Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 40 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Souillard : Ferme
    Souillard : Ferme Argenvilliers - Le Souillard - en écart - Cadastre : 1811 E 34 à 37 1992 ZK 90
    Historique :
    sur le cadastre de 1811, la ferme a été en partie reconstruite in situ vers le milieu du 19e siècle (bâtiment principal abritant le logis et plusieurs dépendances) : les matrices cadastrales mentionnent la
    Référence documentaire :
    Archives départementales d'Eure-et-Loir, 3 P 3564 à 3 P 3573. Plans cadastraux de 1811/M. le Baron
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    : - Le bâtiment principal abrite sous le même toit deux logis (le premier à pièce unique, le second à perpendiculairement au premier, le second bâtiment est une grange-étable. A l'ouest, les murs sont en moellons de silex et de calcaire couverts d'un enduit plein en partie disparu. A l'est, le bâtiment est en pan-de
    Localisation :
    Argenvilliers - Le Souillard - en écart - Cadastre : 1811 E 34 à 37 1992 ZK 90
    Illustration :
    Vue générale depuis le sud-ouest. IVR24_20092800165NUCA Grange-étable, vue de trois-quarts depuis le sud-est. IVR24_20092800168NUCA
  • Pommier vert : chapelle Saint-Martin puis grange, actuellement ruines
    Pommier vert : chapelle Saint-Martin puis grange, actuellement ruines Margon - Le Pommier vert - rue des Lavandières - en ville - Cadastre : 1811 D 10 1990 AB 4
    Historique :
    saint Martin. Sur la carte de Cassini, au troisième quart du 18e siècle, le toponyme "Saint-Martin" est grange dans le troisième quart du 19e siècle (agrandissement de l'édifice d'un appentis au sud). Par la suite, le lieu-dit est rebaptisé "Le Pommier Vert". De nos jours, le bâtiment menace ruine.
    Référence documentaire :
    PITARD, J.-F. Fragments historiques sur le Perche, statistique par commune et par ordre
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    jours aux encadrements chanfreinés se terminant par des congés coupés qui éclairent le comble. Son vue ; les encadrements des baies et les chaînages d'angle en pierre de taille de calcaire. Le toit est
    Localisation :
    Margon - Le Pommier vert - rue des Lavandières - en ville - Cadastre : 1811 D 10 1990 AB 4
    Illustration :
    Vue générale depuis le sud. IVR24_20082800108NUCA Vue générale depuis le nord. IVR24_20082800110NUCA
  • Bourg : presbytère (rue de l'Église)
    Bourg : presbytère (rue de l'Église) Brunelles - Bourg - rue de l'Église - en village - Cadastre : 1811 C2 98 1992 C1 36, 287
    Historique :
    Le presbytère semble remonter au 18e siècle comme le montrent les ouvertures surmontées de plates d'école et l'ancien fournil servait de logement pour l'instituteur, comme l'atteste le plan géométrique des lieux dressé par l'architecte Ducoeurjoly de Nogent-le-Rotrou. Il faut attendre 1862 et la
    Référence documentaire :
    Brunelles, Le Presbytère. Carte postale ancienne, début du 20e siècle. Plan géométrique de toute la dépendance du presbytère, 1834/par Ducoeurjoly, architecte à Nogent-le Plan géométrique de toute la dépendance du presbytère/par Ducoeurjoly, architecte à Nogent-le Plan géométrique de toute la dépendance du presbytère/par Ducoeurjoly, architecte à Nogent-le Plan géométrique de toute la dépendance du presbytère/par Ducoeurjoly, architecte à Nogent-le presbytère, ainsi que plusieurs propriétés contigües, par M. Ducoeurjoly, architecte à Nogent-le-Rotrou. 1834. JOUSSELIN, Bruno, PIGRAY, Gérard. Nogent-le-Rotrou et son canton. Tome II. Saint-Cyr-sur-Loire
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    Le presbytère se situe directement à l'est de l'église paroissiale et du cimetière. Un escalier droit donne un accès direct à la cour du presbytère depuis le cimetière. Clos de murs, il comprend trois bâtiments distincts : - Le bâtiment principal, au centre de la parcelle, est destiné au logement du curé , salle) et un étage carré (un petit cabinet, une antichambre et trois chambres à feu). Le rez-de-chaussée abritant deux cabinets est accolé au presbytère en appentis, contre le mur-pignon sud. En façade ouest, les cintrés. - Le bâtiment nord abrite les dépendances. Constitué de deux corps alignés, il comprend d'ouest
    Annexe :
    presbytérale. B - Corridor traversant le bâtiment et qui conduit dans le jardin. C - La cuisine. D - Deux petits cabinets couverts d'un appentis adossé contre le pignon. E - Un petit salon où il y a une cheminée chambre à feu sur le petit salon. L - Petit cabinet sur le corridor. M - Antichambre. N - Jolie chambre à - Le cimetière. 4 - Enclos appartenant au sieur Bourbon, contenant 14 ares et 16 centiares, ou mesure susdite commune de Brunelles, Nogent-le-Rotrou, le 3 février 1834. L. Ducoeurjoly Arpenteur".
