Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Ensemble de trois autels et tabernacles, retables, un groupe sculpté, deux statues : Recouvrance de Jésus au Temple, Christ Sauveur, Vierge à l'Enfant
    Ensemble de trois autels et tabernacles, retables, un groupe sculpté, deux statues : Recouvrance de Jésus au Temple, Christ Sauveur, Vierge à l'Enfant Orléans - 12 rue Notre-Dame-de-Recouvrance - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Contributeur :
    La Taille Alice de
    Inscriptions & marques :
    DR (monogramme de l'église) ; monogramme de la Vierge.
    Historique :
    La Morandière. Le conseil de fabrique a demandé quelques modifications du parti initial proposé par l'architecte (que l'entablement de l'autel soit élevé de 50 cm ; que la partie supérieure du table soit ajourée remontées sur la façade extérieure de l'église. Le retable a été sculpté par Lafargue, à partir des dessins de l'architecte Jules Edouard Potier de pour que les panneaux inférieurs du vitrail restent visibles). La nouvelle organisation du choeur et de ses collatéraux rendit les grilles latérales complètement inutiles : elles furent en conséquence
    Représentations :
    La scène de la Recouvrance de Jésus au Temple, parmi les docteurs, est figurée dans la niche . Dans la niche du retable du bas-côté nord, se trouve une statue dorée du Christ (de petite nature), à laquelle répond une Vierge à l'Enfant couronnée (également dorée et de petite nature) dans la niche du centrale. Elle est surmontée de deux statues représentant les prophètes, Isaïe et Jérémie, et d'une Vierge
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Le retable principal occupe toute la largeur de l'église dans son extrémité orientale. Il se de pilastres et de colonnettes cannelées. Sous la voûte, d'imposants pendentifs descendent des petits triangulaires à base interrompue. Celui qui domine l'autel sud et renferme la statue de la Vierge forme un portiques latéraux. Des édicules ajourés couronnent chaque portique. Les niches latérales sont encadrées de deux retables latéraux. Ceux-ci sont entourés de deux colonnes et couronnés de feux frontons encorbellement. L'autel majeur est en marbre veiné de vert ; il est revêtu d'un treillis en cuivre doré. Les
    Auteur :
    [dessinateur] Potier de La Morandière Jules-Édouard
    Localisation :
    Orléans - 12 rue Notre-Dame-de-Recouvrance - en ville
    Titre courant :
    Ensemble de trois autels et tabernacles, retables, un groupe sculpté, deux statues : Recouvrance de
    États conservations :
    Bon état global mais la peinture de l'autel nord est très écaillée.
    Illustration :
    Vue d'ensemble de l'autel principal, avec le groupe sculpté de la Recouvrance de Jésus au Temple Vue d'ensemble de l'autel sud, avec la statue de Vierge à l'Enfant, Sauveur du monde, couronnée Vue d'ensemble de l'autel nord, avec la statue du Christ Sauveur. IVR24_20084501161NUCA
  • Montargis : groupe sculpté, Le Chien de Montargis
    Montargis : groupe sculpté, Le Chien de Montargis Montargis - rue du Faubourg de la Chaussée - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Inscriptions & marques :
    THIEBAUT et FILS (sur la terrasse, à droite) - Le chien de Montargis (sur la terrasse, devant et derrière). marque de fondeur Gustave Debrie / sculpteur / Paris 1874 (signé et daté sur la terrasse, à gauche) - Fdu par
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale La statuaire publique
    Historique :
    commandé à la fonderie Thiébaut et attribué officiellement le 4 octobre à la ville de Montargis. En 1941
    Référence documentaire :
    p. 22-25 TOURLOURAT, Roger. L’Histoire de la statue du Chien de Montargis pendant l’Occupation
    Représentations :
    attaque aussi l'homme à la gorge, il y est figuré de la même taille que l'homme et fort éloigné de ce La gravure d'Androuet du Cerceau de 1730 ne semble pas avoir inspiré le sculpteur : si le chien y ou la scène du combat est figurée de manière similaire à la statue, le chien attaquant également dernier. La revue Lecture pour tous, d'octobre 1902 (donc postérieure à la statue), présente une gravure l'homme à la gorge, mais dans un corps à corps étroit.
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    Montargis - rue du Faubourg de la Chaussée - en ville
    Titre courant :
    Montargis : groupe sculpté, Le Chien de Montargis
    Dimension :
    la 66.0 centimètre plinthe
    États conservations :
    Coupure/couture bien visible à mi-cuisse, avec clous de réparation. Croisillon (?) au niveau du
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    Le groupe dans le jardin de l'hôtel Durzy : carte postale ancienne, Léon et Levy, n° 35, avant Le groupe dans le jardin de l'hôtel Durzy. Au fond, les ruines du château de Lorris ; à droite Vue d'ensemble de l'arrière du groupe. IVR24_20134500023NUC4A Vue d'ensemble de l'arrière du groupe. IVR24_20134500024NUC4A
1