Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 28 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Tours : groupe sculpté, Les Mystères douloureux
    Tours : groupe sculpté, Les Mystères douloureux Tours - rue François Clouet - en ville
    Inscriptions & marques :
    C. Alaphilippe / 1905 (sur la plinthe) - LES MYSTERES DOULOUREUX L'ENFANT...ET DEMAIN. (sur la
    Historique :
    Tours. L'exécution d'un socle (par l'architecte Becq Rouyer) est entérinée par délibération du conseil
    Localisation :
    Tours - rue François Clouet - en ville
    Titre courant :
    Tours : groupe sculpté, Les Mystères douloureux
  • Montargis : statue, Joueur de cymbales
    Montargis : statue, Joueur de cymbales Montargis - 2 rue du Faubourg de la Chaussée - en ville
    Historique :
    Durzy. En 1999, elle est rentrée dans les réserves du musée.
    Représentations :
    Un jeune garçon souriant debout, les pieds croisés et adossé à un tronc d'arbre, joue des cymbales.
    États conservations :
    Les deux avant-bras sont brisés.
  • 4 verrières figurant Saint Michel ; saint Jean-Baptiste ; saint André ; saint Jacques
    4 verrières figurant Saint Michel ; saint Jean-Baptiste ; saint André ; saint Jacques Velles - en village
    Inscriptions & marques :
    Inscription concernant l'auteur (sur les quatre verrières) : "J.-P. Florence & Cie, Tours, 1903".
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    Église paroissiale Saint-Étienne : Entièrement reconstruite dans les années 1860, l’église de style néo-gothique flamboyant, est voûté d’ogives. Les vitraux : Cet ensemble a été créé pour la nef de l'église en 1903 par l'atelier de J.-P. Florence, successeur de Lobin à Tours.
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • 2 verrières représentant sainte Anne et sainte Solange
    2 verrières représentant sainte Anne et sainte Solange Sainte-Sévère-sur-Indre - en village
    Inscriptions & marques :
    Inscription concernant l'auteur : "J. P. Florence et Cie - Tours 1901". Inscriptions concernant les donateurs : - baie 8 : "Donné par la famille Pignot" ; - baie 10 : "Donné par les Enfants de Marie".
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    . Les vitraux : Verrières réalisées par Joseph-Prosper Florence en 1901, en complément du programme
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • Verrière représentant saint François d'Assise
    Verrière représentant saint François d'Assise Ménétréols-sous-Vatan - en village
    Inscriptions & marques :
    Inscription concernant les auteurs : "J. P. Florence - Heinrich - Tours 1904". Inscription
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • 3 verrières représentant saint Martin, sainte Solange et sainte Radegonde
    3 verrières représentant saint Martin, sainte Solange et sainte Radegonde Tournon-Saint-Martin - place de l'Eglise - en ville
    Inscriptions & marques :
    Inscription concernant l'auteur : "E. Lobin -Tours 1920" (baies 0, 1 et 2). Inscription concernant les donateurs : "Don de la Famille Berthon Tissier 1920" (baie 0).
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    . L'édifice se termine à l'est par une abside semi-circulaire. Les vitraux : Verrières réalisées par Etienne
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • Verrière représentant sainte Marguerite
    Verrière représentant sainte Marguerite Ruffec - en village
    Inscriptions & marques :
    Inscription concernant l'auteur : "J.-P. Florence et Heinrich - Tours 1904". Inscription concernant le donateur : "A la mémoire de notre mère Marie-Marguerite Cardinaud, les trois abbés Blanchet".
