Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Blois : les hôtels particuliers
    Blois : les hôtels particuliers Blois
    Référence documentaire :
    DAUDIN, P. Dans le quartier au bas de la cathédrale. Brochure dactylographiée, s. d. vers 1960
    Texte libre :
    bien des cas, nous avons procédé par attribution car faute de documents, nous avons considéré que le propriétaire connu au moment présumé de la construction, serait le commanditaire. Les noms mentionnés dans les présidial du bailliage de Blois, ou au parlement de Paris, apparaissent parmi les propriétaires, le jurisconsulte Denis Dupont étant le plus célèbre. Les vieilles familles de Blois, déjà connues au milieu du XVe ni leur demeure : c'est le cas de Pierre de Daillon, de Jean de Dampière ou de Hubert Despal seigneur ville, arrivée dans le sillage royal. Retrouver la résidence de chacun, représente une entreprise dans siècle, ou encore l'hôtel Belot, dont le constructeur n'a pu être identifié (72). Certaines appellations  : en effet, nous n'avons pas retrouvé le moindre document attribuant aux Guise ou aux Condé la l'exemple blésois le plus révélateur, et la résidence de la famille de Beaune était aussi novatrice. En formes gothiques, n'adoptant que plus tardivement l'italianisme : sous le règne de Louis XII, les
  • Hôtel de Nambu (12 rue Porte Chartraine)
    Hôtel de Nambu (12 rue Porte Chartraine) Blois - 12 rue Porte Chartraine - en ville - Cadastre : 1980 DN 716
    Référence documentaire :
    , seigneur de Courtanzé à Messire Jean de Refuge, seigneur de Fossé, le 20 novembre 1629.
1