Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 63 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Gardais : presbytère, actuellement maison
    Gardais : presbytère, actuellement maison Thiron-Gardais - Gardais - en écart - Cadastre : 1814 B3 318 2014 ZB 91
    Historique :
    Jean Debray, maître tailleur de pierre à Saint-Denis-d'Authou, et René Malherbe, maître charpentier à (pierre de taille provenant des carrières de Giraumont à Saint-Denis-d'Authou), la chaux de Souancé, le entre les mains de François Vallée - probable commanditaire de l’extension au nord-ouest de l'ancien
    Description :
    terre (partie supérieure). Les chaînages d'angle et le soubassement sont en pierre de taille de grès . Les encadrements des baies peuvent être en pierre de taille de grès, de calcaire ou en brique (dans ce cas, surmontées d'un arc segmentaire). La corniche moulurée de la façade sud-ouest est en pierre de bois (sur socle en pierre de taille de grès) pris dans une maçonnerie en moellons de silex et de grès
    Auteur :
    [commanditaire] Vallée François [tailleur de pierre] Debray Jean
  • Faverolles : église Notre-Dame, verrière
    Faverolles : église Notre-Dame, verrière Faverolles - en village
    Représentations :
    saint François de Sales
    Description :
    Cette verrière se compose de deux lancettes dans lesquelles sont figurés saint François de Sales et
    Illustration :
    Faverolles, église Notre-Dame, baie 5 : saint François de Sales et saint Vincent
  • Moulin Guillaume : moulin puis ferme, actuellement maison
    Moulin Guillaume : moulin puis ferme, actuellement maison Argenvilliers - Le Moulin Guillaume - isolé - Cadastre : 1811 A 146, 147 1992 ZA 20
    Historique :
    une pierre de taille. Plusieurs bâtiments - dont trois principaux - sont présents en plan sur le plan conversion du moulin en "bâtiment rural" pour François Letertre en 1890. Dès lors, le moulin devient une
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    surmontée d'une pierre gravée de la date 1762 : celle-ci est comprise dans un décor sculpté figurant deux d'une pierre sculptée du monogramme "IHS" et d'une croix. - Le second bâtiment, organisé couverts d'un enduit à pierre vue, à l'exception d'une partie de la grange-étable, en pierre de taille de calcaire. Les encadrements des baies et les chaînages d'angle sont en pierre de taille de calcaire. Une plate et interrompus par des lucarnes à jouées et à frontons en pierre de taille moulurés.
    Auteur :
    [commanditaire] Letertre François
    Illustration :
    Moulin, élévation sud, fenêtre surmontée d'une pierre datée de 1762, décor : entrelacs de deux
  • Petite Girouardière : ferme, actuellement maison
    Petite Girouardière : ferme, actuellement maison Frazé - La Petite Girouardière - en écart - Cadastre : 1813 D 345 2016 YB 20
    Historique :
    cadastrales font mention de la reconstruction de la ferme en 1872 pour François Huvet. La partie sud-est de la
    Observation :
    brique pour les dépendances agricoles, murs en moellons de silex et encadrements d'ouvertures en pierre
    Description :
    et les chaînages d'angle, en pierre de taille de calcaire - abrite sous un même toit : le fournil
    Auteur :
    [commanditaire] Huvet François
  • Vieille Cour : Ferme
    Vieille Cour : Ferme Trizay-Coutretot-Saint-Serge - La Vieille Cour - isolé - Cadastre : 1811 A 39 2019 OB 28
    Historique :
    Courtin, seigneur de la Pousseraye, du Petit Plessis et de la Vieille Cour. Un de ses descendants, Pierre est vendu comme bien national le 7 fructidor an II (24 août 1794) à François Chèvre pour 12 000 livres 1870 pour Jules-François Robbé, propriétaire et cultivateur à la Vieille Cour mais également maire de
    Description :
    sur deux niveaux : rez-de-chaussée et étage de comble. Leurs ouvertures, majoritairement en pierre de certaines dépendances. Les murs sont en moellons de calcaire couverts en d'un enduit plein ou à pierre vue . Les encadrements des baies et les chaînages d'angle sont pour l'essentiel en pierre de taille calcaire
