Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 20 sur 21 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Tableau : le Bon Samaritain
    Tableau : le Bon Samaritain Vernou-sur-Brenne
    Représentations :
    Le bon Samaritain premier plan, le Samaritain soigne le voyageur qui vient d'être attaqué par des brigands qui s'enfuient à l'arrière-plan à droite. A gauche de la scène centrale, deux hommes (le lévite et le prêtre), dont l'un arrière-plan, le Samaritain est représenté déposant l'homme blessé dans une auberge.
    Titre courant :
    Tableau : le Bon Samaritain
  • Hôtel de voyageurs du Dauphin, actuellement immeuble (39 rue Villette-Gâté)
    Hôtel de voyageurs du Dauphin, actuellement immeuble (39 rue Villette-Gâté) Nogent-le-Rotrou - 39 rue Villette-Gâté - en ville
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Nogent-le-Rotrou du 13ème au 18ème siècle
    Historique :
    irrégularités de plan et le redoublement du mur pignon du bâtiment 1 posent néanmoins la question d’une origine plus ancienne. Le bâtiment était antérieurement composé d'un étage en moins sur la rue Villette Gâté forme et le nom qu’on lui connaît aujourd’hui. Durant le 20e siècle, il accueille un hôtel de voyageurs
    Référence documentaire :
    Fol 7. Archives nationales. Série P : article P898, numéro 38. Aveu et dénombrement de Nogent-le 10 - Nogent-le-Rotrou. Hôtel du Dauphin et rue Charronnerie. Début 20e siècle. Impr. photoméc . Carte postale. (Musée-Château Saint-Jean, Nogent-le-Rotrou).
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    -Gâté. Le même passage donne accès à une tour d’escalier dans-œuvre desservant les étages. Le bâtiment 1 comporte trois niveaux sur rue contre deux niveaux sur cour. Le pignon nord comporte encore un rampant en ). Le fronton est sculpté d’un monstre marin (dauphin) et de deux navires sur fond de mer démontée. Les (parfois délardées) dont le chambranle forme un bandeau. La séparation entre les deux cours est marquée par , portant sur des pilastres et un entablement. Le bâtiment 6 est quant à lui éclairé par des ouvertures à plates-bandes et en plein-cintre dont le chambranle forme un bandeau. Des abreuvoirs en pierre sont
    Localisation :
    Nogent-le-Rotrou - 39 rue Villette-Gâté - en ville
    Annexe :
    Aveu et dénombrement de Nogent-le-Rotrou (1648). AN. série P : article P898. Aveu et dénombrement de Nogent-le-Rotrou (1648). fol. 7. [...] Item dix huict deniers de cens audict jour sainct remy pour hautes au derriere cave greniers court et escuryes le tout joignant par le devant a ladicte rue de la rue suyvye de plusieurs bastiments le long de la dicte allee escuryes au bout chambres basses et hautes cave greniers court et jardin auquel y a un jeu de boulle couvert le tout en un tenant contenant concistant en un corps de logis et allee sur rue suyvye de plusieurs bastiments le long de la dicte allee couvert le tout en un tenant contenant dix neuf perches un quard joignant par devant a ladicte rue de la
    Aires d'études :
    Nogent-le-Rotrou
  • Fonts baptismaux
    Fonts baptismaux Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle Le patrimoine du centre hospitalier régional d'Orléans
    Historique :
    Avant le Concordat, il n'y avait pas de baptême dans l'enceinte de l'hôpital général. En 1803, les
    Représentations :
    La vasque est ornée de godrons, le pied, qui adopte un plan chantourné, est orné de volutes
    Description :
    La vasque à deux cuves et le pied sont en marbre rouge veiné, le couvercle est en bois surmonté
    Dimension :
    h = 97 ; l = 74 ; la = 60. Dimensions de la vasque. Hauteur avec le couvercle : 136.
  • Ciboire n°2
    Ciboire n°2 Neuillé-le-Lierre
    Inscriptions & marques :
    Poinçons de garantie et de titre départements 1809-1819 sur le bord de la coupe et le bord du
    Représentations :
    Cordelette sur le pied et sur la collerette.
    Localisation :
    Neuillé-le-Lierre
  • Ciboire des malades n°3
    Ciboire des malades n°3 Auzouer-en-Touraine
    Représentations :
    Croix surmontant le couvercle.
