Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 34 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Tableau : Saint Pierre (cathédrale Saint-Louis)
    Tableau : Saint Pierre (cathédrale Saint-Louis) Blois - place Saint Louis - en ville
    Représentations :
    Saint Pierre clé) livre pièces de charpent
    Emplacement dans l'édifice :
    5e chapelle nord dite chapelle Saint Pierre mur est
    Titre courant :
    Tableau : Saint Pierre (cathédrale Saint-Louis)
    Illustration :
    Tableau d'autel : Saint Pierre. Vue d'ensemble. IVR24_19944100126XA
  • Château de Blois
    Château de Blois Blois - place du Château - en ville - Cadastre : 1980 DN 414
    Historique :
    des jardins. 1515, 1524 : constructions de François 1er, bâtiment sur la cour, puis bâtiment des loges château à la ville ; 1845, 1855 : restauration des bâtiments de Louis XII et de François Ier ; 1866 campagne de restauration des parties hautes du bâtiment de François 1er, restauration de l' aile Gaston d
    Référence documentaire :
    BRAHAM, A. et SMITH, P. François Mansart. Londres, Zwemmer, 1972. 1993, t. 151 IV, p. 592-603. COSPEREC, A. Une nouvelle chronologie de l'aile François Ier à Blois p. 170-173 COSPEREC, A. Le 'Grand dessein' pour le château de Blois. In : François Mansart, le GEBELIN, François. Les châteaux de la Renaissance. Paris : Les Beaux-Arts, Editions d'études et de GEBELIN, François. Les châteaux de la Loire. Paris : Alpina, 1967. p. 84-85. GUILLAUME, J. Les logis royaux, règne de François Ier. In [Catalogue d'exposition Château t. 147 IV, p. 308-323. HAMILTON-SMITH, M. François Ier, l'Italie et le château de Blois ; nouveaux p. 161-167. COSPEREC, A. Le nouveau château de Blois, 1635-1638. In : François Mansart, le génie de LESUEUR, Frédéric et Pierre. Le château de Blois. Paris : Lecesne, 1922. t.18, p. 223-426 LESUEUR, Pierre. Les jardins du château de Blois. Mémoires de la Société des
    Représentations :
    Statue équestre de louis XII ; emblèmes de louis XII ; françois ier ; anne de bretagne ; claude de
    Murs :
    pierre pierre de taille
    Auteur :
    [architecte] Mansart François
    Typologies :
    brique et pierre
    Illustration :
    Plan au niveau du rez-de-chaussée établi par le corps royal du Génie. Détail : bâtiment de François l'étage en galetas du bâtiment de François 1er. IVR24_19884101142Z Plan au niveau du 4ème étage avec retombe pour l'étage de comble du bâtiment de François 1er Façades sur cour (ailes Louis XII et François Ier). (état avant restauration). IVR24_19924100163X Façades sur cour (ailes Louis XII et François Ier). (état avant restauration). IVR24_19924100158X Constructions de François Ier. Bâtiment des loges. IVR24_19924100171XA Constructions de François Ier. Bâtiment des loges. Vue d'ensemble de la façade dite des loges, état
  • Moulin Guillaume : moulin puis ferme, actuellement maison
    Moulin Guillaume : moulin puis ferme, actuellement maison Argenvilliers - Le Moulin Guillaume - isolé - Cadastre : 1811 A 146, 147 1992 ZA 20
    Historique :
    une pierre de taille. Plusieurs bâtiments - dont trois principaux - sont présents en plan sur le plan conversion du moulin en "bâtiment rural" pour François Letertre en 1890. Dès lors, le moulin devient une
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    surmontée d'une pierre gravée de la date 1762 : celle-ci est comprise dans un décor sculpté figurant deux d'une pierre sculptée du monogramme "IHS" et d'une croix. - Le second bâtiment, organisé couverts d'un enduit à pierre vue, à l'exception d'une partie de la grange-étable, en pierre de taille de calcaire. Les encadrements des baies et les chaînages d'angle sont en pierre de taille de calcaire. Une plate et interrompus par des lucarnes à jouées et à frontons en pierre de taille moulurés.
