Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 6 sur 6 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Ensemble de trois maisons, actuellement magasin de commerce (128 rue Saint-Hilaire)
    Ensemble de trois maisons, actuellement magasin de commerce (128 rue Saint-Hilaire) Nogent-le-Rotrou - 128 rue Saint-Hilaire - en ville
    Description :
    Saint-Hilaire et Giroust. Les étages sont distribués depuis la rue Saint-Hilaire par un couloir latéral et un escalier tournant en bois et métal à noyau creux. L’ensemble des façades sont enduites. Elles 3). Les vestiges d’un pignon à rampants en pierre de taille sont visibles sur le mur est du bâtiment accès autonome (souvent bouché). Les caves sont construites en moellons de silex pour les murs, et pierre de taille en calcaire pour les voûtes en berceau. Le second niveau de cave du bâtiment 5 est doté
    Localisation :
    Nogent-le-Rotrou - 128 rue Saint-Hilaire - en ville
    Titre courant :
    Ensemble de trois maisons, actuellement magasin de commerce (128 rue Saint-Hilaire)
    Annexe :
    Godin lesne denys marchans et autres scituee audict nogent en ladicte paroisse de Saint hillaire tenue du moutton en ladicte rue et parroysse sainct hillaire composee de deux corps de logis sur rue au ruysseau descendant du moullin et estang de la chaussee des ruysseaux en la riviere dhuigne dun sainct michel cy apres declaree Fol 6 Item six deniers de cens au jour saint remy sur une maison et costé de rue des ruysseaux en ladicte parroisse sainct hillaire et au derriere desquelles maisons et et chaussee des ruysseaux coullant en la riviere dhuygue, et d’autre bout a une maison qui fut a
    Couvrements :
    voûte en berceau plein-cintre voûte en berceau segmentaire
  • Maison (123 rue Saint-Hilaire)
    Maison (123 rue Saint-Hilaire) Nogent-le-Rotrou - 123 rue Saint-Hilaire - en ville
    Historique :
    Les marqueurs stylistiques conservés (escalier, doubles linteaux, lucarne, toit, voûtes et arcs en desservie de cave en comble par un escalier dans-œuvre sur rue. L'existence d'une cave à cellules pose la plates-bandes observées en élévation témoignent d’une campagne de réfection datée du 17e siècle. Un aveu de 1648 mentionne la maison comme l’enseigne de l’image Saint-Hubert, elle fait alors partie d’un
    Escaliers :
    escalier dans-oeuvre escalier en vis avec jour
    Description :
    située à l’angle des rues Saint-Hilaire et Rémi Belleau. La boutique au rez-de-chaussée est accessible L’édifice est composé de deux bâtiments disposés selon un plan en L irrégulier sur une parcelle d’escalier dans-œuvre. Celle-ci dessert deux salles voûtées en plein-cintre et une cave à cellule par l’intermédiaire d’un escalier tournant (caves), ainsi que l’étage et le comble via un escalier en vis au noyau creux. Le bâtiment sur rue possède deux niveaux d’élévation prenant place sous une corniche en doucine larges plates-bandes en pierre de taille, au-dessus desquelles les vestiges de doubles linteaux sont surmontées d’arcs en plein-cintre (caves et rez-de-chaussée). Le bâtiment perpendiculaire à la rue est doté
    Localisation :
    Nogent-le-Rotrou - 123 rue Saint-Hilaire - en ville
    Titre courant :
    Maison (123 rue Saint-Hilaire)
    Plans :
    plan régulier en L
    Annexe :
