Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 16 sur 16 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Verrière figurant la Crucifixion, la Dormition et le Couronnement de la Vierge
    Verrière figurant la Crucifixion, la Dormition et le Couronnement de la Vierge Châtillon-sur-Indre - place Mgr Lenoir - en ville
    Inscriptions & marques :
    Dédicace : "PRIEZ POUR LES BIENFAITEURS DE CETTE EGLISE". Inscription concernant l'auteur : "L.Lobin" ; "Tours 1873".
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    Cette verrière a été réalisée par les ateliers Lobin suite à la restauration de l'église de
    Observation :
    Les scènes figurées sur cette verrière constituent des copies de vitraux du 13e siècle conservés
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • Verrière représentant la Vierge à l'enfant
    Verrière représentant la Vierge à l'enfant Châtillon-sur-Indre - place Mgr Lenoir - en ville
    Inscriptions & marques :
    Inscription concernant le donateur : "Les Pieux Fidèles à Marie Immaculée". Inscription concernant l'auteur : "L.Lobin", "Tours, 1873".
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    Ce vitrail a probablement été réalisé par les ateliers Lobin, lors du programme de création des verrières de cette église, dans les années 1870.
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • 15 verrières à personnages
    15 verrières à personnages La Châtre - place Maget - en ville
    Inscriptions & marques :
    Inscriptions concernant les auteurs : "L.L. Lobin 1888" (baie 16) ; "J.-P. Florence & Heinrich - Tours 1904" (baies 3 et 4). Inscriptions concernant la restauration des verrières : "Maison Lobin - Tours 1859-1904" (baies 7, 8, 9 et 10) ; "Maison Lobin - Tours 1860-1902" (baies 14, 15, 17 et 18 ) ; "Maison Lobin - Tours 1860-1904" (baies 11, 12 et 13). Inscription concernant un donateur : "Donné par
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    centre de l’édifice, deux chapelles latérales, accessibles par les bas-côtés, forment un court transept , tandis qu’à l’ouest, un clocher-porche supporte une haute flèche de pierre. Les vitraux : Ensemble de verrières créées par la Maison Lobin entre 1859 et 1904, dont les plus anciennes ont été restaurées par
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • Verrière représentant saint Joseph, saint Paterne et le bienheureux César de Bus
    Verrière représentant saint Joseph, saint Paterne et le bienheureux César de Bus Issoudun - place Saint-Cyr - en ville
    Inscriptions & marques :
    Inscriptions concernant les donateurs : "Offert par la famille Grenouillet" (lancette gauche ) ; "Offert par Mr Clément Chauveau" (lancette centrale) ; "Offert par Mme d'Agard de Bus", avec les armoiries
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    Lobin, de Tours, par les familles Grenouillet, Chauveau et d'Agard de Bus. Cette verrière non datée a probablement été commandée dans les années 1860 ou 1870 à l'atelier
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • Verrière représentant le mariage de la Vierge
    Verrière représentant le mariage de la Vierge Châtillon-sur-Indre - place Mgr Lenoir - en ville
    Inscriptions & marques :
    Inscription concernant l'auteur : "L.Lobin" ; "Tours, 1876". Inscription concernant une restauration : "L'AN 1876, CETTE EGLISE A ETE REPAREE PAR LES SOINS DE Mr P.-M. LENOIR, CURE-DOYEN DE CHATILLON
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    Cette oeuvre fait partie d'un ensemble de quatre verrières créé par les ateliers Lobin en 1876 pour
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • Verrière représentant la guérison de la fille de Jaïre
    Verrière représentant la guérison de la fille de Jaïre Montierchaume - 3 rue du Gué d'Amour - en ville
    Inscriptions & marques :
    concernant l'auteur : "L. Lobin - Tours - 1862".
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    Cette verrière est la plus ancienne parmi les six qui furent commandées aux ateliers Lobin de Tours
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • Verrière représentant la Vie de saint Jean-Baptiste
    Verrière représentant la Vie de saint Jean-Baptiste Issoudun - place Saint-Cyr - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    Cette verrière non datée a probablement été commandée dans les années 1860 ou 1870 à l'atelier Lobin, de Tours, par la famille Barré de Lépinière (cette dernière avait donné un maire à la ville
    Description :
    lequel sont figurées les armes de la famille donatrice.
