Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 6 sur 6 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Mainvilliers, EREA François Truffaut : revêtement de sol et mural :
    Mainvilliers, EREA François Truffaut : revêtement de sol et mural : "A chacun sa ligne" Mainvilliers - 42 rue du Château-d'Eau - en ville
    Titre courant :
    Mainvilliers, EREA François Truffaut : revêtement de sol et mural : "A chacun sa ligne"
    Annexe :
    Bailliencourt Au titre du 1% artistique relatif à la restructuration partielle de l'EREA François TRUFFAUT à Mainvilliers (25). Le Président de la Région Centre François Bonneau, l'architecte Gaëtan Engasser, le Bailliencourt EREA François TRUFFAUT à Mainvilliers (28) Commande artistique au titre du 1% de la maîtrise d'ouvrage Conseil région du Centre Des lignes colorées traversent l'EREA François Truffaut et dynamisent l'équilibre entre ces contrastes, on trouve une image d'humanité, de liberté humaine. Dans l'EREA François
  • Bourg : maison
    Bourg : maison Thiron-Gardais - Bourg - 18 place du Marché - en village - Cadastre : 1814 B1 76 2014 AB 280
    Historique :
    Cette maison a été construite au début du quatrième quart du 18e siècle pour François Gillot, un été une nouvelle fois transformées, passant de la brique à l'alternance brique - pierre de taille
    Description :
    la pierre de taille calcaire et la brique. Les chaînages d'angle et la corniche en doucine sont en pierre de taille calcaire. L'emmarchement et la partie basse des chaînages d'angle et de l'encadrement de la porte sont en pierre de taille de grès ferrugineux (roussard). Les deux imposantes souches de
    Auteur :
    [commanditaire] Gillot François
  • Chartres, Lycée Marceau : verrière
    Chartres, Lycée Marceau : verrière Chartres - 2 rue Pierre-Mendes-France - en ville
    Localisation :
    Chartres - 2 rue Pierre-Mendes-France - en ville
  • Champeaux : manoir dit de Champeaux
    Champeaux : manoir dit de Champeaux Margon - Champeaux - isolé - Cadastre : 1811 C2 211 1990 C2 318
    Historique :
    d'Amily vend Champeaux à François de Riants qui le réunit le 20 janvier 1671, avec Margon et Houdangeau (à
    Référence documentaire :
    : Mémoire de maîtrise d'histoire de l'art sous la direction de Jean Guillaume, université François Rabelais : Mémoire de maîtrise d'histoire de l'art sous la direction de Jean Guillaume, université François Rabelais : Mémoire de maîtrise d'histoire de l'art sous la direction de Jean Guillaume, université François Rabelais : Mémoire de maîtrise d'histoire de l'art sous la direction de Jean Guillaume, université François Rabelais : Mémoire de maîtrise d'histoire de l'art sous la direction de Jean Guillaume, université François Rabelais de l'art sous la direction de Jean Guillaume : Université François Rabelais : Tours : 1992.
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    couverts d'un enduit plein ou à pierre vue, à l'exception du rez-de-chaussée du corps de passage maçonné en pierre de taille de calcaire. Les encadrements des baies, les contreforts (soutenant exclusivement les en pierre de taille de calcaire. Les toits sont à longs pans et à croupes (corps de passage) couverts
    Illustration :
    Cadastre napoléonien de 1811 et cadastre actuel (in maîtrise de Gilles Provost, Université François ). (Université François Rabelais, Tours). IVR24_20082800275NUCB , vers 1992). (Université François Rabelais, Tours). IVR24_20082800274NUCB Logis manorial, façade sud-est (cliché Gilles Provost, vers 1992). (Université François Rabelais ). (Université François Rabelais, Tours). IVR24_20082800277NUCB
  • Bourg : grange aux dîmes, actuellement domaine de l'abbaye
    Bourg : grange aux dîmes, actuellement domaine de l'abbaye Thiron-Gardais - Bourg - 18 rue de l'Abbaye - en village - Cadastre : 1814 B2 137 Ancienne commune de Saint-Hilaire-des-Noyers. 2013 AB 24
    Historique :
    derniers sont remplacés par des murs maçonnés en pierre. Sous l'Ancien Régime, l'édifice sert à abriter la
    Description :
    préserve de l'humidité. Des piliers en bois reposant sur une base maçonnée en pierre de taille constituent roussard couverts d'enduit à pierre vue. Des cloisons maçonnées en pierre ont également été construites en pierre de taille de roussard (grès de Saint-Denis). Les encadrements des baies sont corniche de type complexe comprend trois rangs de brique, un rang de pierre de taille calcaire, puis trois
  • Léonie : ferme, actuellement maison
    Léonie : ferme, actuellement maison La Croix-du-Perche - La Léonie - isolé - Cadastre : 1814 B2 296 2013 ZI 43
    Description :
    hétérogène, ses murs sont entièrement en moellons de silex (avec des chaînes d’angle en pierre de taille de
1