Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 19 sur 19 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Bourg : maison de maître (2 rue de l'Église)
    Bourg : maison de maître (2 rue de l'Église) Brunelles - Bourg - 2 rue de l'Église - en village - Cadastre : 1811 C 90, 91, 92 1992 C1 25
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Genre :
    de maître
    Historique :
    aujourd'hui propriété communale, et le projet municipal est de la réaménager en quatre logements. De la construction présente en plan sur le cadastre de 1811 - probablement une maison datant du 16e coussinets, ainsi qu'une lucarne (remployée), à linteau en anse de panier, lui-même surmonté d'un larmier. La construction a été détruite en 1848 pour Louis Bailleau et remplacée par une maison de maître construite en
    Référence documentaire :
    Extrait du plan cadastral de 1811, commune de Brunelles, section C1. (Archives départementales Archives départementales d'Eure-et-Loir, 3 P 3855 à 3 P 3865. Plans cadastraux de 1811. Archives départementales d'Eure-et-Loir, 3 P 539 à 3 P 540. Matrices cadastrales.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Située au centre du bourg, cette maison de maître présente une façade principale orientée au sud et rythmée par quatre travées. Adaptée à la pente, elle s'élève sur trois niveaux : un sous-sol à usage de cave, un rez-de-chaussée en partie surélevé et un étage carré. Deux portes en façade principale , surmontées de plates-bandes aux clés pendantes. Des pilastres toscans encadrent la façade, qui est couronnée d'une corniche moulurée. Un petit bâtiment (de fonction indéterminée), accolé à l'ouest de la maison , est en rez-de-chaussée surmonté d'un comble éclairé par une lucarne. En retour d'équerre au sud-ouest , se trouvent une grange, une écurie et une remise. Les murs sont en moellons de calcaire couvert d'un (de la maison) sont en pierre de taille, la corniche de la dépendance est en brique. Les toits sont à
    Étages :
    en rez-de-chaussée surélevé
    Typologies :
    maison de maître
    Localisation :
    Brunelles - Bourg - 2 rue de l'Église - en village - Cadastre : 1811 C 90, 91, 92 1992 C1 25
    Titre courant :
    Bourg : maison de maître (2 rue de l'Église)
    Illustration :
    Extrait du cadastre de 1811, section C. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 3 P 3855 - 3865 Vue de détail de la lucarne au linteau en anse de panier. IVR24_20082800334NUCA Maison de maître, vue depuis le nord-est. IVR24_20082800335NUCA Cave voûtée sous le petit bâtiment accolé à la maison de maître. IVR24_20082800338NUCA
  • Bourg : maison de maître (Les Ruisseaux)
    Bourg : maison de maître (Les Ruisseaux) Margon - Les Ruisseaux - en village - Cadastre : 1811 E 31 1990 AD 47
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Genre :
    de maître
    Historique :
    Cette maison de maître a été construite en 1867 pour un certain Fontaine de Bizé, probablement un notable local. Une dépendance (non visible depuis la voie publique), vraisemblablement à usage de remise , se situe au sud de la maison.
    Observation :
    La propriété n'a pas été visitée lors de l'étude. Cette maison de maître, dont on connaît le commanditaire (un certain Fontaine de Bizé, probablement un notable entrepreneur ou propriétaire terrien), et l'année de construction, (1867), constitue un élément patrimonial important à l'échelle communale de part la qualité et l'originalité de sa mise en oeuvre.
    Référence documentaire :
    Archives départementales d'Eure-et-Loir. 3 P 1809 à 3 P 1811. Matrices cadastrales.
    Description :
    la rue au nord-ouest, est encadré de deux tours d'angle hors-oeuvre, de plan octogonal. Les en moellons de silex (soubassement) et de calcaire couverts d'un enduit plein, ou en brique (tours Située en retrait par rapport à la voie, non loin du faubourg Saint-Martin (ville de Nogent-le -Rotrou), cette maison comprend un corps de bâtiment en rez-de-chaussée surélevé surmonté d'un étage carré ouvertures, quadrangulaires, sont surmontées de plates-bandes. La porte d'entrée principale, accessible par pierre de taille de calcaire. Les toits sont à longs pans et à croupes (corps de bâtiment), couverts en andésite ; un toit polygonal en ardoise couvre chacune des deux tours. Un campanile orne le faîtage du toit à longs pans ; un épi de faîtage en zinc couronne chaque tour. Un muret en moellons de calcaire l'avenue de Paris au nord-ouest par une allée de buis.
