Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 46 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Verrière : le Christ bon pasteur
    Verrière : le Christ bon pasteur Luzillé - Bourg - en village
    Représentations :
    Le Christ Bon Pasteur est figuré dans une niche architecturée à arc en mitre, surmontée d'une représentation de la Jérusalem céleste. Le visage, les mains et les pieds sont traités en grisaille, de même que
    Titre courant :
    Verrière : le Christ bon pasteur
  • Verrière : le martyre de saint Pierre (baie 6)
    Verrière : le martyre de saint Pierre (baie 6) Chançay
    Représentations :
    Le panneau central représente le martyre de saint Pierre. Saint Pierre est représenté en train d'être crucifié la tête en bas. Un homme maintient le corps de saint Pierre pendant qu'un second le hisse sur la croix à l'aide d'une corde et que le troisième s'apprête à planter un clou dans son pied droit devant les murailles d'une ville (Rome) observent la scène. Le panneau central est entouré d'une
    Description :
    Baie libre en plein cintre. Le motif central s'inscrit dans un médaillon entouré de guirlandes, se
    Titre courant :
    Verrière : le martyre de saint Pierre (baie 6)
  • Verrière : le reniement de saint Pierre (baie 5)
    Verrière : le reniement de saint Pierre (baie 5) Chançay
    Représentations :
    Le panneau central représente le Reniement de saint Pierre. Saint Pierre est représenté assis au près du feu dans la cour du Temple. Il répond la main sur le cœur aux questions posées par un homme et
    Description :
    Baie libre en plein cintre. Le motif central s'inscrit dans un médaillon entouré de guirlandes, se
    Titre courant :
    Verrière : le reniement de saint Pierre (baie 5)
  • Verrière : saint Léon et saint Martin
    Verrière : saint Léon et saint Martin Luzillé - le bourg - en village
    Représentations :
    détache sur le fond blanc de l'auréole. Il porte la tiare papale à trois rangs. Saint Martin auréolé est Saint Léon le Grand, pape et docteur de l’Eglise, est figuré debout à gauche, tenant la croix dans la main gauche et un livre ouvert dans la main droite. Le visage barbu est peint en grisaille et se représenté âgé, ouvrant les bras en signe de bénédiction. Les deux personnages se détachent sur le fond
    Localisation :
    Luzillé - le bourg - en village
  • Grande Métairie : ferme, actuellement édifices agricoles
    Grande Métairie : ferme, actuellement édifices agricoles Lureuil - La Grande Métairie - isolé - Cadastre : 2015 ZB 17 1812 A 110, 111, 112
    Historique :
    carte de Cassini puis sur le plan cadastral de 1812. Dans ce dernier document, la grande étable est avoir été reconstruite certainement dans la seconde moitié du 19e siècle comme pourrait en témoigner le fait l’objet de modifications à l’époque contemporaine : le logement devait occuper le tiers sud du ), implanté à l’est de la ferme. Le hangar agricole a été ajouté en 1930 (selon une date portée non vérifiée
    Référence documentaire :
    Carte de la France dite Carte de Cassini, feuille 31 [Le Blanc]/par César-François Cassini de Thury
    Description :
    étables et une grange-étable. Le logement-étable, orienté nord-sud, est partiellement enduit. Ses murs pans et à croupes, en tuile plate. L’extrémité du bâtiment est occupée par le logement (désaffecté). Il
    Illustration :
    Une ferme (en partie disparue) est portée sur le plan cadastral de 1812. (Archives départementales Vue du bâtiment réunissant le logement (à droite) et les étables, depuis l'ouest Vue de la grange-étable depuis le sud. IVR24_20163600040NUC2A Vue de l'ancien hangar agricole depuis le sud-est. IVR24_20163600043NUC2A
  • Pont Jacques Gabriel
    Pont Jacques Gabriel Blois - rue du Maréchal de Lattre de Tassigny quai Villebois Mareuil - en ville
    Historique :
    Après l' écroulement du pont médiéval, le régent autorise le 14 novembre 1716 la construction d' un nouveau pont suivant le devis dressé par Jacques Gabriel, architecte et premier ingénieur des ponts et chaussées ; le nouvel ouvrage doit être édifié en amont du pont médiéval ; les travaux commencent en avril 1717 et s' achèvent le 4 mai 1724 ; dès 1723 on aménage les quais des deux rives. Du côté de la ville on détruit une grande portion du mur de la ville, et le pont ne se trouvant pas dans l' axe de l ' ancienne grande rue, on le fait communiquer avec la rue de la Poissonnerie qui est élargie ; en 1724 on lors des bombardements de 1940. Le 18 juin 1940, l'armée française fit sauter sa 10e arche pour freiner l'avancée de l'armée allemande. Une fois Blois occupée, cette dernière rétablit rapidement le qui fut menée en 1941-1942. Le pont ne fut pas touché par les bombardements alliés des 10 au 14 juin Normandie. Mais deux mois plus tard, le 16 août 1944, les Allemands firent sauter les trois arches centrales
    Référence documentaire :
    généralité d'Orléans, le 29 août 1716. Nov.-Déc. 1936, n° 21. CHAVIGNY, J. L'ancien et le nouveau pont de Blois. Le flambeau du Centre. photog. noir et blanc. Par Doré Jean-François (photographe). (Archives Départementales de Loir-et photog. noir et blanc. Auteur inconnu. (Archives communales, Blois, 2 Fi 22). photog. noir et blanc. Auteur inconnu. (Archives communales, Blois, 13 Z 21).
