Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 45 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Villandry : parc et jardin d'agrément du château
    Villandry : parc et jardin d'agrément du château Villandry - 3 rue Principale - en village - Cadastre : 2016 AI 123 ; 259 à 265 ; 267 ; 274 ; 355 à 356 ; 358
    Historique :
    nouveau propriétaire, fait effectuer d’importantes transformations sur le château mis au goût du jour. Les jardins et les abords sont également modifiés : le parc est agrandi, suite aux rachats de terres par le , orangeries, terrasses et dépendances néoclassiques remplacent les parquets Renaissance. A compter de 1791 , avant-cours et allées d’honneur, aujourd’hui disparues, précédant les jardins qui se déploient de lequel rayonnent les allées depuis un rond-point en étoile. Au cours du 19ème siècle, les jardins sont transformés en parc paysager ; les terrasses sont nivelées et les fossés sont comblés. Abandonné en 1893, le , thuyas, magnolias, massés sur les revers de monticules artificiels. Le château lui-même [disparaît] au décoratif. Il restitue les salons d’ornement sur leurs terrasses initiales et, aidé dans sa tâche par le XVIIIe siècle, il utilise les projets du Marquis de Castellane visibles sur le cadastre napoléonien. Le château et ses jardins ouvrent au public en 1920. Les descendants de Joachim Carvallo poursuivent son
    Observation :
    Les jardins de Villandry possèdent le label « Jardin remarquable » depuis 2004. Ce label est décerné par le ministère de la Culture. Les jardins se sont également vu attribuer le label "Architecture la survivance de ce mouvement historiciste dans les années 1910. Créé en 2016, ce label est également
    Référence documentaire :
    CLAVREUL, Denis. Les Jardins de Villandry. Paris : Gallimard, 2005. (Carrés de jardins). NOURRY, Louis-Michel. Les Jardins de Villandry, la nature mise en ordre. Paris : Belin-Herscher , 2002. (Les Destinées du Patrimoine).
    Précisions sur la protection :
    Les façades et toitures du bâtiment du concierge, des communs, de la basse-cour et des deux pavillons du 18ème siècle encadrant l'entrée du château, les façades et toitures du pavillon de l'Audience , les cours, jardins, terrasses et pièces d'eau sont classés au titre des monuments historiques par
    Canton :
    Joué-lès-Tours-Sud
    Description :
    D’une superficie de 6 ha, les jardins de Villandry sont entièrement clos par un mur d’enceinte et par les douves en eau du château. Le coteau boisé ferme les jardins à l’est au-dessus des terrasses . Deux mails plantés de tilleuls ménagent des promenades en hauteur pour observer les jardins et le château. Les jardins sont répartis sur trois niveaux : - le jardin potager décoratif, - le jardin géométriques différents les uns des autres. Le centre de chacun de ces carrés est orné d’une fontaine posée sur jardin d’Amour s’organise dans le prolongement du château au sud-est. Il représente les différents états parterres entrecoupés d’allées qui convergent chacun en leur centre sur un bassin circulaire. Les serres pour signaler des perspectives sur les jardins en contrebas.
    Illustration :
    Vue de volume prise du sud-ouest, avant les restaurations entreprises par Joachim Carvallo. Noter le jardin paysager, les baies 18ème siècle et la terrasse le long de la façade. IVR24_19933700128P Les différents étages du jardin : au premier niveau, le potager; au deuxième niveau : le jardin Le potager, parterre de légumes, carré 2, détail : les bettes. 1995. IVR24_19953700126VA Tonnelles situées au croisement entre les carrés 2, 3, 5, 6 du potager : à gauche, au centre, une tonnelle «restaurée» et à droite, au premier plan les trois modèles originaux (1995). IVR24_19953700130XA Jardin des Simples dont l'entrée dans les différents espaces de plantations (aromatiques Belvédère offrant différentes perspectives sur les jardins. IVR24_20193700632NUCA Terrasses construites sur des douves en eau formant les cours d'accès aux communs et au château
  • Tours : groupe sculpté, Les Mystères douloureux
    Tours : groupe sculpté, Les Mystères douloureux Tours - rue François Clouet - en ville
    Inscriptions & marques :
    C. Alaphilippe / 1905 (sur la plinthe) - LES MYSTERES DOULOUREUX L'ENFANT...ET DEMAIN. (sur la
    Historique :
    Tours. L'exécution d'un socle (par l'architecte Becq Rouyer) est entérinée par délibération du conseil
    Localisation :
    Tours - rue François Clouet - en ville
    Titre courant :
    Tours : groupe sculpté, Les Mystères douloureux
  • Bourg : moulin
    Bourg : moulin Courçay - Bourg - en village - Cadastre : 1826 E1 313-314 2019 E1 1779
    Historique :
    date, le Chapitre de l'abbaye Saint-Martin de Tours en est propriétaire et se charge de le faire
    Référence documentaire :
    . Joué-les-Tours : La Simarre, [ca 2001] . 125 p.
