Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Prieuré de bénédictins Saint-Jean dit prieuré Saint-Jean-en-Grève, séminaire (12 avenue de Verdun)
    Prieuré de bénédictins Saint-Jean dit prieuré Saint-Jean-en-Grève, séminaire (12 avenue de Verdun) Blois - 12 avenue de Verdun - en ville - Cadastre : 1980 CW 175
    Historique :
    Le prieuré Saint-Jean-en-Grève, fondé en 1089 par le comte Étienne de Blois, dépendait de l'abbaye Faubourg Saint-Jean. Les bâtiments semblent avoir été reconstruits au 13e siècle, mais il n'en subsiste
    Référence documentaire :
    Charte de fondation du prieuré en 1089 ; preuve XIII. In : BERNIER, Jean. Histoire de Blois ALAIN (Père). Le prieuré Saint-Jean et le séminaire de Blois avant la Révolution. Mémoires de la FLORANCE, E.-C. Le souterrain-refuge du Remenier ou prieuré Saint-Jean-en-Grève. Mémoires de la LESUEUR, F. Le prieuré Saint-Jean-en-Grève. Congrès Archéologique de France, 88e session tenue à THIBAULT, A. Le prieuré de Saint-Jean-en-Grève et sa justice. Mémoires de la société des Sciences
    Titre courant :
    Prieuré de bénédictins Saint-Jean dit prieuré Saint-Jean-en-Grève, séminaire (12 avenue de Verdun)
    Appellations :
    Prieuré Saint-Jean-en-Grève
    Vocables :
    Saint-Jean
  • Ensemble de 3 tableaux : saint Pierre recevant les Clés, saint Pierre guérissant un infirme, saint Pierre délivré par un ange
    Ensemble de 3 tableaux : saint Pierre recevant les Clés, saint Pierre guérissant un infirme, saint Pierre délivré par un ange Orléans - rue Saint-Pierre du Martroi
    Référence documentaire :
    GOUZI, Christine. Jean Restout (1692 -1768) : peintre d'histoire à Paris. Paris : Arthena, 2000 [Exposition]. Rouen, Musée des Beaux-Arts de Rouen.1970. Jean Restout (1692-1768). Réd. Pierre
    Auteur :
    [peintre] Restout Jean
  • Blois : jardin d'agrément et roseraie de l'évêché
    Blois : jardin d'agrément et roseraie de l'évêché Blois - place Saint-Louis - en ville - Cadastre : 2018 DO 790
    Historique :
    la terrasse basse sur le coteau qui dominait le bas-bourg Saint-Jean. Vers le milieu du 18ème siècle siècle, l’évêque May de Termont fait appel à Jean-Baptiste Collet, architecte et contrôleur des bois. Un jardin anglais est créé en 1883. En 1921 est inaugurée la statue de Jeanne d’Arc, créée par
    Référence documentaire :
    Saint-Jean, 8 août 1787.
    Description :
    par le belvédère qui accueille la sculpture équestre de Jeanne d’arc (étudiée). Il permet d’accéder à
    Auteur :
    [] Collet Jean-Baptiste
    Texte libre :
    -bourg Saint-Jean. Le prolongement des murs de soutènement des deux terrasses représentait une les réalisations voisines de Marigny au château de Menars, il engagea Jean-Baptiste Collet, architecte travaux plus tardifs de Mgr de Thémines, il appartient, en fait, aux aménagements de Jean-Baptiste Collet grand escalier, enjambant le bas-bourg Saint-Jean et escaladant le coteau, qui aurait constitué, depuis -est de la ville et le bas-bourg Saint-Jean aurait été coupé de toute communication avec la ville basse et plans : n°510, projet pour rampe pour relier les jardins au Bas-Bourg Saint-Jean, 8 août 1787. BM
  • Pont Saint-Michel
    Pont Saint-Michel Blois - Vladivostok - en écart
    Référence documentaire :
    p. 37-38 MESQUI, Jean. Passer la Loire. In : Blois un amphithéâtre sur la Loire. Paris : Adam Biro
1