Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 20 sur 40 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Grève : ferme 02
    Grève : ferme 02 Néons-sur-Creuse - La Grève - en écart - Cadastre : 2015 A 259 1812 A 1283
    Historique :
    Le lieu-dit figure sur la carte de Cassini (vers 1765). Des bâtiments, apparemment disparus, sont portés sur le plan cadastral de 1812. D'après les matrices cadastrales, la ferme aurait été construite ou
    Référence documentaire :
    Carte de la France dite Carte de Cassini, feuille 31 [Le Blanc], par César-François Cassini de
    Illustration :
    Le lieu-dit figure sur la carte de Cassini (vers 1760). IVR24_20153600048NUC2B Une ferme est portée sur le plan cadastral de 1812 (parcelle A 1283), dans le haut gauche de Vue du logement contigu aux granges depuis le nord IVR24_20153600262NUC2A Vue des granges depuis le nord-est IVR24_20153600264NUC2A
  • Maloterie : ferme
    Maloterie : ferme Lureuil - La Maloterie - isolé - Cadastre : 2015 ZD 39 1812 B 16, 17, 18
    Historique :
    La ferme de "la Marotterie", avec "grange, maison, étable (…)" est citée en 1735-1737 dans le ferme à cour ouverte ?) sont portés sur le plan cadastral de 1812. Seul l’ancien logement (reconstruit ) semble y figurer. Selon les matrices cadastrales, la ferme actuelle a été bâtie à partir de 1865. Le toit à porcs, au sud-est de la cour, porte la date de 1919 dans l’enduit de son mur-pignon est. Le
    Référence documentaire :
    Carte de la France dite Carte de Cassini, feuille 31 [Le Blanc], par César-François Cassini de
    Description :
    logements sont situés à l’ouest et au nord-ouest de la cour. Le plus ancien (en partie transformé en étable fournil est accolé au sud du bâtiment. Le second logement (principal) est une étable remaniée. Il s’étend
    Illustration :
    La ferme est portée sur le plan cadastral de 1812 (section B). (Archives départementales de l'Indre Vue générale de la ferme depuis le sud-ouest (le fournil est le premier bâtiment sur la gauche Vue de la cour de la ferme depuis le sud-ouest IVR24_20163600066NUC2A
  • Souillard : Ferme
    Souillard : Ferme Argenvilliers - Le Souillard - en écart - Cadastre : 1811 E 34 à 37 1992 ZK 90
    Historique :
    sur le cadastre de 1811, la ferme a été en partie reconstruite in situ vers le milieu du 19e siècle (bâtiment principal abritant le logis et plusieurs dépendances) : les matrices cadastrales mentionnent la
    Référence documentaire :
    Archives départementales d'Eure-et-Loir, 3 P 3564 à 3 P 3573. Plans cadastraux de 1811/M. le Baron
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    : - Le bâtiment principal abrite sous le même toit deux logis (le premier à pièce unique, le second à perpendiculairement au premier, le second bâtiment est une grange-étable. A l'ouest, les murs sont en moellons de silex et de calcaire couverts d'un enduit plein en partie disparu. A l'est, le bâtiment est en pan-de
    Localisation :
    Argenvilliers - Le Souillard - en écart - Cadastre : 1811 E 34 à 37 1992 ZK 90
    Illustration :
    Vue générale depuis le sud-ouest. IVR24_20092800165NUCA Grange-étable, vue de trois-quarts depuis le sud-est. IVR24_20092800168NUCA
  • Bourg : presbytère
    Bourg : presbytère Argenvilliers - Bourg - 8 rue de la Comtesse de Mons - en village - Cadastre : 1811 H 1 46 1992 G 52
    Historique :
    . Mais ce n'est qu'en 1860 que le conseil municipal choisit l'entrepreneur François-Boniface Boudet, de nord, se trouvent la cour, la cave, le bûcher, l'écurie, et un jardin au sud, ainsi qu'un vieux bâtiment nommé "le pressoir". La commune a vendu le presbytère en 2008.