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • Verrière souvenir de la Première Guerre Mondiale
    Verrière souvenir de la Première Guerre Mondiale Tournon-Saint-Martin - place de l'Eglise - en ville
    Inscriptions & marques :
    Inscription concernant l'auteur : "E. Lobin -Tours 1922". Inscription concernant les donateurs : "A
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    Verrière réalisée en 1922 par Etienne Lobin, offerte par les Anciens Combattants de la commune de
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • Sarzay : église Saint-Pierre, verrières
    Sarzay : église Saint-Pierre, verrières Sarzay - en village
    Inscriptions & marques :
    Inscriptions concernant les auteurs : "L. Lobin - Tours 1877" (baie 0) ; "L. Lobin - Tours 1883 " (baie 1) ; "J.-P. Florence & Heinrich - Tours 1903" (baie 3) ; "J.-P. Florence & Cie - Tours 1897" (baie
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    modeste édifice de plan rectangulaire, ultérieurement voûté d'un berceau de plâtre. Les vitraux : Les . Les verrières des baies 0 et 1 ont été offertes par la famille de Nicolaÿ, propriétaire du château de
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • 15 verrières à personnages
    15 verrières à personnages La Châtre - place Maget - en ville
    Inscriptions & marques :
    Inscriptions concernant les auteurs : "L.L. Lobin 1888" (baie 16) ; "J.-P. Florence & Heinrich - Tours 1904" (baies 3 et 4). Inscriptions concernant la restauration des verrières : "Maison Lobin - Tours 1859-1904" (baies 7, 8, 9 et 10) ; "Maison Lobin - Tours 1860-1902" (baies 14, 15, 17 et 18 ) ; "Maison Lobin - Tours 1860-1904" (baies 11, 12 et 13). Inscription concernant un donateur : "Donné par
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    centre de l’édifice, deux chapelles latérales, accessibles par les bas-côtés, forment un court transept , tandis qu’à l’ouest, un clocher-porche supporte une haute flèche de pierre. Les vitraux : Ensemble de verrières créées par la Maison Lobin entre 1859 et 1904, dont les plus anciennes ont été restaurées par
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • 7 verrières figurées
    7 verrières figurées Tournon-Saint-Martin - place de l'Eglise - en ville
    Inscriptions & marques :
    Inscription concernant l'auteur : "E. Lobin -Tours 1921" (baies 4, 6, 7) ; "E. Lobin -Tours 1922 " (baies 10, 12, 13, 14). Inscriptions concernant les donateurs : - "Reconnaissance à Marie - M. Vernat
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    . L'édifice se termine à l'est par une abside semi-circulaire. Les vitraux : Verrières réalisées par Étienne
    Description :
    partie centrale. Les verrières des baies situées dans le bas-côté sud illustrent la Vie de la Vierge
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • Vendôme : statue de Rochambeau
    Vendôme : statue de Rochambeau Vendôme - place Saint-Martin - en ville
    Inscriptions & marques :
    et les donateurs du monument (sur la face arrière du socle, en-dessous des armoiries de Rochambeau
    Historique :
    à 25 400 Francs en 1901, couvert pour 18 050 Francs par les souscriptions françaises et américaines confiée à Eugène Gruet. L'architecture du socle est l’œuvre de Ernest Boué, architecte à Tours et ancien
    Annexe :
    Marseillaise, écoutés debout par toute l'assistance. (...) Au dehors, la musique municipale joue les deux siècle, 1900. « II. Les Fêtes de Vendôme : Inauguration du Monument du Maréchal de Rochambeau Si les et une intensité dignes de porter les meilleurs fruits. Il y a à peine trois ans que s'était fondé à de l'Indépendance américaine, envoya mille dollars. Bref, les vingt-cinq mille francs nécessaires à général de Butler et l'amiral Bayle de Jessé, représentant les ministres de la Guerre et de la Marine , G. de Sahune de Lafayette, le colonel Chaillé-Long, le commandant H. A. Huntington, les docteurs municipale, la fanfare du 20e chasseurs à cheval, les pompiers ayant à leur tête les autorités font accueil aux invités. L'air vibre des hymnes officiels, les vivats éclatent sous le soleil ardent, les landaus se garnissent d'après les règles du protocole et défilent sous les acclamations des Vendômois. Quel bord du Loir, toutes les rues, avenues et places publiques sont décorées, fleuries, pavoisées
  • Châtillon-sur-Indre : cimetière, verrière représentant la Crucifixion
    Châtillon-sur-Indre : cimetière, verrière représentant la Crucifixion Châtillon-sur-Indre - Route de Tours - en ville
    Inscriptions & marques :
    Inscription concernant l'auteur : "J.-P. Florence et Cie, Tours, 1902". Inscription concernant l'iconographie : "C'est une sainte et salutaire pensée / de prier pour les morts / afin qu'ils soient délivrés de
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Description :
    manteau les pieds de Jésus. A l'arrière la foule se retire derrière les murailles de la Ville. De part et
    Localisation :
    Châtillon-sur-Indre - Route de Tours - en ville
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • Levroux : statue, Berger allongé (Berger couché sur le ventre)
    Levroux : statue, Berger allongé (Berger couché sur le ventre) Levroux - place de l'Hôtel-de-ville - en ville
    Historique :
    de Tours en 1923. Un exemplaire grandeur d'exécution en plâtre patiné est acheté par la ville de
    Observation :
    : sculpteur Indrois né à Levroux, don du maire dans les années 1930, sujet représenté tiré des plaines de
    Référence documentaire :
    "Les Salons de 1906" (reproduction du "Berger couché"). Le Mois littéraire et pittoresque, VIIIe LACOUR, Francesca. Sur les Pas d’Ernest Nivet dans l’Indre. Œuvres de plein air (1899-1947
    Représentations :
    est couché sur le ventre, les mains sous le menton, en pleine rêverie.