    Description :
    Le pont franchit la Loire à hauteur du centre ancien et reconstruit de Blois. Il est composé de
    Texte libre :
    fois réparé et consolidé, ne résista pas à la débâcle des eaux de la Loire, prises par le gel depuis deux mois. Dans un premier temps, les deux tiers du pont sont emportés, puis le lendemain, les treize perdait toute possibilité de franchir la Loire et toute communication avec le faubourg de la rive gauche Jacques Gabriel se rende sur les lieux au début de l'été 1716. Le 29 août, un arrêt du Conseil d'Etat ratifie l'adjudication de la démolition des ruines jusqu'à 18 pouces sous l'étiage, puis, le 14 novembre , Philippe d'Orléans accorde par lettres patentes l'autorisation de construire. Le devis est établi par les s'achever qu'en 1724 pour le pont, en 1726 pour l'aménagement des abords immédiats, et son coût atteignit près du double de la somme prévue, car le chantier devait rencontrer de nombreuses difficultés. Un manuscrit de la bibliothèque des Ponts-et-Chaussées permet de suivre le déroulement des travaux, tandis que le projet de Gabriel est connu par de nombreux dessins (45). Plus anecdotique, mais non sans intérêt
    Illustration :
    Profil du batardeau qui envelopera la première pille et la cullée du pont de Blois avec le plan des Profil d'une pille avec la crèche et Profil d'une pille avec le bastardeaux. IVR24_19884100095Z Le pont de Blois en cours de construction IVR24_19934100001VA Le pont vu depuis la rive gauche en 1943. L'arche détruite en 1940 a été réparée. Auteur inconnu Le pont, 1943. Par René Millet (Fonds René Millet, Archives départementales de Loir-et-Cher, Blois Pont détruit, vu depuis le nord-est de la ville, 1944. Par René Millet (Fonds René Millet, Archives Bords de Loire, le bac, été 1944. Par René Millet (Fonds René Millet, Archives départementales de Le pont en cours de réparation, vers 1948-1949. (Archives communales, Blois, 13 Z 21 Le pont depuis le sud-est en 2006 IVR24_20064100112NUCA Le pont vu depuis le nord-est en 2007 IVR24_20074100986NUC2A
  • Ostensoir n°3
    Ostensoir n°3 Le Boulay
    Localisation :
    Le Boulay
  • Bénitier
    Bénitier Chançay
    Description :
    en marbre blanc. Le décor se compose de fleurs de tournesols et d'artichauts en fleurs sculptés Bénitier Art déco dont le socle octogonal et le pied sont en pierre alors que la vasque ovale est
  • Rues : maison
    Rues : maison Lureuil - Les Rues - 7 - en écart - Cadastre : 2015 B 285
    Description :
    constructions des environs du Blanc dans le deuxième quart du 20e siècle). Un appentis (petite étable
    Illustration :
    Vue de la maison depuis le nord-ouest. IVR24_20163600290NUC2A
  • Verrière : saint Vincent, sainte Lucie, saint Eloi
    Verrière : saint Vincent, sainte Lucie, saint Eloi Luzillé - le bourg - en village
    Représentations :
    traités de manière analogue à ceux de la baie représentant saint Léon et saint Martin. Le jour de réseau est meublé d'un oculus central orné d'une représentation de Dieu le Père auréolé tenant le globe dans
    Localisation :
    Luzillé - le bourg - en village
  • Lampe
    Lampe Château-Renault
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le fabricant "Lumivase" (sous le pied).
