Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Entrée de ville monumentale
    Entrée de ville monumentale Tours - Quartier sinistré nord - place Anatole-France rue Nationale rue du Commerce rue Colbert - en ville - Cadastre : 2010 CD 2 2010 DY 197, 198, 200 à 204, 222 à 225, 228 à 239, 300 2010 DZ 8 à 29, 78 à 84, 357, 358
    Historique :
    ensemble architectural prolongé le long de la rue Nationale par une longue enfilade de façades ordonnancées les plans de reconstruction et d'aménagement successifs produits entre 1942 et 1950. Le premier transversales partant de la place de tête de pont, ainsi qu'un front bâti de style néoclassique. Le successeur de Lefèvre, Jean Dorian, reprend l'idée dans les grandes lignes en 1946. Dans le même temps
    Référence documentaire :
    Calque : plan dressé le 5 novembre 1947. Par Patout, Pierre (architecte). (archives municipales de Calque : plan dressé le 10 septembre 1947. Par Patout, Pierre (architecte). (archives municipales Calque : plan dressé le 10 novembre 1947. Par Patout, Pierre (architecte). (archives municipales de Calque : plan dressé le 22 février 1951. Par Patout, Pierre (architecte) ; Chaume, Robert Calque : plan dressé le 8 septembre 1950. Par Patout, Pierre (architecte) ; Chaume, Robert photographie accompagnant le programme d'aménagement. Photogr. pos. n. et b. : élévation Calque : plan dressé le 30 juin 1948. Par Patout, Pierre (architecte). (archives municipales de Calque : plan dressé le 9 février 1950. Par Patout, Pierre (architecte). (archives municipales de 318. Tours. Le square de la place du Musée / Auteur inconnu. [1er quart 20e siècle]. 1 impr [Vue de l'entrée nord depuis le pont Wilson] / Robert Arsicaud. [1959]. 1 photogr. pos. : n. et b
    Description :
    visibles depuis le débouché du pont.
    Texte libre :
    vaste place aux terrasses plantées. Encadrant le haut de la rue Nationale, deux bâtiments identiques plan de reconstruction du quartier sinistré. Le premier projet établi par l'architecte Camille Lefèvre néoclassique sur le pourtour de la place, qui reprend les anciens gabarits des édifices détruits. Les nouvelles vagues de bombardements qui frappent la ville en 1943 et 1944, comme le sinistre du quartier de la Dorian conçoit un premier modificatif en 1946 qui affirme davantage le tracé en "patte d'oie" esquissé . Le lancement du second modificatif du plan de reconstruction au début de l'année 1950 se traduit par également repoussée vers le cœur de ville, au-delà de l'axe est-ouest formé par les rues Colbert et du extrémités de la place et placés de part et d'autre de la tête de pont. En juillet 1950, le ministère de la quelques transformations, telles que le réaménagement des espaces paysagers et la disparition des deux
    Illustration :
    Plan masse de l'entrée nord, P. Patout arch., publié dans La Nouvelle République le 28 décembre Vue de la place Anatole-France depuis le square Rabelais, [1er quart 20e siècle]. (archives Vue de l'entrée nord depuis le pont Wilson, [1960]. (archives départementales d'Indre-et-Loire Vue de l'entrée nord depuis le pont Wilson, août 1965. (ministère de l'écologie, du développement
  • Place de l'allée de Cheverny
    Place de l'allée de Cheverny Tours - Quartier du Sanitas - allée de Cheverny - en ville - Cadastre : 2010 CR 62
    Historique :
    Présent à plusieurs reprises au sein du quartier du Sanitas, le modèle de place encadrée sur trois l'ensemble délimité par les bâtiments H, I et J, réalisés dans le cadre de la première tranche du Secteur Industrialisé. Ce principe apparaissait déjà à une dizaine de reprises dans le premier plan-masse réalisé par le tracé régulateur appliqué à l'ensemble du plan-masse, et basé sur une grille de 50 mètres sur 52 mètres de côté dans le cas des bâtiments H-I-J. L'ensemble fut réalisé au cours de l'année 1959. L'allée en travers initial. Le jardin central a lui vu sa surface diminuer au début des années 1990 suite à
    Description :
    regardant en direction du nord, par la masse du bâtiment D qui surplombe en arrière-plan le bâtiment I, tout en en reprenant l'esthétique, ainsi que par le contrepoint créé à l'angle nord-ouest du groupe par la l’œil depuis ce point particulier. Le profil des voies de circulation est également caractéristique : l'allée de Cheverny, qui a conservé le gabarit originel des voies de desserte, passe au pied des halls d'entrée des immeubles. Un passage piéton, formant un porche sous le bâtiment I, permet la liaison entre le bâtiment D, situé au nord du groupe des bâtiments H-I-J, et le centre-commercial du Sanitas, au sud de
    Illustration :
    Vue aérienne de la construction des immeubles H, I et J, au milieu à droite de la photo (le long
  • Place Saint-Paul
    Place Saint-Paul Tours - Quartier du Sanitas - place Saint-Paul - en ville
    Historique :
    Présenté aux autorités municipales en janvier 1955, le plan-masse du secteur industrialisé du Général-de-Gaulle et le boulevard de Lattre-de-Tassigny. Cette disposition était accompagnée d'un vaste . Elle devait en outre accueillir en son centre l'église prévue pour le nouveau quartier ; un petit étant encore occupé par l'usine de fabrication d'autorails. Le parti d'aménagement évolua au milieu des jusqu'à l'hiver 2011, le jardin entourant l'église faisant l'objet d'un réaménagement complet. Deux place Saint-Paul, le parvis de l'église devaient encore faire l'objet d'un réaménagement dans le cadre
    Description :
    La place Saint-Paul présente un plan quadrangulaire délimité au nord par le bâtiment 19, à l'est par le bâtiment 3, au sud par le bâtiment 18, et à l'est par le bâtiment 17. Ses dimensions . L'église est entourée par un jardin public, lui même délimité par une voie de desserte en faisant le tour bi-hebdomadaire s'y tient, l'espace libre étant utilisé pour le stationnement le reste du temps.
  • Place de l'allée de la Belle-Fille
    Place de l'allée de la Belle-Fille Tours - Quartier du Sanitas - place de la Belle-Fille - en ville - Cadastre : 2010 CV 373
    Historique :
    Prévue dès le premier plan-masse de la seconde tranche du Secteur Industrialisé, daté du 18 juillet d'aménagement et de construction de Tours) au milieu de la décennie 1990. Le passage sous le bâtiment 3 a été passage piéton, plus étroit que les autres du quartier du Sanitas, a à l'inverse été ouvert sous le
    Description :
    discontinus d'arbres. Le cœur de la place, propriété foncière de l'OPAC de Tours, est occupé par des jeux pour
1