    Description :
    encore les traces de gradine large sur les parties non modelées à grands traits.
    Annexe :
    quart en bronze (déposée au Musée de Tours). « Comme traduction définitive, le bronze de M. Ernest Nivet , les reprises délicatement traitées ; la patine est chaude et vibrante. Le sujet, malheureusement, ne visible et n'offrant aux regards du public que les parties les moins expressives de son individu. Cette
  • 4 verrières illustrant la Vie de sainte Radegonde
    4 verrières illustrant la Vie de sainte Radegonde Tournon-Saint-Martin - place de l'Eglise - en ville
    Inscriptions & marques :
    Inscription concernant l'auteur : "E. Lobin -Tours 1922" (baies 3, 5, 9, 11). Inscriptions concernant les donateurs : - "Don de la famille Dumiot Vernat - 11 8bre 1920" (baie 3) ; - "Souvenir du
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    . L'édifice se termine à l'est par une abside semi-circulaire. Les vitraux : Verrières réalisées par Étienne
    Description :
    illustrant la Vie de sainte Radegonde : - baie 3 : "sainte Radegonde apaisant les querelles" ; - baie 5 " ; - baie 11 : "sainte Radegonde mère des pauvres soignant les malades".
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
    Illustration :
    Tournon-Saint-Martin, église Saint-Martin, baie 3 : sainte Radegonde apaisant les querelles Tournon-Saint-Martin, église Saint-Martin, baie 3 : sainte Radegonde apaisant les querelles (détail Tournon-Saint-Martin, église Saint-Martin, baie 11 : sainte Radegonde soignant les malades
  • La Bonnelière, maison forte et ferme
    La Bonnelière, maison forte et ferme Néons-sur-Creuse - Bonnelière (la) - isolé - Cadastre : 2015 B 154 1812 B 1104, 1105
    Historique :
    relevait de la baronnie d'Angles et passe au cours des siècles entre les mains de plusieurs familles : du lors de prospections pédestres menées dans les parcelles agricoles alentours indique que les lieux ont
    Description :
    toits à pignons couverts (hormis les tours de la maison forte). Les accès sont en murs gouttereaux. Le l’élévation ouest. Il est en rez-de-chaussée surélevé tandis que les tours d’angles possèdent un étage carré comprend également un fournil et un toit à porcs-poulailler. Les bâtiments sont partiellement enduits et à corps principal de bâtiment, orienté sud-ouest/nord-est, est flanqué de deux tours carrées de part et (ou en surcroît). La toiture est, à pignons couverts, en tuile plate ; celles des tours, en pavillon du toit. Un écusson est gravé sur son linteau. Les murs sont percés de nombreuses meurtrières (à -fausse- rotule, archères simples et canonnières) tant en rez-de-chaussée qu’à l’étage des tours ou au les murs de refend. La maison compte plusieurs cheminées adossées aux murs-pignons. Elles sont à
  • Maison à boutique (69 rue des Carmes)
    Maison à boutique (69 rue des Carmes) Orléans - 69 rue des Carmes - en ville
    Description :
    une corniche moulurée. Le toit à pans brisés est recouvert d'ardoise, ainsi que les jouées de la frise décorée de quatre bossages en table, les deux éléments centraux séparés par un bossage rond, et
  • Grand Champrond : manoir
    Grand Champrond : manoir Champrond-en-Perchet - le Le Grand Champrond - isolé - Cadastre : 1811 C 23 1987 C 163
    Historique :
