Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 5 sur 5 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Mairie-école (détruite), actuellement Hôtel de ville
    Mairie-école (détruite), actuellement Hôtel de ville La Riche - Place du Maréchal Leclerc
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Historique :
    , n'a pas de lieu dédié pour les réunions du conseil municipal avant la décision de construction d'un premier bâtiment par délibération du conseil municipal en date du 3 octobre 1848, à la faveur de la la "ville-centre", Tours. Située entre la fourche composée par le chemin de Tours à Saint-Genough La construction de la mairie-école de La Riche est tardive puisque la commune, constituée en 1793 l'est de la commune, l'emplacement choisi pour son implantation est remarquable par son éloignement de et la levée de la Loire, la mairie-école était placée en retrait des voies et perpendiculairement au chemin pré-cité ; elle faisait donc face à l'église à partir de 1855. Elle était conçue selon un plan en L, avec un étage carré. En 1859, l'arrière du bâtiment était clos de mur, l'espace délimité servant de cour de récréation. Au rez-de-chaussée se trouvait la salle de la mairie (au centre) flanquée du logement du garde et de la salle de classe. Le logement de l'instituteur occupait le premier étage. Elle a
    Référence documentaire :
    Fonds Boille, père et fils (Archives départementales d'Indre-et-Loire, cote 30 J) Commune de la Riche Extra, ensemble des constructions de la Maison d'école avec annexe à construire pour l'agrandissement de la classe. Plan à l'échelle de 0.005(?) pour 1 mètre. Plan projet de l'agent [Mairie de la Riche Extra], plans, élévations dressés par Moreau (instituteur) le 28 mars 1877 . Echelle de 0.01 par mètre. (AD37 2 0 195/40) 5- La Riche-Extra (Indre-et-Loire). L'abside de l’Église et la Mairie. Carte postale, n.d., A.L.J
    Dénominations :
    hôtel de ville
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    portail de l'église et l'entrée de la nouvelle mairie ne se font donc plus face. Le bâtiment de la mairie actuelle prend la forme d'un plan en T. Il est composé d'un rez-de-chaussée surélevé et d'un étage carré . Il est fortement ordonnancé et son décor se caractérise par des appareillages de fenêtres saillants et des rythmes horizontaux et verticaux marqués. Remaniée, l'entrée actuelle de la mairie, à gauche de la façade principale, présente de grandes baies vitrées et un large escalier doublé d'une rampe
    Titre courant :
    Mairie-école (détruite), actuellement Hôtel de ville
    Illustration :
    Plans de la mairie-école signés de l'agent-voyer Loyault en 1859 (Archives départementales d'Indre Plans de la mairie-école dressés par l'instituteur en 1877 (Archives départementales d'Indre-et L'hôtel de ville depuis le flanc nord de l'église IVR24_20153700088NUC4A
  • Bourg : école publique primaire de filles (place de la Mairie)
    Bourg : école publique primaire de filles (place de la Mairie) Brunelles - Bourg - place de la Mairie - en village - Cadastre : 1811 C 106 1992 C1 55
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Genre :
    de filles
    Historique :
    Dès 1903, le conseil municipal étudie les possibilités de construire une école publique primaire de filles sur un terrain communal au sud-ouest de la mairie-école, servant pour partie de jardin à l'instituteur. Arthur-Joseph Proust, architecte à Nogent-le-Rotrou, est chargé de dresser les plans de l'édifice . Il propose en 1904 deux projets au conseil municipal, jugés insuffisamment rationnels par l'inspecteur d'académie. L'architecte Saudret d'Alençon est alors mandaté en 1905 pour dresser de nouveaux plans. Le projet voit le jour l'année suivante de manière quasi-conforme aux plans de l'architecte : le plan de l'édifice est inversé (porte d'accès, vestibule et escalier initialement prévus à l'ouest
    Référence documentaire :
    Plan du préau de l'école de filles de Bunelles, 1908. (Archives communales). Détails du plan dressé pour la construction de l'école de filles/ par J. Saudret. (Archives Plan dressé pour la construction de l'école de filles/par J. Saudret. (Archives départementales Détails de la façade postérieure, d'après un plan réalisé par l'architecte Proust/par Proust . (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 2 O 575).