    Auteur :
    [commanditaire] Robbé Jules-François
  • Gâtine : moulin et ferme
    Gâtine : moulin et ferme Thiron-Gardais - Le Moulin de la Gâtine - isolé - Cadastre : 1814 C1 52, 57, 58, 59, 60, 61 2013 ZD 32, 33, 34, 35
    Historique :
    certaines ouvertures en arc segmentaire, en briquette et/ou en pierre de taille calcaire (partie logis du moulin) ou uniquement en pierre de taille de calcaire (fournil). C'est également au 18e siècle que la pour François Suhard : démolition et reconstruction du mécanisme. A cette même période, un quatrième
    Description :
    sol par de grosses pierres. Quelques vestiges de sa structure en pan de bois subsistent notamment au de calcaire et roussard couverts d'un enduit à pierre vue. Les encadrements des ouvertures, les l'exception des ouvertures du moulin où la pierre de taille calcaire alterne (ou non) avec la briquette plus
    Auteur :
    [commanditaire] Suhard François
  • Moulin Gaillard : moulin
    Moulin Gaillard : moulin La Croix-du-Perche - Le Moulin Gaillard - isolé - Cadastre : 1814 C1 16 2013 ZM 62
    Historique :
    1830 (date portée sur le linteau de la porte). A cette époque, il appartient à François Rivière en 1863 en conservant la partie nord de l’édifice (fenêtre datée et chaînage d’angle en pierre de
    Description :
    de chaînage en pierre de taille calcaire. En plein cintre côté ouest, les ouvertures en brique sont charpente repose sur des poteaux en bois placés sur des socles en pierre de taille de grès (ou grison) ou maçonnés. Les murs sont en moellons de silex couverts d’un enduit plein ou à pierre vue à la chaux. Les
    Auteur :
    [commanditaire] Rivière François
  • Champ de Mars : tuilerie et maison de maître
    Champ de Mars : tuilerie et maison de maître Frazé - Le Champ de Mars - en écart - Cadastre : 2016 B2 453, 454, 557
    Historique :
    lieu-dit situé à 250 mètres à l'ouest), pour Pierre Noël Guérin. Il reçoit l'autorisation de sa , commanditée par Pierre Guérin fils. À la fin du 19e siècle, Julien Guérin (son fils) est également
    Auteur :
    [commanditaire] Guérin Pierre Noël [propriétaire] Guérin Pierre (fils)
    Illustration :
    Pierre Noël Guérin, le propriétaire, d'après le plan cadastral (AD d'Eure-et-Loir, 5 M 355
  • Bourg : maison (3 rue du 8 mai 1945)
    Bourg : maison (3 rue du 8 mai 1945) Frazé - Le Bourg - 3 rue du 8 mai 1945 - isolé - Cadastre : 1813 H 158 2016 AB 84
    Historique :
    à l'extérieur, et adoucissant la pente de toiture. En 1813, le bâtiment appartient à Pierre
    Auteur :
    [propriétaire] Beaudouin Pierre
  • Bourg : château de Frazé
    Bourg : château de Frazé Frazé - le Bourg - 1 place du Château - en village - Cadastre : 1813 E2 312, 344, 345, 346 2016 AB 202
    Historique :
    Le châtelet, la tour Saint-François et la galerie sont construits à la fin du 15e siècle ou au
    Murs :
    grison pierre de taille grès pierre de taille calcaire pierre de taille
    Description :
    cour comprend le châtelet, la galerie ouest, la tour Saint-François, une tour nord-ouest (reconstruite parterres de buis). Les matériaux employés pour la construction des murs sont la pierre de taille de grison (soubassement des bâtiments de la haute cour), la pierre de taille de grès roussard (soubassement du pavillon du bourg), la pierre de taille calcaire et la brique. Les toits sont en tuile plate ou en ardoise.
    Texte libre :
    Saint-François (en référence à la cordelière en pierre sculptée de Saint-François d’Assise qui ceinture , Catherine Charlotte de Gramont hérite de ses parents du domaine de Frazé. Elle épouse Louis François duc de . Proviennent de la démolition 31 700 ardoises, 33 000 briques, 132 pieds cubes de pierre dure et 2 500 pieds cubes de pierre tendre. En 1765, devant maître Clos, notaire à Paris, M. de Villeroi vend le domaine de cuite en partie inférieure ; de même pour la pierre de taille calcaire plus calibrée en partie concernent quelques parties de murs en brique ainsi que les encadrements d’ouverture en pierre de taille linteau d’une porte). Les pierres d’encadrements des baies en calcaire et les frontons triangulaires, trop trois autres angles - dont la tour Saint-François au sud-est -, l’imposant logis seigneurial occupant le galerie ouest, la tour nord-ouest reconstruite en 1780, la tour Saint-François et une échauguette en lieu de passage, est occupé par la salle du portier chauffée par une cheminée monumentale en pierre de
