Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Îlot K
    Îlot K Tours - Quartier sinistré nord - rue du Commerce rue Marceau rue du Maréchal-Foch rue du Président-Merville - en ville - Cadastre : 2010 DZ 288 à 303
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Val de Loire et Reconstruction
    Historique :
    parcellaire très proche de celui d'avant-guerre où s'élevaient plusieurs immeubles et maisons entre les rues Marceau et du Président-Merville. La présence, le long de cette dernière, de quelques bâtiments épargnés par le sinistre de juin 1940, n'ajourne toutefois pas le chantier de reconstruction de l'îlot. Des travaux de fondations sont lancés fin juin 1956, et le permis de construire est déposé un mois plus tard 1958 et les premiers certificats de conformité sont rédigés fin 1959. La démolition des édifices anciens, programmée par le plan d'urbanisme, intervient au début des années 1960, après l'installation de leurs habitants dans les logements neufs. Elle est suivie de la réalisation d'un dernier immeuble, à l'angle sud-est de l'îlot. Des arbres et une haie sont plantés au même moment le long de la rue du grille et un portail électrique ont été posés dans les années 2000 afin de privatiser l'accès à sa cour
    Référence documentaire :
    AC Tours. Reconstruction de l'entrée nord de la ville 149 W 16. Îlot K, 1948-1955. AC Tours. Permis de construire 1956/n°299. Construction d'un immeuble rue Marceau. Îlot K, parcelle AC Tours. Permis de construire 1956/n°452. Reconstruction de l'îlot K, 1956-1960. p. 24 VÉGA-ROCHE, Luc. Quartier reconstruit : le quartier nord de Tours. Bâtir, juillet 1959, n°86. Photogr. pos. : n. et b., [1957]. Par Arsicaud, Robert (photographe). (archives départementales [Vue de l'îlot K en construction depuis la rue Constantine] / Robert Arsicaud. [1957]. 1 photogr . pos. : n. et b. (Archives départementales Indre-et-Loire. Fonds Arsicaud 5 Fi P127, cliché n°13967-1).
    Canton :
    Tours-Centre
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    Situé en bordure du périmètre de reconstruction, l'îlot K est délimité au nord par la rue du Président-Merville. De type ouvert, il adopte grossièrement un plan en forme de U, ouvert à l'ouest. Cette d'une haie tandis que l'accès au cœur d'îlot, au nord de cette rue, est contrôlé par un grand portail électrique. Cet ensemble concerté comprend un immeuble à logements et treize immeubles d'habitation à rez-de -chaussée commercial alignés à front de rues. Ils se dressent sur un sous-sol de caves et comportent une rangée de garages et d'arrière-boutiques à toit-terrasse, alignés en cœur d'îlot le long des façades sur cour. Un transformateur commun s'insère en rez-de-chaussée au sein de la parcelle de l'angle sud-ouest . Les appartements et commerces sont alimentés en air chaud par la chaufferie de l'îlot D voisin. Une première séquence rue Marceau compte sept immeubles à trois étages-carrés et un étage de comble éclairé possède seulement trois étage-carrés. Il est mitoyen d'une deuxième séquence de quatre édifices, hauts de
    Étages :
    rez-de-chaussée étage de comble
    Typologies :
    îlot de type ouvert en forme de U
    Localisation :
    Tours - Quartier sinistré nord - rue du Commerce rue Marceau rue du Maréchal-Foch rue du
    Annexe :
    Liste des architectes d'opération (AC Tours. Permis de construire 1956/n°299 et 1956/n°452) Le numéro entre parenthèses correspond à la première numérotation cadastrale en vigueur lors de la reconstruction de l'îlot. - auteur inconnu : DZ 288 (150) - Bertrand : DZ 301 (141) - Boille P. : DZ 296 (144a ) - Lhéritier de Chézelle : DZ 302 (140) - Notter : DZ 292 (148) - Vallée : DZ 303 (139) Entreprises ayant participé à la construction de l'îlot K ("Bâtir", juillet 1959, n°86, p. 24 ) - Guillemot, Travaux et Entreprises de Touraine (maçonnerie) - Poutier (charpente) - Delaunay, Varennes
    Aires d'études :
    Val de Loire et Reconstruction
    Illustration :
    Vue de l'îlot K en construction depuis la rue Constantine, [1957]. (archives départementales Plan de situation. IVR24_20113701255NUDA
  • Centre paroissial Saint-Paul
    Centre paroissial Saint-Paul Tours - Quartier du Sanitas - place Saint-Paul - en ville - Cadastre : 2010 CV 311
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Val de Loire et Reconstruction
    Historique :
    1954, n'intégrait que des groupes scolaires. L'archevêque de Tours, constatant l'absence d'église Diocésaine de Tours s'était auparavant vu attribuer par l'Association Syndicale de Remembrement (ASR) de Tours-Sud un terrain situé rue Scheurer-Kestner. Antérieure au plan de Jacques Henri-Labourdette, cette nouvelle pour un quartier devant compter plus de 5 000 logements, réclama à la municipalité, dès le mois de attribution était rendue caduque par la suppression prévue de la voie en question. Un accord put intervenir la perspective du boulevard de Lattre-de-Tassigny. Les fonds manquant pour un édifice définitif, une , l'architecte Michel Marconnet étant chargé de son étude. Elle fut consacrée le 7 octobre 1962. Les plans de , Michel Vallée, Jacques Boille, Jean et Michel Marconnet. Le permis de construire fut accordé le 22 août 1969, la chapelle Saint-Paul étant consacrée le 17 avril 1972, après l'achèvement de l'ensemble du
    Référence documentaire :
    (Archives communales de Tours, section contemporaine, Permis de construire n°69-387). (cf (Archives communales de Tours, section contemporaine, Permis de construire n°69-387). (cf (Archives communales de Tours, section contemporaine, Permis de construire n°69-387). (cf (Archives communales de Tours, section contemporaine, Permis de construire n°69-387). (cf Archives communales de Tours, section contemporaine : permis de construire n°69-387.