    Référence documentaire :
    Archives départementales d'Eure-et-Loir, 3 P 3564 à 3 P 3573. Plans cadastraux de 1811/M. le Baron
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    Situé à proximité de l'église paroissiale, le presbytère comprend deux bâtiments disjoints organisés perpendiculairement. Le bâtiment principal se compose du logis, en rez-de-chaussée surmonté d'un gouttereaux sont couronnés par une corniche en brique. Le second bâtiment, en rez-de-chaussée surmonté d'un plein (en partie détruit) pour le logis, à pierre vue pour les dépendances. Les encadrements des baies
    Illustration :
    Vue de situation depuis le sud-est. IVR24_20092800058NUCA Vue générale depuis le nord-est. IVR24_20092800020NUCA Vue de trois-quarts, depuis le sud-ouest. IVR24_20092800022NUCA
  • Tubenie : maison
    Tubenie : maison Argenvilliers - La Tubenie - en écart - Cadastre : 1992 ZR 12
    Historique :
    La maison a été construite en 1873 (date portée sur le fronton de la lucarne).
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    par une porte en façade principale, le cellier est placé à l'est de la maison. Les chaînages d'angle pendante à fronton permet d'éclairer le comble. Les murs, couronnés par une corniche en brique, sont en moellons de calcaire et de silex couverts d'un enduit à pierre vue. Le toit est à longs pans couvert en
    Illustration :
    Vue générale depuis le sud-ouest. IVR24_20092800072NUCA Vue générale depuis le sud-est. IVR24_20092800073NUCA
  • Oursières : château
    Oursières : château Argenvilliers - Oursières - isolé - Cadastre : 1811 H1 22 à 25 1987 ZV 23
    Historique :
    Saint-Jean de Nogent, qui en est le principal commanditaire. Outre le château dont la cour est délimitée par une tour à l'ouest et le colombier au sud, la propriété s'étend sur une superficie de 300 hectares ´Arcisses par dame Francine" le 1er septembre 1707. Aucune trace de cet édifice ne subsiste. Au 18e siècle , les Mauduison développent un élevage de chevaux et le château se dote d´une jumenterie. De la même période date également le pavillon accolé au sud du château en retour d'équerre. A la Révolution, les de Meaussé, restée en France, rachète le château aux enchères. Lui succèdent les Mondésir en 1810 historiques depuis le 8 juin 1989, le château fait l'objet d'une importante campagne de restauration depuis le
    Référence documentaire :
    Le Perche pittoresque. Argenvilliers, château d'Oursières. Carte postale ancienne, début du 20e Archives départementales d'Eure-et-Loir, 3 P 3564 à 3 P 3573. Plans cadastraux de 1811/M. le Baron FEY, Nathalie, CHÉHU, Frédéric. Sauvegarde du patrimoine bâti. Le cinglé d'Oursières. Pays du p. 73-78 JOUSSELIN, Bruno, PIGRAY, Gérard. Nogent-le-Rotrou et son canton, tome 2. Tours : éditions SIGURET, Philippe. Introduction Historique. Les coutumes du Perche. Nogent-le-Rotrou et le Perche
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    Le domaine d'Oursières comprend le château accessible par un portail monumental, deux colombiers , située au sud-est de l'ensemble (voir le dossier individuel : IA28000139). - De style classique, le le comble. L'entrée principale donne directement sur l'escalier monumental en bois (tournant à château. En rez-de-chaussée surmonté d'un étage carré, ses façades sont rythmées par trois travées. Le comble est également éclairé par des oculi dans l'alignement des trois travées. - Le bâtiment construit premier niveau. - Plus à l'est, se situe un bâtiment comprenant le second colombier de plan carré et douves et de murs, le domaine est accessible par un portail encadré de deux piliers en pierre de taille . Le soubassement du château est en pierre de taille de grès. Les chaînages d'angle, les encadrements sont à longs pans, en pavillon (pavillons encadrant le château, colombier carré et tour carrée), à
    Illustration :