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • Verrière représentant le Sacré-Coeur de Jésus et le Sacré-Coeur de Marie
    Verrière représentant le Sacré-Coeur de Jésus et le Sacré-Coeur de Marie Vatan - en village
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    Les deux médaillons conservés dans cette vitrerie à losanges sont probablement des vestiges des anciens vitraux de l'église de Vatan, réalisés à partir de 1871 par l'atelier Lobin (Tours), en partie
  • Verrière représentant la Bonne Mort
    Verrière représentant la Bonne Mort Issoudun - place Saint-Cyr - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    été commandée dans les années 1860 ou 1870 à l'atelier Lobin, de Tours.
    Description :
    . Dans les deux lancettes centrales, une famille assiste à la messe. Dans la lancette de droite, cette
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • Verrière représentant sainte Anne éduquant la Vierge
    Verrière représentant sainte Anne éduquant la Vierge Issoudun - place Saint-Cyr - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    été commandée dans les années 1860 ou 1870 à l'atelier Lobin, de Tours.
    Description :
    Cette verrière présente des panneaux de grisailles ornementales dans les lancettes latérales, et
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • Gehée : église Saint-Etienne, verrières
    Gehée : église Saint-Etienne, verrières Gehée - en village
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    dans le style néo-gothique. Les vitraux : Verrières installées entre 1868 et 1878 par les ateliers Lobin (Tours) et Jurie (Bourges).
    Illustration :
    Les vitraux de l'église de Géhée (montage). IVR24_20093601056NUCA
  • Verrière représentant sainte Solange, sainte Lucie et saint Jean
    Verrière représentant sainte Solange, sainte Lucie et saint Jean Issoudun - place Saint-Cyr - en ville
    Inscriptions & marques :
    Inscription concernant les donateurs : "A la mémoire de Mr Jean Benoît Joseph Thabaud de Linetière
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    Lobin, de Tours, par les familles Rousseau et Thabaud de Linetière. Un membre de cette dernière fut Cette verrière non datée a probablement été commandée dans les années 1860 ou 1870 à l'atelier
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • Saint-Genou : église, verrières
    Saint-Genou : église, verrières Saint-Genou - en village
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    Église paroissiale Saint-Genou : Inspiré par Saint-Martin de Tours et Saint-Benoît-sur-Loire, à la (nef actuelle), elle-même flanquée par deux collatéraux voûtés en quart-de-rond. Les vitraux : Les -Léopold Lobin (Tours), et de ceux des quatre baies du chœur, réalisés par Charlemagne (Toulouse).
  • Vendoeuvres : église Saint-Etienne, verrières
    Vendoeuvres : église Saint-Etienne, verrières Vendœuvres - en village
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    auprès de la maison Lobin, de Tours, par deux des principales familles de la commune de Vendoeuvres : les Église paroissiale Saint-Étienne : Bâtie à partir de 1856 sur les plans d’Alfred Dauvergne, cette église remplace un édifice du 12e siècle. Mêlant les références au roman et au gothique, cette flanquée de tourelles octogonales. Les vitraux : Les vitraux de cette église ont été commandés en 1861 Crombez du château de Lancosme, et les Savary de Lancosme du château de Bauché. Cet important ensemble
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • Issoudun : église Saint-Cyr, verrières
    Issoudun : église Saint-Cyr, verrières Issoudun - place Saint-Cyr - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    deux tours, restée inachevée. Enfin, l'ensemble fut doté dans les années 1930 d'un clocher de plan Église paroissiale Saint-Cyr : D’origine romane, la collégiale Saint-Cyr fut détruite pendant les carré bâti au dessus du portail nord, surmonté d’une haute flèche. Les vitraux : Des vitraux anciens de cette ancienne collégiale subsistent les panneaux de la grande baie axiale, dont l'installation, vers 1470, marque l'achèvement de la reconstruction du choeur. Les 18 autres verrières figurées ou ornementales, de la seconde moitié du 19e siècle, sont issues de l'atelier de Lucien-Léopold Lobin, de Tours
    Référence documentaire :
    . 2 : « Les vitraux du Centre et des Pays de la Loire ». Paris, Éditions du C.N.R.S., 1981, p. 202.
  • Châtillon-sur-Indre : chapelle de l'école Saint-Joseph, verrières
    Châtillon-sur-Indre : chapelle de l'école Saint-Joseph, verrières Châtillon-sur-Indre - 29 rue de Bellevue - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    vieillards. C'est aujourd'hui une école maternelle et primaire. Les vitraux : Ces vitraux ont été réalisés en 1880 par Lucien-Léopold Lobin, de Tours, certainement à la suite des interventions de son atelier
1