Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 7 sur 7 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • 15 verrières à personnages
    15 verrières à personnages La Châtre - place Maget - en ville
    Inscriptions & marques :
    Inscriptions concernant les auteurs : "L.L. Lobin 1888" (baie 16) ; "J.-P. Florence & Heinrich - Tours 1904" (baies 3 et 4). Inscriptions concernant la restauration des verrières : "Maison Lobin - Tours 1859-1904" (baies 7, 8, 9 et 10) ; "Maison Lobin - Tours 1860-1902" (baies 14, 15, 17 et 18 ) ; "Maison Lobin - Tours 1860-1904" (baies 11, 12 et 13). Inscription concernant un donateur : "Donné par
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    centre de l’édifice, deux chapelles latérales, accessibles par les bas-côtés, forment un court transept , tandis qu’à l’ouest, un clocher-porche supporte une haute flèche de pierre. Les vitraux : Ensemble de verrières créées par la Maison Lobin entre 1859 et 1904, dont les plus anciennes ont été restaurées par
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • 5 verrières représentant le Christ et les quatre évangélistes
    5 verrières représentant le Christ et les quatre évangélistes Vendœuvres - en village
    Inscriptions & marques :
    Inscription concernant l'auteur : "L.Lobin, Tours, 1861" (sur les 5 verrières). Inscription
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    Église paroissiale Saint-Étienne : Bâtie à partir de 1856 sur les plans d’Alfred Dauvergne, cette église remplace un édifice du 12e siècle. Mêlant les références au roman et au gothique, cette flanquée de tourelles octogonales. Les vitraux : Cet ensemble a été commandé à J.-L. Lobin en même temps que les autres verrières du chœur et de la nef, par le curé de Vendoeuvres (baie 104) et la famille
    Description :
    évangélistes. Les personnages sont représentés en pied, sur un fond d'or (baie 100), bleu (baies 101 et 102) ou rouge (baies 103 et 104). Dans la partie basse des verrières figurant les évangélistes, le symbole de
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
    Titre courant :
    5 verrières représentant le Christ et les quatre évangélistes
  • Verrière représentant la vie de saint Pierre
    Verrière représentant la vie de saint Pierre Mâron - en village
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    Ce vitrail forme avec les deux autres baies du chevet un ensemble réalisé en 1861 par Julien -Léopold Lobin, actif à Tours de 1848 à 1864.
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • 2 verrières ornementales
    2 verrières ornementales Mâron - en village
    Inscriptions & marques :
    Inscription concernant l'auteur : "L. Lobin, Tours, 1861".
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    d’ogives. Au cours du 19e siècle, la façade fut remaniée et la chapelle nord ajoutée. Les vitraux : Ce vitrail forme avec les deux autres baies du chevet un ensemble réalisé en 1861 par Julien-Léopold Lobin , actif à Tours de 1848 à 1864.
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • Saint-Cyran-du-Jambot : église, verrières
    Saint-Cyran-du-Jambot : église, verrières Saint-Cyran-du-Jambot - en village
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    principaux ateliers de peintres verriers de la ville de Tours, d'abord avec Julien-Léopold Lobin dans les a subi plusieurs remaniements au cours du 19e siècle, notamment dans les années 1850 (chevet, chœur reconstruction. Les vitraux : Depuis le milieu du 19e siècle, l'église de Saint-Cyran a profité du talent des
  • Vendoeuvres : église Saint-Etienne, verrières
    Vendoeuvres : église Saint-Etienne, verrières Vendœuvres - en village
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    auprès de la maison Lobin, de Tours, par deux des principales familles de la commune de Vendoeuvres : les Église paroissiale Saint-Étienne : Bâtie à partir de 1856 sur les plans d’Alfred Dauvergne, cette église remplace un édifice du 12e siècle. Mêlant les références au roman et au gothique, cette flanquée de tourelles octogonales. Les vitraux : Les vitraux de cette église ont été commandés en 1861 Crombez du château de Lancosme, et les Savary de Lancosme du château de Bauché. Cet important ensemble
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • Argenton-sur-Creuse : église Saint-Sauveur, verrières
    Argenton-sur-Creuse : église Saint-Sauveur, verrières Argenton-sur-Creuse - rue du Point du Jour - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    d’Argenton a subi de nombreux remaniements dans les années 1850 et 1860, sous la direction d’Alfred Dauvergne unique ouverte sur dix chapelles latérales, flanquée à l’est par une profonde abside polygonale. Les étudiées ici). Les trois verrières de la chapelle absidiale ont été réalisées par les ateliers de Julien -Léopold Lobin, à Tours (1860), tandis que 9 verrières de la nef sont issues de l'atelier de Charles
1