  • Custode
    Custode Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le donateur Poinçon de garantie apposé sur le corps et le couvercle. Inscription : POUR LA GLOIRE DE DIEU
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle Le patrimoine du centre hospitalier régional d'Orléans
    Historique :
    communion d'un malade ou de toute personne ne pouvant assister à la messe. La communion est portée par le
    Illustration :
    Vue de la face : le Christ et saint Jean. IVR24_20124500079NUC2A
  • Hôtel d'Alluye (8 rue Saint Honoré)
    Hôtel d'Alluye (8 rue Saint Honoré) Blois - 8 rue Saint Honoré - en ville - Cadastre : 1980 DN 94
    Texte libre :
    étaient en marbre blanc, matériau signalé implicitement par le devis : celui-ci stipule, en effet, qu'il de Jacques Coeur, à la bourgeoisie financière des notaires et secrétaires du roi. Sous le règne de de la République de Florence. Ses nombreuses relations avec le monde italien lui permettent édification entre 1500 et 1508, peu après le "logis neuf", tout comme les hôtels de Mayenne et Hurault de tentatives devaient échouer face à l'opposition d'un voisin plus modeste, le jurisconsulte Denis Dupont, qui entre le début du XVIIe siècle et le troisième quart du XIXe. Lors de la saisie des biens de la famille aujourd'hui comprise entre le 15 et le 25 rue Porte-Chartraine) fut séparée de la propriété (82). Au sud, le long de la rue Saint-Honoré, différents actes, plus récents, révèlent que le terrain s'étendait sur les des parcelles peu profondes longeant la rue. Le domaine foncier de Robertet, ainsi restitué, formait demeure surpassant par ses dimensions et par son luxe toutes les résidences contemporaines. Le vaste
  • Pendule
    Pendule Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle Le patrimoine du centre hospitalier régional d'Orléans
    Représentations :
    Le cadran est souligné de palmettes.
  • Commode
    Commode Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle Le patrimoine du centre hospitalier régional d'Orléans
    Description :
    La commode, en noyer ciré, ouvre à quatre rangs de tiroirs, dont le tiroir supérieur dépourvu de serrure et les boutons de tirage sont en laiton doré, le plateau est en marbre noir veiné.
  • Croix de mission
    Croix de mission Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle Le patrimoine du centre hospitalier régional d'Orléans
    Historique :
    d'un ensemble de deux croix bénites le 5 décembre 1824, dans le cadre du mouvement national de re
  • Armoire
    Armoire Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle Le patrimoine du centre hospitalier régional d'Orléans
    Description :
    ornées de palmettes. Le meuble, qui ne ferme pas à clé, est dépourvu de système de tirage.
  • Statue : Christ en croix, dit Christ de Vauchevrier
    Statue : Christ en croix, dit Christ de Vauchevrier Château-Renault
    Historique :
    Christ placé à l'origine sur la croix de chemin de Vauchevrier. Profané en 1830, le Christ a depuis
    Référence documentaire :
    Bulletin paroissial de Auzouer et Neuillé-le-Lierre, juillet 1930.
    Annexe :
    de l'un d'eux, sa fin chrétienne. Chacun subit le supplice voulu par lui à l'image du Christ 1832 Récit de la profanation du Christ de Vauchevrier, dans le Bulletin paroissial d'Auzouer et Neuillé -le-Lierre de juillet 1930. "Le Christ de Vauchevrier Cette année amène le centenaire de la cérémonies ont eu lieu et auront encore lieu à Château-Renault. Il est bon de connaître exactement le fait de Vauchevrier, eurent l'idée sacrilège d'en détacher le Christ et de s'en faire un jouet. L'ayant arraché violemment, puis mutilé, ils mirent le comble à cette orgie d'impiété en délibérant sur son sort . L'un proposa de le faire écraser par les charrettes en le jetant sur la route, un autre de lui crever mettant la main à l'œuvre, attachait le Christ et lui adressait entre autres injures cet épouvantable enlever. Personne ne soupçonnait le rapport qu'il y avait entre la maladie et la mort de ces trois jeunes leur crime, les coupables avaient gardé le secret, et étaient restés inconnus. Mais la révélation du
  • Autel secondaire Sainte-anne (autel, degré d'autel, 2 gradins d'autel, retable, statue) (cathédrale Saint-Louis)
    Autel secondaire Sainte-anne (autel, degré d'autel, 2 gradins d'autel, retable, statue) (cathédrale Saint-Louis) Blois - place Saint Louis - en ville
    Inscriptions & marques :
    Sur le socle de la statue : STA ANNA.