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé
    Auteur :
    [commanditaire] Fontaine de Bizé
    Typologies :
    maison de notable
    Titre courant :
    Bourg : maison de maître (Les Ruisseaux)
    Illustration :
    Vue d'ensemble de l'allée de buis. IVR24_20082800083NUCA
  • Maison, actuellement immeuble (86 rue de Bourgogne)
    Maison, actuellement immeuble (86 rue de Bourgogne) Orléans - 86 rue de Bourgogne - en ville - Cadastre : 2012 BN 377, 378
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Contributeur :
    Contributeur Boscal de Reals Aude
    Historique :
    Cet édifice a été construit en 1860, comme l'indique la date portée sur le claveau de la baie située dans la travée centrale du premier étage. Il est très caractéristique des constructions de cette la rue de Bourgogne : en sous-sol, une cave, au rez-de-chaussée, deux chambres, un cabinet, une
    Référence documentaire :
    Archives municipales d'Orléans. Série G : 4 G 606. Fiches auxiliaires cadastrales. Rue de Bourgogne
    Site, secteur ou zone de protection :
    zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    Cet édifice est construit en maçonnerie enduite avec une assise en pierre de taille à la base du dispose pas de porte piétonne mais d'une porte cochère latérale.
    Localisation :
    Orléans - 86 rue de Bourgogne - en ville - Cadastre : 2012 BN 377, 378
    Titre courant :
    Maison, actuellement immeuble (86 rue de Bourgogne)
    Illustration :
    Vue d'ensemble de la façade antérieure. IVR24_20144500784NUC4A Vue de détail de la fenêtre de la travée centrale au premier étage. La plate-bande porte la date de
  • Bourg : maison (50 place de l’Église)
    Bourg : maison (50 place de l’Église) Lureuil - Bourg - 50 place de l'Église - en village - Cadastre : 2015 B 450
    Copyrights :
    (c) Parc naturel régional de la Brenne (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    "construction nouvelle" en 1862 et plusieurs "augmentations" de construction en 1865, 1866 et 1869.
    Référence documentaire :
    Archives municipales de Lureuil ; 1 G 3 ; 1 G 4. Matrices cadastrales, tableaux d'augmentation et de diminution.
    Description :
    La maison est orientée est-ouest, perpendiculaire à l’axe de la route. Elle est enduite et en rez -de-chaussée à comble à surcroît. Les élévations se dressent sur des solins de mur. Son accès
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Localisation :
    Lureuil - Bourg - 50 place de l'Église - en village - Cadastre : 2015 B 450
    Titre courant :
    Bourg : maison (50 place de l’Église)
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    Vue de la maison depuis le nord. IVR24_20153600578NUC2A
  • Bourg : maison (40 place de l’Église)
    Bourg : maison (40 place de l’Église) Lureuil - Bourg - 40 place de l'Église - en village - Cadastre : 2015 B 373
    Copyrights :
    (c) Parc naturel régional de la Brenne (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Référence documentaire :
    Archives municipales de Lureuil ; 1 G 3 ; 1 G 4. Matrices cadastrales, tableaux d'augmentation et de diminution.
    Description :
    La maison, enduite et à rez-de-chaussée à comble à surcroît, est implantée perpendiculairement à la
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Localisation :
    Lureuil - Bourg - 40 place de l'Église - en village - Cadastre : 2015 B 373
    Titre courant :
    Bourg : maison (40 place de l’Église)
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    Vue de la maison depuis le sud-ouest. IVR24_20153600559NUC2A Vue de la maison (à gauche) et de sa dependance (au fond), depuis l'ouest. IVR24_20153600560NUC2A
  • Bourg : maison (17 rue de la Mairie)
    Bourg : maison (17 rue de la Mairie) Lureuil - Bourg - 17 rue de la Mairie - en village - Cadastre : 2015 B 416
    Copyrights :
    (c) Parc naturel régional de la Brenne (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Référence documentaire :
    Archives municipales de Lureuil ; 1 G 3 ; 1 G 4. Matrices cadastrales, tableaux d'augmentation et de diminution.
