Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 435 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Bourg : maison (6 rue du Blanc)
    Bourg : maison (6 rue du Blanc) Martizay - Bourg - 6 rue du Blanc - en village - Cadastre : 2017 AO 52 à 54, 56 1812 A 1125
    Historique :
    Le bâtiment porté sur le plan cadastral de 1812 a subi des modifications dans la seconde moitié du
    Localisation :
    Martizay - Bourg - 6 rue du Blanc - en village - Cadastre : 2017 AO 52 à 54, 56 1812 A 1125
    Titre courant :
    Bourg : maison (6 rue du Blanc)
    Illustration :
    Un bâtiment figure sur le plan cadastral de 1812 (parcelle A 1125), dans le bas de l'image
  • Bourg : boutique (3 rue du Blanc)
    Bourg : boutique (3 rue du Blanc) Tournon-Saint-Martin - Bourg - 3 rue du Blanc - en village - Cadastre : 2013 AB 65
    Description :
    Le bâtiment est en rez-de-chaussée à surcroît et aligné à la rue par son mur gouttereau ouest. La
    Localisation :
    Tournon-Saint-Martin - Bourg - 3 rue du Blanc - en village - Cadastre : 2013 AB 65
    Titre courant :
    Bourg : boutique (3 rue du Blanc)
  • Maison, actuellement école Saint-Paul-Bourdon-Blanc (18 au 22 rue du Bourdon-Blanc)
    Maison, actuellement école Saint-Paul-Bourdon-Blanc (18 au 22 rue du Bourdon-Blanc) Orléans - 20, 22 rue du Bourdon-Blanc 39 rue Desfriches 15,17 rue des Pensées 18 rue du Bourdon-Blanc - en ville - Cadastre : 1823 B 1100, 1104 2012 BN 292, 293, 294
    Historique :
    Bourdon-Blanc et Desfriches. Le n°39 rue Desfriches qui a sans doute été construit entre 1851 et 1870 installée rue des Pensées. En 1901, des sources mentionnent la présence d'un pensionnat de jeunes filles. Le -Blanc. L'école s'étend sur les anciens numéros 18, 20, 20bis, 22, 24 (remanié), 26 (détruit) et 28 (déplacé et reconstruit) rue du Bourdon-Blanc, 39 rue Desfriches et 15 et 17 rue des Pensées. Depuis un pré -inventaire mené en 1977 sur la rue du Bourdon-Blanc, un important remaniement des édifices a été effectué , et appartenant toujours aux héritiers en 1969, avant qu'un édifice soit reconstruit pour l'école. Le , Jeu de Durin, Le Durin ou encore le Grand Durin. Du n°22 au n°28 étaient initialement situées des maisons. Le n°18 et le n°22, toujours en place, datent probablement respectivement du 1er quart du 19e siècle et de la 2e moitié du 18e siècle (datés par travaux historiques). Le n°24 qui datait probablement a été supprimée, les baies modifiées et l'étage de comble rehaussé. Le n°26 a été détruit et
    Description :
    L'école Saint-Paul Bourdon-Blanc est localisée sur les parcelles 2012 BN 292, 293 et 299 et donne à la fois rue du Bourdon-Blanc, rue Desfriches et rue des Pensées. La rue du Bourdon-Blanc se . Les élévations comprennent un étage carré et un étage de comble. Le n°22 a conservé une grille
    Localisation :
    Orléans - 20, 22 rue du Bourdon-Blanc 39 rue Desfriches 15,17 rue des Pensées 18 rue du Bourdon -Blanc - en ville - Cadastre : 1823 B 1100, 1104 2012 BN 292, 293, 294
    Titre courant :
    Maison, actuellement école Saint-Paul-Bourdon-Blanc (18 au 22 rue du Bourdon-Blanc)
    Appellations :
    Saint-Paul-Bourdon-Blanc
    Illustration :
    Vue d'ensemble des bâtiments de l'école donnant sur la rue du Bourdon-Blanc. IVR24_20144500744NUC4A Vue d'une partie de l'école correspondant au 22 rue du Bourdon-Blanc, datant probablement de la
  • Bout du Pont : maison (21 rue du Blanc)
    Bout du Pont : maison (21 rue du Blanc) Martizay - Le Bout du Pont - 21 rue du Blanc - en écart - Cadastre : 2016 BH 55
    Localisation :
    Martizay - Le Bout du Pont - 21 rue du Blanc - en écart - Cadastre : 2016 BH 55