    Illustration :
    , par M. Ducoeurjoly, architecte à Nogent-le-Rotrou, 1834. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 4 Z Détail du plan géométrique (l'église paroissiale et le presbytère). (Archives départementales Détail du plan géométrique (le presbytère). (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 4 Z Art. 131 Vue de situation du presbytère depuis le sud-ouest (état en 2008). IVR24_20082800945NUCA Vue des dépendances du presbytère, depuis le sud-ouest. IVR24_20082800946NUCA
  • Beuraudière : ferme
    Beuraudière : ferme La Gaudaine - La Beuraudière - isolé - Cadastre : 1811 B 1 à 5 1987 B 37
    Historique :
    Le lieu-dit La Beuraudière est signalé comme ferme dès le troisième quart du 18e siècle, sur la
    Observation :
    l'importance de l'agriculture dans ce secteur du Parc et le développement de cette activité à cette période.
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    corps : un fournil, le logis et une écurie. Le logis est en rez-de-chaussée surmonté d'un comble à dépendances (étables, écuries, granges) sont alignées. Le corps de bâtiment le plus haut des deux comprend la plupart en pierre de taille de calcaire. Sur le logis et une des écuries, les encadrements des
    Illustration :
    Vue générale des bâtiments depuis le sud-ouest. IVR24_20082800822NUCA L'écurie à gauche, le logis et le fournil à droite, vus depuis l'est. IVR24_20082800824NUCA
  • Bourg : église paroissiale Notre-Dame (chemin du Vieux-Puits)
    Bourg : église paroissiale Notre-Dame (chemin du Vieux-Puits) La Gaudaine - Bourg - chemin du Vieux-Puits - en village - Cadastre : 1811 A 95 1987 A1 121
    Historique :
    sur la voûte du choeur, selon le Bulletin de la Société archéologique d'Eure-et-Loir. Ces travaux charpente qui comporte des entraits à engoulants caractéristiques de cette époque ; le percement de , l'église subit une réfection totale de sa couverture. Le chantier est confié à l'entrepreneur Jean-Laurent
    Référence documentaire :
    Édifices religieux des cantons de Nogent-le-Rotrou et Authon-du-Perche. Bulletin de la société JOUSSELIN, Bruno, PIGRAY, Gérard. Nogent-le-Rotrou et son canton. Tome II. Saint-Cyr-sur-Loire PITARD, J.-F. Fragments historiques sur le Perche, statistique par commune et par ordre
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    accède depuis l'extérieur par une porte dont le linteau est orné d'une accolade (obstruée). La nef "roussard"). Le toit est à longs pans et à croupe ronde couverts en tuile plate. Seul le clocheton de
    Annexe :
    siècle, Marcoul meurt en 558. Bien qu'ordonné prêtre, il choisit rapidement la vie solitaire. Dès le 13ème siècle, saint Marcoul est invoqué pour la guérison des écrouelles, pouvoir qu'il partage avec le roi de France. Ce pouvoir est à l'origine d'un pèlerinage que le roi faisait à Corbeny, où étaient le 1er mai.