    Description :
    Le maison, implantée en retrait et parallèlement à la rue de la Mairie, est enduite et à un étage en surcroît (anciennement peut-être en rez-de-chaussée à comble à surcroît). Sa façade en mur symétrie axiale. L’entrée est couverte d’une marquise. La corniche de la façade se compose d’un bandeau surmonté de rangs de briques. La toiture, à longs pans et à croupes, est en tuile mécanique. Les trois lucarnes pendantes présentent des encadrements cintrés, composés d’une alternance de briques et de pierres fournil) et, au nord, un toit à porcs sont implantés de part et d’autre du portail à piliers de la propriété. Le mur de clôture à décor à pilastres est équipé d’une corniche à trois rangs de briques.
    Localisation :
    Lureuil - Bourg - 17 rue de la Mairie - en village - Cadastre : 2015 B 416
    Titre courant :
    Bourg : maison (17 rue de la Mairie)
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    Vue de la maison depuis l'ouest. IVR24_20153600469NUC2A
  • Bourg : maison (13 rue de la Mairie)
    Bourg : maison (13 rue de la Mairie) Lureuil - Bourg - 13 rue de la Mairie - en village - Cadastre : 2015 B 520
    Copyrights :
    (c) Parc naturel régional de la Brenne (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    ), de 1873. Une lucarne pendante (disparue), au dessus de la porte d’entrée, est visible sur la vue
    Référence documentaire :
    Archives municipales de Lureuil ; 1 G 3 ; 1 G 4. Matrices cadastrales, tableaux d'augmentation et de diminution. Bourg de Lureuil. [ca 1950]. Carte postale. (Collection privée).
    Description :
    La maison est enduite et en rez-de-chaussée (légèrement surélevé) à comble à surcroît. Elle est implantée perpendiculairement à la rue de la Mairie. Son accès, couvert par une marquise, est en mur appentis est accolé au mur-pignon est de la maison.
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé
    Localisation :
    Lureuil - Bourg - 13 rue de la Mairie - en village - Cadastre : 2015 B 520
    Titre courant :
    Bourg : maison (13 rue de la Mairie)
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    La maison est visible dans la droite de cette vue aérienne du bourg de Lureuil vers 1950 Vue de la maison depuis l'ouest. IVR24_20153600533NUC2A
  • Bourg : maison (3 rue de la Mairie)
    Bourg : maison (3 rue de la Mairie) Lureuil - Bourg - 3 rue de la Mairie - en village - Cadastre : 2015 B 385
    Copyrights :
    (c) Parc naturel régional de la Brenne (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    , visible sur une carte postale ancienne. La fermeture de la boutique date des années 1960 (communication
    Référence documentaire :
    Archives municipales de Lureuil ; 1 G 3 ; 1 G 4. Matrices cadastrales, tableaux d'augmentation et de diminution.
    Description :
    La maison est alignée à la rue de la Mairie. Elle est enduite et en rez-de-chaussée. Son accès pignon couvert, est en tuile plate. A l’arrière de la propriété, se trouve une dépendance (possiblement
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Localisation :
    Lureuil - Bourg - 3 rue de la Mairie - en village - Cadastre : 2015 B 385
    Titre courant :
    Bourg : maison (3 rue de la Mairie)
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    La maison, alors épicerie, est la deuxième dans la gauche de ce cliché du premier quart du 20e Vue de la maison depuis le nord-ouest. IVR24_20153600464NUC2A Vue de la dépendance (étable ?) située à l'est de la propriété depuis le nord (accès route de
  • Bourg : maison (1 rue de la Mairie)
    Bourg : maison (1 rue de la Mairie) Lureuil - Bourg - 1 rue de la Mairie - en village - Cadastre : 2015 B 384
    Copyrights :
    (c) Parc naturel régional de la Brenne (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    -pignon ouest, ainsi qu’une souche de cheminée et une lucarne à la capucine qui ont disparu du toit.