    Titre courant :
    Bout du Pont : maison (21 rue du Blanc)
    Illustration :
    Vue de la remise (?) depuis le sud-ouest. IVR24_20173600528NUCA
  • Bout du Pont : remise, actuellement maison (17 rue du Blanc)
    Bout du Pont : remise, actuellement maison (17 rue du Blanc) Martizay - Le Bout du Pont - 17 rue du Blanc - en écart - Cadastre : 2016 BH 94
    Localisation :
    Martizay - Le Bout du Pont - 17 rue du Blanc - en écart - Cadastre : 2016 BH 94
    Titre courant :
    Bout du Pont : remise, actuellement maison (17 rue du Blanc)
  • Bourg : ferme, actuellement maison et atelier (7 rue du Blanc)
    Bourg : ferme, actuellement maison et atelier (7 rue du Blanc) Martizay - Bourg - 7 rue du Blanc - en village - Cadastre : 2017 AP 110 1812 B 1859
    Historique :
    les années 1940. L'édifice, notamment le logement, est remanié au milieu et dans la seconde moitié du
    Référence documentaire :
    PERRIER, Colette. Commerçants et artisans d'hier et d'aujourd'hui dans le bourg de Martizay. Texte
    Localisation :
    Martizay - Bourg - 7 rue du Blanc - en village - Cadastre : 2017 AP 110 1812 B 1859
    Titre courant :
    Bourg : ferme, actuellement maison et atelier (7 rue du Blanc)
    Illustration :
    Un bâtiment (disparu) est porté sur le plan cadastral de 1812 (parcelle A 1859), dans la gauche de Vue de la maison depuis le nord-est. IVR24_20183600998NUCA Vue de la maison depuis le nord. IVR24_20183600999NUCA Vue de la grange-étable depuis le sud. IVR24_20183601003NUCA Vue de l'étable indépendante depuis le nord-ouest. IVR24_20183601002NUCA Vue de l'atelier depuis le nord-est. IVR24_20183601000NUCA
  • Bourg : ferme, actuellement maison (7 route du Blanc)
    Bourg : ferme, actuellement maison (7 route du Blanc) Sauzelles - Bourg - 7 route du Blanc - en village - Cadastre : 1812 I 52, 53, 56, 57 1987 M 508
    Historique :
    Les deux bâtiments contigus, étable et logement, figurent sur le plan cadastral de 1812, mais le
    Localisation :
    Sauzelles - Bourg - 7 route du Blanc - en village - Cadastre : 1812 I 52, 53, 56, 57 1987 M 508
    Titre courant :
    Bourg : ferme, actuellement maison (7 route du Blanc)
    Illustration :
    La ferme sur le plan cadastral de 1812, au centre de l'image (parcelles I 52, 53, 56, 57 Vue générale de la ferme depuis le nord-ouest. IVR24_20123600079NUC2A
  • Bourg : ferme, actuellement maison (9 route du Blanc)
    Bourg : ferme, actuellement maison (9 route du Blanc) Sauzelles - Bourg - 9 route du Blanc - en village - Cadastre : 1987 M 515
    Historique :
    Deux bâtiments d'habitation figurent sur le plan cadastral de 1812 (parcelles I 36 et 37
    Localisation :
    Sauzelles - Bourg - 9 route du Blanc - en village - Cadastre : 1987 M 515
    Titre courant :
    Bourg : ferme, actuellement maison (9 route du Blanc)
  • Bourg : ferme puis entrepôt de commerce, actuellement restaurant (7 bis route du Blanc)
    Bourg : ferme puis entrepôt de commerce, actuellement restaurant (7 bis route du Blanc) Tournon-Saint-Martin - Bourg - 7 bis route du Blanc - en village - Cadastre : 2013 E 1859
    Historique :
    d’Italie et du Maroc, acheminés par le réseau ferroviaire, avec des vins locaux. Cette production était notamment envoyée à Tours (informations communiquées par le propriété des lieux). La maison à étage a été
    Description :
    restaurant) et une remise-étable sous fenil. Le logement, à étage carré, possède une toiture à longs pans en aujourd’hui trois travées en élévation ouest. Une grande baie (installée au 20e siècle) éclaire le rez-de prolongement en bâtière de la toiture. Le bâtiment est par ailleurs doté de deux baies cintrées en rez-de