    Illustration :
    , Tours, 3 P). IVR24_20193700642NUCA départementales d'Indre-et-Loire, Tours, 3 P). IVR24_20123700200NUCA
  • Montargis : statue, Joueur de cymbales
    Montargis : statue, Joueur de cymbales Montargis - 2 rue du Faubourg de la Chaussée - en ville
    Historique :
    Durzy. En 1999, elle est rentrée dans les réserves du musée.
    Représentations :
    Un jeune garçon souriant debout, les pieds croisés et adossé à un tronc d'arbre, joue des cymbales.
    États conservations :
    Les deux avant-bras sont brisés.
  • 4 verrières figurant Saint Michel ; saint Jean-Baptiste ; saint André ; saint Jacques
    4 verrières figurant Saint Michel ; saint Jean-Baptiste ; saint André ; saint Jacques Velles - en village
    Inscriptions & marques :
    Inscription concernant l'auteur (sur les quatre verrières) : "J.-P. Florence & Cie, Tours, 1903".
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    Église paroissiale Saint-Étienne : Entièrement reconstruite dans les années 1860, l’église de style néo-gothique flamboyant, est voûté d’ogives. Les vitraux : Cet ensemble a été créé pour la nef de l'église en 1903 par l'atelier de J.-P. Florence, successeur de Lobin à Tours.
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • 2 verrières représentant sainte Anne et sainte Solange
    2 verrières représentant sainte Anne et sainte Solange Sainte-Sévère-sur-Indre - en village
    Inscriptions & marques :
    Inscription concernant l'auteur : "J. P. Florence et Cie - Tours 1901". Inscriptions concernant les donateurs : - baie 8 : "Donné par la famille Pignot" ; - baie 10 : "Donné par les Enfants de Marie".
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    . Les vitraux : Verrières réalisées par Joseph-Prosper Florence en 1901, en complément du programme
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • Verrière représentant saint François d'Assise
    Verrière représentant saint François d'Assise Ménétréols-sous-Vatan - en village
    Inscriptions & marques :
    Inscription concernant les auteurs : "J. P. Florence - Heinrich - Tours 1904". Inscription
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • Bourg : maison dite
    Bourg : maison dite "Les Osiers" (22 rue de la Grange-aux-Dîmes) Reugny - 22 rue de la Grange-aux-dîmes - en village - Cadastre : 2009 G 1374
    Historique :
    Maison, dite "les Osiers", construite en 1905. Les lettres "S" et "M" entrelacées figurant sur la
    Représentations :
    La façade sur rue, associant moellon, pierre de taille et brique, joue sur l'alternance de ces , avec les lettres S et M entrelacées, surmontés d'une tête de lion, accompagnés de fruits et de fleurs
    Description :
    les quatre chaînes d'angle sont en pierre. Le pignon sud, sur rue, associant moellon, pierre de taille et brique a fait l'objet d'un décor particulier, jouant sur les alternances de ces trois matériaux et entre le rez-de-chaussée et les étages. Le pignon sud et le gouttereau est reposent sur des compositions
    Titre courant :
    Bourg : maison dite "Les Osiers" (22 rue de la Grange-aux-Dîmes)
    Appellations :
    les Osiers
  • Verrière représentant sainte Marguerite
    Verrière représentant sainte Marguerite Ruffec - en village
    Inscriptions & marques :
    Inscription concernant l'auteur : "J.-P. Florence et Heinrich - Tours 1904". Inscription concernant le donateur : "A la mémoire de notre mère Marie-Marguerite Cardinaud, les trois abbés Blanchet".