    Référence documentaire :
    Archives municipales de Lureuil ; 1 G 3 ; 1 G 4. Matrices cadastrales, tableaux d'augmentation et de diminution.
    Description :
    La maison est située à l’angle de deux voies publiques (dont l'une perpendiculaire à la rue de la Mairie). Elle est en rez-de-chaussée à comble à surcroît. Elle comprend deux bâtiments accolés et
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Localisation :
    Lureuil - Bourg - 1 rue de la Mairie - en village - Cadastre : 2015 B 384
    Titre courant :
    Bourg : maison (1 rue de la Mairie)
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    Vue de la maison depuis le nord-ouest. IVR24_20153600463NUC2A Vue de la maison depuis l'ouest. IVR24_20153600462NUC2A
  • Les maisons et immeubles de Blois
    Les maisons et immeubles de Blois Blois - Cadastre : 1980 DN DO
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Référence documentaire :
    . (Archives départementales de Loir-et-Cher). p. 129-132 COSPEREC, A. L'évolution de l'espace foncier au XVIe siècle. In : Blois, la forme d'une p. 218-219 COSPEREC, A. Les demeures de la seconde moitié du XVIe siècle. In : Blois, la forme p. 332-338. COSPEREC, A. Demeures et lotissements de la première moitié du XIXe siècle. In DAUDIN, P. Dans le quartier au bas de la cathédrale. Brochure dactylographiée, s. d. vers 1960 p. 154-189. LESUEUR, F. Les anciennes maisons. Congrès Archéologique de France, 88e session tenue à p. 180-186. LESUEUR, F. Les maisons du règne de François Ier. Congrès Archéologique de France, 88e p. 154-180. LESUEUR, F. Les maisons du règne de Louis XII. Congrès Archéologique de France, 88e
    Murs :
    pierre de taille pan de bois
    Titre courant :
    Les maisons et immeubles de Blois
    Texte libre :
    cas, avait déjà été mise en évidence à Tours à la maison dite de "Tristan" (105). S'il nous semble chronologiques ont déjà été faits à Tours pour des constructions à décor gothique : la maison dite "de Tristan Les maisons n'offrent pas la variété de plans et de distributions, caractéristiques de l'hôtel, car Blésois découvrent, à tous les échelons de la société, un art nouveau et adoptent une mode jusque-là réservée à un milieu restreint. La forme de la parcelle, le plan, et l'élévation de la façade sur rue La forme de la maison dépend essentiellement des dimensions de la parcelle et de son implantation par rapport à la rue. Bien qu'il soit, en ce domaine, difficile de cerner des types rigoureux, un simple examen du cadastre permet d'isoler deux formes de parcelles, perpendiculaire ou parallèle à la rue ; les largeur moyenne se situe entre quatre et cinq mètres, et atteint rarement plus de sept mètres ; le développement s'effectue alors en coeur d'îlot, sur une profondeur de dix à quatorze mètres, parfois plus, dans
    Illustration :
    Maisons, rue de la Grève. IVR24_19924100760XA Maisons, rue de la Grève. IVR24_19924100756XA Maison détruite rue de la Croix Boissée IVR24_19924100754XA Maison, 15 rue des Carmélites et rue Rochefort. Plan du rez-de-chaussée. IVR24_19814101043X Maison détruite, rue Chemonton. Plan du rez-de-chaussée avant transformations. IVR24_19814101040X Maison détruite, rue Chemonton. Projet de transformation : plan du rez-de-chaussée, plan du 1er étage, élévation de la façade, coupe. IVR24_19814101039X Maison 18 rue du Commerce ; pilastre, chapiteau, corps de moulures provenant de la façade nord Maison 18 rue du Commerce ; pilastre et chapiteau provenant de la façade nord. Détruite en 1940 maison 18 rue du Commerce ; pilastre et chapiteau provenant de la façade sud. Détruite en 1940
  • Ensemble de 3 maisons (7-9-11 rue Saint-Euverte)
