Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 1 sur 1 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Créations (recherches personnelles) de Jean Mauret réalisées de 1969 à 1982
    Créations (recherches personnelles) de Jean Mauret réalisées de 1969 à 1982 Saint-Hilaire-en-Lignières - en village
    Annexe :
    : 1969 : Saint-Maur (Indre), chapelle de l’hospice de Gireugne (actuellement EHPAD Les Grands Chênes
    Texte libre :
    Jean Mauret sont très diverses et donnent l’impression qu’il joue avec les matériaux. Les En France, durant les années 1945-1970, la plupart des créations de vitraux est confiée à de grands , Paul Bony…) qui proposent généralement des verrières abstraites et dont les œuvres, soumises aux vœux travaux d’après-guerre (il faut remplir les baies) et à la faiblesse créative de certaines œuvres de la nécessité de faire entrer des œuvres de grands créateurs dans les églises. Les collaborations Rosaire à Vence (1948-1951), Marc Chagall/atelier Charles Marq pour les cathédrales de Metz (1955-1968) et la plupart de ses réalisations de commandes. Les nombreux vitraux d’essais conservés à l’atelier la matière et à la couleur. Ce premier travail sur le carré, à comparer avec les vitraux de Rouvroy -Ripont (Marne) de 1974 et de Ferrières-en-Gâtinais (Loiret) de 1977, annonce les nombreuses déclinaisons à venir autour de ce thème. Entre 1969 et 1982, du point de vue de la technique, les recherches de
    Illustration :
    x 56 cm et 21 x 51, violet, bleu, rouge, trous (premiers trous dans les vitraux de Jean Mauret ). 35 x 27,5 cm. Bleu noir avec mandorles. Les verres sont doublés (deux épaisseurs trous (vitrail inversé : les jours lumineux remplacent les noirs habituels des plombs). Plombs de trous (vitrail inversé : les jours lumineux remplacent les noirs habituels des plombs). Plombs de
1