    bourgneuf en ladicte parroisse de sainct hillaire de present appartenant a rené regnouard, mace travers appoticaire et autres ce concistant en unze corps de logis pendante sur lesdictes rues composez de plusieurs ayasances et comoditez le tout en un tenant et a l’une desquelles maisons qui est celle du coing joignant et icelle six vingtz deux piedz qui font en tout deux centz cinquante quatre pieds et d’autre part a la docteur en medecine. [...] "
    Couvrements :
    voûte en berceau plein-cintre
    Illustration :
    Vue intérieure, escalier en vis à noyau évidé. IVR24_20162801636NUCA
  • Maison, actuellement maison et restaurant (32 rue Saint-Hilaire)
    Maison, actuellement maison et restaurant (32 rue Saint-Hilaire) Nogent-le-Rotrou - 32 rue Saint-Hilaire - en ville
    Historique :
    Les marqueurs stylistiques observés sur la façade postérieure (porte en plein-cintre, portes et fenêtres sous linteau à chanfrein, et escalier en vis à cage rectangulaire) permettent de dater l’édifice installer une vitrine. Le cadastre ancien montre que la parcelle BI 37 a été réduite en largeur vers l’ouest . En 1811, la maison disposait d’une aile en retour sur cour, ce qui explique les portes bouchées
    Escaliers :
    escalier dans-oeuvre escalier en vis avec jour en maçonnerie
    Description :
    entre la rue Saint-Hilaire et un jardin donnant sur les viennes. Seuls les bâtiments se trouvant sur la L’édifice est implanté selon un plan en U sur deux parcelles (BI 20 et BI 37). Il se développe . La tour d’escalier distribue à la fois un niveau de cave voûté en berceau surbaissé, et l’étage du bâtiment sur rue, grâce à un escalier en vis. L’ouverture du niveau 1 (correspondant au rez-de-chaussée ouvertures sont composées d’arcs surbaissés dont les chambranles sont moulurés en bandeau au niveau 2. Sur cour, l’élévation comporte deux portes : l’une en plein-cintre sur la cave, l’autre vers l'escalier
    Localisation :
    Nogent-le-Rotrou - 32 rue Saint-Hilaire - en ville
    Titre courant :
    Maison, actuellement maison et restaurant (32 rue Saint-Hilaire)
    Plans :
    plan régulier en U
    Illustration :
    Aile en fond de cour, vue du sud. IVR24_20162801607NUCA Vue intérieure, escalier en vis. IVR24_20162801609NUCA
  • Maison (104 rue Saint-Hilaire)
    Maison (104 rue Saint-Hilaire) Nogent-le-Rotrou - 104 rue Saint-Hilaire - en ville - Cadastre : 1990 AR 42
    Historique :
    par rapport au couloir latéral. Le type de charpente utilisé, en usage entre 1300 et 1700 ne permet
    Escaliers :
    escalier demi-hors-oeuvre escalier en vis en maçonnerie escalier dans-oeuvre escalier droit en maçonnerie
    Description :
    prenant place sur la rue Saint-Hilaire. Le bâtiment 1 a son mur gouttereau sur rue. Il est accessible L’édifice est composé de cinq bâtiments disposés selon un plan en L sur une parcelle étroite le rez-de-chaussée des bâtiments 2, 3, et 4, qui composent une aile en retour sur cour, ainsi qu’une tour octogonale demi-hors-œuvre (5). Les bâtiments 1 et 2 sont distribués de cave en comble par l’escalier en vis situé dans la tour. Ils sont dotés de deux niveaux d’élévation. La cave du bâtiment 1 est néanmoins par des moulures en cavet et baguettes. Les bâtiments sont couronnés par des corniches en quart-de été agrandi sur cour de manière à abriter les deux espaces en avant du mur gouttereau.