    Auteur :
    [commanditaire] Letertre François
    Illustration :
    Moulin, élévation sud, fenêtre surmontée d'une pierre datée de 1762, décor : entrelacs de deux
  • Digue longitudinale dite duit
    Digue longitudinale dite duit Orléans - - en ville
    Historique :
    1774, date gravée sur une pierre) puis jusqu'à la troisième pile du pont Royal en 1811. En 1828, dans
    Murs :
    pierre
    Description :
    construction différents : maçonneries de moellons calcaire, harpage en pierre de taille calcaire, double rangée de pieux, pierres sèches ou liées par du mortier. La digue s'étend de Combleux au pont de l'Europe
    Typologies :
    digue : levée en terre, en pierre ou en bois, servant à contenir les eaux, élever leur niveau
    Illustration :
    Date gravée sur une pierre du duit, en amont du pont Royal : MDCCLXXIV (1774
  • Cale dite cale abreuvoir simple (port de Saint-Dyé)
    Cale dite cale abreuvoir simple (port de Saint-Dyé) Saint-Dyé-sur-Loire - le Bourg - en village
    Murs :
    pierre
    Illustration :
    Bordure de pierres taillées et placées en quinconce. IVR24_20064100125NUCA Bordure de pierres taillées et placées en quinconce. IVR24_20064100126NUCA
  • Cales dites cale abreuvoir en long et cale en tablier à quai incliné (port de Recouvrance)
    Cales dites cale abreuvoir en long et cale en tablier à quai incliné (port de Recouvrance) Orléans - quai Barentin quai Cypierre - en ville
    Murs :
    pierre
    Description :
    renforcée par une rangée de grandes pierres et plusieurs rangées de pavés plus petits. La partie aval (cale
  • Quai (culées du pont Jacques Gabriel et quai faubourg de Vienne)
    Quai (culées du pont Jacques Gabriel et quai faubourg de Vienne) Blois - quai Amédée Contant rue des Chalands quai de la Saussaye Promenade du Mail - en ville
    Murs :
    pierre
    Illustration :
    ancienne gravée dans la pierre. IVR24_20104100794NUCA
  • Port dit port de Recouvrance
    Port dit port de Recouvrance Orléans - quai Barentin quai Cypierre - en ville
    Historique :
    être celui de Recouvrance construit durant le premier quart du XVIIe par Pierre Foujeu d'Escures
    Murs :
    pierre
  • Cale dite cale abreuvoir simple de la Bonne Dame
    Cale dite cale abreuvoir simple de la Bonne Dame Nevers - rue du Plateau-de-la-Bonne-Dame - en ville
    Murs :
    pierre
  • Cale dite cale abreuvoir simple (port de Saint-Dyé)
    Cale dite cale abreuvoir simple (port de Saint-Dyé) Saint-Dyé-sur-Loire - le Bourg - en village
    Murs :
    pierre
  • Cale dite cale abreuvoir simple (port de Veuves)
    Cale dite cale abreuvoir simple (port de Veuves) Veuves - le Bourg - en village
    Murs :
    pierre
  • Cale dite cale abreuvoir simple des Augustins
    Cale dite cale abreuvoir simple des Augustins Orléans - quai des Augustins - en ville
    Murs :
    pierre
  • Cale dite cale abreuvoir double à tablier haut (Port Vieil)
    Cale dite cale abreuvoir double à tablier haut (Port Vieil) Blois - quai de la Saussaye - en ville
    Murs :
    pierre
  • Bourg : église paroissiale Saint-Martin (place de la Mairie)
    Bourg : église paroissiale Saint-Martin (place de la Mairie) Brunelles - Bourg - place de la Mairie - en village - Cadastre : 1811 C 101 1992 C1 37, 432, 433
    Historique :
    plusieurs campagnes de restauration : en 1633, le choeur est "parachevé" par le maître maçon François
    Description :
    voûte en pierre à croisée d'ogives. La charpente à voûte en berceau lambrissée est aujourd'hui cachée les encadrements des baies sont en pierre de taille. Les ouvertures de la nef sont en arc brisé à