    Ensemble de 3 maisons (7-9-11 rue Saint-Euverte) Orléans - 7, 9, 11 rue Saint-Euverte - en ville - Cadastre : 2012 BN 170, 171, 414, 415
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Contributeur :
    Contributeur Boscal de Reals Aude
    Historique :
    bâtiment est visible sur certains plans des 17e et 18e siècles, et le cadastre napoléonien de 1823 montre office de salle de bal, puis de brasserie. La fonderie Sautelet y aurait également été installée dans le caractère relativement uniforme en matière de décor permet d'avancer l'hypothèse qu'elles ont fait l'objet d'une opération commune de lotissement, à l'époque où l'ancienne grande maison visible sur le parcellaire de 1823 a été détruite ou fortement modifiée pour être divisée. Le propriétaire du n°11 rue Saint -Euverte avait d'ailleurs indiqué, lors de l'étude de 1989, que la maison avait été construite en 1863 . Cette dernière aurait par ailleurs été occupée par des Ursulines de 1906 à 1924. La maison du 9 rue Saint-Euverte a fait l'objet de travaux de surélévation en 1945. Les fiches auxiliaires cadastrales nous apprennent que les n°7 et 9 possédaient 4 pièces au rez-de-chaussée et au premier étage, ainsi que deux
    Référence documentaire :
    Archives municipales d'Orléans. Répertoire des caves de l'agglomération établi par les services de Archives municipales d'Orléans. Série G : 4 G 728. Fiches auxiliaires cadastrales. Rue Saint Archives municipales d'Orléans. Série VJ : VJ 284. Rue Saint-Euverte. p.531 VERGNAUD-ROMAGNESI, Charles François. Histoire de la ville d'Orléans, de ses édifices , monumens, établissemens publics etc., avec plans et lithographies. Orléans : imprimerie de Rouzeau-Montant , 1830 (deuxième édition de l'Indicateur orléanais, augmentée d'un précis sur l'histoire de l'Orléanais ). Orléans : Les Éditions de la Tour Gile, 1996. 693 p. ISBN 2-87802-282-3. Tome IV, p.337 BIMBENET, Eugène. Histoire de la ville d'Orléans. Orléans : Imprimerie Georges p.67 GAILLARD, Louis (abbé), DEBAL, Jacques. Les lieux de culte à Orléans de l´antiquité au XXe siècle. Bulletin de la Société archéologique et historique de l´Orléanais, 1987, n° hors-série. 72 p.
    Site, secteur ou zone de protection :
    zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    Les trois maisons sont construites en maçonnerie enduite. La mise en œuvre de l'enduit diffère en revanche pour le n°7 : celui-ci imite un appareil de pierre de taille. Les trois maisons possèdent un étage carré, un étage de comble et une couverture à longs pans recouverts d'ardoise. Le n°9 a fait l'objet d'une surélévation. Le n°11 possède une cave mentionnée dans l'inventaire établi par le Service de défense passive, tandis que des soupiraux indiquant la présence de caves sont visibles sur les façades des est en pan de bois à grille et possède un étage de comble à surcroît. Il existe manifestement un ou encore l'assise du mur en pierre de taille sont continus et au même niveau sur les trois façades
    Étages :
    étage de comble
    Titre courant :
    Ensemble de 3 maisons (7-9-11 rue Saint-Euverte)
    Illustration :
    Vue des façades antérieures des trois maisons et de la façade latérale du 11 rue Saint-Euverte
  • Bourg : maison (5-7 rue de la Mairie)
    Bourg : maison (5-7 rue de la Mairie) Lureuil - Bourg - 5-7 rue de la Mairie - en village - Cadastre : 2015 B 387, 388
    Copyrights :
    (c) Parc naturel régional de la Brenne (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    épicerie qui ont fermé dans les années 1950-1960 (information orale). Les accès de l’élévation ouest ont d’un de ceux de l’élévation sud.