    Vue générale depuis le sud-ouest (carte postale ancienne, début du 20e siècle Vue éloignée du château depuis le sud-ouest. IVR24_20172800215NUCA Vue générale du château depuis le sud-ouest. IVR24_20172800217NUCA Vue générale depuis le sud-ouest (état en 2009). IVR24_20092800104NUCA Colombier, vue générale depuis le nord-ouest. IVR24_20092800196NUCA
  • Bourg : mairie-école publique primaire de garçons, puis mairie-école publique primaire mixte
    Bourg : mairie-école publique primaire de garçons, puis mairie-école publique primaire mixte Argenvilliers - Bourg - 2 rue de la Comtesse de Mons - en village - Cadastre : 1811 H 50 1992 G 57, 58
    Historique :
    -école et approuve le projet de construction d'une nouvelle mairie-école publique primaire de garçons présenté par la municipalité. Les plans sont dressés par l'architecte nogentais Arthur-Joseph Proust et le contraint la municipalité de vendre le bâtiment et de construire une annexe à la mairie-école pour y accueillir l'école de filles. Le projet voit le jour en 1912, suivant les plans dressés par l'architecte L
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    Située au centre du bourg, la mairie-école adopte un plan en "T" : - Au nord, le premier corps de cabinets). Les façades nord, est et ouest sont ordonnancées à trois travées et le rez-de-chaussée surélevé éclaire le comble. - Accolé en retour d'équerre au sud, se situe le corps de bâtiment qui abrite les deux
    Illustration :
    Vue générale depuis le nord. IVR24_20092800018NUCA Vue générale depuis le nord-est. IVR24_20092800019NUCA
  • Bourg : ferme puis école publique primaire de filles, actuellement maisons
    Bourg : ferme puis école publique primaire de filles, actuellement maisons Argenvilliers - Bourg - 19 rue de la Comtesse de Mons - en village - Cadastre : 1811 G 65 1992 G 8, 9 501
    Historique :
    filles en 1873. D'après les matrices cadastrales, en 1882, le bâtiment abrite sous un même toit deux maisons et une maison école. Le conseil municipal acquiert les deux maisons en 1883 et mandate l'agent
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    Située dans le bourg face au presbytère, cette ancienne ferme devenue école de filles comprend trois bâtiments. Le bâtiment principal est en rez-de-chaussée surmonté d'un comble à surcroît éclairé
    Illustration :
    Vue générale depuis le sud-est. IVR24_20092800027NUCA
  • Moulin d'Ézanville : pont
    Moulin d'Ézanville : pont Frazé - Le Moulin d'Ézanville - - isolé - Cadastre :
    Historique :
    Le pont a été construit en 1875, comme le montre un courrier de Louis Jules Montéage, propriétaire
    Description :
    Le pont se situe à l'extrémité est de la commune, à une trentaine de mètres au sud du Moulin calcaire reposant sur des piles maçonnées en pierre, dont les faces sont en brique. Le gros-œuvre est en moellons de silex rejointoyés, tout comme le parapet. Ce dernier est souligné par un bandeau de deux rangs de briques - matériau qui le couronne également.
    Localisation :
    Frazé - Le Moulin d'Ézanville - - isolé - Cadastre :
    Illustration :
    Extrait d'un plan réalisé en 1877 à l'occasion du réglement d'eau : le pont se situe en haut sur le Vue générale depuis le sud. IVR24_20162800318NUCA
  • Flohorie : ferme
    Flohorie : ferme Frazé - La Flohorie - isolé - Cadastre : 1813 B2 246, 248, 252 2016 B2 124
    Historique :
    La Flohorie est une ancienne seigneurie, attestée dès 1403. Elle est achetée le 11 mai 1490 par Florentin Girard, seigneur de Barenton, qui avait fait l'acquisition le 13 juillet 1486 de la seigneurie de figurant sur le plan des seigneuries de Frazé, La Ferrière, Le Châtellier et La Flohorie (datant du portée sur le linteau en bois de la porte charretière, accompagnée des initiales "VA" non identifiées ). Les autres bâtiments, encore présents en 1813 sur le plan cadastral, ont été détruits probablement au secondaire, aménagement des étables, modification des toitures dans le style néo-régionaliste normand (demi
    Observation :
    Atypique pour le Perche, la grange dispose de ouvertures en auvent. Dites "à porteau", ce type de grange est beaucoup plus courante vers le sud-est, notamment dans le Berry.
