Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 5 sur 5 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Coteau : château
    Coteau : château Azay-sur-Cher - Le Coteau - isolé
    Historique :
    actuel en 1864-1865, par l'architecte Jean-Charles Jacquemin et raser l'ancien. Une extension accolée à
    Auteur :
    [architecte] Jacquemin Jean-Charles-Anthyme
  • Chenonceaux : château de Chenonceau
    Chenonceaux : château de Chenonceau Chenonceaux - Chenonceau - en écart
    Annexe :
    Antoine, Agnès Bos, Geneviève Bresc-Bautier, et al.]. Paris : RMN, 2010. 399 p. GEBELIN, François. Les . Perrin et Marinet, 1879. GRANDMAISON de, Charles-Louis. Château de Chenonceau, fin des constructions . Tours : Gilbert-Clarey, 1976.TERRASSE, Charles. Le château de Chenonceau. Paris : Henri Laurens, 1928 du plâtre ? CoRé, 1999, n° 6, p. 48-53. VERGNAUD-ROMANESI, Charles-François. Notices sur les vitraux
    Texte libre :
    Ans. Sous Charles VI, Jean Marques prend le parti des Anglais ce qui lui coûte, en 1411, la destruction quasi-totale de son château. Son fils Jean II Marques obtient de Charles VII l’autorisation de le châtellenie de Chenonceau En 1494, Thomas Bohier, notaire et secrétaire du roi Charles VIII, rachète le Charles VIII en 1494, Louis XII en 1507 puis en 1512, François 1er en 1515, puis en 1521 avec le comte de Antoine Bohier, archevêque de Bourges. Les chantiers de décoration se poursuivent jusqu’en 1521 (tribune Catherine laissent 9 enfants ; l’aîné, Antoine, gouverneur de Touraine, hérite de Chenonceau. En 1527 ; en 1531, à la mort de Louise de Savoie, Antoine est déclaré débiteur envers le Trésor pour une somme annuler la transaction de 1535 en faisant croire qu’elle avait été frauduleuse ; Antoine Bohier est avril1563 l'entrée solennelle de Charles IX. Philibert de L’Orme meurt en 1570. L’architecte de la reine est reine s’y rend avec Charles IX en 1565. On y trouve deux glacières, et les vestiges de la fontaine Henri
  • Bourg : château de Frazé
    Bourg : château de Frazé Frazé - le Bourg - 1 place du Château - en village - Cadastre : 1813 E2 312, 344, 345, 346 2016 AB 202
    Référence documentaire :
    p. 61-67 BROSSARD, Jean. Joseph Dulong de Rosnay (1876-1939) et son chef-jardinier Charles Brossard p. 148-150 MÉTAIS, Charles. Archives du diocèse de Chartres. Pièces détachées - 1er volume - Études
    Auteur :
    [commanditaire] d'O Charles
    Annexe :
    Anglais à Frazé. (transcription réalisée par Charles Métais : MÉTAIS, Charles. Archives du diocèse de d'Unverre. Le 14 septembre 1660, devant maître Château, notaire à frazé, Antoine et Françoise Marguerite de
    Texte libre :
    avait rendus". Transcrit par Charles Métais, ce document est riche d’enseignements quant à l’état de la Barenton. Sa fille Jacqueline épouse en 1540 Charles d’O, seigneur de Vérigny et fait ainsi passer le , Jacqueline Girard de Barenton, femme de Charles d’O de Vérigny, fait appel à Jean Métézeau, marchand maçon à Chivré, épouse Antoine duc de Gramont, maréchal de France et gouverneur du royaume de Navarre en pays de pour projet de construire une maison pour son chef jardinier, Charles Brossard, qu’il embauche en 1900 réalisée en 1906-1907 par Charles Brossard. Il en avait dressé le plan d’après une tapisserie ancienne de
    Illustration :
    Dessin du parterre en broderie exécuté en 1906 par Charles Brossard, d'après une tapisserie de
  • Château de Blois (place du Château)
    Château de Blois (place du Château) Blois - place du Château - en ville - Cadastre : 1980 DN 414
    Historique :
    , reconstruction de la tour et d'une grande vis carrée, attribuée à Charles d'Orléans ; 1498, 1514 : constructions
    Illustration :
    Plan schématique du site castral au XVe siècle : le château de Charles d'Orléans (hypothèse de
  • Bourg : château de Néons et ferme (5 place des Marronniers)
    Bourg : château de Néons et ferme (5 place des Marronniers) Néons-sur-Creuse - Bourg - 5 place des Marronniers - en village - Cadastre : 2015 B 109, 110 1812 B 563 à 570
    Historique :
    est repris par les Français aux Anglais. Charles V le confisque alors à Huguet d’Aloigny, et le cède à
1