Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 7 sur 7 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Maison de chanoines dite la Chevecerie, actuellement maison (11-15 rue de la Chevesserie)
    Maison de chanoines dite la Chevecerie, actuellement maison (11-15 rue de la Chevesserie) Nogent-le-Rotrou - 11, 15 rue de la Chevesserie - en ville
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Nogent-le-Rotrou du 13ème au 18ème siècle
    Historique :
    l’actuelle Chevecerie. S’il est possible que cette maison ait été (tardivement) occupée par le chevecier du de trois maisons distinctes. L’hypothèse est recoupée par le cadastre de 1811 : ce dernier figure
    Référence documentaire :
    fol 32. Archives nationales. Série P : article P898, numéro 38. Aveu et dénombrement de Nogent-le La Chevecerie. 1853. Dessin. (Musée-Château Saint-Jean, Nogent-le-Rotrou). La Chevecerie, planche III. 19e siècle. Aquarelle et collage. (Musée-Château Saint-Jean, Nogent-le p. 6. DE SOUANCE, Hector Guillier. Nogent-le-Rotrou. Nogent-le-Rotrou : [s.n.], 1916.
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    -ci est située plus bas que le niveau de la rue. La porte d’entrée se trouve dans le second bâtiment . Le premier niveau du bâtiment 1 se prolonge sous la rue par une salle voûtée en berceau plein-cintre tandis que son second niveau donne sur la rue susnommée. Le bâtiment 3 est fondé sur un niveau de cave brique et un toit à deux versants. Le premier niveau est construit en moellons enduits tandis que le second est monté en pans de bois. Les jours de l’escalier sont moulurés de chanfreins. Le mur pignon révèle une charpente à fermes et pannes, un poinçon, un faux entrait et des jambettes. Le bâtiment 2 est également visible sur l’élévation est. Le mur pignon est percé de plusieurs ouvertures ménagées sous des
    Localisation :
    Nogent-le-Rotrou - 11, 15 rue de la Chevesserie - en ville
    Aires d'études :
    Nogent-le-Rotrou
    Illustration :
    Face ouest, vue de l'ouest (début 20e siècle ; extrait de "Nogent-le-Rotrou" de Hector Guillier DE
  • Bourg : maison n°2 (chemin du Vieux-Puits)
    Bourg : maison n°2 (chemin du Vieux-Puits) La Gaudaine - Bourg - chemin du Vieux-Puits - en village - Cadastre : 1987 A1 137
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    calcaire. Le toit de la maison est à longs pans, couvert en tuile plate.
    Illustration :
    Vue générale depuis le nord-ouest. IVR24_20082800749NUCA Vue générale depuis le sud. IVR24_20082800772NUCA
  • Bourg : maison de maître dite
    Bourg : maison de maître dite "la Grande Maison" et ferme du domaine Argenvilliers - Bourg - rue de la Comtesse de Mons - en village - Cadastre : 1811 H 37, 39, 40 1992 G 24, 502
    Historique :
    Cet ancien domaine, présent en plan sur le cadastre de 1811, semble remonter au 18e siècle comme le ferme). La ferme est agrandie d'une grange (n°5 sur le plan) en 1834 (date portée). Le logis semble (agrandissement ou création de nouvelles ouvertures, emploi de la brique). Le domaine a ensuite été séparé en deux
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    Situé en continuité du bourg au nord-ouest, le domaine se compose de deux entités. - La maison de maître est accessible par un portail encadré de piliers en pierre de taille de grès (dit "roussard"). Le bâtiment comprend trois corps : le corps central encadré de deux pavillons saillants. Le corps central et le pavillon nord s'élèvent sur deux niveaux : un rez-de-chaussée et un étage carré. Le pavillon sud . Plusieurs corps, organisés de manière perpendiculaire les uns par rapport aux autres, composent le bâtiment . La première aile, à l'ouest, comprend deux écuries, le logis et une grange-étable. Elle est en rez-de (de même type que les granges à porche que l'on trouve dans le Berry) et au nord par une porte
    Illustration :
    Maison de maître, vue générale depuis le sud. IVR24_20092800048NUCA depuis le sud-ouest. IVR24_20092800143NUCA Aile sud-est de l'ancienne ferme (grange), vue générale depuis le sud-ouest. IVR24_20092800142NUCA Aile sud-est de l'ancienne ferme (grange), vue depuis le nord-est. IVR24_20092800146NUCA Aile sud-est de l'ancienne ferme (grange), détail de la date portée sur le claveau central de la
  • Noyers : ensemble de trois maisons
    Noyers : ensemble de trois maisons Trizay-Coutretot-Saint-Serge - Les Noyers - isolé - Cadastre : 1811 A 139, 140, 141, 144, 145 2019 B1 152, 408
    Historique :
    Le bâtiment le plus ancien de cette ensemble de trois maisons date de la fin du 16e siècle, comme le montre la date 1593 gravée sur une pierre de taille du jambage commun d'une curieuse lucarne. De 1811, sur le plan cadastral et dans l'état de la section A, les bâtiments se répartissent en trois propriétaires autour d'une cour commune (C. C. en abrégé sur le cadastre). Dans la seconde moitié du 19e siècle , fournil en continu et étable. Dans le même temps, une troisième maison est construite à l'emplacement de