    Description :
    Située directement au sud-ouest de la mairie-école, l'école publique primaire de filles est faite de trois corps de bâtiments alignés. Le corps principal, à un étage carré, présente une façade à trois travées. Il abrite l'unique salle de classe et le vestiaire au rez-de-chaussée, le logement de est accolé à l'est, un troisième corps à usage de salle de classe à l'ouest. Les murs sont en moellons de calcaire couverts d'un enduit plein, à l'exception des travées essentiellement maçonnées en brique. Les encadrements des baies et les chaînages d'angle sont en pierre de taille de calcaire
    Localisation :
    Brunelles - Bourg - place de la Mairie - en village - Cadastre : 1811 C 106 1992 C1 55
    Titre courant :
    Bourg : école publique primaire de filles (place de la Mairie)
    Illustration :
    général de l'emplacement retenu. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 2 O 575). IVR24_20082800294NUCA Plan de 1908 du préau de l'école de filles. (Archives communales). IVR24_20082800624NUCA Projet de construction d'une école de filles, plans et élévations dressés par l'architecte Proust en 1904 (projet non réalisé). (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 2 O 575 Projet de construction de l'école de filles dressé par l'architecte Saudret en 1905, détail du plan Projet de construction de l'école de filles dressé par l'architecte Saudret en 1905, détail des plans et élévations. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 2 O 575). IVR24_20082800295NUCA
  • Bourg : mairie-école (R.D. 922)
    Bourg : mairie-école (R.D. 922) Champrond-en-Perchet - Bourg - R.D. 922 - en village - Cadastre : 1811 B 94 2002 AA 153
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Historique :
    (garçons et filles) de Champrond-en-Perchet de six à quatorze ans vont dans les écoles des communes environnantes (Brunelles, La Gaudaine, Trizay et même Nogent-le-Rotrou). En 1880, le conseil municipal, en qu'il dresse les plans et devis d'un projet de bâtiment faisant office de mairie et d'école publique primaire mixte. En 1883, l'adjudication de la construction revient à M. Chevron-Tonnellier, entrepreneur , pour la somme de 25 149, 46 francs. Les travaux, réalisés conformément au cahier des charges de l'adjudication, seront terminés en 1886 comme l'atteste l'examen des matrices du cadastre de 1811. Plusieurs adjonctions (usage probablement de sanitaires) datent vraisemblablement du 3e quart du 20e siècle.
    Référence documentaire :
    Archives départementales d'Eure-et-Loir, 3 P 600 à 3 P 601. Matrices cadastrales de 1811. ./par Manceau (architecte). 4 janvier 1880. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 2 O 643). Plan pour l'installation de la mairie-école de Champron-en-Perchet/par Manceau (architecte). 28 juillet 1880. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 2 O 643). Archives départementales d'Eure-et-Loir, 2 O 643. Mairie-école : travaux, devis, plans. 1879-1882.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Située sur la route départementale 922, en retrait de la voie publique, la mairie-école comprend un premier bâtiment à usage de mairie (au rez-de-chaussée) et de logement de l'instituteur (étage carré). Lui est adjoint une aile en retour d'équerre en rez-de-chaussée, au nord-est, à fonction d'unique salle de . L'ensemble des murs est en moellons de calcaire couverts d'un enduit plein, à l'exception du soubassement en moellons de silex ; les encadrements des baies, les chaînages d'angle et la corniche surmontée d'un bandeau . L'ensemble est ceint par un muret en moellon de calcaire et silex et fermé par une grille en fer forgé.
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Précision localisation :
    Communauté de communes du Perche
    Illustration :
    Projet de construction d'une école mixte et mairie, plan du terrain à acquérir dressé par l'architecte Manceau le 4 janvier 1880. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 2 O 643 Projet de construction d'une école mixte et mairie, plan de localisation prévue par rapport au bourg dressé par l'architecte Manceau le 28 juillet 1880. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 2 O Vue de trois-quart depuis l'ouest. IVR24_20082800654NUCA Vue partielle de l'élévation sud-est (classe et cour). IVR24_20082800655NUCA
  • Bourg : école (1-3 rue Bretonneau)
    Bourg : école (1-3 rue Bretonneau) Reugny - 1-3 rue Bretonneau - en village - Cadastre : 2009 G 554, 555, 1355
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Vallée de la Brenne
    Historique :
    , architecte à Tours, est approuvé par le conseil municipal en janvier 1883, ainsi que la promesse de vente En 1882, le maire demande au conseil municipal de réfléchir à la création d'une classe enfantine d'un terrain. Une maison située près de la poste est louée par la municipalité à partir de 1884, afin de pouvoir ouvrir cette classe enfantine sans attendre la fin des travaux de construction. Un nouveau projet pour une école de 60 enfants est proposé par Raffet et accepté par la municipalité en 1886. Les travaux sont réceptionnés définitivement en décembre 1888, pour un montant total de 15 919,29 francs. En 1902, devant l'augmentation de la population scolaire, la municipalité propose que la classe des filles soit transformée en deuxième classe de garçons et que l'école enfantine construite en 1888 devienne l'école de filles à deux classes grâce à quelques travaux : transformation du préau de la classe enfantine en classe de fille, construction d'un double préau et d'un logement pour l'institutrice. En 1914, un
    Référence documentaire :
    Cartes postales de Touraine : Reugny. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 10 Fi 194). Reugny, École. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, E dépôt 194 M10). Reugny, école, plans et élévations. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, E dépôt 194 M11). Reugny, école : élévation façade sur classe. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, E dépôt Reugny, école, plans et élévations. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O 194 7). Archives départementales d'Indre-et-Loire. E dépôt 194 M 10. École. Archives départementales d'Indre-et-Loire. E dépôt 194 M 11. École. TRICOT, Louis. La commune de Reugny de 1795 à 1914. Notes dactylographiées, 1972.