    Illustration :
    Anciens communs, châtelet et tour Saint-François, vue générale depuis le sud-ouest Châtelet et tour Saint-François, vue d'ensemble depuis le sud-ouest. IVR24_20162801083NUCA Tour Saint-François et église paroissiale Notre-Dame. IVR24_20172800412NUCA Tour Saint-François, corps nord du pavillon du bourg et jardin au premier plan, vue générale depuis Tour Saint-François et tourelle d'escalier, vue générale depuis le sud-ouest. IVR24_20162801031NUCA Tour Saint-François, vue de détail des mâchicoulis et de la mise en oeuvre. IVR24_20162801036NUCA Tour Saint-François, vue de détail des mâchicoulis. IVR24_20162801034NUCA Tour Saint-François, vue de détail de la mise en oeuvre et de la cordelière de saint François Tour Saint-François, intérieur, vue de la cheminée. IVR24_20162801051NUCA Tour Saint-François, intérieur, vue de détail du piédroit de la cheminée. IVR24_20162801052NUCA
  • Gouenneteries : ferme, actuellement maison
    Gouenneteries : ferme, actuellement maison Saint-Jean-Pierre-Fixte - Les Gouenneteries - - en village - Cadastre : 1811 A 92 2018 OA 320, 321
    Historique :
    aux encadrements en pierre de taille calcaire non calibré, sans décor particulier, ainsi que le volume
    Description :
    (provenance inconnue). Les murs sont en moellons de calcaire couverts d'un enduit à pierre vue. Les encadrements des baies et les chaînages d'angle sont en pierre de taille calcaire, à l'exception des angles , couverts d'un enduit à pierre vue. Les encadrements des baies et les chaînages d'angle sont en brique. - À sont en moellons de calcaire et de silex, couverts d'un enduit à pierre vue. Les encadrements des baies et les chaînages d'angle sont en brique et en pierre de taille calcaire. La charpente repose à l'est
    Localisation :
    Saint-Jean-Pierre-Fixte - Les Gouenneteries - - en village - Cadastre : 1811 A 92 2018 OA 320
  • Bourg : cimetière
    Bourg : cimetière Saint-Jean-Pierre-Fixte - Bourg - - en village - Cadastre : 2018 B 72
    Description :
    calcaire et de silex, couverts d'un enduit à pierre vue. Au croisement des deux allées se situe la croix monumentale à emmarchement à deux degrés, socle cubique en pierre de taille calcaire, croix en bois et Christ
    Localisation :
    Saint-Jean-Pierre-Fixte - Bourg - - en village - Cadastre : 2018 B 72
  • Bigotière : ferme, actuellement maison
    Bigotière : ferme, actuellement maison Saint-Jean-Pierre-Fixte - La Bigotière - - en village - Cadastre : 1811 B 9, 10 2018 OB 259
    Description :
    ou écuries, un cellier, le logis et un toit à porcs. Les encadrements d'ouverture sont en pierre de l'épaisseur du mur du comble (boulins en pierre de taille calcaire). Le bâtiment secondaire comprend des étables ou écuries et une remise au centre. Les encadrements d'ouverture sont en pierre de taille calcaire en pierre de taille de calcaire, couvert d'un toit conique, se situe au sud de l'ensemble. Les murs
    Localisation :
    Saint-Jean-Pierre-Fixte - La Bigotière - - en village - Cadastre : 1811 B 9, 10 2018 OB 259
  • Hôtel dit tour de Montgaudry ou maison de la Rose (détruit, 9-11 rue des Bouchers)
    Hôtel dit tour de Montgaudry ou maison de la Rose (détruit, 9-11 rue des Bouchers) Nogent-le-Rotrou - 9-11 rue des Bouchers - en ville - Cadastre : 1990 BM 47, 48, 102
    Historique :
    seigneurie de Montgaudry aurait été possédée par la famille Le Boulleur anoblie en 1471. Pierre le Boulleur
    Référence documentaire :
    p. 748 DE LACHESNAYE DES BOIS, François-Alexandre Aubert. Dictionnaire de la noblesse. Paris : 1771.
