Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 9 sur 9 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Bourg : maison (24 place de l’Église)
    Bourg : maison (24 place de l’Église) Lureuil - Bourg - 24 place de l'Église - en village - Cadastre : 2015 B 437 1812 B 510
    Copyrights :
    (c) Parc naturel régional de la Brenne (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    Un bâtiment aux proportions comparables à la maison actuelle figure sur le plan cadastral de 1812 . Les matrices indiquent une démolition de maison en 1866. La reconstruction de l’édifice pourrait dater de la seconde moitié du 19e ou du début du 20e siècle. Des modifications remontent au milieu du 20e
    Référence documentaire :
    Archives municipales de Lureuil ; 1 G 3 ; 1 G 4. Matrices cadastrales, tableaux d'augmentation et de première classe et M. Boistard, géomètre des Eaux et Forêts. (Archives départementales de l'Indre Plan cadastral parcellaire de la commune de Lureuil, terminé en 1812/par M. Démontureux, géomètre de diminution.
    Description :
    La maison est orientée est-ouest, perpendiculairement à la rue. Elle est enduite (avec solin de murs) et en rez-de-chaussée. Sa toiture, à longs pans (et coyaux) et à pignons couverts, est en tuile plate. L’accès s'effectue par le mur gouttereau. Une dépendance, enduite et couverte de tôle ondulée
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Localisation :
    Lureuil - Bourg - 24 place de l'Église - en village - Cadastre : 2015 B 437 1812 B 510
    Titre courant :
    Bourg : maison (24 place de l’Église)
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    de l'image. (Archives départementales de l'Indre). IVR24_20153600439NUC2A Un bâtiment agricole (?) est porté sur le plan cadastral de 1812 (parcelle B 510), dans la gauche Vue de la maison et de son cellier/étable (à droite) depuis le nord-ouest. IVR24_20153600568NUC2A
  • Bourg : maison (20 place de l'Église)
    Bourg : maison (20 place de l'Église) Lureuil - Bourg - 20 place de l'Église - en village - Cadastre : 2015 B 439 1812 B 500, 507
    Copyrights :
    (c) Parc naturel régional de la Brenne (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    La maison ainsi qu'un bâtiment agricole (aligné à l'ouest) sont portés sur le plan cadastral de 1812. La maison a été reconstruite ou a fait l'objet de modifications dans la seconde moitié du 19e
    Référence documentaire :
    Archives municipales de Lureuil ; 1 G 3 ; 1 G 4. Matrices cadastrales, tableaux d'augmentation et de première classe et M. Boistard, géomètre des Eaux et Forêts. (Archives départementales de l'Indre Plan cadastral parcellaire de la commune de Lureuil, terminé en 1812/par M. Démontureux, géomètre de diminution.
    Description :
    moellons en grès). Elle est en rez-de-chaussée à comble à surcroît. L'accès s'effectue par le mur
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Localisation :
    Lureuil - Bourg - 20 place de l'Église - en village - Cadastre : 2015 B 439 1812 B 500, 507
    Titre courant :
    Bourg : maison (20 place de l'Église)
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    ), dans la gauche de l'image. (Archives départementales de l'Indre). IVR24_20153600439NUC2A Une maison et un autre bâtiment sont portés sur le plan cadastral de 1812 (parcelles B 500 et 507 Vue de la maison depuis le nord-est. IVR24_20153600569NUC2A
  • Bourg : maison (18 rue de la Mairie)
    Bourg : maison (18 rue de la Mairie) Lureuil - Bourg - 18 rue de la Mairie - en village - Cadastre : 2015 B 375
    Copyrights :
    (c) Parc naturel régional de la Brenne (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    Le bâtiment sud de la maison a vraisemblablement été construit dans le dernier quart du 19e siècle construction, au moment de la prise de vue). Au milieu du 20e siècle, l’édifice abritait un café-restaurant et une salle de bal (information orale). Une pompe à essence se trouvait près de l’établissement, le long de la rue (voir carte postale ancienne).
    Référence documentaire :
    Archives municipales de Lureuil ; 1 G 3 ; 1 G 4. Matrices cadastrales, tableaux d'augmentation et de diminution. Route de Martizay (rue de la Mairie vue depuis le sud). [s.d.]. Carte postale. (Collection privée).
    Description :
    La maison, alignée à la rue de la Mairie, est enduite et à un étage carré. Elle se compose de deux gouttereau. Les encadrements de baies et les chaînages d’angle sont harpés et saillants. Le bâtiment sud est doté d’une corniche moulurée, et d’un bandeau en haut de murs.