    Description :
    bâtiments répartis autour d'une cour ouverte : - Placé au nord de la ferme, le bâtiment principal abrite le d'une enduit à pierre vue (sauf pour la façade principale en enduit plein). - A l'ouest, le bâtiment
    Illustration :
    Bâtiment principal, vue générale depuis le sud. IVR24_20162801131NUCA Bâtiment principal, partie logis, vue générale depuis le sud-ouest. IVR24_20162801126NUCA Grange, vue de détail de la date portée 1816 sur le linteau de la porte charretière
  • Calvaire : Ferme
    Calvaire : Ferme Frazé - Le Calvaire - isolé - Cadastre : 1813 B2 235, 236 2016 OB 166
    Historique :
    siècle, comme tend à le montrer la structure en pan de bois à grille du logis et de la dépendance attenante - le bâtiment le plus ancien - ainsi que sa pente de toit assez prononcée. Celui-ci est l'unique bâtiment présent au Calvaire sur le plan des seigneuries de Frazé, La Ferrière, Le Châtellier et La Flohorie, datant du troisième quart du 18e siècle. Présente sur le plan cadastral de 1813, la laiterie est le second bâtiment construit à la fin du 18e siècle ou au début du 19e siècle. Le fournil est édifié cadastrales). Le domaine passe ensuite entre les mains de Joseph Dulong de Rosnay qui développe la ferme en
    Description :
    La ferme se situe au nord-ouest du bourg, face au château et séparée de celui-ci par le ruisseau de la Foussarde. Elle comprend quatre bâtiments : - En rez-de-chaussée, le bâtiment principal possède abrite le logis (salle et chambre), une cave en façade postérieure, ainsi que deux petites dépendances . - De construction similaire au précédent, le troisième bâtiment abrite le fournil, la voûte du four situe un hangar servant de remise. - Le quatrième bâtiment (écurie, étable et bergerie (?)) est Rosnay à Frazé mais également à La Croix-du-Perche, le plancher est constitué de voûtains en terre cuite
    Localisation :
    Frazé - Le Calvaire - isolé - Cadastre : 1813 B2 235, 236 2016 OB 166
    Illustration :
    Vue éloignée depuis le château, au sud. IVR24_20162801027NUCA Vue d'ensemble depuis le château, au sud. IVR24_20162801028NUCA Vue générale depuis le sud. IVR24_20162801005NUCA Vue générale depuis le sud-est. IVR24_20162801003NUCA Vue rapprochée depuis le sud. IVR24_20162801004NUCA Logis, vue générale depuis le sud-est. IVR24_20162800389NUCA Logis, façade postérieure vue depuis le nord. IVR24_20162800390NUCA Laiterie, vue générale depuis le sud-ouest. IVR24_20162800391NUCA Écurie et étable, vue depuis le sud-ouest. IVR24_20162800018NUCA Bergerie (?), vue générale depuis le sud. IVR24_20162800022NUCA
  • Chesneau : moulin, actuellement maison
    Chesneau : moulin, actuellement maison La Croix-du-Perche - Le Chesneau - isolé - Cadastre : 1814 C2 221, 222 2013 ZL 21
    Historique :
    époque, il ne semble rien subsister. D’après l’examen des matrices cadastrales, le moulin a été très modifié en 1864 pour Louis Rivière, meunier au Chesneau. Le bâtiment secondaire, une grange-étable, semble la seconde moitié du 20e siècle, le moulin a été à nouveau très transformé : percements d'ouvertures , agrandissement de baies, enduit ciment. Le moulin a cessé son activité en 1962.