    Description :
    . Les rampants du toit sont construits en pierre de taille. Ils sont ornés de crossettes sculptées
    Annexe :
    pierres, enfermé dans le grenier. C'était une délicieuse petite pièce octogone, avec une voûte en pierres , et dont la date est certaine, on peut sans crainte affirmer qu'elle a été bâtie sous François 1er
  • Charme : ferme, actuellement maison
    Charme : ferme, actuellement maison Saint-Jean-Pierre-Fixte - Le Charme - - en village - Cadastre : 1811 B 124, 127 2018 OB 116, 206, 209
    Historique :
    , François Dordoigne : conversion d'une dépendance en salle, et construction d'une aile à fonction de chambre
    Description :
    d'un enduit plein. Les encadrements des baies et les chaînages d'angle sont en pierre de taille
    Localisation :
    Saint-Jean-Pierre-Fixte - Le Charme - - en village - Cadastre : 1811 B 124, 127 2018 OB 116, 206
  • Pihourdière : ferme et demeure
    Pihourdière : ferme et demeure La Croix-du-Perche - La Pihourdière - isolé - Cadastre : 1814 B2 235, 236 2013 ZK 63
    Historique :
    importante et la charpente à sous-faîtière). Au début du 19e siècle, la ferme appartient à François Auguste aux chaînages d’angle alternant la pierre de taille de calcaire et la brique). Malheureusement, le
    Observation :
    pierres d’attente du chaînage d’angle nord-est du corps de bâtiment. Atypique voire exceptionnel (emploi du tuffeau, une pierre d’importation, richesse des décors néo-gothique), la demeure et la ferme, dont
    Description :
    pierre de taille calcaire. Ses façades nord et sud sont ordonnancées à trois travées. L’effort décoratif encadrements d’ouvertures font alterner la pierre de taille calcaire et la brique. Les toits sont à longs pans
  • Champeaux : manoir dit de Champeaux
    Champeaux : manoir dit de Champeaux Margon - Champeaux - isolé - Cadastre : 1811 C2 211 1990 C2 318
    Historique :
    d'Amily vend Champeaux à François de Riants qui le réunit le 20 janvier 1671, avec Margon et Houdangeau (à
    Référence documentaire :
    : Mémoire de maîtrise d'histoire de l'art sous la direction de Jean Guillaume, université François Rabelais : Mémoire de maîtrise d'histoire de l'art sous la direction de Jean Guillaume, université François Rabelais : Mémoire de maîtrise d'histoire de l'art sous la direction de Jean Guillaume, université François Rabelais : Mémoire de maîtrise d'histoire de l'art sous la direction de Jean Guillaume, université François Rabelais : Mémoire de maîtrise d'histoire de l'art sous la direction de Jean Guillaume, université François Rabelais de l'art sous la direction de Jean Guillaume : Université François Rabelais : Tours : 1992.
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    couverts d'un enduit plein ou à pierre vue, à l'exception du rez-de-chaussée du corps de passage maçonné en pierre de taille de calcaire. Les encadrements des baies, les contreforts (soutenant exclusivement les en pierre de taille de calcaire. Les toits sont à longs pans et à croupes (corps de passage) couverts
    Illustration :
    Cadastre napoléonien de 1811 et cadastre actuel (in maîtrise de Gilles Provost, Université François ). (Université François Rabelais, Tours). IVR24_20082800275NUCB , vers 1992). (Université François Rabelais, Tours). IVR24_20082800274NUCB Logis manorial, façade sud-est (cliché Gilles Provost, vers 1992). (Université François Rabelais ). (Université François Rabelais, Tours). IVR24_20082800277NUCB
  • Bourg : église paroissiale Notre-Dame-de-Carmel (rue de l'Église )
    Bourg : église paroissiale Notre-Dame-de-Carmel (rue de l'Église ) Margon - Bourg - rue de l'Église - en village - Cadastre : 1811 C 73 1990 AB 54
    Historique :
    pierre" à la tour de l'église (un escalier en vis). Les travaux prévoyaient également la démolition de pierre pour y mettre les "trois images" placées sur l'ancien autel. La sculpture ornant le rampant, la
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    par un escalier à vis en pierre compris dans une tourelle carrée hors-oeuvre. Le portail occidental de colonnes engagées. Le choeur est voûté en cul-de-four. L'autel en pierre est orné de huit colonnes et . A l'exception d'une partie du bas-côté nord en pierre de taille de calcaire, les murs sont en moellons de calcaire et de meulière couverts d'un enduit à pierre vue. Les contreforts, les chaînages , denticulées au sud) sont en pierre de taille. Les toits sont à longs pans (nef et bas-côté), en pavillon (tour
  • Mairie (détruite, 2 Place du Général Saint-Pol)
    Mairie (détruite, 2 Place du Général Saint-Pol) Nogent-le-Rotrou - 2 place Général Saint-Pol - en ville - Cadastre : 1990 CE 61
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours
    Historique :
    à Nogent-le-Rotrou à partir de la fin du 17e siècle. Pierre Parceval est ainsi en 1693 le premier
    Annexe :
    sieur Paul-François Foussard de Boisard, marchand tanneur, et Demoiselle Marie-Anne Guesde, son épouse François MAUTÉ et à celle commune entre messieurs de Saint-Gatien de Tours et nous Daupeley notaire
  • Maison de chanoines dite la Chevecerie, actuellement maison (11-15 rue de la Chevesserie)
    Maison de chanoines dite la Chevecerie, actuellement maison (11-15 rue de la Chevesserie) Nogent-le-Rotrou - 11, 15 rue de la Chevesserie - en ville
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    sont construits en moellons recouverts d’enduit, la pierre de taille est réservée aux ouvertures. La
1 2 3 4 Suivant