    Référence documentaire :
    Archives municipales de Lureuil ; 1 G 3 ; 1 G 4. Matrices cadastrales, tableaux d'augmentation et de diminution.
    Description :
    La maison, partiellement enduite et en rez-de-chaussée, est alignée à la rue de la Mairie. Son
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Localisation :
    Lureuil - Bourg - 5-7 rue de la Mairie - en village - Cadastre : 2015 B 387, 388
    Titre courant :
    Bourg : maison (5-7 rue de la Mairie)
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    L'édifice est le troisième bâtiment dans la gauche de ce cliché datant du premier quart du 20e Vue de l'édifice depuis le nord-ouest. IVR24_20153600467NUC2A Vue de l'édifice depuis l'ouest. IVR24_20153600466NUC2A
  • Maison, actuellement établissement administratif (1bis rue Saint-Euverte)
    Maison, actuellement établissement administratif (1bis rue Saint-Euverte) Orléans - 1bis rue Saint-Euverte - en ville - Cadastre : 2012 BN 407, 408, 409, 166
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Contributeur :
    Contributeur Boscal de Reals Aude
    Historique :
    d'histoire de l'Orléanais. Les fiches auxiliaires cadastrales conservées aux Archives municipales d'Orléans identifiée en tant que place Saint-Euverte, elle apparaît déjà bien délimitée sur le plan de Fleury de 1640 . En 1839, M. Brossard de Nogent, alors propriétaire des n° 1 et 3 rue Saint-Euverte, demande et obtient que la Ville d'Orléans lui concède une partie du terrain de la place située devant les deux maisons qu'il possède. Par superposition du cadastre actuel avec le cadastre napoléonien de 1823, on se rend compte que l'emprise au sol de l'édifice actuel correspond grossièrement avec le périmètre de deux probablement été construit entre 1839 (et l'acquisition d'une partie des terrains de la place par M. Brossard de Nogent) et les années 1870. Les sources indiquent qu'en 1877 la maison appartenait à M. Brossard de Corbigny et qu'en 1879 elle disposait d'un jardin, d'écuries et d'une remise. Une partie d'une ferme de la charpente est visible au niveau du mur de la façade orientale, ainsi qu'une maçonnerie de
    Référence documentaire :
    Archives municipales d'Orléans. Répertoire des caves de l'agglomération établi par les services de Archives municipales d'Orléans. Série O : dossier 114. Voirie. Alignements et autres travaux. Rue Archives municipales d'Orléans. Série G : 4 G 728. Fiches auxiliaires cadastrales. Rue Saint Figure de la ville d'Orléans / Jean Fleury. 1640. (Bibliothèque municipale d'Orléans, Rés ZHOO34).
    Site, secteur ou zone de protection :
    zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager
    Statut :
    propriété de l'Etat
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    Ce vaste édifice est construit en maçonnerie de moellons enduite à un étage carré et un étage de la travée la plus à l'est a disparu, du fait de leur construction. Du côté de la rue Saint-Euverte étant traversante, l'arrière de la maison est également accessible depuis la rue Desfriches. L'ensemble ordonnancées sur les façades antérieures et postérieures et à l'alternance de lucarnes et d'oeils-de-boeuf au niveau de l'étage de comble. Sur la façade nord, la porte centrale comporte un encadrement architecturé . Deux pilastres à chapiteaux ioniques supportent une corniche dotée de frises à motifs de feuilles et de palmettes. Les fenêtres des deux façades sont en outre agrémentées de chambranles moulurés. La façade initialement être présentes au rez-de-chaussé, mais qu'elles ont été transformées en fenêtres. Inversement, la porte aujourd'hui visible devait faire office de fenêtre à l'origine. Deux cages d'escalier sont en outre visibles de l'extérieur, de part et d'autre de la travée centrale. Une cave à double niveau a par