    Localisation :
    Nogent-le-Rotrou - 104 rue Saint-Hilaire - en ville - Cadastre : 1990 AR 42
    Titre courant :
    Maison (104 rue Saint-Hilaire)
    Plans :
    plan régulier en L
    Illustration :
    Bâtiment 5, vue intérieure, rez-de-chaussée, détail de la porte de l'escalier en vis
  • La ville de Nogent-le-Rotrou du Moyen-Age au début de l'époque moderne
    La ville de Nogent-le-Rotrou du Moyen-Age au début de l'époque moderne Nogent-le-Rotrou
    Historique :
    la construction du pont Saint-Hilaire, passage propice à l’installation d’un pôle économique (Marchés -comte situé au pied de l’éperon Saint-Jean. L’espace est occupé par la curia et les milites comtale. Le monastère Saint-Denis qui donne lieu à la création d’un bourg du même nom. Le bourg neuf qui fait suite à , artisanat, moulins). La Seigneurie de Nogent-le-Rotrou La réunion du Perche à la couronne de France en 1226 d’abord propriété de la Maison Château-Gontier échoit successivement en héritage, en apanages ou en bourgs en une seule entité au cours du XVIIe siècle : le « grand-bourg » et alors successivement
    Référence documentaire :
    MOUTON, Benjamin. Château Saint-Jean, donjon. Restauration et mise en valeur, avant-projet détaillé préliminaire. BRGM/RP-51868-FR . Mars 2003. 190 p., 8 fig., 14 tabl., 2 ann. dont 1 en volume séparé p.10-60 CRESSON, André. Bernard le Clunisien, une vision du monde en 1144. Turnhout : Brepols Saint-Jean], 2004. -Gaillard, Chambois, Fécamp, Notre-Dame de Gravenchon (Fontaine-Saint-Denis), Grimbosq (Olivet), Mirville , Grosley (Le Pin), le Plessis-Grimoult, Condé-sur-Huisne (Rivray), Saint-Sauveur-le-Vicomte et DEBORD, André. Les bourgs castraux dans l'ouest de la France. In Châteaux et peuplements en Europe DE SOUANCE, Hector Guillier. Saint-Denis de Nogent-le-Rotrou, 1031-1789. Vannes : Lafolye, 1895. DUBY, Georges (dir.), LE GOFF, Hervé, LE GOFF, Jacques, CHEDEVILLE, A. La Ville en France au Moyen FLAMBARD-HERICHER, Anne-Marie, ETTEL, P. Fortifications de terre et résidences en Normandie. In
    Texte libre :
    droit de sépulture lié à l’église Saint-Hilaire en 1031, qui suggère son statut d’église paroissiale. Le celle de Saint-Laurent en 1216 et la reconstruction de l’église paroissiale Saint-Hilaire durant la dédicace des églises Saint-Étienne et Saint-Hilaire, toutes deux attestées au 11e siècle, suggère une : l’adoption du modèle de la tour-palais en est une illustration. Le prieuré Saint-Denis exerce un contrôle Chartres et le vicus de Saint-Denis. On retiendra également l’existence de vignes, attestée à Nogent en 1102 puis de nouveau en 1179, où elles sont mentionnées lors d’une querelle entre les moines de Saint la première mention de son castrum en 1031. Il appartient alors à Geoffroy III (mort en 1039), vassal . Le castrum et le monastère Saint-Denis (11e siècle) Le château de Geoffroy III, loin de se réduire à III ne se limite pas à son château : fort de son titre, il entend agrandir ses terres et gagner en autonomie. C’est certainement une des raisons qui le pousse à fonder l’abbaye de Saint-Denis. Conscient de
    Illustration :