    Illustration :
    Vue générale depuis le nord-ouest. IVR24_20082800739NUCA Vue générale depuis le nord-est. IVR24_20082800741NUCA
  • Bourg : mairie et école publique primaire mixte, actuellement groupe scolaire Robert Doisneau (1 rue de la Vieille-Cour)
    Bourg : mairie et école publique primaire mixte, actuellement groupe scolaire Robert Doisneau (1 rue de la Vieille-Cour) Margon - Bourg - 1 rue de la Vieille-Cour - en village - Cadastre : 1990 AB 57 à 59
    Historique :
    La mairie-école est construite en 1879 sur les plans d'Arthur-Joseph Proust, architecte à Nogent-le -Rotrou, dressés en 1878. Les travaux sont attribués le 14 avril 1879 par adjudication à Basil Gohon , entrepreneur à Nogent-le-Rotrou. Le bâtiment comprend à l'origine deux corps alignés. Le corps nord abritait la mairie et le logement de l'instituteur (sous-sol : cave et bûcher ; rez-de-chaussée : cuisine et salle de mairie ; étage carré : deux chambres et un cabinet de toilette). Le second corps, en rez-de-chaussée ) ainsi que les deux vestiaires (garçons et filles). Le 9 juin 1909, un projet de construction d'un préau l'entrepreneur Percheron, sont réceptionnés le 23 décembre 1909. Au cours du second ou du troisième quart du 20e siècle, la salle de classe est rehaussée d'un étage carré, le préau détruit et remplacé par un bâtiment
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    -école comprend trois corps de bâtiment alignés dont la façade principale est orientée au sud-ouest. Le corps nord, à deux travées, s'élève sur trois niveaux (sous-sol, rez-de-chaussée et un étage carré). Le comprend des salles de classes et des vestiaires. Le troisième corps (remplaçant le préau détruit), en rez
    Annexe :
    provisoire est détaillée dans le rapport du 24 août 1876 de l'inspecteur public, de même que la description des lieux. Le corps de bâtiment principal comprend deux chambres, une petite chambre froide, un petit de cour ; un hangar couvert en tuile monté sur poteaux sert de préau. Le bail arrivant à échéance, la
    Illustration :
    Vue générale sud-ouest, depuis le sud. IVR24_20082800044NUCA
  • Bourg : maison de maître (Les Ruisseaux)
    Bourg : maison de maître (Les Ruisseaux) Margon - Les Ruisseaux - en village - Cadastre : 1811 E 31 1990 AD 47
    Observation :
    La propriété n'a pas été visitée lors de l'étude. Cette maison de maître, dont on connaît le
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    Située en retrait par rapport à la voie, non loin du faubourg Saint-Martin (ville de Nogent-le octogonales). Les encadrements des baies, la corniche moulurée, le bandeau et les chaînages d'angle sont en andésite ; un toit polygonal en ardoise couvre chacune des deux tours. Un campanile orne le faîtage du toit
    Illustration :
    Vue générale depuis le nord. IVR24_20082800082NUCA
  • Bourg : maison de notable dite de La Bourbonnaise (7 rue de l'Église)
    Bourg : maison de notable dite de La Bourbonnaise (7 rue de l'Église) Margon - Bourg - 7 rue de l'Église - en village - Cadastre : 1811 C 75 1990 AB 44, 46
    Référence documentaire :
    FAUQUET, George. La fin d'une légende percheronne. La Bourbonnaise de Margon, Nogent-le-Rotrou MORIN, Alain. La légende de la Bourbonnaise d'après le manuscrit de la comtesse de Pizieux. Cahiers
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    chaînages d'angle et la corniche sont en pierre de taille de calcaire. Le toit est à longs pans et à croupes
    Annexe :
    Bourbonnaise de Margon, Nogent-le-Rotrou. 1902, p.1-6 ; 65-70 : « Aucun écrivain ne nous a renseigné sur ce qu'était le manoir de la Bourbonnaise avant sa démolition. M. Dallier nous a appris qu'il avait été . Jusqu'au moment de sa démolition, la maison de La Bourbonnaise s'appelait le Pavillon ; mais antérieurement à 1780, elle s'appelait le Pavillon de Radray. Le Pavillon s'élevait devant l'église, à l'endroit
    Illustration :
    Vue de situation depuis le sud-est, carte postale ancienne, début 20e siècle. (Archives
  • Bourg : presbytère
    Bourg : presbytère Argenvilliers - Bourg - 8 rue de la Comtesse de Mons - en village - Cadastre : 1811 H 1 46 1992 G 52
    Historique :
    . Mais ce n'est qu'en 1860 que le conseil municipal choisit l'entrepreneur François-Boniface Boudet, de nord, se trouvent la cour, la cave, le bûcher, l'écurie, et un jardin au sud, ainsi qu'un vieux bâtiment nommé "le pressoir". La commune a vendu le presbytère en 2008.