    Étages :
    étage de comble
    Illustration :
    A droite, devant l'Abbaye Saint-Euverte, la place Saint-Euverte figurée sur le plan de Fleury, 1640 Vue d'ensemble de la façade antérieure. IVR24_20144500799NUC4A Vue d'ensemble de la façade postérieure prise depuis la rue Desfriches. IVR24_20144500810NUC4A
  • Maison (24 rue Desfriches)
    Maison (24 rue Desfriches) Orléans - 24 rue Desfriches - en ville - Cadastre : 1823 B 1292 2012 BN 204
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Contributeur :
    Contributeur Boscal de Reals Aude
    Historique :
    L'observation de la façade de cette maison laisse penser que cette dernière a probablement été deux niveaux qui pourrait avoir appartenu à un édifice plus ancien. L'emprise au sol de la maison actuelle est en effet la même que celle du bâtiment visible sur le cadastre napoléonien de 1823. Les fiches auxiliaires cadastrales indiquent par ailleurs que celle-ci existe déjà en 1863 et possède au rez-de-chaussée
    Référence documentaire :
    Archives municipales d'Orléans. Série G : 4 G 636. Fiches auxiliaires cadastrales. Rue Desfriches
    Site, secteur ou zone de protection :
    zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    un étage carré, est construite en maçonnerie enduite avec une assise en pierre de taille à la base du mur. Elle possède également un étage de comble. Elle a subi des extensions successives vers l'arrière de la parcelle. Une cave à deux niveaux, dont le supérieur est plafonné, se trouve également sous
    Étages :
    étage de comble
    Illustration :
    Vue d'ensemble de la façade antérieure. IVR24_20144500764NUC4A
  • Maison, actuellement immeuble (21 rue Desfriches)
    Maison, actuellement immeuble (21 rue Desfriches) Orléans - 21 rue Desfriches - en ville - Cadastre : 2012 BN 211
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Contributeur :
    Contributeur Boscal de Reals Aude
    Historique :
    , le rez-de-chaussée du bâtiment sur rue constitue un magasin, tandis que l'aile gauche est occupé par
    Référence documentaire :
    Archives municipales d'Orléans. Série G : 4 G 636. Fiches auxiliaires cadastrales. Rue Desfriches
    Site, secteur ou zone de protection :
    zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    Cette maison est construite en maçonnerie enduite avec une assise en pierre de taille à la base du mur. Elle possède un étage carré et un étage de comble à lucarnes. La couverture est à longs pans et le toit est en ardoise. La façade ne dispose pas de porte piétonne mais d'une porte cochère centrale , qui a conservé ses chasses-roues. Un soupirail est situé sur la partie gauche de la façade, indiquant
    Étages :
    étage de comble
    Illustration :
    Vue d'ensemble de la façade antérieure IVR24_20144500803NUC4A
  • Maison (18 rue des Pensées)
    Maison (18 rue des Pensées) Orléans - 18 rue des Pensées - en ville - Cadastre : 1823 B 1164 2012 BN 236
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Contributeur :
    Contributeur Boscal de Reals Aude
    Historique :
    Cette maison date peut-être de la première moitié du 16e siècle pour ses parties les plus anciennes postérieure, les baies du rez-de-chaussée sont en effet typiques de la Renaissance, tout comme la porte appartenu un temps aux Cours du Bourdon-Blanc, l'école située de l'autre côté de la rue des Pensées.
