Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Bourg : moulin dit moulin Garnier (21 route de Château-Renault)
    Bourg : moulin dit moulin Garnier (21 route de Château-Renault) Vernou-sur-Brenne - 21 route de Château-Renault - en ville - Cadastre : 1817 F 341, 343 2009 AN 119, 116
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Vallée de la Brenne
    Historique :
    Deux moulins étaient situés de part et d'autre de la Brenne : le moulin Garnier et le moulin Griard . Le moulin Garnier, à l'ouest de la Brenne, était un moulin à foulon au 16e siècle : il fut transformé en moulin à blé en l'an V. Il est prolongé par un corps de logis du milieu du 18e siècle et un pavillon du milieu du 20e siècle. L'ensemble sert aujourd'hui de maison d'habitation et chambres d'hôtes . Le moulin Griard, situé à l'est de la Brenne, probablement construit au 18e siècle, fut utilisé comme en 1962, a été remis en eau en 1986. D'après les titres de propriété, il semble qu'en réalité le
    Référence documentaire :
    Moulins de la Brenne, plans. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, S 5575). JEANSON, Denis. Sites et monuments du Val de Loire. vol. 1. Tours : chez l'auteur, 1977. Vernou-sur-Brenne, plan cadastral dit cadastre napoléonien. 1817. (Archives départementales d'Indre Archives départementales d'Indre-et-Loire. S 5575. Moulin Garnier. VAGNINI, Hélène. Naissance d'un bourg ligérien au coeur de la Touraine, Vernou-sur-Brenne. Monts
    Description :
    Le moulin Garnier se compose d'un bâtiment principal, situé à l'ouest de la Brenne, prolongé à l'ouest par un corps de logis et un pavillon construits en moellon enduit. Le bâtiment principal, à étage carré et étage de comble, est couvert d'un toit à longs pans à pignon couvert et à croupe en tuile mécanique. A l'intérieur se trouvent deux cheminées de la fin du 16e siècle. Le corps de logis est couvert
    Étages :
    rez-de-chaussée étage de comble
    Localisation :
    Vernou-sur-Brenne - 21 route de Château-Renault - en ville - Cadastre : 1817 F 341, 343 2009 AN
    Titre courant :
    Bourg : moulin dit moulin Garnier (21 route de Château-Renault)
    Aires d'études :
    Vallée de la Brenne
    Illustration :
    Extrait du plan cadastral napoléonien, section F, 1817. (Archives départementales d'Indre-et-Loire Plan du moulin, 1852. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, S 5575). IVR24_20103702213NUC1A Le moulin Garnier. Détail. Vue de la roue et des vannes. IVR24_20103700524NUC2A
  • Maison : cave (12 quai Charles Guinot)
    Maison : cave (12 quai Charles Guinot) Amboise - 12 quai Charles-Guinot - en ville
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Historique :
    L'actuel hôtel de Bellevue est construit sur plusieurs parcelles, de tailles inégales, dont certaines joignent la rue de la Concorde. Ce secteur a été particulièrement touché au XIXe siècle par les travaux de réalignement et aucun indice ne peut laisser imaginer une demeure de la fin du Moyen Âge à cette adresse. Cependant les caves, ainsi que celles des n°50-52 rue de la Concorde, qui dépendent en partie de l'hôtel, constituent les vestiges médiévaux les plus appréciables de cet ensemble.
    Référence documentaire :
    Amboise : Hôtel de Bellevue, lithographie, n.s., n.d. (Bibliothèque municipale de Tours : L. A . Amboise : Hôtel de Bellevue ; R. 1, Ic. 2216).
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    de la Concorde. Construites en pierre de taille de tuffeau, elles sont couvertes de voûtes en berceau surbaissé très communes qui sans constituer un élément de datation, ne peuvent pas, non plus, être incompatibles avec une datation de la fin du Moyen Âge. Les voûtes reposent sur des murs en moellons dont la facture diffère de celle de ces dernières. Il semble que les voûtes aient été remontées sur des soubassements plus anciens. Leurs aménagements sommaires se limitent à quelques étagères de bois ou de brique, à un puits et à de nombreuses niches. L'une de ces niches disposait d'un volet, disparu, mais dont les gonds sont restés en place. Enfin, un petit placard mural (40 cm x 50 cm) présente un état de conservation exceptionnel. Il est bordé d'un gros tore en pierre. À gauche de l'ouverture, la gâche monolithe , qui recevait le pêne, a été taillée dans l'encadrement en pierre. Ce type de placard se rencontre
    Illustration :
    Vue ancienne de la façade sur Loire de l'hôtel du Lion d'or. IVR24_19843701493X Vue de la partie est de la façade des 12 et 13 quai Charles Guinot : à l'extrémité gauche, la porte Vue générale de la cave du 13 quai Charles Guinot. IVR24_20073700906NUCA Vue rapprochée de l'arc doubleau de la cave du 13 quai Charles Guinot. IVR24_20073700907NUCA
  • Maison (Le Saugé)
    Maison (Le Saugé) La Riche - Saugé (le) - isolé
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Historique :
    La demeure du Saugé ou du Grand-Saugé (dite la Fréminelle sur un plan de 1788) est constituée d'un logis à étage datant possiblement du 16e siècle et de parties agricoles (dont une grange de la même
    Observation :
    Demeure de qualité possiblement du 16e siècle implantée dans le lit mineur de la Loire face à la
    Référence documentaire :
    . Levé dans le cours de l'année 1788 à la requeste de Messieurs de l'Eglise de Tours, dimensions Plan cadastral parcellaire de la commune de la Riche, section B1 dite de Port Cordon du cadastre Crues de la Loire (15 et 21-22 oct. 1907) - 52 - Saint-Genouph : la Loire inondée, le Saugé, le 22 Prieuré de St Cosme : 2e plan, numéroté 26. Plan de la plantation à faire depuis le bardeau de St Cosme jusqu'à la rencontre de la levée de St Genouph et sur lequel se trouve marqué en jaune la disposition de la turcie demandée par les habitants de La Riche et de St Genouph pour la conservation du terrain qui est entre la levée et la rivière. A Tours ce 9 novembre 1784. Dimensions approximative du plan Plan géométral des Domaines Utile et Censive de la Châtellenye des Bains en la paroisse de N D la Riche seulement dont on trouvera l'Explication au Terrier, Domanial et Censier de la dite Chatellenye
    Illustration :
    Le Grand Saugé sur un plan de 1784 (Archives départementales d'Indre-et-Loire G 524 Le Saugé sur un plan de 1788 (Archives départementales d'Indre-et-Loire G 207 Le Saugé sur le cadastre de 1808 (voir n° 72 à 81) IVR24_20153700476NUCA Vue de situation sud IVR24_20153700480NUCA Vue de situation sud ouest IVR24_20153700812NUCA Elément de décor d'architecture déposé sur site. IVR24_20153700758NUCA
1