    Référence documentaire :
    Archives départementales d'Eure-et-Loir, 3 P 3564 à 3 P 3573. Plans cadastraux de 1811/M. le Baron
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    Situé à proximité de l'église paroissiale, le presbytère comprend deux bâtiments disjoints organisés perpendiculairement. Le bâtiment principal se compose du logis, en rez-de-chaussée surmonté d'un gouttereaux sont couronnés par une corniche en brique. Le second bâtiment, en rez-de-chaussée surmonté d'un plein (en partie détruit) pour le logis, à pierre vue pour les dépendances. Les encadrements des baies
    Illustration :
    Vue de situation depuis le sud-est. IVR24_20092800058NUCA Vue générale depuis le nord-est. IVR24_20092800020NUCA Vue de trois-quarts, depuis le sud-ouest. IVR24_20092800022NUCA
  • Tubenie : maison
    Tubenie : maison Argenvilliers - La Tubenie - en écart - Cadastre : 1992 ZR 12
    Historique :
    La maison a été construite en 1873 (date portée sur le fronton de la lucarne).
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    par une porte en façade principale, le cellier est placé à l'est de la maison. Les chaînages d'angle pendante à fronton permet d'éclairer le comble. Les murs, couronnés par une corniche en brique, sont en moellons de calcaire et de silex couverts d'un enduit à pierre vue. Le toit est à longs pans couvert en
    Illustration :
    Vue générale depuis le sud-ouest. IVR24_20092800072NUCA Vue générale depuis le sud-est. IVR24_20092800073NUCA
  • Oursières : château
    Oursières : château Argenvilliers - Oursières - isolé - Cadastre : 1811 H1 22 à 25 1987 ZV 23
    Historique :
    Saint-Jean de Nogent, qui en est le principal commanditaire. Outre le château dont la cour est délimitée par une tour à l'ouest et le colombier au sud, la propriété s'étend sur une superficie de 300 hectares ´Arcisses par dame Francine" le 1er septembre 1707. Aucune trace de cet édifice ne subsiste. Au 18e siècle , les Mauduison développent un élevage de chevaux et le château se dote d´une jumenterie. De la même période date également le pavillon accolé au sud du château en retour d'équerre. A la Révolution, les de Meaussé, restée en France, rachète le château aux enchères. Lui succèdent les Mondésir en 1810 historiques depuis le 8 juin 1989, le château fait l'objet d'une importante campagne de restauration depuis le
    Référence documentaire :
    Le Perche pittoresque. Argenvilliers, château d'Oursières. Carte postale ancienne, début du 20e Archives départementales d'Eure-et-Loir, 3 P 3564 à 3 P 3573. Plans cadastraux de 1811/M. le Baron FEY, Nathalie, CHÉHU, Frédéric. Sauvegarde du patrimoine bâti. Le cinglé d'Oursières. Pays du p. 73-78 JOUSSELIN, Bruno, PIGRAY, Gérard. Nogent-le-Rotrou et son canton, tome 2. Tours : éditions SIGURET, Philippe. Introduction Historique. Les coutumes du Perche. Nogent-le-Rotrou et le Perche
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    Le domaine d'Oursières comprend le château accessible par un portail monumental, deux colombiers , située au sud-est de l'ensemble (voir le dossier individuel : IA28000139). - De style classique, le le comble. L'entrée principale donne directement sur l'escalier monumental en bois (tournant à château. En rez-de-chaussée surmonté d'un étage carré, ses façades sont rythmées par trois travées. Le comble est également éclairé par des oculi dans l'alignement des trois travées. - Le bâtiment construit premier niveau. - Plus à l'est, se situe un bâtiment comprenant le second colombier de plan carré et douves et de murs, le domaine est accessible par un portail encadré de deux piliers en pierre de taille . Le soubassement du château est en pierre de taille de grès. Les chaînages d'angle, les encadrements sont à longs pans, en pavillon (pavillons encadrant le château, colombier carré et tour carrée), à
