Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 5 sur 5 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Bourg : laboratoire et maison du médecin de l'abbaye, actuellement maison
    Bourg : laboratoire et maison du médecin de l'abbaye, actuellement maison Thiron-Gardais - Bourg - 16 rue de l'Étang - en village - Cadastre : 1814 B2 134 Ancienne commune de Saint-Hilaire-des-Noyers. 2013 AB 26
    Historique :
    , comme tendent à le montrer les ouvertures en arc segmentaire de la façade est. Construit dans la basse était initialement située sur le mur est de la maison de plain-pied. Dans la seconde moitié du 19e brique, a ainsi été transformée en fenêtre et l'accès à l'édifice déplacée sur le pignon nord. Lors de sa réhabilitation, dans la seconde moitié du 20e siècle, le bâtiment a été remanié : agrandissements et nouveaux
    Description :
    Adossé à la levée de l'étang, le bâtiment s'élève sur trois niveaux : deux étages de soubassement et un rez-de-chaussée. À l'est, la façade est rythmée par cinq travées d'élévation. Le premier étage emmarchement à quatre degrés donne accès à un escalier intérieur droit qui dessert les niveaux supérieurs. Le rez-de-chaussée est accessible de plain-pied par une porte à l'encadrement en brique placée sur le silex et de calcaire couvert d'un enduit plein, abîmé par endroit laissant apparaître le nez des pierres . Côté est, le dernier niveau d'élévation est en pan de bois. La corniche moulurée (façade ouest et pignon sud), le bandeau séparant les deux étages de soubassement, les chaînages d'angle et les ouvertures (ouvertures). Le toit est à longs pans et à croupe couvert en tuile plate ancienne.
    Illustration :
    Vue d'ensemble avec le moulin (au centre) et l'ancienne boulangerie (à gauche), prise depuis l'est Vue depuis le nord-ouest (carte postale, 1er quart 20e siècle - collection particulière : Victor Vue générale depuis le nord-est (état en 2014). IVR24_20142800423NUC2A Vue rapprochée depuis le nord-est. IVR24_20142800424NUC2A Vue générale depuis le nord-ouest. IVR24_20142800431NUC2A
  • Gardais : bourg, actuellement écart
    Gardais : bourg, actuellement écart Thiron-Gardais - Gardais - isolé - Cadastre : 1814 B3 279 - 325 2014 ZB 89, 91, 96 214 ZC 32, 36, 37 2014 ZI 32
    Historique :
    la paroisse. Sur le plan géométrique de 1759, réalisé par Canuël à l'échelle de la paroisse, figure l'église paroissiale de Gardais (en bleu), un ensemble de bâtiment dit "la Mairie", le presbytère et quelques autres bâtiments. "La Mairie" est le lieu d'habitation du percepteur de la seigneurie, un officier mandaté par le chapitre cathédral de Chartres. Il y perçoit notamment le droit de Champart, une redevance bâtiments de "la Mairie" servait à entreposer les gerbes et le bois provenant du droit de Champart "plis de serviette", charpente à faîtières, sous-faîtières et poinçons) font remonter le logis de cette ferme au 16e siècle. Le presbytère a été reconstruit en 1702 (voir dossier individuel). À la Révolution , la paroisse de Gardais est réunie à celle de Thiron et le conseil de fabrique décide en 1806 de transformées (ou reconstruite) : utilisation de la brique calibrée. Le lavoir, situé au nord-est du hameau date
    Description :
    comprend "la Mairie" - lieu de résidence du représentant du seigneur, percevant les redevances - le presbytère et trois maisons (ou petites fermes). Le lavoir est alimenté par une source qui se jette dans la
    Illustration :
    Maison dite "la Licorne", vue générale depuis le sud-ouest. IVR24_20142800369NUC2A Maison, vue générale depuis le nord-ouest. IVR24_20142800374NUC2A Lavoir, vue générale depuis le sud-ouest. IVR24_20142800375NUC2A
  • Bougarderie : ferme, actuellement maison
    Bougarderie : ferme, actuellement maison Thiron-Gardais - La Bougarderie - isolé - Cadastre : 1814 A1 26 2013 ZA 27
    Historique :