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    L'édifice est en rez-de-chaussée, de plan rectangulaire, construit en moellon crépi, couvert d'un toit à longs pans en ardoise. Deux ailes de plan rectangulaire, en rez-de-chaussée et étage de comble , elles aussi en moellon crépi et couvertes de toits à longs pans en ardoise, sont placées en retour d'équerre, de part et d'autre du bâtiment central. La pierre de taille est utilisée pour l'encadrement des
    Étages :
    rez-de-chaussée étage de comble
    Aires d'études :
    Vallée de la Brenne
    Illustration :
    Projet de construction d'une école enfantine. Plan du rez-de-chaussée, Raffet, 1886. (Archives soubassement et de l'étage, Jupeau, 1903. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, E dépôt 194 M10 Projet de construction d'une cantine. Plan, non signé, non daté (vers 1937-1938). (Archives Carte postale, début 20e siècle. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 10 Fi 194 Carte postale, début 20e siècle. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 10 Fi 194 Carte postale, début 20e siècle. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 10 Fi 194 Projet de construction d'une école enfantine (non réalisé). Élévation de la façade sur rue, Raffet , 1882. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, E dépôt 194 M10). IVR24_20113700470NUC2A Projet de construction d'une école enfantine (non réalisé). Élévation de la façade sur cour, Raffet , 1882. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, E dépôt 194 M10). IVR24_20113700469NUC2A
  • Bourg : école (4 rue Pasteur)
    Bourg : école (4 rue Pasteur) Villedômer - 4 rue Pasteur - en village - Cadastre : 2012 D 513, 1568
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Vallée de la Brenne
    Historique :
    de garçons dans le jardin attenant. Des plans sont dressés par Lorion, architecte à Tours, et les de Tours (charpente, couverture) et Pré de Villedômer (menuiserie, serrurerie, peinture) pour un montant total de 23 383,84 francs. En 1960, Henry Lhéritier de Chézelle, architecte à Tours, dresse les En 1907, la municipalité décide de transformer le presbytère en mairie, et de construire une école travaux sont attribués en août 1908 à Ruer de Rochecorbon (maçonnerie, terrassements, plâtrerie), Delany plans pour la construction d'une nouvelle école de filles, au nord des bâtiments de l'école de garçons
    Référence documentaire :
    Plans, élévations, documents divers. (Archives communales de Villedômer). Archives communales de Villedômer. Écoles. 1902-1914. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O 276).
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    L'ancienne école de garçons se compose d'un corps de bâtiment rectangulaire, en rez-de-chaussée, en chaînes d'angles sont en brique et pierre de taille. L'entrée est surmontée d'un fronton triangulaire légèrement en saillie par rapport à la corniche en pierre de taille. La baie Est de la façade a été transformée en porte. Le corps de bâtiment est prolongé vers l'ouest par un second, rectangulaire, également en rez-de-chaussée, construit en moellon enduit avec chaînes d'angles et encadrements des baies en brique et pierre de taille et couvert d'un toit à longs pans et à croupes, légèrement plus bas que le premier bâtiment. Le préau est placé en retour d'équerre à l'est. L'ancienne école de filles en rez-de -chaussée est construite en béton recouvert de crépi et couvert d'un toit à longs pans en ardoise.
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Auteur :
    [architecte] Lhéritier de Chézelle [entrepreneur de maçonnerie] Ruer
    Aires d'études :
    Vallée de la Brenne
    Illustration :
    Projet de construction d'une école de garçons. Plan, Lorion, 1907. (Archives départementales Projet de construction d'une école de garçons. Élévation de la façade sud, Lorion, 1907. (Archives Projet de construction d'une école de garçons. Élévation de la façade Est, Lorion, 1907. (Archives Projet de construction d'une école de filles. Plan, Lhéritier de Chézelle, 1960. (Archives communales de Villedômer). IVR24_20133700466NUC1A Vue d'ensemble de l'école de garçons, façade nord. IVR24_20133700467NUC2A Détail du fronton de l'école de garçons. IVR24_20133700468NUC2A Préau de l'école de garçons. IVR24_20133700471NUC2A Bâtiment édifié en 1960 pour servir d'école de filles. IVR24_20133700472NUC2A Ancien logement du secrétaire de mairie, façade ouest. IVR24_20133700469NUC2A
1