    Canton :
    Tours-2
    Description :
    direction du Sud du boulevard de Lattre-de-Tassigny, l'église Saint-Paul ne présente toutefois pas de caractère monumental, aucun clocher ne venant élancer en hauteur le bâtiment. L'échelle de celui-ci reste remarquablement réduite par rapport aux bâtiments d'habitation adjacents. L'élévation triangulaire de l'église la en s'approchant du sol pour couvrir les salles disposées en extension du rez-de-chaussée. Ces dernières sont éclairées par de grands outeaux, d'autres de plus petites dimensions assurant l'éclairage de mur extérieur de la nef, une mince paroi de verre assurant la séparation des deux parties du bâtiment tout en créant un puits de lumière sur le maître-hôtel. La façade nord de l'église, ouvrant sur le parvis, présente une opacité presque totale, seules des ouvertures de petites dimensions, disposées irrégulièrement, ouvrant sur le rez-de-chaussée. La totalité de l'édifice est couvert d'ardoise. La nef, d'une capacité de 500 places assises, est dallée de pierre, et mène à un chœur triangulaire auquel on accède par
    Localisation :
    Tours - Quartier du Sanitas - place Saint-Paul - en ville - Cadastre : 2010 CV 311
    Aires d'études :
    Val de Loire et Reconstruction
    Illustration :
    Avant-projet de plan-masse - 1965. (Archives communales de Tours, section contemporaine, Permis de Plan-masse - 1969. (Archives communales de Tours, section contemporaine, Permis de construire n°69 Plans de l'église - 1969. (Archives communales de Tours, section contemporaine, Permis de Plans du bâtiment administratif - 1969. (Archives communales de Tours, section contemporaine Plan de situation. IVR24_20113702266NUDA , Permis de construire n°69-387). IVR24_20113701158NUC2A Vue du parvis et de la façade nord. IVR24_20113702318NUC2A Vue de la façade sud. IVR24_20113702317NUC2A Vue de la nef depuis le choeur. IVR24_20113702323NUC2A Vue de la nef et de sa charpente côté ouest. IVR24_20113702322NUC2A
  • Bourg : école (1-3 rue Bretonneau)
    Bourg : école (1-3 rue Bretonneau) Reugny - 1-3 rue Bretonneau - en village - Cadastre : 2009 G 554, 555, 1355
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Vallée de la Brenne
    Historique :
    , architecte à Tours, est approuvé par le conseil municipal en janvier 1883, ainsi que la promesse de vente En 1882, le maire demande au conseil municipal de réfléchir à la création d'une classe enfantine d'un terrain. Une maison située près de la poste est louée par la municipalité à partir de 1884, afin de pouvoir ouvrir cette classe enfantine sans attendre la fin des travaux de construction. Un nouveau projet pour une école de 60 enfants est proposé par Raffet et accepté par la municipalité en 1886. Les travaux sont réceptionnés définitivement en décembre 1888, pour un montant total de 15 919,29 francs. En 1902, devant l'augmentation de la population scolaire, la municipalité propose que la classe des filles soit transformée en deuxième classe de garçons et que l'école enfantine construite en 1888 devienne l'école de filles à deux classes grâce à quelques travaux : transformation du préau de la classe enfantine en classe de fille, construction d'un double préau et d'un logement pour l'institutrice. En 1914, un
    Référence documentaire :
    Cartes postales de Touraine : Reugny. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 10 Fi 194). Reugny, École. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, E dépôt 194 M10). Reugny, école, plans et élévations. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, E dépôt 194 M11). Reugny, école : élévation façade sur classe. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, E dépôt Reugny, école, plans et élévations. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O 194 7). Archives départementales d'Indre-et-Loire. E dépôt 194 M 10. École. Archives départementales d'Indre-et-Loire. E dépôt 194 M 11. École. TRICOT, Louis. La commune de Reugny de 1795 à 1914. Notes dactylographiées, 1972.
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    L'édifice est en rez-de-chaussée, de plan rectangulaire, construit en moellon crépi, couvert d'un toit à longs pans en ardoise. Deux ailes de plan rectangulaire, en rez-de-chaussée et étage de comble , elles aussi en moellon crépi et couvertes de toits à longs pans en ardoise, sont placées en retour d'équerre, de part et d'autre du bâtiment central. La pierre de taille est utilisée pour l'encadrement des
    Étages :
    rez-de-chaussée étage de comble
    Aires d'études :
    Vallée de la Brenne
    Illustration :
    Projet de construction d'une école enfantine. Plan du rez-de-chaussée, Raffet, 1886. (Archives soubassement et de l'étage, Jupeau, 1903. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, E dépôt 194 M10 Projet de construction d'une cantine. Plan, non signé, non daté (vers 1937-1938). (Archives Carte postale, début 20e siècle. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 10 Fi 194 Carte postale, début 20e siècle. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 10 Fi 194 Carte postale, début 20e siècle. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 10 Fi 194 Projet de construction d'une école enfantine (non réalisé). Élévation de la façade sur rue, Raffet , 1882. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, E dépôt 194 M10). IVR24_20113700470NUC2A Projet de construction d'une école enfantine (non réalisé). Élévation de la façade sur cour, Raffet , 1882. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, E dépôt 194 M10). IVR24_20113700469NUC2A
1