    Localisation :
    Tournon-Saint-Martin - Bourg - 7 bis route du Blanc - en village - Cadastre : 2013 E 1859
    Titre courant :
    Bourg : ferme puis entrepôt de commerce, actuellement restaurant (7 bis route du Blanc)
    Illustration :
    Vue de l'étable et des chais, depuis le nord IVR24_20133601192NUC2A Vue de l'étable-remise, de la grange et de la maison à étage, depuis le sud-est (rue de Bel-Air Vue des chais depuis le nord-ouest IVR24_20133601190NUC2A Vue du second logement (ex-bureau d'entreprise) depuis le nord-est IVR24_20133601189NUC2A
  • Renauderies : maison (rue de l'Étrier Blanc)
    Renauderies : maison (rue de l'Étrier Blanc) Sauzelles - Les Renauderies - rue de l'Étrier Blanc - en écart - Cadastre : 1987 E 743, 1008
    Localisation :
    Sauzelles - Les Renauderies - rue de l'Étrier Blanc - en écart - Cadastre : 1987 E 743, 1008
    Titre courant :
    Renauderies : maison (rue de l'Étrier Blanc)
  • Mardelle : maison dite le Portal et ferme, actuellement maison (1 rue de la Mardelle)
    Mardelle : maison dite le Portal et ferme, actuellement maison (1 rue de la Mardelle) Martizay - La Mardelle - 1 rue de la Mardelle - en écart - Cadastre : 2017 AR 267, 268, 269 1812 B 1442, 1443, 1444
    Historique :
    Les bâtiments principaux sont portés sur le plan cadastral de 1812. Le premier état de la charpente toutefois fait l’objet de remaniements. Le bâtiment a possiblement été reconstruit au début du 16e siècle est partiellement remaniée à partir du milieu du 20e siècle. Le bâtiment agricole, possiblement d’anciens communs modernes, pourrait dater, ainsi que le logement en retour, du 18e ou de la première moitié du 19e siècle. Il a pu être réaménagé ultérieurement. Selon la tradition, le Portal aurait été la la première moitié du 17e siècle, nous savons qu'en 1655, c'est le "fermier de la seigneurie de Tramblais, reçoit en bail à ferme "le corps de logis appelé le Portal" de la Dame de la Morinière. Les
    Référence documentaire :
    Le Portal. [S.l.] : Guérin-Gerbier, coiffeur. 1 impression photomécanique (carte postale), noir et blanc ; 9 x 14 cm (image). [ca 1908]. (Archives départementales de l'Indre ; 48 J 4 B 6160). BRUNEAU, Jean-Paul. Le château de la Morinière de Saint-Étienne de Martizay. Martizay : autoédition DORMOY, Christian. Rapport d'expertise dendrochronologique (n°1 rue de la Mardelle -"le Portal
    Description :
    . Ses accès principaux sont placés dans le mur gouttereau est. La toiture, à longs pans et à pignons éclairé par un soupirail à bord en partie chanfreiné. Dans le sud de l’élévation orientale, on devine, à l’étage, une porte haute qui a été murée (ancien accès par un escalier extérieur disparu ?). Le rez-de -chaussée et l’étage sont organisés selon le même plan : deux pièces, nord et sud, séparées par une pièce doucine et jambages traités en balustres) et une, engagée, est de style Louis XV (19e siècle). Dans le mur , le bâtiment agricole, implanté perpendiculairement à la voie publique, est partiellement enduit. Il four en appentis se dresse au sud-est de la maison. Sa chambre a disparu. Le portail-porche en arc en
    Titre courant :
    Mardelle : maison dite le Portal et ferme, actuellement maison (1 rue de la Mardelle)
    Appellations :
    Le Portal
    Annexe :
    Rapport d'expertise dendrochronologique (n°1 rue de la Mardelle - "le Portal"-, Martizay ). Archéolabs. 2018. ARC 18/R43207D. Rapport d'expertise dendrochronologique (n°1 rue de la Mardelle - "le sonde finlandaise (diamètre du prélèvement 5 mm), par Christian Dormoy, le 27 septembre 2018, avec la 1491 ; la poutre de la pièce nord de l’étage et le poinçon correspondant ont été abattus entre 1499 et