    Représentations :
    Frise à motifs géométriques et floraux sur le bord du couvercle.
  • Flohorie : ferme
    Flohorie : ferme Frazé - La Flohorie - isolé - Cadastre : 1813 B2 246, 248, 252 2016 B2 124
    Historique :
    La Flohorie est une ancienne seigneurie, attestée dès 1403. Elle est achetée le 11 mai 1490 par Florentin Girard, seigneur de Barenton, qui avait fait l'acquisition le 13 juillet 1486 de la seigneurie de figurant sur le plan des seigneuries de Frazé, La Ferrière, Le Châtellier et La Flohorie (datant du portée sur le linteau en bois de la porte charretière, accompagnée des initiales "VA" non identifiées ). Les autres bâtiments, encore présents en 1813 sur le plan cadastral, ont été détruits probablement au secondaire, aménagement des étables, modification des toitures dans le style néo-régionaliste normand (demi
    Observation :
    Atypique pour le Perche, la grange dispose de ouvertures en auvent. Dites "à porteau", ce type de grange est beaucoup plus courante vers le sud-est, notamment dans le Berry.
    Description :
    bâtiments répartis autour d'une cour ouverte : - Placé au nord de la ferme, le bâtiment principal abrite le d'une enduit à pierre vue (sauf pour la façade principale en enduit plein). - A l'ouest, le bâtiment
    Illustration :
    Bâtiment principal, vue générale depuis le sud. IVR24_20162801131NUCA Bâtiment principal, partie logis, vue générale depuis le sud-ouest. IVR24_20162801126NUCA Grange, vue de détail de la date portée 1816 sur le linteau de la porte charretière
  • Burettes et leur plateau
    Burettes et leur plateau Villedômer
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le propriétaire "T.N 10 juin 1876-10 juin 1926" (sous le plateau).
    Historique :
    1927, à l'occasion de son jubilé sacerdotal, célébré le 20 juin 1926.
    Représentations :
    Le Tétramorphe Symboles des quatre évangélistes sur le plateau : aigle de saint Jean ; lion de saint Marc ; homme
    Description :
    (coffre en bois, recouvert de cuir). Les burettes sont en métal doré (pied, anse, couvercle) et verre. Le
    Illustration :
    Détail de l'inscription sous le plateau : : T.N. 10 juin 1876 - 10 juin 1926
  • Tuilerie : maison de notable
    Tuilerie : maison de notable Thiron-Gardais - La Tuilerie - isolé - Cadastre : 1814 A2 148 2014 ZN 20
    Observation :
    Atypique à Thiron-Gardais, cette maison de notable, implantée sur un point haut dominant le paysage et un parc arboré, est construite dans le style régionaliste normand (demi-croupe débordante, faux
    Description :
    Situé à l'ouest du bourg, la maison est construite le long de la route départementale 368. Elle comprend trois corps de bâtiments : - De plan en "L", le corps central (principal) s'élève sur deux à trois à manger. Les chambres se situent sous le comble (à surcroît au niveau de l'aile sud-ouest, sous rampant à l'est). - Le corps ouest est en rez-de-chaussée légèrement surélevé. - Le corps nord-est sert de le comble. Les encadrements des baies sont également en parpaing. Les toits sont à longs pans et à plate. Des épis de faîtage (récents) ornent le toit.