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • Verrière souvenir de la Première Guerre Mondiale
    Verrière souvenir de la Première Guerre Mondiale Tournon-Saint-Martin - place de l'Église - en ville
    Inscriptions & marques :
    Inscription concernant l'auteur : "E. Lobin -Tours 1922". Inscription concernant les donateurs : "A
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    Verrière réalisée en 1922 par Etienne Lobin, offerte par les Anciens Combattants de la commune de
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • 3 verrières représentant saint Martin, sainte Solange et sainte Radegonde
    3 verrières représentant saint Martin, sainte Solange et sainte Radegonde Tournon-Saint-Martin - place de l'Église - en ville
    Inscriptions & marques :
    Inscription concernant l'auteur : "E. Lobin -Tours 1920" (baies 0, 1 et 2). Inscription concernant les donateurs : "Don de la Famille Berthon Tissier 1920" (baie 0).
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    . L'édifice se termine à l'est par une abside semi-circulaire. Les vitraux : Verrières réalisées par Etienne
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • Sarzay : église Saint-Pierre, verrières
    Sarzay : église Saint-Pierre, verrières Sarzay - en village
    Inscriptions & marques :
    Inscriptions concernant les auteurs : "L. Lobin - Tours 1877" (baie 0) ; "L. Lobin - Tours 1883 " (baie 1) ; "J.-P. Florence & Heinrich - Tours 1903" (baie 3) ; "J.-P. Florence & Cie - Tours 1897" (baie
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    modeste édifice de plan rectangulaire, ultérieurement voûté d'un berceau de plâtre. Les vitraux : Les . Les verrières des baies 0 et 1 ont été offertes par la famille de Nicolaÿ, propriétaire du château de
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • Beauvais : château de Beauvais
    Beauvais : château de Beauvais Azay-sur-Cher - Beauvais - isolé - Cadastre : 2012 ZE 168
    Historique :
    appartenait à l'abbaye Saint-Julien de Tours. Raoul de Beauvais est cité comme seigneur en 1234. Vers 1490 s'élevait alors sur ses terres. A partir de cette date, les propriétaires successifs sont connus (voir bâtiments ne date que du 18e siècle. On sait que le château a été remanié entre 1765 et 1786 et les communs , inspecteur général des manufactures et pépinières royales de mûriers blancs de la généralité de Tours départementales d'Indre-et-Loire, IJ 306) : les articles 2 à 181 décrivent toutes les composantes du domaine rural d'important travaux avec la construction de deux tours rondes sur la façade nord, la reprise des baies et des . Il fait redessiner le parc par le paysagiste Édouard André en 1869. A cette occasion, les deux . Entre 1893 et 1911 les modifications essentielles résident dans la transformation d’une croupe en pignon date la création de la grande croisée qui surmonte les deux demi-croisées du rez-de-chaussée. Le pignon aile méridionale des communs a été doublée vers 1810 pour abriter une orangerie. De nos jours, les
    Référence documentaire :
    Charles Guérin, 1892. 44 x 37 cm. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, Tours, 29 J). Rohard architecte, 27 avril 1909. Calque. 27,4 x 36 cm. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, Tours -et-Loire, Tours, 29 J). . (Archives départementales d'Indre-et-Loire, Tours, 29 J 1897). . (Archives départementales d'Indre-et-Loire, Tours, 29 J 1914). , Tours, 29 J). . (Archives départementales d'Indre-et-Loire, Tours, 29 J 1895). . Béranger. 15 octobre 1893. Calque, non signé. 51 x 36 cm. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, Tours -chaussée, par Charles Guérin. Non daté. 54 x 41,6 cm. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, Tours, 29 , Tours, 29 J).