    Illustration :
    Les bâtiments principaux de la ferme semblent portés sur le plan cadastral de 1812 (parcelles B 1442, 1443, 1444), dans le haut de l'image. (Archives départementales de l'Indre ; 3 P 113 Le "Portal" depuis la voie publique vers 1908. (Archives départementales de l'Indre, 48 J 4 B 6160 Vue de la maison et du portail depuis le nord-ouest. IVR24_20183600612NUCA Vue du bâtiment agricole et d'un logement implanté en retour d'équerre depuis le sud Vue du four (sa chambre a été détruite) depuis le nord-ouest. IVR24_20183600603NUCA
  • Sables : ferme actuellement maison (46 route du Blanc)
    Sables : ferme actuellement maison (46 route du Blanc) Tournon-Saint-Martin - Les Sables - 46 route du Blanc - en écart - Cadastre : 2013 D 85
    Localisation :
    Tournon-Saint-Martin - Les Sables - 46 route du Blanc - en écart - Cadastre : 2013 D 85
    Titre courant :
    Sables : ferme actuellement maison (46 route du Blanc)
  • Verrière représentant le Christ Rédempteur
    Verrière représentant le Christ Rédempteur Paudy - en village
    Copyrights :
    (c) Rencontre avec le Patrimoine Religieux
    Description :
    Cette verrière présente le Christ bénissant, entouré de l'Alpha et de l'Oméga, portant un livre sur
    Titre courant :
    Verrière représentant le Christ Rédempteur
    Illustration :
    Paudy, église Saint-Martin, baie 101 : le Christ Rédempteur. IVR24_20093602610NUCA
  • Ruffec-le-Franc : ferme 02
    Ruffec-le-Franc : ferme 02 Sauzelles - Ruffec-le-Franc - en écart - Cadastre : 1812 C 637 1987 C 121, 383, 394
    Historique :
    Seul le logement à accès en mur-pignon est antérieur au plan cadastral de 1812. Les autres bâtiments ont été construits probablement à la fin du 19e siècle ou au début du 20e siècle. Le bâtiment
    Description :
    situe un logement en rez-de-chaussée se prolongeant par une étable surmontée d'un fenil aménagé dans le comble à surcroît. Le logement est à accès en mur-pignon (porte et porte haute d'accès au comble), le
    Localisation :
    Sauzelles - Ruffec-le-Franc - en écart - Cadastre : 1812 C 637 1987 C 121, 383, 394
    Titre courant :
    Ruffec-le-Franc : ferme 02
    Illustration :
    Le logement sur le plan cadastral de 1812, au centre de l'image (parcelle C 637
  • Vendôme, Lycée André Ampère : sculpture,
    Vendôme, Lycée André Ampère : sculpture, "Le cheval" Vendôme - 11 rue Jean-Bouin - en ville
    Référence documentaire :
    Archives nationales, 19880466 art. 122. Projet Téchoueyres pour le collège d'enseignement technique
    Titre courant :
    Vendôme, Lycée André Ampère : sculpture, "Le cheval"
  • Chenonceaux : parc et jardin d'agrément du château de Chenonceau
    Chenonceaux : parc et jardin d'agrément du château de Chenonceau Chenonceaux - Chenonceau - Château de Chenonceau - en écart
    Historique :
    Médicis poursuit l’aménagement paysager du domaine. Après une période d’abandon, le domaine acheté en 1733 par le fermier général Dupin est remis au goût du jour grâce à d’importants travaux. En 1864 , Madame Pelouze acquiert le domaine et entreprend des restaurations considérables qui entraîneront sa ruine et la vente du domaine en 1889. En 1913, le domaine entre dans la propriété de la famille Menier qui remet en état le site dans les années 1950 et complète, depuis cette période, les aménagements par
    Hydrographies :
    le Cher
    Observation :
    Le domaine de Chenonceau possède le label "Jardin remarquable" depuis 2004. Ce label est décerné par le ministère de la Culture.