    Description :
    Situé à l’extrémité sud-est de la commune, le moulin du Chesneau comprend deux bâtiments en vis-à -vis. Le bâtiment principal abrite sous le même toit le moulin et le logis du meunier. Si les façades et les ouvertures ont été entièrement transformées, le mécanisme est conservé. Une retenue d’eau vestiges). Le mécanisme se trouve au rez-de-chaussée et les deux meules (l’une sur l’autre) se situent dans le comble à surcroît. Le bâtiment secondaire abrite une grange et une étable. Les encadrements
    Localisation :
    La Croix-du-Perche - Le Chesneau - isolé - Cadastre : 1814 C2 221, 222 2013 ZL 21
    Illustration :
    Vue générale du moulin et de la retenue d’eau depuis le nord-ouest. IVR24_20132800372NUC2A Vue générale du moulin depuis le sud-ouest. IVR24_20132800373NUC2A
  • Boulay du Parc : ferme, actuellement maison
    Boulay du Parc : ferme, actuellement maison Frazé - Le Boulay du Parc - isolé - Cadastre : 1813 B3 441 2016 ZC 89
    Historique :
    En 1813, aucun bâtiment n'apparaît en plan sur le cadastre à l'emplacement de l'actuelle ferme
    Description :
    trois bâtiments répartis autour d'une cour ouverte. Le bâtiment principal, en rez-de-chaussée, possède , une salle, une écurie et une étable. Au nord, un appentis prolonge le versant du toit sur toute la retour d'équerre, se situe le second bâtiment comprenant une petite étable, le fournil (qui conserve sa
    Localisation :
    Frazé - Le Boulay du Parc - isolé - Cadastre : 1813 B3 441 2016 ZC 89
    Illustration :
    Bâtiment principal, vue générale depuis le sud-ouest. IVR24_20162800339NUCA Grange, vue générale depuis le nord-ouest. IVR24_20162800341NUCA Lavoir, vue générale depuis le sud. IVR24_20162800342NUCA
  • Bourg : café de la poste puis auberge dite du Château, actuellement maison
    Bourg : café de la poste puis auberge dite du Château, actuellement maison Frazé - Le Bourg - 5 place du Château - isolé - Cadastre : 1813 E2 363, 364 2016 AB 20
    Historique :
    s'implante dans le bâtiment voisin au 4, place du Château. Le commerce est alors renommé "café de la poste - Bugué - Pescher" du nom du propriétaire Louis Bugué, cafetier. Au début du 20e siècle, le commerce
    Description :
    d'échantignoles plus importantes repoussant les pannes vers l'extérieur. Le mur pignon sud est en moellons de géométrique constitué de briques orangées et flammées formant des losanges. La date 1862 portée par le même procédé de décor de briques, est placée entre les deux séries d'ouvertures. Le toit est à longs pans
    Localisation :
    Frazé - Le Bourg - 5 place du Château - isolé - Cadastre : 1813 E2 363, 364 2016 AB 20
    Illustration :
    Vue panoramique depuis le château vers l'est, avec au centre le café de la Poste Bugué - Pescher Vue générale depuis le sud-ouest. IVR24_20162800320NUCA
  • Grand Cormier : maison
    Grand Cormier : maison Frazé - Le Grand Cormier - isolé - Cadastre : 1813 A2 282 2016 A2 141
    Historique :
    Présente sur le plan cadastral de 1813, une maison est signalée en ruine en 1866, et sort alors des ferme, le bâtiment est actuellement désaffecté.
    Description :
    son alcôve en bois dans laquelle le lit était placé, ainsi qu'un placard mural à côté de la cheminée moins de 500 mètres à l'est. Le toit à longs pans est couvert en tuile plate pour le versant nord, et rénové pour le côté sud en ardoise.
    Localisation :
    Frazé - Le Grand Cormier - isolé - Cadastre : 1813 A2 282 2016 A2 141
    Illustration :
    Vue générale depuis le sud-ouest. IVR24_20172800262NUCA Vue générale depuis le sud-est. IVR24_20172800263NUCA Vue générale depuis le nord. IVR24_20162800050NUCA Intérieur, partie salle, vue de la cheminée, de la porte et de l'alcôve où se trouvait le lit
  • Bourg : mairie-école, actuellement mairie
    Bourg : mairie-école, actuellement mairie Frazé - le Bourg - 2 place du Château - en village - Cadastre : 2016 AB 16
    Historique :
    charges sont commandés par le conseil municipal à M. Favé, agent-voyer à Brou. Les travaux sont adjugés , pour la somme de 13 140 francs. L'édifice est reconstruit en 1861, comme le montre la date portée sur ; - la cour de récréation est également insuffisante ; - enfin, le mobilier est hors d'usage. La salle de , adjugés le 11 janvier 1885 à Jean-Baptiste Bret, entrepreneur à Brou, sont réalisés la même année. Depuis
    Description :
    niveaux. Au rez-de-chaussée se trouvent la salle de classe et le logement de l'instituteur (devenus respectivement la salle du conseil municipal et le secrétariat de la mairie) ; à l'étage, les chambres et la . Les encadrements des baies, les chaînages d'angle, les souches de cheminée sont en brique. Le décor brique encadrant cette dernière. Le toit à longs pans et à croupes est couvert en ardoise.