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    maisons réparties en L autour d'une cour anciennement commune. Le bâtiment principal possède une façade inconnue), le logis du 16e siècle à deux salles, le logis secondaire avec laiterie à l'arrière, fournil et étables. Le logis principal s'élève en rez-de-chaussée surélevé sur cave (accessible de plain-pied au nord certainement sous le comble et explique la division verticale de la lucarne (avec la date 1593 sur le jambage commun). Un escalier extérieur placé contre la façade principale donne accès à l'étage de l'extension. Le
    Illustration :
    Troisième logis, vue générale depuis le nord. IVR24_20192800274NUCA
  • Champ de Mars : tuilerie et maison de maître
    Champ de Mars : tuilerie et maison de maître Frazé - Le Champ de Mars - en écart - Cadastre : 2016 B2 453, 454, 557
    Historique :
    construction par la préfecture le 11 avril 1844. Elle sera modifiée et augmentée à plusieurs reprises suivant
    Description :
    . Les encadrements des baies et les chaînages d'angle sont en brique. Le toit en pavillon est couvert en
    Localisation :
    Frazé - Le Champ de Mars - en écart - Cadastre : 2016 B2 453, 454, 557
    Illustration :
    Pierre Noël Guérin, le propriétaire, d'après le plan cadastral (AD d'Eure-et-Loir, 5 M 355 Vue générale depuis le nord-est. IVR24_20162800272NUCA Maison de maître, vue générale depuis le nord-est. IVR24_20162800273NUCA Maison de maître, vue générale depuis le nord-ouest. IVR24_20162800271NUCA Maison de maître, vue générale depuis le sud-est. IVR24_20162800274NUCA Ancien hangar de séchage devenu dépendance, vue générale depuis le nord. IVR24_20162800275NUCA
  • Bourg : maison (3 rue du 8 mai 1945)
    Bourg : maison (3 rue du 8 mai 1945) Frazé - Le Bourg - 3 rue du 8 mai 1945 - isolé - Cadastre : 1813 H 158 2016 AB 84
    Historique :
    Cette maison semble dater du 16e siècle, comme tendent à le montrer l'escalier en vis en bois à l'extérieur, et adoucissant la pente de toiture. En 1813, le bâtiment appartient à Pierre , création et/ou agrandissements d'ouvertures). Dans la seconde moitié du 20e siècle, le bâtiment devient un
    Description :
    un étage de soubassement servant de cave. Son rez-de-chaussée surélevé est accessible depuis le nord sont en bois pour les plus anciens, ou en béton. Le toit à longs pans et à croupe est couvert en tuile
    Localisation :
    Frazé - Le Bourg - 3 rue du 8 mai 1945 - isolé - Cadastre : 1813 H 158 2016 AB 84
    Illustration :
    Vue générale depuis le nord-ouest. IVR24_20172800424NUCA Vue de la toiture depuis le sud-est (visible : petit toit en bâtière couronnant la tour d'escalier
  • Bourg : laboratoire et maison du médecin de l'abbaye, actuellement maison
    Bourg : laboratoire et maison du médecin de l'abbaye, actuellement maison Thiron-Gardais - Bourg - 16 rue de l'Étang - en village - Cadastre : 1814 B2 134 Ancienne commune de Saint-Hilaire-des-Noyers. 2013 AB 26
    Historique :
    , comme tendent à le montrer les ouvertures en arc segmentaire de la façade est. Construit dans la basse était initialement située sur le mur est de la maison de plain-pied. Dans la seconde moitié du 19e brique, a ainsi été transformée en fenêtre et l'accès à l'édifice déplacée sur le pignon nord. Lors de sa réhabilitation, dans la seconde moitié du 20e siècle, le bâtiment a été remanié : agrandissements et nouveaux
    Description :
    Adossé à la levée de l'étang, le bâtiment s'élève sur trois niveaux : deux étages de soubassement et un rez-de-chaussée. À l'est, la façade est rythmée par cinq travées d'élévation. Le premier étage emmarchement à quatre degrés donne accès à un escalier intérieur droit qui dessert les niveaux supérieurs. Le rez-de-chaussée est accessible de plain-pied par une porte à l'encadrement en brique placée sur le silex et de calcaire couvert d'un enduit plein, abîmé par endroit laissant apparaître le nez des pierres . Côté est, le dernier niveau d'élévation est en pan de bois. La corniche moulurée (façade ouest et pignon sud), le bandeau séparant les deux étages de soubassement, les chaînages d'angle et les ouvertures (ouvertures). Le toit est à longs pans et à croupe couvert en tuile plate ancienne.
    Illustration :
    Vue d'ensemble avec le moulin (au centre) et l'ancienne boulangerie (à gauche), prise depuis l'est Vue depuis le nord-ouest (carte postale, 1er quart 20e siècle - collection particulière : Victor Vue générale depuis le nord-est (état en 2014). IVR24_20142800423NUC2A Vue rapprochée depuis le nord-est. IVR24_20142800424NUC2A Vue générale depuis le nord-ouest. IVR24_20142800431NUC2A
1