Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 1 sur 1 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Bouges-le-Château : parc et jardin d'agrément du château
    Bouges-le-Château : parc et jardin d'agrément du château Bouges-le-Château - 15 rue du château - en village - Cadastre : 2016 E 1; 2; 5; 11; 13; 20; 394 à 397; 496 à 499 2016 A 21 2016 ZA 30; 31; 37 38; 47; 48
    Historique :
    entraînent la ruine de la famille qui revend la propriété à Jean-François, Marquis de Rochedragon . L’inventaire réalisé au moment de la vente en 1781, consultable aux Archives départementales d’Indre, précise parc. Au début du 19ème siècle, Bouges est la propriété de la famille Masson qui transforme les divers 1857, Bouges est vendu à Adolphe Dufour qui entreprend de nombreux changements. Il décide de la , modification des contours de l’étang, plates-bandes colorées servant de transition entre les terrasses et la Le site est mentionné dès 917. En 1547, Catherine de Médicis offre le domaine de Bouges à son conseiller Jean-Baptiste Seghizo : un jardin existe déjà à cette période. Au 18ème siècle, la famille Marnaval fait construire l'actuel château et dessine la séquence d’accès. Les aménagements réalisés aménagements en parc paysager avec des allées sinueuses, des cèdres et des conifères. Charles Maurice de , cour d’honneur, basse-cour, écurie, remises, pavillons de concierge, bâtiments d’exploitation ». En
    Parties constituantes non étudiées :
    mur de clôture
    Référence documentaire :
    Cadastre napoléonien de la commune de Bouges, Section E1 dite du Bourg. 1844. (Archives AURICOSTE, Isabelle. Chambre d'agriculture de l'Indre. Etude pour la mise en valeur et la . Ministère de la Culture, direction de l’architecture et du patrimoine et Ministère de l’écologie et du départementales de l'Indre, 3 P 023/33). ARBRESSENCE (agence de paysage domiciliée à Blois). Inventaire pour l’Association des Parcs et Jardins en Région Centre : Bouges-le-Château, Parc et jardins du château de Bouges. Août 2003. [dossier AURICOSTE, Isabelle, STILL, Jean-Jacques. Chambre d'agriculture de l'Indre. Etude du parc et des jardins du château de Bouges. Dossier des études préalables : Indre, Bouges-le-Château, Château. 12 mars conservation du parc et des massifs boisés du château de Bouges. CNMH. 1996. BOIRON, P. Chambre d'agriculture de l'Indre. Aménagement paysager – diagnostic agronomique
    Statut :
    propriété de l'Etat Le site est géré par le Centre des Monuments Nationaux.
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général (c) Association parcs et jardins région Centre-Val de Loire
    Observation :
    ministère de la Culture. Les arbres du parc du château de Bouges-le-Château ont reçu le label "Arbre Remarquable de France" de l’association A.R.B.R.E.S. pour l’ensemble arboré en mai 2014.
    Précisions sur la protection :
    et aménagements paysagers (serres, glacière, étang), les murs de clôture et l’allée d’arrivée (allée cavalière de près de 1,75 km de long plantée de marronniers, de tilleuls et de platanes sur quatre rangées
    Représentations :
    dieux dauphin scène mythologique scène de chasse vase groupe sculpté de l’école de Jean de Bologne (1529-1608), représentant le Combat d’Hercule et de Cacus
    Jardins :
    bois de jardin parterre de gazon
    Description :
    de long plantée de marronniers, tilleuls et platanes sur quatre rangées. Il traverse la cour -fontaines, un tapis vert bordé de buis taillés en ovale et en pyramide pour s’achever sur l’arcade ouvragée autour d’un tapis vert ponctué de quatre ifs taillés en topiaire. Il traverse le château, un parterre de se développe derrière la cour des communs. Dessiné sur la structure de l’ancien potager régulier, un bassin orne le centre de la composition. Les parterres accueillent des fleurs annuelles et bisannuelles Le domaine de 85 ha est un jardin mixte qui se compose de différents espaces structurés par deux axes de composition. Le premier, d’est en ouest, est marqué par une allée cavalière de près de 1,7 km d’honneur, le château, un parterre de gazon agrémenté d’un bassin, de son buffet d’eau et de statues installée avant le parc paysager. Le second axe, du nord au sud, débute à la cour des communs organisée broderie de buis sur gazon pour s’achever vers le grand parc paysager et sa perspective. A divers endroits
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Appellations :
    Parc et jardins du château de Bouges
    Illustration :
    Cadastre napoléonien de la commune de Bouges, Section E1 dite du Bourg. 1844. (Archives Vue du parc et de la perspective au nord du château. IVR24_20163600963NUCA Vue de la serre et du jardin bouquetier. IVR24_20163600964NUCA départementales de l'Indre, 3 P 023/33). IVR24_20144500862NUCA Vue ancienne du château et du jardin de broderies. (Archives départementales de l'Indre Vue du jardin régulier. (Archives départementales de l'Indre). IVR24_20163600958NUCB Vue aérienne des jardins et du parc de Bouges-le-Château, orthophotographie extraite en 2018 du Géo -portail de l'IGN. IVR24_20183600637NUCA Vue sur la façade est du château depuis la grille d'entrée. IVR24_20173601025NUCA Vue sur la façade nord du château depuis les parterres en broderie du jardin régulier
1