    Localisation :
    Lureuil - Bourg - 18 rue de la Mairie - en village - Cadastre : 2015 B 375
    Titre courant :
    Bourg : maison (18 rue de la Mairie)
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    La maison/café-restaurant (et sa pompe à essence) est au centre de cette carte postale datant de la Vue de la maison depuis le sud-est. IVR24_20153600458NUC2A
  • Bourg : ferme puis maison (2 place de l’Église)
    Bourg : ferme puis maison (2 place de l’Église) Lureuil - Bourg - 2 place de l'Église - en village - Cadastre : 2015 B 353 1812 A 899, 900, 901
    Copyrights :
    (c) Parc naturel régional de la Brenne (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    un accès aux combles dans le mur-pignon ouest de la maison (Archives municipales de Lureuil, 1 O). sur le plan cadastral de 1812. Elle a été convertie en maison dans la seconde moitié du 20e siècle . L’ancien logement a été en partie remanié à partir de la fin du 20e siècle. Sa partie ouest a conservé une
    Référence documentaire :
    Archives municipales de Lureuil, 1 O. Voirie. de première classe et M. Boistard, géomètre des Eaux et Forêts. (Archives départementales de l'Indre Plan cadastral parcellaire de la commune de Lureuil, terminé en 1812/par M. Démontureux, géomètre Bourg de Lureuil. [ca 1950]. Carte postale. (Collection privée).
    Description :
    Cette ancienne ferme se compose aujourd’hui d’une maison (logement de ferme en partie remanié) et , en rez-de-chaussée (légèrement surélevé) et à accès en mur gouttereau. La toiture, en tuile plate , est à longs pans et à coyaux. La charpente de la partie ouest est à chevrons-formant-fermes, avec dans les faux-entraits et faisant office de panne. Une cheminée (remaniée) à cadre en bois est adossée à un mur de refend du logement (partie ouest). Une petite dépendance en appentis (cellier ou toit à porcs) prolonge l’extrémité de toiture de la maison (au sud). L’étable, également enduite et couverte de tuile plate, est implantée à l’est de la maison. Son accès est en mur gouttereau.
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé
    Localisation :
    Lureuil - Bourg - 2 place de l'Église - en village - Cadastre : 2015 B 353 1812 A 899, 900, 901
    Titre courant :
    Bourg : ferme puis maison (2 place de l’Église)
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    . (Archives départementales de l'Indre). IVR24_20153600439NUC2A La maison semble figurer sur le plan cadastral de 1812 (parcelle A 899), dans le centre de l'image L'ancienne ferme (avec l'ensemble des bâtiments agricoles) est visible dans le haut-droit (près de Vue de la maison depuis le sud-est. IVR24_20153600535NUC2A Vue du mur-pignon sud de la maison. IVR24_20153600536NUC2A Vue de l'étable depuis le sud-est. IVR24_20153600534NUC2A Vue de la charpente de la partie ouest de la maison. IVR24_20163600344NUC2A
  • Bourg : maison, ancien logement de l'institutrice (5 rue Jean-Moulin)
    Bourg : maison, ancien logement de l'institutrice (5 rue Jean-Moulin) Villedômer - 5 rue Jean-Moulin - en village - Cadastre : 2012 D 470
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Vallée de la Brenne
    Historique :
    1887, proposé par Labadie, architecte à Tours, est approuvé en 1911. Les travaux sont réceptionnés définitivement le 23 novembre 1913. Le logement de l'institutrice est aujourd'hui une habitation privée.
    Référence documentaire :
    Écoles. 1902-1914. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O 276). Archives départementales d'Indre-et-Loire. 2 O 276. Écoles. 1902-1914.
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    L'édifice est de plan rectangulaire, à étage carré construit en moellon enduit, couvert d'un toit à pierre de taille. Un cordon en brique matérialise la séparation entre le rez-de-chaussée et l'étage. Une corniche en pierre de taille couronne l'édifice.
