1822 sous le nom de port embarcadère. Plusieurs documents figurent deux autres cales à proximité : une ouvrages n'ont pas été repérés sur le terrain. L'abordage du bac s'effectuait à la cale de Saint-Cyr au
    Description :
    . Elle mesure quatre mètres de large sur 65 mètres de long. Le pavage de l'ouvrage a été totalement
    Illustration :
    Plan du cours de la Loire par l'ingénieur en chef Cormier, 12 mars 1822. Détail sur le port Plan de la Loire dans le département d'Indre-et-Loire, Service Spécial de la Loire, milieu XIXe
  • Cale dite cale abreuvoir simple de l'Ile d'Or 2
    Cale dite cale abreuvoir simple de l'Ile d'Or 2 Amboise - quai du Maréchal Foch - en ville
    Illustration :
    Plan des abords de la rue de l'Entrepont et de la petite levée joignant le bras septentrional de la Situation du lit de la Loire entre Amboise et Montlouis, plan par le conducteur Harmani, 1852 Vue d'ensemble prise depuis le pont. IVR24_20113701900NUCA
  • Bourg : maison (2 rue des Écoles)
    Bourg : maison (2 rue des Écoles) Chançay - 2 rue des Écoles - en village - Cadastre : 2009 AD 272
    Description :
    grâce à une baie percée dans le fronton pignon. Présence d'une dépendance en moellon enduit avec taille, et de caves troglodytiques creusées dans le coteau.
1