    domaine direct des Rotrou. Par le jeu des successions, elles passent à leurs descendants, les Château siècle, entre les mains de la famille Beaulieu qui rend foi et hommage au seigneur de Brunelles, lui-même au sud-ouest, en attestent les cheminées monumentales de l'étage et les fenêtres chanfreinées de les deux portes charretières en anse de panier. Suite à la Révolution, le manoir est vendu comme bien national. En 1825, Charles François Fontaine en acquiert la propriété. Les matrices cadastrales font état , les bâtiments d'exploitation sont transformés (remaniement des ouvertures, emploi de la brique en
    Observation :
    Ce manoir, bien connu par les archives, a subi trois campagnes de construction. Edifié à la fin du ). En 1884, une nouvelle adjonction est construite à l'est tandis que presque toute les ouvertures sont en bois et trois cheminées originelles. Les parties agricoles, bien conservées et de grandes
    Référence documentaire :
    Guillaume, université François Rabelais, Tours, 1992. (Université François Rabelais, Tours). maîtrise d'histoire de l'art sous la direction de Jean Guillaume, université François Rabelais, Tours, 1992 . (Université François Rabelais, Tours). Fleuridas de Beaulieu, seigneur de Champrond-en-Perchet, pour les fiefs de la Galaisière et de la Bergerie de l'art sous la direction de Jean Guillaume : Université François Rabelais : Tours : 1992. p. 151 SIGURET, Philippe. Les manoirs du Perche. Fédération des amis du Perche, Meaucé : Arts
    Description :
    chambre était également accessible par un escalier extérieur dont les vestiges ont été mis au jour lors de . Les murs sont en moellons de silex au niveau du soubassement, et pour le reste des élévations, en -ouest, cloison de séparation des deux chambres à l'étage). Les encadrements des baies et les chaînages bâtiment sud-est abrite sous le même toit deux écuries, une remise et les anciens clapiers. Le bâtiment est , comprend deux granges, une cave, une écurie et une betteraverie. Les betteraves y étaient acheminées par visibles). Un hangar métallique se situe en alignement au nord du dernier bâtiment. Les murs sont en moellons de calcaire couverts d'un enduit à pierre vue. Les chaînages d'angle et les encadrements des baies
    Illustration :
    Rabelais, Tours). IVR24_20112800083NUC
  • Tours : monument au général Meusnier
    Tours : monument au général Meusnier Tours - rue Robert Salengro - en ville
    Historique :
    par la ville de Tours en 1888. Un premier monument est réalisé et placé place de la Victoire. Lors de
    Référence documentaire :
    président du Conseil pour l'inauguration du monument au général Meusnier à Tours. 29 juillet 1888. Archives départementales d'Indre-et-Loire. 1 M 412. Plan du banquet organisé dans les cours de la préfecture pour l'inauguration du monument au général Meusnier à Tours. 29 juillet 1888.
    Canton :
    Tours-Centre
    Localisation :
    Tours - rue Robert Salengro - en ville
    Titre courant :
    Tours : monument au général Meusnier
    Illustration :
    Plan du banquet organisé dans les cours de la Préfecture pour l'inauguration du premier monument en
  • Tournon-Saint-Martin : église Saint-Martin, verrières
    Tournon-Saint-Martin : église Saint-Martin, verrières Tournon-Saint-Martin - place de l'Eglise - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    mention "Tours" sur les vitraux de Tournon fait référence à une adresse commerciale (rue Origet), et non à . L'édifice se termine à l'est par une abside semi-circulaire. Les vitraux : A l'exception de la verrière de cette église a été réalisé entre 1920 et 1922 par Etienne Lobin (y compris les 10 verrières des baies
    Illustration :
    Tournon-Saint-Martin, église Saint-Martin, baie 3 : sainte Radegonde apaisant les querelles Tournon-Saint-Martin, église Saint-Martin, baie 111 : Vie de saint Martin de Tours