    Référence documentaire :
    Archives municipales d'Orléans. Série G : 4 G 698. Fiches auxiliaires cadastrales. Rue des Pensées
    Site, secteur ou zone de protection :
    zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    enduite et pierre de taille, possède un étage carré et un étage de comble éclairé de lucarnes sur la
    Étages :
    étage de comble
    Illustration :
    Vue d'ensemble de la façade antérieure. IVR24_20144500765NUC4A Vue de la façade antérieure. IVR24_20144500766NUC4A
  • Maison (3 rue Saint-Euverte)
    Maison (3 rue Saint-Euverte) Orléans - 3 rue Saint-Euverte - en ville - Cadastre : 2012 BN 351
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Contributeur :
    Contributeur Boscal de Reals Aude
    Historique :
    identifiée en tant que place Saint-Euverte, elle apparaît déjà bien délimitée sur le plan Fleury de 1640. En 1839, M. Brossard de Nogent, alors propriétaire des n° 1 et 3 rue Saint-Euverte, demande et obtient que la Ville d'Orléans lui concède une partie du terrain de la place située devant les deux maisons qu'il possède. La maison actuelle n'apparaît pas sur le cadastre napoléonien de 1823. Elle a probablement été possédait un salon, une cuisine et une antichambre au rez-de-chaussée, 4 chambres à l'étage, une mansarde et
    Référence documentaire :
    Archives municipales d'Orléans. Série O : dossier 114. Voirie. Alignements et autres travaux. Rue Archives municipales d'Orléans. Série G : 4 G 728. Fiches auxiliaires cadastrales. Rue Saint Figure de la ville d'Orléans / Jean Fleury. 1640. (Bibliothèque municipale d'Orléans, Rés ZHOO34).
    Site, secteur ou zone de protection :
    zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    Cette maison construite en maçonnerie enduite possède un étage carré et un étage de comble à jardin et séparé de la rue par un mur en maçonnerie enduite et une grille. Une cave voûtée en berceau et en moellons enduits est située sous le petit bâtiment en rez-de-chaussée situé sur la droite du corps principal. La façade antérieure est composée de cinq travées ordonnancées, dont la centrale porte un décor plus développé. Encadrées de jambes bossées en pierre de taille, les baies possèdent des chambranles moulurés et une plate-bande à clé pour la porte d'entrée. L'étage de comble est éclairé dans la travée centrale par une lucarne en fonte encadrée de pilastres et coiffée d'un fronton triangulaire brisé orné d'un visage, et dans les travées latérales par des œils-de-bœuf en fonte aux frontons plein-cintres
    Étages :
    étage de comble
    Illustration :
    A doite, devant l'abbaye Saint-Euverte, la place Saint-Euverte sur le Plan de Fleury (1640 Vue d'ensemble de la façade antérieure. IVR24_20144500735NUC4A Vue de détail : lucarnes en fonte de la façade antérieure. IVR24_20144500736NUC4A
  • Mallet : maison
    Mallet : maison Néons-sur-Creuse - Mallet - 15 route des Bois - en écart - Cadastre : 2015 D 56
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général (c) Parc naturel régional de la Brenne
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Observation :
    Observations impossibles de la voie publique (propriété inaccessible).
    Référence documentaire :
    Archives municipales de Néons-sur-Creuse ; 1 G 4. Matrices cadastrales, tableaux d'augmentation et de diminution.
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    Vue de la propriété depuis le nord (voie publique). IVR24_20163600833NUC2A
  • Rues : maison, actuellement dépendance
    Rues : maison, actuellement dépendance Lureuil - Les Rues - 9 - en écart - Cadastre : 2015 B 279, 280 1812 B 103, 104, 105, 107
    Copyrights :
    (c) Parc naturel régional de la Brenne (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    Un bâtiment figure sur le plan cadastral de 1812. La maison a été construite à son emplacement
    Référence documentaire :
    Archives municipales de Lureuil ; 1 G 3 ; 1 G 4. Matrices cadastrales, tableaux d'augmentation et de première classe et M. Boistard, géomètre des Eaux et Forêts. (Archives départementales de l'Indre Plan cadastral parcellaire de la commune de Lureuil, terminé en 1812/par M. Démontureux, géomètre de diminution.
    Description :
    nord-sud). Les bâtiments sont en moellons de grès et partiellement enduits. Leurs toits, à longs pans et à pignons couverts, sont en tuile plate. La maison, en rez-de-chaussée, s’ouvre en mur-pignon et
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    . (Archives départementales de l'Indre). IVR24_20153600455NUC2A Un bâtiment est porté sur le plan cadastral de 1812 (parcelle B 107), dans le bas de l'image Vue de la maison depuis le sud. IVR24_20163600277NUC2A Vue de la maison depuis l'ouest. IVR24_20163600274NUC2A Vue de la dépendance accolée à l'extrémité nord de la maison, depuis l'ouest
1