    Illustration :
    Vue générale depuis le sud-ouest (carte postale ancienne, début du 20e siècle Vue éloignée du château depuis le sud-ouest. IVR24_20172800215NUCA Vue générale du château depuis le sud-ouest. IVR24_20172800217NUCA Vue générale depuis le sud-ouest (état en 2009). IVR24_20092800104NUCA Colombier, vue générale depuis le nord-ouest. IVR24_20092800196NUCA
  • Bourg : ferme à logements multiples (La Fuye)
    Bourg : ferme à logements multiples (La Fuye) Margon - La Fuye - en ville - Cadastre : 1811 D 26, 30, 31 1990 AA 112 à 117
    Historique :
    La "fuye" désigne un colombier, le terme fuga provient du latin et signifie "refuge destiné aux animaux". Sur la carte de Cassini, le lieu-dit "la Fuye" est associé à un pictogramme figurant un hameau . Le bâtiment en "L" ainsi qu'une construction circulaire (peut-être un colombier mais aucune archive atteste ce lieu comme lieu noble), présents en plan sur le cadastre de 1811, ont été détruits probablement peu de temps après. La reconstruction in situ commence vraisemblablement dès 1821 (date portée sur le
    Référence documentaire :
    Les noms des lieux-dits en Eure-et-Loir. Tome 23, canton de Nogent-le-Rotrou. (Archives
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    Située au sud-ouest de la commune, non loin de la ville de Nogent-le-Rotrou et du Faubourg Saint nord d'une cour, fermée au sud par un mur. Le bâtiment nord-ouest abrite au moins trois ancien logis et des dépendances agricoles à usage d'étable et de grange-étable. A l'ouest, le premier corps est en rez-de-chaussée surmonté d'un étage carré et d'un comble ; les autres corps, sous le même toit, sont boulins (deux fois quatre) est placé dans le comble de la grange-étable. Organisé en retour d'équerre à l'est du précédent, le second bâtiment abrite sous le même toit un logis (en rez-de-chaussée à comble à
    Illustration :
    Bâtiment nord-ouest, vue générale depuis le sud-est. IVR24_20082800099NUCA Vue générale depuis le sud. IVR24_20082800100NUCA
  • Bourg : moulin dit de Beaudolet (11 rue de Beaudolet)
    Bourg : moulin dit de Beaudolet (11 rue de Beaudolet) Margon - Bourg - 11 rue de Beaudolet - en village - Cadastre : 1811 C 86 1990 AB 21
    Historique :
    Le moulin dit de Beaudolet est attesté dès 1575 (sous le toponyme de Beaudollé). Le bâtiment actuel semble dater de 1853, date à laquelle l'ancien moulin est reconstruit pour Auguste Gasselin. Le moulin, à , l'ensemble figure en plan dans le règlement d'eau du moulin voisin de La Vallée réalisé par l'ingénieur
    Référence documentaire :
    Les noms des lieux-dits en Eure-et-Loir. Tome 23, canton de Nogent-le-Rotrou. (Archives
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    : - Le moulin comprend un rez-de-chaussée surélevé surmonté de deux étages carrés. Les élévations des l'exception de quatre (deux par pignon), bouchées, semi-circulaires et en oeil-de-boeuf, qui éclairaient le encadrements des baies, les chaînages d'angle et la corniche moulurée, en pierre de taille de calcaire. Le toit chaînages d'angle, en pierre de taille. Le toit est à longs pans couverts en tuile plate. - La grange
    Illustration :
    Plan géométrique de la rivière de la Cloche dressé par le géomètre Lavie en 1834. (Archives Vue de situation depuis le sud-est. IVR24_20082800074NUCA Vue générale depuis le nord. IVR24_20082800075NUCA
