Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Port dit port de Portillon
    Port dit port de Portillon Tours - Portillon - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    , lors du projet d'améliorer la navigation sur la Loire au moyen de digues et d'épis, entre Tours et établie du côté de la rive gauche pour maintenir le chenal contre le quai de Tours (la digue relie l'île Un lieu d'abordage (rampe de 8 m x 1 m) est mentionné à Portillon en l'an 7 (1799). En 1836-1837 Montlouis, les ingénieurs estiment que le trafic du port de Portillon est suffisamment important pour modifier le projet afin de maintenir à cet endroit un niveau d'eau satisfaisant les besoins du commerce proximité (fonderies, hauts-fourneaux et fours à chaux), un projet de construire un port pour le service exclusif de ces usines est présenté. L'administration demande à ce que les ouvrages présentent une pente de 0,25 m pm et qu'ils soient pavés sur toute leur surface. Des travaux sont réalisés : la carte de Coumes datée de 1848 figure un port équipé de deux cales abreuvoirs simples, une à l'aval et une à l'amont. Le port de Portillon est cité sur la liste des ports de Loire de 1857. En 1863, les industriels exposent
    Référence documentaire :
    Encre et aquarelle sur papier, 118 x 31 cm, Ech. 2/1000e, 1873. (archives départementales d'Indre Encre et aquarelle sur papier tissé, Ech. 1/2500e, 1912. (archives départementales d'Indre-et-Loire (ingénieur). (archives départementales d'Indre-et-Loire, S 5038). (cf. illustration n° IVR24_20063700041NUCA). . (archives départementales du Loiret, 12 Fi 7-28). (cf. illustration n° IVR24_20073700149NUCA). Encre et aquarelle sur papier, 17e feuille, détail, Ech. de 300 toises, 87 x 22, XVIIIe siècle . (archives départementales d'Indre-et-Loire, C 277). (cf. illustration n° IVR24_20063700016NUCA).
    Précision dénomination :
    port de levée
    Canton :
    Tours-Centre
    Description :
    Situé rive droite, le port de Portillon comprend actuellement une cale abreuvoir simple dénommée cale de la Brétèche.
    Typologies :
    port de levée : port situé au pied du perré de la levée
    Localisation :
    Tours - Portillon - en ville
    Titre courant :
    Port dit port de Portillon
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    Carte des levées de Tours à Langeais, XVIIIe siècle, détail sur Portillon. (archives La traversée de la Loire à Tours avec localisation des ports sur un fond de plan de 1880 Plan du port de Portillon et de l'île Simon, 25 juin 1852, ingénieur Cormier. (archives Projet de réfection de la rampe amont du port de Portillon, 1873. (archives départementales d'Indre Port de Portillon, état des lieux dressé par le conducteur le 28 janvier 1912. (archives Plan de la Loire dans le département d'Indre-et-Loire, Service spécial de la Loire, milieu XIXe siècle. Détail sur Portillon. (archives départementales du Loiret, 12 Fi 7-28). IVR24_20073700149NUCA
  • Port dit port refuge ou gare d'eau de Langeais
    Port dit port refuge ou gare d'eau de Langeais Langeais - en agglomération
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    de la "gare artificielle" de Langeais, la seule de ce type avec celle de Tours (canal de jonction Cher/Loire) dans le département d'Indre-et-Loire. La gare de chemin de fer de Langeais (ligne Tours qui n'est effectué que deux ans plus tard. En 1913, le conseil municipal demande l'autorisation de A Langeais, la rivière de la Roumer se jetait autrefois dans la Loire au moyen de deux bras, le premier en amont du port, le second en aval de ce même port. En 1819, l'ingénieur en chef Cormier rapporte que l'embouchure de la Roumer (le bras aval semble-t-il) présente une surface de huit mètres de large sur 150 mètres de long et qu'il faudrait l'élargir et l'approfondir pour qu'elle puisse abriter d'amélioration du lit sont réalisés. L'idée d'établir un refuge à l'embouchure de la Roumer n'est, en tout cas , pas écartée puisqu'en 1835 un projet de créer une gare à l'emplacement du bras amont est proposé. Il s'agit cette fois de creuser un bassin dans l'intérieur des terres. La gare doit être mise à l'abri des
    Référence documentaire :
    de l'équipement, Tours). (cf. illustration n° IVR24_20113702047NUCA). Document imprimé, 1848-1858, détail. Par Coumes (ingénieur) ; Collin (ingénieur). (archives Encre et aquarelle sur papier, 1847. (archives départementales d'Indre-et-Loire, S 2038). (cf ) ; Tartrat (ingénieur). (archives départementales du Loiret, Liasse 30934). (cf. illustration n . (archives départementales du Loiret, 12 Fi 7-28). (cf. illustration n° IVR24_20073700157NUCA).
    Description :
    l'embouchure de l'un des bras de la rivière de la Roumer.
    Typologies :
    , les ingénieurs désignent ces structures sous le terme de gare d'eau
    Titre courant :
    Port dit port refuge ou gare d'eau de Langeais
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    Plan de la gare d'eau de Langeais et de la ligne de chemin de fer reliant Tours à Nantes, dressé de Langeais. (direction départementale de l'équipement, Tours). IVR24_20113702047NUCA par l'ingénieur ordinaire le 24 février 1847. (archives départementales d'Indre-et-Loire, S 2038 Plan de la Loire dans le département d'Indre-et-Loire, milieu XIXe siècle. Détail sur la gare d'eau . (archives départementales du Loiret, 12 Fi 7-28). IVR24_20073700157NUCA Extrait de la carte de la Loire par l'ingénieur Coumes (1848) complétée en 1858 par l'ingénieur Collin. (archives départementales du Loiret, Liasse 30936). IVR24_20113702041NUCA Plan général de la défense de Langeais contre les inondations et de la gare d'eau, 18 juin 1901 , ingénieurs Mille et Tartrat. (archives départementales du Loiret, Liasse 30934). IVR24_20093700002NUCA Plan des rives de la Loire par l'ingénieur topographe Jarre, 1922, détail sur la gare d'eau comblée
1