Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Bourg : presbytère (4 rue de l’Église) actuellement maison
    Bourg : presbytère (4 rue de l’Église) actuellement maison Chisseaux - 4 rue de l'Église - en village
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Canton de Bléré
    Historique :
    de la seconde moitié du 18e siècle. Il comprend alors deux bâtiments parallèles orientés est-ouest architecte à Montrichard, en vue de la construction d'une chambre de bonne, renseigne sur les évolutions empiétant sur la cour est créée. La chambre de bonne à construire communique avec cette cuisine Le presbytère de Chisseaux a été, selon l’historien Carré de Busserolle, presque entièrement reconstruit en 1765 par Claude Dupin, seigneur de Chenonceau et de Chisseaux. Un plan non signé ni daté mais dont l’échelle est en toises nous renseigne sur l'emplacement et la distribution du presbytère au cours , délimitant une cour fermée à l'est par un mur la séparant du jardin attenant à l'église. A l'ouest, la cour est délimitée par deux pièces en retour d'équerre de part et d'autre des bâtiments principaux tout en ménageant une porte donnant accès à la cour. L'écurie, la grange et la cuisine occupent l'aile nord tandis réalisées entre ces deux dates. Ainsi au nord, l’écurie a disparu ; la grange est conservée mais la cuisine
    Référence documentaire :
    CARRE DE BUSSEROLLE, J. X. Dictionnaire géographique, historique et biographique d'Indre-et-Loire et de l'ancienne province de Touraine. Mayenne : Joseph Floch, 1977 (réédition). Plan du presbytère de Chisseaux, non daté non signé (échelle en toises). Tours : Archives Projet de construction d'une chambre de domestique à réaliser dans le presbytère. Tours : Archives
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    sud. Les encadrements des baies cintrées sont en pierre de taille de même que la corniche moulurée. Le en tuiles plates, à l'exception de la partie construite en 1881 qui est en ardoise. Les souches de Au nord de l'église paroissiale, deux bâtiments parallèles édifiées en rez-de-chaussée et reliés par des murs à l'est et à l'ouest déterminent une cour rectangulaire. Le logis (bâtiment sud) de plan rectangulaire est édifié en moellons de calcaire avec enduit partiel côté cour (au nord) et enduit couvrant côté pignon ouest est percé de deux baies et d'un oculus. Le toit à longs pans et pignon découvert est couvert
    Étages :
    en rez-de-chaussée
    Localisation :
    Chisseaux - 4 rue de l'Église - en village
    Titre courant :
    Bourg : presbytère (4 rue de l’Église) actuellement maison
    Aires d'études :
    Canton de Bléré
    Illustration :
    Plan pour la construction d'une chambre de domestique. Agrandissement par Ernest Chauvigny à Plan du presbytère de la commune de Chisseaux. En toises. Non signé, non daté. (Archives de l'église et l’ancien cimetière. (Archives départementales d'Indre-et-Loire). IVR24_20123700224NUCA
  • Bourg : presbytère (28 rue des Écoles)
    Bourg : presbytère (28 rue des Écoles) Chançay - 28 rue des Écoles - en village - Cadastre : 1816 A2 1690 2009 AD 247
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Vallée de la Brenne
    Historique :
    Édifice datant vraisemblablement du 16e siècle. Le 30 avril 1766, les habitants de la paroisse de Chançay achètent à Élisabeth Descombles, veuve de Pierre Lambert receveur de la duchesse de La Vallière , une maison pour servir de logement au curé et vicaires de la paroisse consistant en "un corps de logis d'un jardin situé de l'autre côté de la route de Vernou à Reugny", afin d'y installer à nouveau le les eaux pures de la fontaine de saint Avit, afin que puisse y boire l'hôte, ainsi que le cultivateur proviendrait de la fontaine du château de Vaux (Chançay). Une pierre (aujourd'hui cachée ou disparue) portant la date de 1766 était visible au début du 20e siècle, entre cette plaque de marbre et la porte d'entrée, elle correspond à la date de l'installation du presbytère dans cette maison. composé par bas, rez de chaussée, de deux chambres à cheminée ayant chacune vingt un pieds de long et dix huit pieds de large de dedans en dedans, un petit vestibule entre les deux chambres dans lequel est un
    Référence documentaire :
    tenans et habitans de la paroisse de Chançay. Archives départementales d'Indre-et-Loire. 12 J 74. Fonds de La Côte Valmer. Terres de La Côte et Séance du 29 novembre 1905. Bulletin de la Société Archéologique de Touraine, 1905, t. 15, p. 144. Plans, presbytère de Chançay. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O 052 42. Presbytère). Archives départementales d'Indre-et-Loire. C 299. Contrat de vente de Madame Lambert aux biens Archives départementales d'Indre-et-Loire. 2 O 052 39. Bureau de poste.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Maison à étage construite en moellon enduit et pierre de taille (chaînes d'angles, encadrements des . Une plaque de marbre portant une inscription latine est placée sous la baie centrale de la façade fond de la cour, à l'arrière de l'édifice. baies) et couverte d'un toit à longs pans en tuile plate à pignons découverts. La corniche est en bois insérées dans les murs et recouvertes de tapisseries cachant totalement leur emplacement. Seul l'escalier cloison en pan de bois et torchis (peut-être lors de l'aménagement du bureau de poste et du logement du dans le sol du grenier. La charpente à chevrons-portant-fermes possède quatre poinçons, dont les
    Étages :
    étage de comble
    Aires d'études :
    Vallée de la Brenne
    Destinations :
    bureau de poste
    Illustration :
    Détail de la plaque portant l'inscription latine. IVR24_20113702487NUCA Projet d'acquisition. Plan du rez-de-chaussée, Descombes, 1812. (Archives départementales d'Indre Projet de transformation du presbytère en bureau de poste. Plan du rez-de-chaussée, Goupy, 1911 Projet de transformation du presbytère en bureau de poste. Plan du premier étage, Goupy, 1911 Détail du noyau de l'escalier. IVR24_20113700173NUC2A
1