    Titre courant :
    Bourg : maison, ancien logement de l'institutrice (5 rue Jean-Moulin)
    Aires d'études :
    Vallée de la Brenne
    Illustration :
    Projet de logement de l'institutrice. Élévation de la façade ouest, Labadie, 1911. (Archives Projet de construction d'un logement de l'institutrice. Plans du rez-de-chaussée, du premier étage et coupe transversale, Labadie, 1911. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O 276 Projet de construction d'un logement de l'institutrice. Élévation de la façade sud, Labadie, 1911 . (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O 276). IVR24_20133700406NUC2A
  • Camusetterie : demeure
    Camusetterie : demeure Néons-sur-Creuse - La Camusetterie - - isolé - Cadastre : 2015 D 251, 252, 253, 255
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général (c) Parc naturel régional de la Brenne
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    La ferme qui figure sur le plan cadastral de 1812 a disparu. Les anciens logements de ferme de la propriété sont des constructions ultérieures. Ils datent de 1903 (logement dit du métayer) et de 1911. La nouvelle en 1885. Le pavillon a servi dans la première moitié du 20e siècle de logement (double) pour les
    Parties constituantes non étudiées :
    pavillon de jardin
    Référence documentaire :
    Archives municipales de Néons-sur-Creuse ; 1 G 4. Matrices cadastrales, tableaux d'augmentation et . Terminé en 1812. (Archives départementales de l'Indre, 3 P 137). Plan cadastral parcellaire de la commune de Néons-sur-Creuse/par M. Alisard, géomètre du cadastre , sous la direction de M. Lepeintre, directeur des contributions, M. Dauvergne, ingénieur vérificateur de diminution. DU POUGET, Marc, PECHERAT, René, DE MONTIGNY, Arnaud (dir.) / TREZIN, Christian. collab. Châteaux
    Escaliers :
    escalier de distribution extérieur escalier droit escalier de distribution extérieur escalier tournant à retours
    Description :
    La demeure se compose d’une maison de notable, d’un "pavillon" (en forme de tour à base octogonale agricole, vestiges de la partie agricole d’une ancienne ferme. Tous les bâtiments sont complètement enduits, hormis le hangar agricole. La maison de notable (à un étage carré et un étage de comble avec rez -de-chaussée surélevé) est orientée est-ouest. Elle se compose de deux corps de bâtiment accolés en -corps). Cinq lucarnes à fronton et à redents éclairent l’étage de comble. La façade de la maison partie centrale en retrait, où se trouve l’accès principal. Le haut de ce mur gouttereau prend la forme d'un fronton triangulaire à redents. Les baies de l’étage carré sont surmontées de décors moulurés "pavillon" est une tour octogonale abritant deux étages carrés et un étage de soubassement. Il comprend une cave et deux niveaux d’habitations (logements de domestiques). La toiture à pans multiples est en ardoise. L’écurie-remise est couverte de tuile plate. Sa façade principale, en mur gouttereau, est
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble rez-de-chaussée étage de soubassement
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    1812 (section D). (Archives départementales de l'Indre, 3 P 137). IVR24_20153600029NUC2A Le lieu-dit ("la Camusetrie") figure sur la carte de Cassini, vers 1765. IVR24_20153600048NUC2B L'ancienne ferme de la Camusetterie (intégralement disparue) est portée sur le plan cadastral de Vue de la maison depuis le sud. IVR24_20153600287NUC2A Vue de la maison depuis l'est. IVR24_20153600286NUC2A Vue de l'écurie-remise depuis l'est. IVR24_20153600289NUC2A Vue de la date portée (1903) sur le linteau de l'entrée du logement dit du métayer Vue de l'emplacement de l'ancien chai. IVR24_20153600294NUC2A Vue d'une pompe à eau de la propriété. IVR24_20153600285NUC2A Vue d'une pompe à eau de la propriété. IVR24_20153600288NUC2A
  • Soudun : maison
    Soudun : maison Néons-sur-Creuse - Le Soudun - - en écart - Cadastre : 2015 D 143
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général (c) Parc naturel régional de la Brenne
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    La maison paraît dater de la seconde moitié du 19e ou du début du 20e siècle.
    Référence documentaire :
    Archives municipales de Néons-sur-Creuse ; 1 G 4. Matrices cadastrales, tableaux d'augmentation et de diminution.
    Description :
    La maison, orientée nord-sud et implantée sur la pente d'un versant, est alignée à un chemin de terre. Elle possède un rez-de-chaussée surélevé à comble à petit surcroît (auquel on accède par un petit escalier en bois) à accès en mur gouttereau et un étage de soubassement accessible uniquement par l'élévation est. Une croix pattée (croix de Malte) figure sur le linteau d'une entrée en mur gouttereau ouest . L'étage de soubassement semble avoir être occupé par un étable.