    Référence documentaire :
    VOISIN, Bernard. Chenonceau, le château des dames. Paris : Atelier le Roseau, 1988. de la montre de tout le contenu de Chenonceau comme il est de présent avec l’augmentation des deux de la montre de tout le contenu de Chenonceau comme il est de présent avec l’augmentation des deux Le château et ses trois parcs/Dupas de La Chauvinière. [échelle non déterminable]. 1735. Plan
    Précisions sur la protection :
    Le parc, situé sur les communes de Chenonceaux, Civray-de-Touraine et Francueil est classé au titre
    Description :
    Répartis de part et d’autre de la rivière du Cher dans un domaine entièrement clos, le parc et les l’ouest. Depuis le début de cette séquence d’accès, deux cheminements obliquent vers différents , sont disposés dans les jardins. Le parc de Francueil s’étend sur la rive sud du Cher. Il accueille différentes constructions comme le tombeau de Madame Dupin qui achève l’axe nord-sud traversant Chenonceau
    Auteur :
    [jardinier] Calabrese (Le) Henri
    Texte libre :
    Le domaine de Chenonceau s’étend principalement sur trois communes : Chenonceaux et Chisseaux au plat dont le faible dénivelé (20 mètres de différence) atteint son niveau le plus bas au niveau du Cher , affluent de la Loire qui traverse la propriété d’est en ouest. Le parc forestier et les jardins se ils occupent un vaste rectangle trapézoïdal délimité par les douves alimentées par le Cher. L’ensemble confère à Chenonceau une implantation hydraulique singulière dans un environnement boisé retiré. Le parc rive nord, tandis que des ruisseaux naturels, affluents du Cher, parcourent le sous-bois du parc de Francueil. Le domaine est entièrement clos : visuellement par les trois grands espaces boisés du parc, et en 1547. À partir de 1551, elle décide d’agrandir le domaine et les premiers travaux sont consacrés à douves et par le Cher qui les alimentent. Les plantations effectuées sont des fleurs (violettes , groseilliers) et des mûriers blancs pour l'élevage des vers à soie. Ce parterre "sur l’eau" est structuré par
    Illustration :
    le château. IVR24_20194100143NUCA Vue d'ensemble vers le labyrinthe. IVR24_20194100145NUCA Le château depuis l'avant-cour. IVR24_20194100142NUCA Le jardin de Diane vu depuis le château. IVR24_20163702401NUCA Le jardin de Catherine vu depuis le château. IVR24_20163702400NUCA Le bassin circulaire et les parterres du jardin de Catherine. IVR24_20163702417NUCA Depuis le jardin de Catherine, vue sur les parterres et au loin, le jardin Vert Sculpture de François Xavier Lalanne dévoilant le jardin créé en hommage à Russel Page Perspective centrale du jardin où se trouve sur le même axe : le saule pleureur, le bassin rond Le jardin bouquetier et la ferme en arrière-plan. IVR24_20194100150NUCA
  • Sables : écart
    Sables : écart Tournon-Saint-Martin - Les Sables - en écart
    Historique :
    Le développement de l'écart, le long de la route D 950 (route de Tournon au Blanc achevée vers 1830
    Description :
    Cet écart, indiqué sur la carte IGN, s'est développé le long de la route départementale D 950 (route de Tournon-Saint-Martin au Blanc) à la sortie du bourg et ponctuellement sur quelques voies
    Illustration :
    L'écart des Sables avec ses bâtiments implantés de part et d'autre de la route Tournon-Le Blanc
  • Chauvelière : ferme et tuilerie (détruite), actuellement maison
    Chauvelière : ferme et tuilerie (détruite), actuellement maison Martizay - La Chauvelière - 2 - en écart - Cadastre : 2016 YA 124
    Historique :
    "grande tuilerie" située au sud du village (lieu-dit actuel de la Tuilerie ; cf. dossier IA36010842). Le
    Référence documentaire :
    l'exposition temporaire 2000]. Le Blanc : imp. Chevalier, 2000. 54 p.