    Auteur :
    [maître maçon] Petitbon François
  • Port dit port Saint-Jean
    Port dit port Saint-Jean Blois - Promenade Pierre Mendes-France - en ville
    Historique :
    , on projette d'exhausser le bas-port à son bord inférieur au moyen d'un quai en pierres sèches de deux
    Localisation :
    Blois - Promenade Pierre Mendes-France - en ville
  • Estampe : vue d'Orléans en 1761
    Estampe : vue d'Orléans en 1761 Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Historique :
    Cette estampe fut gravée en 1766 par Pierre Philippe Choffard (1730-1809) d'après un dessin d'Aignan Thomas Desfriches (1715-1800) exécuté en 1761, donné à Jean-François-Claude Perrin (1727-1789
    Auteur :
    [graveur] Choffard Pierre Philippe
  • Hôtel Denis Dupont
    Hôtel Denis Dupont Blois - 2 rue Saint Honoré - en ville - Cadastre : 1980 DN 92
    Historique :
    descendant vers la rue Porte Chartraine, décor de l' escalier et de la corniche inspiré de l' aile François
    Murs :
    pierre de taille
  • Côte : château dit château de La Côte
    Côte : château dit château de La Côte Reugny - La Côte - en écart - Cadastre : 1819 H2 643 2009 YE 997
    Représentations :
    médaillon représentant un profil à l'antique (François 1er couronné de lauriers ?) figurent également dans
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    comble, construit en moellon enduit et pierre de taille. Le toit à longs pans est couvert d'ardoise et . Une corniche en pierre de taille et trois niches (dont une murée) ornent la façade. L'angle sud-ouest est occupé par une tour carrée de deux étages carrés, en pierre de taille, couverte d'un toit en pavillon. Un cordon en pierre de taille marque la séparation entre les étages. Le rez-de-chaussée est tourelle en pierre de taille couverte d'un toit en poivrière en ardoise qui reposait à l'origine sur un encorbellement. Les séparations entre les différents niveaux sont marquées par deux cordons en pierre de taille . Une corniche en pierre de taille couronne la tourelle. La charpente est à chevrons-portant-fermes. Une nord-ouest. Construite en moellon enduit et pierre de taille, elle est couverte d'un toit à longs pans d'une pierre d'évier. La charpente de cette aile comprend 11 fermes, dont 9 complètes et les 2 autres de comble, en moellon enduit et pierre de taille et couverte d'un toit à longs pans en ardoise est
    Texte libre :
    logis sud, élevé d'un étage carré et d'un étage de comble, est construit en moellon enduit et pierre de et croisillon à l'origine. Une corniche en pierre de taille et trois niches (dont une murée) ornent la façade. L'angle sud-ouest est occupé par une tour carrée de deux étages carrés, en pierre de taille, couverte d'un toit en pavillon. Un cordon en pierre de taille marque la séparation entre les sud-est est occupé par une tourelle en pierre de taille couverte d'un toit en poivrière en ardoise qui deux cordons en pierre de taille. Une corniche en pierre de taille couronne la tourelle. La charpente est placée en retour d'équerre au nord-ouest. Construite en moellon enduit et pierre de taille, elle au-dessus de l'évacuation d'une pierre d'évier. La charpente de cette aile comprend 11 fermes, dont 9 étage carré et étage de comble, en moellon enduit et pierre de taille et couverte d'un toit à longs pans modifications (suppression des meneaux et croisillons au rez-de-chaussée et étage). Une corniche en pierre de