    Illustration :
    Vue générale depuis le sud-est. IVR24_20172800201NUCA Vue rapprochée depuis le sud-est. IVR24_20172800202NUCA Vue générale depuis le sud-ouest. IVR24_20172800203NUCA
  • Chaillet : oratoire de chemin
    Chaillet : oratoire de chemin Néons-sur-Creuse - Le Chaillet - isolé - Cadastre : propriété publique
    Localisation :
    Néons-sur-Creuse - Le Chaillet - isolé - Cadastre : propriété publique
  • Bourg : maison (4 rue de Versailles)
    Bourg : maison (4 rue de Versailles) Le Boulay - 4 rue de Versailles - en village - Cadastre : 2018 A 217
    Historique :
    Une maison construite vers 1900-1902 est agrandie et augmentée d'un étage en 1938. Le propriétaire
    Description :
    , cordons, corniche) couvert d'un toit terrasse, dont le garde-corps est en terre cuite. On accède à la
    Localisation :
    Le Boulay - 4 rue de Versailles - en village - Cadastre : 2018 A 217
    Illustration :
    Vue d'ensemble, depuis le nord-ouest. IVR24_20163702969NUCA Vue d'ensemble, depuis le sud-ouest. IVR24_20153700899NUCA
  • Bourg : mairie-école, actuellement école (1 allée des Tilleuls)
    Bourg : mairie-école, actuellement école (1 allée des Tilleuls) Le Boulay - 1 allée des Tilleuls - en village - Cadastre : 2015 A 179 2015 A 180
    Historique :
    Le 22 novembre 1845, la commune acquiert une maison appartenant à René Bedois, ancien charpentier , pour 3 000 fr, dans le but d'y installer une école. Cette maison a été construite par les parents du vendeur peu après 1811, date à laquelle ils achètent le terrain. L'édifice est composé de deux chambres à couchant, une petite écurie, grenier et comble sur le tout, couvert en tuiles, cour devant ces bâtiments . Le 12 juin 1860, un devis est dressé et prévoit la transformation de la salle de classe en mairie et la construction d'une classe et d'un logement pour l'instituteur pour 7 690 francs. Le projet prévoit et 0,25 en entablement sur la façade sud. Le devis prévoit également la provenance de certains -Renault… Les travaux sont adjugés le 24 février 1861 à Pierre Ambrogi, entrepreneur à Château-Renault et sont réceptionnés provisoirement le 25 mai 1862. Un devis supplémentaire est dressé le 4 avril 1863 par Raphaël Sauger pour 300 francs. Il prévoit le changement d'emplacement de la mairie et de la chambre de
    Référence documentaire :
    Le Boulay, projet d'extension de la mairie-école, plan, élévations et coupes. 1931. (Archives Le Boulay, projet d'école. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O 030 28).
    Localisation :
    Le Boulay - 1 allée des Tilleuls - en village - Cadastre : 2015 A 179 2015 A 180
    Illustration :
    Projet d'agrandissement de la mairie école. Plan dressé par Raphaël Sauger le 12 juin 1860 , le 12 juin 1860. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O 030 28).. IVR24_20153700778NUCA Vue d'ensemble, depuis le sud. IVR24_20153700933NUCA Vue d'ensemble, depuis le nord. IVR24_20153700934NUCA
  • Bourg : lavoir
    Bourg : lavoir La Croix-du-Perche - le Bourg - chemin des Écoles - en village - Cadastre : 2013 ZM 80
    Historique :
    cadastre ancien), le lavoir du bourg subit une importante réfection vers 1938-1939. L’adjudication des
    Description :
    Situé au sud-ouest du bourg, sur la rivière de la Foussarde, le lavoir possède trois murs maçonnés surmontés d’un toit à pan unique couvert en ardoise. Le dispositif de lavage (plan incliné) est placé sur un
    Localisation :
    La Croix-du-Perche - le Bourg - chemin des Écoles - en village - Cadastre : 2013 ZM 80
    Illustration :
    Projet de réfection du lavoir, plan dressé par le service du Génie Rural du ministère de Projet de réfection du lavoir, coupe et profil dressés par le service du Génie Rural du ministère Vue générale depuis le sud. IVR24_20132800280NUC2A
  • Bourg : cimetière
    Bourg : cimetière Frazé - au nord du Bourg - - en village - Cadastre : 2016 OB 169
    Historique :
    Initialement situé autour de l'église paroissiale, le cimetière est transféré en 1847 sur une
    Observation :
    Le cimetière conserve un ensemble assez remarquable de tombes anciennes, notamment la sépulture de famille Le Caux, vicomte de la Tombelle (anciens propriétaires du château de l'Orme).
    Description :
    De plan rectangulaire, le cimetière comprend deux allées perpendiculaires. A leur intersection se clôture le cimetière dont l'accès se fait par un portail à deux entrées (piétonne et cochère), formées de
  • Calice et patène n°1
    Calice et patène n°1 Reugny
    Inscriptions & marques :
    Poinçon de garantie et titre (sur le bord du pied, sur le bord de la coupe, sur la patène ) ; poinçon de maître (sur le bord du pied, sur le bord de la coupe, sur la patène) : losange horizontal mal insculpté ; R. Commin (sur le bord du pied) ; In memoriam D.D. Maingon R.C. 30 juin 1934 (sous le pied).
    Représentations :
    jaillissantes représentant les fleuves du Paradis, surmontée d'une croix et sur laquelle descend le Saint-Esprit
1 2 3 Suivant