Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 5 sur 5 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Le Blanc : église Saint-Etienne, verrières
    Le Blanc : église Saint-Etienne, verrières Le Blanc - rue du Donjon - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    paroissiale, les chapelles latérales au nord de la nef sont remplacées par un unique bas-côté et le clocher est reconstruit au dessus de la façade. Les vitraux : A l'exception de la baie 1, posée dans le 3e quart du 20e siècle, les vitraux de cette église ont été réalisés entre 1920 et 1932, par les ateliers
    Illustration :
    Le Blanc, église Saint-Etienne, baie 2 : les Bons Saints du Blanc. IVR24_20093603178NUCA Le Blanc, église Saint-Etienne, baie 12 : saint Martin de Tours. IVR24_20093603192NUCA
  • Buzançais : église du Sacré-Cœur, verrières
    Buzançais : église du Sacré-Cœur, verrières Buzançais - rue des Grands Jardins - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    , à Tours, aux alentours de 1900-1901. Ils occupent les chapelles rayonnantes du déambulatoire, le , d’un transept, et d’un chœur à déambulatoire qui s’ouvre sur cinq chapelles rayonnantes. Les vitraux : Dans leur grande majorité, les vitraux de l'église de Buzançais ont été réalisés par l'atelier Florence transept et la nef. Les fenêtres hautes de la nef et du transept (côté ouest), comportent des grisailles incolores non étudiées ici (baies 115 à 126). Les fenêtres hautes du chœur sont quant à elles munies de
  • Obterre : église Saint-Laurent, verrières
    Obterre : église Saint-Laurent, verrières Obterre - en village
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    la façade occidentale. Les vitraux : L'église Saint-Laurent comporte 10 baies, dont 6, dans la nef l'atelier de Joseph-Prosper Florence (Tours) en 1899 (baies 0 et 101), accompagnées par deux compositions abstraites réalisées dans les années 1960 par Paul Barthe (Angers) (baies 1 et 2).
  • 3 verrières représentant sainte Félicité, sainte Marguerite et saint Augustin
    3 verrières représentant sainte Félicité, sainte Marguerite et saint Augustin Issoudun - place Saint-Cyr - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    deux tours, restée inachevée. Enfin, l'ensemble fut doté dans les années 1930 d'un clocher de plan Église paroissiale Saint-Cyr : D’origine romane, la collégiale Saint-Cyr fut détruite pendant les carré bâti au dessus du portail nord, surmonté d’une haute flèche. Les vitraux : Ces vitraux qui
    Description :
    lancette centrale, et un décor de grisaille dans les lancettes latérales. Les jours de tympan sont occupés
  • Issoudun : basilique Notre-Dame du Sacré-Coeur, verrières
    Issoudun : basilique Notre-Dame du Sacré-Coeur, verrières Issoudun - 2 rue Estienne d'Orves - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    -Dame du Sacré-Coeur. Les vitraux : La Basilique Notre-Dame du Sacré-Cœur se compose de plusieurs siècles. 1. L’atelier Lobin (années 1860-1870) Les vitraux les plus anciens avaient été installés dans (Tours), ils représentaient, entre autres, « Notre-Dame du Sacré-Cœur » (offert par la famille des , notamment l’image de « Notre-Dame du Sacré-Cœur », placée dans la lancette centrale de la baie d’axe, les les couronnes destinées à la statue en marbre de la Vierge du Sacré-Cœur, trônant sur l’autel de la chapelle. Les autres vitraux de la chapelle, installés par Lucien-Léopold Lobin vers 1876, sont des ex -voto offerts par des familles, ainsi que les villes d’Issoudun, de Châteauroux et de Bourges, pour Marseille les miséricordes du Sacré-Cœur », et « la béatification de Marguerite-Marie Alacoque ». Dans les parties inférieures de ces baies étaient représentées des scènes de la vie du Christ. Les chapelles latérales, les bas-côtés et la crypte de la basilique comportaient également des vitraux créés par l’atelier
    Référence documentaire :
    Conception à la Grande Guerre : les traces dans les vitraux de l'Indre", dans « Images de la Vierge dans Marc du POUGET, "Les vitraux patriotiques et commémoratifs", dans Vitraux de l'Indre. Éclats de la
1