    Eglise paroissiale Saint-Hilaire (choeur, abside et clocher fin du 12e siècle début du 13e siècle Mise en comparaison du cadastre ancien (1811) avec le cadastre actuel (1990). IVR24_20172800181NUDA Vue aérienne de la ville en 1950. IVR24_19922800078VA Vue aérienne de la ville et du château en 1950. IVR24_19922800080VA Le château Saint-Jean de Nogent-le-Rotrou, vuedu donjon et du châtelet d'entrée L'Abbaye Saint-Denis, actuellement collège Arsène Meunier. IVR24_20132800122NUC4A La porte de l'abbaye Saint-Denis et l'église paroissiale Saint-Laurent. IVR24_20132800096NUC4A Maison Saint-Étienne, détruite, 2 rue du Paty. Vue ancienne et aquarelle. IVR24_20172800715NUCA
  • Hôpital d'hospitaliers de saint Augustin, actuellement centre hospitalier de l'Hôtel-Dieu
    Hôpital d'hospitaliers de saint Augustin, actuellement centre hospitalier de l'Hôtel-Dieu Nogent-le-Rotrou - 1-3 rue Gouverneur - en ville - Cadastre : 1990 BH 103, 265, 312
    Genre :
    d'hospitaliers de saint Augustin
    Historique :
    maladrerie Saint-Lazare en 1695 engagent la reconstruction du site. Elle s’étale tout au long du 18e siècle . La chapelle Saint-Jacques est alors séparée du domaine de l’hôpital, avant d’être érigée en église de Montdoucet. Il est desservi par les frères de Saint-Augustin. Le terminus ante quem de la chapelle Saint-Jacques est fixé à 1200 par les textes. Entre 1641 et 1643, les bâtiments bordant la cour de de Béthune. L’installation des sœurs de la Charité en 1657, puis la réunion de l’hôpital à la et porte sur les ailes A, B, C et D. En 1790, l’hôpital est placé sous l’autorité de la municipalité paroissiale en 1802. Entre 1861 et 1868, l’aile C est exhaussée et dotée d’une tour d’escalier hors-œuvre. Le pavillon de chirurgie est construit en 1933.
    Référence documentaire :
    L'Hôtel-Dieu. Date inconnue. Impr. photoméc. (carte postale). (Musée-Château Saint-Jean, Nogent-le DENIFLE, Henri. La désolation des églises, monastères, hôpitaux en France vers le milieu du XV DE SOUANCE, Hector Guillier. Saint-Denis de Nogent-le-Rotrou, 1031-1789. Vannes : Lafolye, 1895. Saint-Jean, 2011. SUREAU, Séverine. Les établissement hospitaliers de Nogent-le-Rotrou : La maladrerie Saint-Lazare
    Description :
    plateau Saint-Jean. Les ailes A et B sont disposées en équerre sur les côtés est et sud de la cour de
    Localisation :
    Nogent-le-Rotrou - 1-3 rue Gouverneur - en ville - Cadastre : 1990 BH 103, 265, 312
    Titre courant :
    Hôpital d'hospitaliers de saint Augustin, actuellement centre hospitalier de l'Hôtel-Dieu
    Texte libre :
    de Béthune n’en reste pas moins seigneur de Nogent. Il est, à ce titre, patron de la chapelle Saint l’hôpital, l’Hôtel-Dieu se sépare en 1744 de l’aile gauche (nord) de la chapelle Saint-Jacques. L’édifice , la démolition de l’église Notre-Dame-des-Marais en 1798 entraîne l’acquisition de la chapelle Saint implanté non loin du carrefour entre les rues de Saint-Hilaire et de VIlette-Gaté marquant la rencontre des Historique Une fondation seigneuriale Une donation est établie en vue de l’établissement de la Maison-Dieu en 1182, par le seigneur de Mondoucet. En 1190, la fondation est confirmée et assortie de de sa défunte épouse. Les frères de la Maison-Dieu suivent la règle de Saint-Augustin. Selon George la deuxième seigneurie religieuse à Nogent-le-Rotrou, derrière le prieuré de Saint-Denis. Les frères n’en demeurent pas moins sous l'autorité des moines denisiens. Face à l'installation et au se fait pas attendre. Dès 1200, une charte est éditée par les moines de Saint-Denis afin d’imposer
    Couvrements :
    voûte en berceau
    Illustration :
    Bâtiment C, rez-de-chaussée, voûte en berceau plein-cintre. IVR24_20152800449NUCA
    Couvertures :
    toit en pavillon
1