    Historique :
    La chapelle Sainte Anne a été aménagée après 1810 par le curé Mathurin Gallois (mort en 1817), puis
    Annexe :
    statue, la décoration ; le tout fourni par M. Gallois" [n'est pas mentionné dans l'inventaire du mobilier Saint-Louis de Blois (1827-1871) : 16 mai 1843 : Le chanoine Pacheran propose de faire restaurer à ses frais la chapelle Sainte-Anne. Le conseil "adopte le plan de la boiserie [et du confessionnal] qui devra harmoniser avec les travaux de ce genre déjà exécutés dans deux autre chapelles". 3 décembre 1844 : le
  • Tableau : l'Annonciation
    Tableau : l'Annonciation Vernou-sur-Brenne
    Historique :
    gravure exécutée par Laurent Cars en 1728. Le tableau a été restauré en 1997 par l'atelier Marc Philippe à
    Représentations :
    représentant le Saint-Esprit. Deux angelots dans les nuées.
  • Autel secondaire du Sacré-Coeur (autel, degré d'autel, gradin d'autel, tabernacle, statue) (cathédrale Saint-Louis)
    Autel secondaire du Sacré-Coeur (autel, degré d'autel, gradin d'autel, tabernacle, statue) (cathédrale Saint-Louis) Blois - place Saint Louis - en ville
    Annexe :
    cathédrale établi en 1817, à la mort du curé Mathurin Gallois. "26°. Chapelle du sacré coeur. L'autel, le conseil de fabrique de l'église cathédrale de Saint-Louis de Blois (1827-1871). 19 décembre 1836 : le
  • Clôture de la chapelle (cathédrale Saint-Louis)
    Clôture de la chapelle (cathédrale Saint-Louis) Blois - place Saint Louis - en ville
    Historique :
    L' ancien "tour de l' autel" en bois avait été vendu en 1793 au citoyen Marjola. Le décor de
    Description :
    Deux rangées de grecques forment la base et le sommet de cette grille.
  • Ciboire 2 (cathédrale Saint-Louis)
    Ciboire 2 (cathédrale Saint-Louis) Blois - place Saint Louis - en ville
    Description :
    En trois parties vissées, fausse coupe ajourée, croix rapportée vissée sur le couvercle ; rubis
  • Cimetière Saint-Saturnin (rue Munier)
    Cimetière Saint-Saturnin (rue Munier) Blois - rue Munier - en ville - Cadastre : 1980 DH 180
    Historique :
    se placer au tout début du règne de François 1er, si l'on en juge par le style des chapiteaux de la restauré et aménagé pour abriter le musée lapidaire de la ville. En 1980, le puits qui se trouvait au
    Référence documentaire :
    p. 88-93. LESUEUR, F. Le cimetière Saint-Saturnin. Congrès Archéologique de France, 88e session PILLET. Le cimetière de Vienne à Blois. In : L'aitre de Saint-Maclou de Rouen. Paris, 1924, p. 137.
  • Maison dite cour Saint-Jacques (80 rue du Commerce)
    Maison dite cour Saint-Jacques (80 rue du Commerce) Blois - 80 rue du Commerce - en ville - Cadastre : 1980 DN 196 186 187 185 197
    Historique :
    . Autour de la cour, les bâtiments ouest et nord datent du 15e siècle ainsi que le passage latéral voûté  ; le bâtiment sur rue a été totalement reconstruit lors des plans d'alignement des années 1820.
  • Autel secondaire Saint-Pierre (autel, degré d'autel, 2 gradins d'autel, retable) (cathédrale Saint-Louis)
    Autel secondaire Saint-Pierre (autel, degré d'autel, 2 gradins d'autel, retable) (cathédrale Saint-Louis) Blois - place Saint Louis - en ville
    Historique :
    restauration du culte ; reparée en 1807 par Fesneau et le sculpteur Jean Claude Ticlet, auteur d' un nouvel