    Représentations :
    date, sont en complet décalage avec les créations modernes de l’époque qui voit s’épanouir l’Art
    Description :
    toit à longs pans sur le corps de logis et coniques sur les tours rondes sont couverts en ardoise. , est encadré par deux ailes en retour d'équerre, aux angles cantonnées de deux tours rondes. Côté nord lucarne centrale est surmontée d’un fronton triangulaire orné de crochets et cantonnée de pinacles. Les
    Illustration :
    , Tours, 3 P). IVR24_20123700173NUCA , Tours, 29 J). IVR24_20133700047NUCA -chaussée, par Charles Guérin. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, Tours, 29 J . Béranger. 15 octobre 1893. Non signé. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, Tours, 29 J . Modifications demandées par M. Béranger. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, Tours, 29 J d'Indre-et-Loire, Tours, 29 J 1895). IVR24_20133700050NUCA d'Indre-et-Loire, Tours, 29 J 1896). IVR24_20133700052NUCA d'Indre-et-Loire, Tours, 29 J 1897). IVR24_20133700053NUCA . (Archives départementales d'Indre-et-Loire, Tours, 29 J 1909). IVR24_20133700058NUCA départementales d'Indre-et-Loire, Tours, 29 J). IVR24_20133700059NUCA
  • Prinçais : château
    Prinçais : château Tournon-Saint-Martin - Prinçais - isolé - Cadastre : 2013 C 1197, 1198, 1205, 1206, 1207, 1613
    Historique :
    -Poitou (obédience poitevine). Les "fief de Prinçay" et de "Royan de Prinçay" figurent dans les aveux et de long sur 9 m de large, selon les estimations de M. Plaux. Il était doté d'une tour à chacun de ses de portes, des meurtrières de tours ainsi qu'une cheminée ont été ôtés et équipent aujourd'hui des jouxtait le château au sud-ouest a été habitée jusque dans les années 1920.
    Référence documentaire :
    PLAUX, Michel. Les grandes dates de l'histoire Tournonaise, les fiefs tournonais. Bulletin
    Description :
    trois tours (certaines culminant à plus de cinq mètres de haut). Au sud-ouest, se trouvent les vestiges Les vestiges de l'ancien château de Prinçais et de ses dépendances (grange, étable, écurie , colombier, four, mare, puits) sont aujourd'hui envahis par la végétation. On distingue encore les ruines de d'une habitation plus récente (19e siècle), accolée au château (et occupée jusque dans les années 1920
    Illustration :
    Vestiges des tours nord-ouest du château. IVR24_20133601264NUC2A
  • 15 verrières à personnages
    15 verrières à personnages La Châtre - place Maget - en ville
    Inscriptions & marques :
    Inscriptions concernant les auteurs : "L.L. Lobin 1888" (baie 16) ; "J.-P. Florence & Heinrich - Tours 1904" (baies 3 et 4). Inscriptions concernant la restauration des verrières : "Maison Lobin - Tours 1859-1904" (baies 7, 8, 9 et 10) ; "Maison Lobin - Tours 1860-1902" (baies 14, 15, 17 et 18 ) ; "Maison Lobin - Tours 1860-1904" (baies 11, 12 et 13). Inscription concernant un donateur : "Donné par
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    centre de l’édifice, deux chapelles latérales, accessibles par les bas-côtés, forment un court transept , tandis qu’à l’ouest, un clocher-porche supporte une haute flèche de pierre. Les vitraux : Ensemble de verrières créées par la Maison Lobin entre 1859 et 1904, dont les plus anciennes ont été restaurées par
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • 7 verrières figurées
    7 verrières figurées Tournon-Saint-Martin - place de l'Église - en ville
    Inscriptions & marques :
    Inscription concernant l'auteur : "E. Lobin -Tours 1921" (baies 4, 6, 7) ; "E. Lobin -Tours 1922 " (baies 10, 12, 13, 14). Inscriptions concernant les donateurs : - "Reconnaissance à Marie - M. Vernat
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    . L'édifice se termine à l'est par une abside semi-circulaire. Les vitraux : Verrières réalisées par Étienne
    Description :
    partie centrale. Les verrières des baies situées dans le bas-côté sud illustrent la Vie de la Vierge
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • Châtillon-sur-Indre : cimetière, verrière représentant la Crucifixion
    Châtillon-sur-Indre : cimetière, verrière représentant la Crucifixion Châtillon-sur-Indre - Route de Tours - en ville
    Inscriptions & marques :
    Inscription concernant l'auteur : "J.-P. Florence et Cie, Tours, 1902". Inscription concernant l'iconographie : "C'est une sainte et salutaire pensée / de prier pour les morts / afin qu'ils soient délivrés de