    Cette ferme, ancienne dépendance de l'abbaye de Thiron, figure sur le cadastre de 1811 sous le toponyme de "Bougardière". A la fin du 19e siècle, elle porte le nom de "L'Arpent" pour s'appeler, dans la reconstruite (très probablement le bâtiment principal) à l'emplacement de l'ancien bâtiment dont témoignent les plus tard, en 1846, le second bâtiment (en "L"), qui pourrait remonter au 17e siècle, est en partie
    Description :
    L'ancienne ferme de la Bougarderie comprend 2 bâtiments organisés en "L" : - Le bâtiment principal principales sont cloisonnées en pan de bois. En rez-de-chaussée surmonté d'un comble à usage de grenier, le abritent la voûte du four à pain et la laiterie à l'ouest, une étable à l'est. Le pignon ouest conserve les calcaire couronne les murs. - Le bâtiment secondaire possède une partie de ses murs en pan de bois, une convertie en remise). Située contre le pignon sud, la cheminée de la salle, qui est adossée au mur, témoigne
    Illustration :
    Vue partielle du bâtiment principal (et du toit à porcs détruit) depuis le sud (cliché du début du Vue générale du bâtiment principal depuis le sud (état en 2014). IVR24_20142800291NUC2A Vue partielle du bâtiment principal depuis le sud-ouest. IVR24_20142800292NUC2A Vue générale du bâtiment principal depuis le sud-est. IVR24_20142800293NUC2A
  • Gardais : presbytère, actuellement maison
    Gardais : presbytère, actuellement maison Thiron-Gardais - Gardais - en écart - Cadastre : 1814 B3 318 2014 ZB 91
    Historique :
    En 1702, Jacques de Calbris, curé de la paroisse de Gardais, fait reconstruire le presbytère par Chassant. Les matériaux à mettre en œuvre sont précisés : le grès de Saint-Denis pour les fondations (pierre de taille provenant des carrières de Giraumont à Saint-Denis-d'Authou), la chaux de Souancé, le détruite et le presbytère vendu comme bien public à la famille Guiot. Au milieu du 19e siècle, il passe
    Description :
    cour ouverte : - De plan en "L", le bâtiment principal comprend le logis (aile sud) et une dépendance servant d'écurie et de remise (aile nord). Le logis s'élève sur trois niveaux : un rez-de-chaussée et un des traces de cheminée sur chaque niveau (conduits triples). Placé contre le mur nord, un escalier et salle au rez-de-chaussée, chambres à l'étage et chambres de domestiques sous le comble. En de chambre : présence d'une cheminée) qui fait la jonction entre le logis et les dépendances (écurie terre (partie supérieure). Les chaînages d'angle et le soubassement sont en pierre de taille de grès
    Illustration :
    Presbytère, vue générale depuis le sud. IVR24_20142800359NUC2A Grange, vue générale depuis le sud. IVR24_20142800365NUC2A
  • Bourg : école publique primaire de garçons, actuellement mairie
    Bourg : école publique primaire de garçons, actuellement mairie Thiron-Gardais - Bourg - 1 rue de Gardais - en village - Cadastre : 2014 AB 94
    Historique :
    la mairie et la justice de paix - est fermée par arrêté préfectoral dès le 30 Août 1873 pour (réception définitive des travaux le 1er novembre 1881) conformément aux plans et devis de l'architecte à remplacement de sa croupe par un pignon. Vers le milieu du 20e siècle, une seconde classe est construite en filles (qui devient école mixte) et le bâtiment accueille la mairie. À cette occasion, un nouveau corps
    Description :
    rue de Gardais et forme, avec l'école de filles, un groupe scolaire cohérent. Le corps de bâtiment comble. L'aménagement d'origine est le suivant : encadrée de deux fenêtres, la porte d'entrée ouvre sur un escalier tournant en bois à gauche qui dessert le comble servant de chambre. En retour d'équerre au nord, le second corps de bâtiment servait de classe. L'ensemble a été très modifié lors des chaînages d'angle. La corniche est en brique. Le toit à longs pans est couvert en ardoise.
    Illustration :
    Vue de l'entrée de Thiron et de l'école de garçons depuis le sud-est (carte postale, début 20e Vue de situation de l'ancienne école depuis le sud (état en 2014). IVR24_20142800498NUC2A Vue générale de l'ancienne école depuis le sud-est. IVR24_20142800497NUC2A
1