  • Bourg : presbytère (chemin du Vieux-Puits)
    Bourg : presbytère (chemin du Vieux-Puits) La Gaudaine - Bourg - chemin du Vieux-Puits - en village - Cadastre : 1811 A 97 1987 A1 123
    Historique :
    de La Gaudaine est rattachée à celle de Brunelles, le presbytère est vendu à M. Virlouvet, qui y fait des travaux en 1826 (date portée sur le pignon nord). La commune le lui rachète en 1849, pour rétablir latrines). Le mur qui clôt le jardin est reconstruit à la même époque.
    Référence documentaire :
    Plan d'aménagement du presbytère, le 11 janvier 1854. /par Vareau (architecte). (Archives
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    Le presbytère se situe à l'est de l'église paroissiale. Il comprend deux corps de bâtiment juxtaposés : le premier, au sud, s'élève sur un étage carré, le second, au nord, est en rez-de-chaussée
    Illustration :
    Vue depuis le nord. IVR24_20082800883NUCA Vue depuis le nord-ouest. IVR24_20082800884NUCA
  • Jubaudière : ferme, actuellement maison
    Jubaudière : ferme, actuellement maison Champrond-en-Perchet - La Jubaudière - en écart - Cadastre : 1811 C 119 1987 C 7
    Historique :
    Une seule des fermes du hameau de La Jubaudière se situe sur le territoire communal de Champrond-en -Perchet. Sur le cadastre de 1811, figurent en plan plusieurs bâtiments qui ne correspondent pas à ceux de l'actuelle ferme. Celle-ci a été reconstruite en 1868 (date portée sur le linteau d'une ouverture bouchée du le puits a été remonté en partie.
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    en tuile plate. Le puits carré, en moellons de calcaire, est couvert d'un toit à deux pans, souligné
    Illustration :
    Vue générale depuis le sud-est. IVR24_20082800675NUCA
  • Bourg : mairie et école primaire, actuellement mairie (place de la Mairie)
    Bourg : mairie et école primaire, actuellement mairie (place de la Mairie) Brunelles - Bourg - place de la Mairie - en village - Cadastre : 1811 C 104, 106 1992 C1 229
    Historique :
    En 1834, la mairie, l'école (une salle de classe) et le logement de l'instituteur sont installés dans une partie des dépendances du presbytère. Au milieu du 20e siècle, le conseil municipal jugeant ainsi dressés par l'architecte entre 1856 et 1859. Le dernier projet est retenu et l'édifice est construction de la mairie-école de Champrond-en-Perchet), et à l'étage, la mairie et le logement de primaire de garçons. Le maître-maçon Émile Couillin dresse en 1892 le plan d'ensemble de la mairie-école sur lequel le mur de séparation des deux cours d'écoles (garçons et filles) a disparu. L'année logement de l'instituteur. En 1938, l'architecte Cloutier de Nogent-le-Rotrou est chargé de la construction
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    corps de bâtiments. Le corps principal, à un étage carré, présente une façade rythmée par quatre travées au rez-de-chaussée, la salle de la mairie et le logement de l'instituteur à l'étage. Le second corps baies et les chaînages d'angles, également enduits. Le toit est à longs pans et à croupes couvert en
    Illustration :
    Plan d'ensemble de la mairie et maison d'école dressé par le maître maçon Émile Couillin en 1892 Plan de la mairie et maison d'école dressé par le maître maçon Émile Couillin en 1893 (création de Vue générale depuis le nord. IVR24_20082800288NUCA Vue depuis le nord-est. IVR24_20082800289NUCA Vue depuis le sud-ouest. IVR24_20082800290NUCA
  • Bourg : mairie-école publique primaire de garçons, puis mairie-école publique primaire mixte