    Localisation :
    Frazé - le Bourg - 2 place du Château - en village - Cadastre : 2016 AB 16
    Illustration :
    rouge : le nouvel édifice à reconstruire) dressé par par l'agent-voyer Favé en 1859 (AD d'Eure-et-Loir Vue générale depuis le sud-ouest. IVR24_20162801104NUCA Façade postérieure, vue générale depuis le nord-ouest. IVR24_20162800027NUCA
  • Bourg : presbytère
    Bourg : presbytère Frazé - le Bourg - 3 place du Château - en village - Cadastre : 2016 AB 170
    Historique :
    En 1872, le conseil municipal confie à M. Prébourg fils, architecte de Chartres, la charge de dresser les plans, devis et cahier des charges de la reconstruction du presbytère. Le chantier est attribué par adjudication à Pierre Dolléans, entrepreneur et tuilier à Illiers-Combray. Le décompte des travaux, dont le montant s'élève à 14 036,42 francs, est dressé par l'architecte le 7 décembre 1876.
    Description :
    Situé au sud-est de l'église paroissiale, le presbytère est implanté au centre d'une parcelle close une lingerie). Au niveau inférieur, un passage abrité relie le presbytère à la sacristie de l'église cheminées, les corniches et les bandeaux séparant les niveaux d'élévations sont en brique. Le toit à longs
    Localisation :
    Frazé - le Bourg - 3 place du Château - en village - Cadastre : 2016 AB 170
  • Bourg : école de filles
    Bourg : école de filles Frazé - le Bourg - 1 rue de l'École - en village - Cadastre : 2016 AB 177, 178
    Historique :
    cahier des charges d'une nouvelle maison d'école de filles, en 1872. Le terrain communal pour la d'abord acquérir une portion de terrain à M. Chardonneau pour le rendre accessible depuis la rue du Puits et le chemin de grande communication n°15 (actuelle rue du 8 mai 1945). Quelques modifications aux plans de l'architecte sont décidées par le conseil municipal, comme la suppression des chéneaux ou l'agrandissement de la cuisine de l'institutrice, au détriment du garde-manger. Le chantier est attribué le 6 construction de la maison d'école a lieu l'année suivante, comme le montre le procès verbal de réception
    Description :
    , se trouve le corps de bâtiment réservée à l'habitation de l'institutrice. Il abritait au rez-de
    Localisation :
    Frazé - le Bourg - 1 rue de l'École - en village - Cadastre : 2016 AB 177, 178
    Illustration :
    Vue générale depuis le nord-ouest. IVR24_20162800031NUCA Vue générale depuis le sud-ouest. IVR24_20162800032NUCA
  • Champ du Bateau : ferme
    Champ du Bateau : ferme Néons-sur-Creuse - Le Champ du Bateau - 16 chemin de l'Ecluse - en écart - Cadastre : 2015 D 2
    Description :
    . Le logement, en rez-de-chaussée à surcroît, est aligné à la route (direction nord-sud). Son accès est lucarne pendante et rampante éclaire les combles. Le logement se prolonge au nord par une possible étable
    Localisation :
    Néons-sur-Creuse - Le Champ du Bateau - 16 chemin de l'Ecluse - en écart - Cadastre : 2015 D 2
    Illustration :
    Vue de la ferme depuis le sud-ouest (voie publique) IVR24_20163600918NUC2A Vue du logement depuis le nord-est IVR24_20163600920NUC2A Vue de la grange depuis le nord IVR24_20163600919NUC2A Vue de la remise et de la grange depuis le sud-est IVR24_20163600922NUC2A Vue de l'étable indépendante depuis le nord-ouest IVR24_20163600921NUC2A
  • Bourg : maison (50 place de l'Eglise)
    Bourg : maison (50 place de l'Eglise) Lureuil - Bourg - 50 place de l'Eglise - en village - Cadastre : 2015 B 450
    Description :
    s'effectue par le mur gouttereau nord. La toiture, à longs pans et à croupe (ouest), est en tuile plate.
    Illustration :
    Vue de la maison depuis le nord IVR24_20153600578NUC2A