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Description :
    manteau les pieds de Jésus. A l'arrière la foule se retire derrière les murailles de la Ville. De part et
    Localisation :
    Châtillon-sur-Indre - Route de Tours - en ville
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • Bourg : mairie, école (rue du Commerce)
    Bourg : mairie, école (rue du Commerce) Courçay - rue du Commerce - en village - Cadastre : 2019 C1 1048 ; 2383
    Historique :
    L'architecte Paul Raffet propose le 26 mars 1878 les plans d'une mairie-bibliothèque-école pour
    Description :
    triangulaire, en légère saillie par rapport aux ailes latérales construites en moellons enduits. Les façades de gauche) et celle des filles (à droite) sont rythmées chacune par trois travées. Les salles de classe sont
    Illustration :
    d'Indre-et-Loire, Tours, 2 O). IVR24_20123700024NUCA départementales d'Indre-et-Loire, Tours, 2 O). IVR24_20123700025NUCA départementales d'Indre-et-Loire, Tours, 2 O). IVR24_20123700026NUCA . (Archives départementales d'Indre-et-Loire, Tours, 2 O). IVR24_20123700027NUCA départementales d'Indre-et-Loire, Tours, 2 O). IVR24_20123700028NUCA Plan général de Courçay où les nouveaux bâtiments sont teintés en rouge. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, Tours, 2 O). IVR24_20123700029NUCA Projet de deux maisons d'école. Plan général du rez-de-chaussée. Dressé à Tours le 26 mars 1878 par Paul Raffet, architecte. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, Tours, 2 O). IVR24_20123700030NUCA Projet de deux maisons d'école. Plan général du rez-de-chaussée. Dressé à Tours le 26 mars 1878 par
  • Vendôme : statue de Rochambeau
    Vendôme : statue de Rochambeau Vendôme - place Saint-Martin - en ville
    Inscriptions & marques :
    et les donateurs du monument (sur la face arrière du socle, en-dessous des armoiries de Rochambeau
    Historique :
    à 25 400 Francs en 1901, couvert pour 18 050 Francs par les souscriptions françaises et américaines confiée à Eugène Gruet. L'architecture du socle est l’œuvre de Ernest Boué, architecte à Tours et ancien
    Annexe :
    Marseillaise, écoutés debout par toute l'assistance. (...) Au dehors, la musique municipale joue les deux siècle, 1900. « II. Les Fêtes de Vendôme : Inauguration du Monument du Maréchal de Rochambeau Si les et une intensité dignes de porter les meilleurs fruits. Il y a à peine trois ans que s'était fondé à de l'Indépendance américaine, envoya mille dollars. Bref, les vingt-cinq mille francs nécessaires à général de Butler et l'amiral Bayle de Jessé, représentant les ministres de la Guerre et de la Marine , G. de Sahune de Lafayette, le colonel Chaillé-Long, le commandant H. A. Huntington, les docteurs municipale, la fanfare du 20e chasseurs à cheval, les pompiers ayant à leur tête les autorités font accueil aux invités. L'air vibre des hymnes officiels, les vivats éclatent sous le soleil ardent, les landaus se garnissent d'après les règles du protocole et défilent sous les acclamations des Vendômois. Quel bord du Loir, toutes les rues, avenues et places publiques sont décorées, fleuries, pavoisées
  • 4 verrières illustrant la Vie de sainte Radegonde
    4 verrières illustrant la Vie de sainte Radegonde Tournon-Saint-Martin - place de l'Église - en ville
    Inscriptions & marques :
    Inscription concernant l'auteur : "E. Lobin -Tours 1922" (baies 3, 5, 9, 11). Inscriptions concernant les donateurs : - "Don de la famille Dumiot Vernat - 11 8bre 1920" (baie 3) ; - "Souvenir du
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    . L'édifice se termine à l'est par une abside semi-circulaire. Les vitraux : Verrières réalisées par Étienne
    Description :
    illustrant la Vie de sainte Radegonde : - baie 3 : "sainte Radegonde apaisant les querelles" ; - baie 5 " ; - baie 11 : "sainte Radegonde mère des pauvres soignant les malades".
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
    Illustration :
    Tournon-Saint-Martin, église Saint-Martin, baie 3 : sainte Radegonde apaisant les querelles Tournon-Saint-Martin, église Saint-Martin, baie 3 : sainte Radegonde apaisant les querelles (détail Tournon-Saint-Martin, église Saint-Martin, baie 11 : sainte Radegonde soignant les malades
1 2 3 Suivant