    Bourg : mairie-école publique primaire de garçons, puis mairie-école publique primaire mixte Argenvilliers - Bourg - 2 rue de la Comtesse de Mons - en village - Cadastre : 1811 H 50 1992 G 57, 58
    Historique :
    -école et approuve le projet de construction d'une nouvelle mairie-école publique primaire de garçons présenté par la municipalité. Les plans sont dressés par l'architecte nogentais Arthur-Joseph Proust et le contraint la municipalité de vendre le bâtiment et de construire une annexe à la mairie-école pour y accueillir l'école de filles. Le projet voit le jour en 1912, suivant les plans dressés par l'architecte L
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    Située au centre du bourg, la mairie-école adopte un plan en "T" : - Au nord, le premier corps de cabinets). Les façades nord, est et ouest sont ordonnancées à trois travées et le rez-de-chaussée surélevé éclaire le comble. - Accolé en retour d'équerre au sud, se situe le corps de bâtiment qui abrite les deux
    Illustration :
    Vue générale depuis le nord. IVR24_20092800018NUCA Vue générale depuis le nord-est. IVR24_20092800019NUCA
  • Vallée : maison
    Vallée : maison Margon - La Vallée - en écart - Cadastre : 1818 F 28 à 30 1990 F 15, 244
    Historique :
    Une maison est présente en plan sur le cadastre de 1811. Elle a été reconstruite in situ en 1864
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    porte encadrée de deux fenêtres (deux pièces en rez-de-chaussée : salle et chambre). En façade sud, le
    Illustration :
    Vue générale depuis le nord-est. IVR24_20082800117NUCA Vue générale depuis le nord-ouest. IVR24_20082800118NUCA
  • Vallée : moulin dit de La Vallée
    Vallée : moulin dit de La Vallée Margon - La Vallée - en écart - Cadastre : 1811 F 23 à 25 1990 F 243
    Historique :
    Le moulin de La Vallée est attesté au troisième quart du 18e siècle, sur la carte de Cassini rapport de l'ingénieur ordinaire des Ponts et Chaussées autorise le nouveau propriétaire, M. Ronceray, à renouveler les vannages et à changer les poteaux qui les soutiennent. Seules les granges et le hangar en vis siècle jusqu'aux années 1960, le moulin abrite une fabrique de glace. Les pains de glace produits, d'un mètre de long, étaient livrés aux cafés et aux poissonniers de la région. Le moulin a été restauré dans
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    Le moulin de La Vallée se situe à l'est du hameau éponyme, au bord de la rivière de la Cloche en pierre de taille de calcaire. Le toit est à longs pans couverts en tuile mécanique. Le bâtiment accolé est en rez-de-chaussée surmonté d'un comble. Il semble remanié et un enduit ciment le recouvre . Les ouvertures sont quadrangulaires. Les granges et le hangar en vis-à-vis du moulin sont couverts de
  • Bourg : ferme puis école publique primaire de filles, actuellement maisons
    Bourg : ferme puis école publique primaire de filles, actuellement maisons Argenvilliers - Bourg - 19 rue de la Comtesse de Mons - en village - Cadastre : 1811 G 65 1992 G 8, 9 501
    Historique :
    filles en 1873. D'après les matrices cadastrales, en 1882, le bâtiment abrite sous un même toit deux maisons et une maison école. Le conseil municipal acquiert les deux maisons en 1883 et mandate l'agent
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    Située dans le bourg face au presbytère, cette ancienne ferme devenue école de filles comprend trois bâtiments. Le bâtiment principal est en rez-de-chaussée surmonté d'un comble à surcroît éclairé
    Illustration :
    Vue générale depuis le sud-est. IVR24_20092800027NUCA