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de soubassement
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    Vue de la maison depuis l'ouest. IVR24_20163600900NUC2A Vue de la maison depuis le sud-est. IVR24_20163600904NUC2A
  • Plessis : demeure
    Plessis : demeure Néons-sur-Creuse - Le Plessis - - en écart - Cadastre : 2015 D 290 1812 D 1439 à 1448
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général (c) Parc naturel régional de la Brenne
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    d’éléments provenant d'un édifice antérieur : linteau à accolade de l’entrée principale, encadrements chanfreinés de l’intérieur, corbeaux d'une cheminée). L’aile orientale porte la date de 1779. Un bâtiment aux dimensions des communs figure sur le plan cadastral de 1812. Il a pu être tout ou partie reconstruit à la fin semblent dater du début du 20e siècle. Le portail, provenant de la ferme de la Chauvellerie (cf. dossier du Plessis de Néons, qui relevait de la châtellenie d’Angles en Poitou, serait cité dès le 13e siècle . De la famille du Plessis, est issu Armand Jean du Plessis (1585-1642), futur cardinal de Richelieu
    Référence documentaire :
    Archives municipales de Néons-sur-Creuse ; 1 G 4. Matrices cadastrales, tableaux d'augmentation et . Terminé en 1812. (Archives départementales de l'Indre, 3 P 137). : Comité Municipal d'Animation de Néons-sur-Creuse, 1994 (seconde édition augmentée en 2019 par Carte de la France dite Carte de Cassini, feuille 31 [Le Blanc]/par César-François Cassini de Thury Plan cadastral parcellaire de la commune de Néons-sur-Creuse/par M. Alisard, géomètre du cadastre , sous la direction de M. Lepeintre, directeur des contributions, M. Dauvergne, ingénieur vérificateur de diminution. de la Brenne, Association touristique de Néons-sur-Creuse, 2013. p.253 DU POUGET, Marc, PECHERAT, René, DE MONTIGNY, Arnaud (dir.) / TREZIN, Christian. collab SECHERESSE, Jean (dir.). Chroniques historiques de Saint-Vincent de Néons. Néons-sur-Creuse
    Description :
    logement de domestiques. Toutes les toitures, à longs pans, sont en tuile plate, à l’exception de celle du lavoir, en tuile mécanique. La maison, en rez-de-chaussée, est partiellement enduite. Son corps principal de bâtiment est orienté est-ouest. Son aile orientale est implantée en retour d’équerre à l’extrémité , abritait l’ancien four. La toiture du corps principal de bâtiment est, à pignons couverts, celle de l’aile orientale est à croupes, celle de l’aile nord est à pignon couvert et en appentis à l’emplacement de l’ancienne chambre du four. Huit lucarnes à fronton éclairent les combles de la maison : quatre dans la toiture du corps principal de bâtiment, et quatre dans celle de l’aile orientale. L’élévation sud du corps linteau à décor en accolade (réemploi supposé). Les ouvertures de l’aile orientale ont quant à elles des linteaux cintrées et feuillurées. L’un d’eux porte la date de 1779. Dans la maison, trois portes présentent -1970). Dans une autre pièce de l’aile orientale, se trouve une cheminée de style Louis XV qui était
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    de l'image. (Archives départementales de l'Indre, 3 P 137). IVR24_20153600039NUC2A Le lieu-dit, indiqué château (avec le pennon d'une gentilhommière), est porté sur la carte de Des bâtiments sont portés sur le plan cadastral de 1812 (parcelles D 1439 à 1448), dans le centre Vue de la maison depuis le sud-ouest. IVR24_20163600736NUC2A Vue de la maison depuis le sud. IVR24_20163600737NUC2A Vue de l'aile nord à la maison (ancien four) depuis l'est. IVR24_20163600733NUC2A Vue de la maison (extrémité aile ouest) depuis le sud IVR24_20163600738NUC2A Vue de l'aile est de la maison depuis l'est. IVR24_20163600732NUC2A Vue de l'aile est de la maison depuis l'ouest. IVR24_20163600721NUC2A Vue de l'élévation nord de l'ancien logement des domestiques, devenu un temps chai
  • Maisons, fermes
    Maisons, fermes Luzillé
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Canton de Bléré
    Référence documentaire :
    . (Archives départementales d'Indre-et-Loire, Tours, Série 2 O). Plan de situation d'une cave nouvellement construite au lieu-dit La Rabottière. Février 1910
    Aires d'études :
    Canton de Bléré
    Illustration :
    . (Archives départementales d'Indre-et-Loire, Tours, Série 2 O). IVR24_20103702026NUCA Pigeonnier aménagé en haut de la tourelle. IVR24_20093701222NUCA Maison, rue du Temple : lucarne avec piédroits accostés de volutes. IVR24_20093701225NUCA Maison dite le Chalet, rue de l'Eglise. IVR24_20103700714NUCA Le bourg. Rue de l'Eglise. IVR24_20093700573NUCA Plate-bande de la baie d'une maison du bourg portant la date 1896. IVR24_20093700576NUCA Ferme à l'angle de la rue Bretonneau et de la rue de la Mairie. Grange : façade sur cour Ferme à l'angle de la rue Bretonneau et de la rue de la Mairie. Pignon de la grange Ferme à l'angle de la rue Bretonneau et de la rue de la Mairie. Détail du pignon portant la date Maison en rez-de-chaussée avec comble à surcroît. IVR24_20103700704NUCA
1