    Description :
    Le bâti de la propriété comprend une maison, un bâtiment remanié et supposé être l'ancien séchoir
    Illustration :
    Vue de la maison depuis le nord-est. IVR24_20173600253NUCA Vue du four depuis le sud-ouest. IVR24_20173600254NUCA Vue de la date portée (29 mai 1907) sur le mur-pignon est de la maison. IVR24_20173600252NUCA
  • Suin : ferme
    Suin : ferme Tournon-Saint-Martin - Le Suin - isolé - Cadastre : 1812 C 1827 1987 C 1778, 1787, 1789 à 1791
    Historique :
    Le lieu-dit figure sur la carte de Cassini vers 1765. Représenté sur le plan cadastral de 1812, le
    Référence documentaire :
    Carte de la France dite Carte de Cassini, feuille 31 [Le Blanc]/par César-François Cassini de Thury
    Localisation :
    Tournon-Saint-Martin - Le Suin - isolé - Cadastre : 1812 C 1827 1987 C 1778, 1787, 1789 à 1791
    Illustration :
    Le bâtiment d'habitation sur le plan cadastral de 1812, à droite sur l'image (parcelle C 1827 Le bâtiment d'habitation depuis l'est. IVR24_20133600702NUC2A Vue des bâtiments d'exploitation depuis le sud. IVR24_20133600703NUC2A
  • Moulin-Fort : moulin dit Moulin Fort
    Moulin-Fort : moulin dit Moulin Fort Chisseaux - Le Moulin-Fort - isolé - Cadastre : 1824 C 479
    Historique :
    Chenonceau, racheté par Claude Dupin. Celui-ci fait construire un pont en bois pour relier le moulin à la rive droite du Cher. En 1794, la commission des Bien Nationaux ne le saisit pas. En 1825, le comte de Villeneuve, propriétaire du Chenonceau, transforme le Moulin Fort en moulin à tan. Il s'arrête en 1840 lorsque le barrage à écluse en rive droite du Cher construit. Vers 1910, le moulin est partie détruit ; il d'une baie. Reconstruit dans les années 1920, le moulin transformé en habitation est restauré vers 1985
    Hydrographies :
    le Cher
    Observation :
    le Cher.
    Référence documentaire :
    bâtiments de France. Paris : Picard/Le Passage/Cité de l'architecture et du patrimoine, 2010.
    Description :
    Le Moulin Fort est édifié en contrebas de l’église paroissiale, dans le cours du Cher, entre deux reconstruite en pierre de taille de tufeau et couverte d’un toit conique en ardoise. Le corps de logis est qu’une autre tourelle, à laquelle est accolée une souche de cheminée en brique, traverse le pan nord de
    Localisation :
    Chisseaux - Le Moulin-Fort - isolé - Cadastre : 1824 C 479
    Texte libre :
    . Ayant constitué un domaine suffisamment vaste, il envisage, en 1544, de le doter d’un moulin banal , situé sur une île du Cher entre le bourg de Chisseaux et Vrigny, où un moulin à foulon avait été installé auparavant. Le projet est soumis à l’approbation de la communauté des marchands "fréquentant la acquiert les eaux et pêcheries du Cher depuis le ruisseau de Bray (commune de Saint-Georges) jusqu’au domaine de Chenonceau. Le Port Olivier en est exclu. Le Moulin Fort est alors construit, sans que l’on du château antérieur à 1576, puisque la construction de la galerie sur le pont n’est pas commencée ). Le 23 février 1556, Adam de Hodon cède par contrat sa seigneurie de Chisseaux à Diane de Poitiers qui Médicis à Diane de Poitiers, le Moulin Fort fait toujours partie de celle de Chenonceau mais il brûle devient la propriété de Claude Dupin lorsque ce dernier achète Chenonceau. Le moulin semble être en mauvais état, puisque Claude Dupin le fait reconstruire et relier à Chisseaux par un pont de bois. Ce pont
    Illustration :
    Le Cher en amont du moulin, vue prise depuis la terrasse est. IVR24_20123701900NUCA Le Cher en amont du moulin ; vue prise depuis la pointe Est de l'île. IVR24_20123701902NUCA
1 2 3 4 22 Suivant