Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 126 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Place Louis-XII
    Place Louis-XII Blois - rive droite - place Louis-XII - en ville - Cadastre : 2011 DN non cadastré ; domaine public
    Historique :
    Louis-XII, son site étant auparavant occupé par l'abbaye de Bourgmoyen, jusqu'à sa démolition en 1806 le feu en juin 1940. A l'exception de la halle métallique, du théâtre et de la fontaine Louis-XII qui reconstruisant pas d'îlot entre elle et la place Louis-XII. Cependant, Charles Nicod dut revoir sa copie afin , André Aubert effectua une étude spéciale d'architecture pour concevoir la future place Louis-XII. Il effets pittoresques. Les travaux de la place Louis-XII, fortement contraints par la destruction du projet de place Louis-XII évolua, certaines parties de son programme étant abandonnées ou simplifiées. Il
    Observation :
    protection de la fontaine Louis-XII (classement par liste de 1840).
    Référence documentaire :
    carte postale Louis Lenormand à Orléans, années 1930. Par Lenormand, Louis (photographe Charles Nicod, Louis Arretche, André Aubert, Charles Dorian. 31 planches. 1942-1944. AC Blois. Série Z : 13 Z, fonds André Aubert : 13 Z 10. Blois, restauration de la place Louis XII AC Blois. Série Z : 13 Z, fonds André Aubert : 13 Z 11. Blois, place Louis XII, et place Valin-de . Les études architecturales qui s'y rapportent. La place Louis-XII, les remparts, le déplacement du Archives d'Architecture du XXe siècle. Fonds Aubert, 72 IFA : boîte n°77. Place Louis-XII. 1960-66. Valin-de-la-Vaissière et de la place Louis-XII. 1976-81. Cinq immeubles restent à construire pour que les abords de la place Louis-XII prennent leur aspect Avec l'aménagement de la Place Louis-XII -compromis entre parking et square- c'est l'épilogue de la
    Description :
    La place Louis-XII se situe, en ville basse, entre fleuve et château. Aux pieds des remparts et des délimitée par les îlots A, F, E et D de la reconstruction. La fontaine Louis-XII qui lui donne son nom est
    Localisation :
    Blois - rive droite - place Louis-XII - en ville - Cadastre : 2011 DN non cadastré ; domaine
    Titre courant :
    Place Louis-XII
    Appellations :
    place Louis-XII
    Annexe :
    collaboration avec Paul Herbé et Jean Le Couteur pour lequel ils reçurent l'équerre d'argent en 1962. Il -1953), Le Panoramique, situé au 102-118 quai Louis-Blériot, (1952-1955), l'immeuble HLM du 11, rue des étude spéciale d'architecture pour l'aménagement futur de la place Louis-XII. A la Libération, il fut constructive se poursuivit à Blois avec la conception de la piscine du quai Saint-Jean, en collaboration avec
    Texte libre :
    début du XIXe siècle qu'une place fut créée à l'emplacement de l'actuelle place Louis-XII. Son site fontaine circulaire centrale, remplaçant la fontaine Louis-XII. Ce projet ne fut que partiellement suivi Louis-XII. Le projet fut poursuivi lorsqu'en 1869, l'architecte Jules de la Morandière, également chargé Louis-XII. Enfin, la fonction commerciale de la place fut confirmée par la reconstruction de la halle selon les principes de l'architecture métallique par l'architecte Albert Renou en 1890. La place Louis halle métallique, du théâtre et de la fontaine Louis-XII qui ne furent qu'endommagés, rien ne subsista projet à l'autre. Ainsi, Hubert-Fillay proposa d'ouvrir la place Louis-XII jusqu'au fleuve en l'étendant entérina la volonté commune d'agrandir la place Louis-XII. Pour cela l'urbaniste proposa de supprimer la Louis-XII. Il suggéra en outre de détruire une partie du théâtre, dont les hautes toitures constituaient la place Louis-XII ne pouvait plus dès lors être bordé par le marché. Ce dernier était déplacé vers
    Illustration :
    Evolution de l'aménagement de la place Louis-XII mise en valeur par la superposition du plan de d'agrandissement de la place Louis-XII, 14-10-1940 (détail). (Archives départementales de Loir-et-Cher, Blois, 176 Esquisses pour l'étude spéciale d'architecture pour la place Louis-XII par André Aubert, 1942-43 Esquisse pour l'étude spéciale d'architecture pour la place Louis-XII par André Aubert, 1942-43 Etude spéciale d'architecture par André Aubert : façade sud-est de la place Louis-XII, 1943 Projet d'aménagement de locaux commerciaux place Louis-XII par André et Marc Aubert, 1979 Projet d'aménagement de locaux commerciaux place Louis-XII par André et Marc Aubert, 1979 La place Louis-XII vue depuis l'est en 1907. Un îlot d'immeubles la sépare des remparts du Château La place Louis-XII dans les années 1930, théâtre et entrée de la rue Saint-Lubin. (Collection Vue aérienne de la place Louis-XII avant-guerre, vers 1935. (Collection particulière, B. Guignard
  • Verrière : Louise de la Vallière (baie 7)
    Verrière : Louise de la Vallière (baie 7) Reugny
    Inscriptions & marques :
    "Soeur Louise de la Miséricorde duchesse de la Vallière" ; "Ad principem nuc ad ignem" ("près du
    Référence documentaire :
    BRAUX, Gustave. Louise de la Vallière, de sa Touraine natale au Carmel de Paris. Chambray-les-Tours
    Représentations :
    Verrière dont le décor s'organise en trois registres avec de bas en haut : Louise de la Vallière représentée en carmélite (soeur Louise de la Miséricorde) et le château de la Vallière ; Marie Madeleine
    Auteur :
    [verrier] Gouffault Louis
    Titre courant :
    Verrière : Louise de la Vallière (baie 7)
  • Immeuble (2 rue Jeanne-d'Arc)
    Immeuble (2 rue Jeanne-d'Arc) Blois - rive droite - 2 rue Jeanne-d'Arc 12 rue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny - en ville - Cadastre : 2010 DO 344
    Historique :
    L'immeuble situé à l'angle de la rue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny et de la nouvelle rue Jeanne
    Description :
    Jeanne-d'Arc et de la rue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny. Il se signale tout d'abord par sa taille
    Localisation :
    Blois - rive droite - 2 rue Jeanne-d'Arc 12 rue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny - en ville
    Titre courant :
    Immeuble (2 rue Jeanne-d'Arc)
    Annexe :
    -Jean à laquelle il travailla avec André Aubert, et le Cinéma Palace, implanté au coeur de l'îlot K
    Illustration :
    Façade principale sur la rue Jeanne-d'Arc, projet de L. Joubert, 1954. (Archives départementales de
  • Le Blanc, Lycée Louis Pasteur : décor mural (disparu)
    Le Blanc, Lycée Louis Pasteur : décor mural (disparu) Le Blanc - 12 boulevard François-Mitterrand - en ville
    Titre courant :
    Le Blanc, Lycée Louis Pasteur : décor mural (disparu)
  • Châteaudun, Lycée Jean-Félix Paulsen : sculpture,
    Châteaudun, Lycée Jean-Félix Paulsen : sculpture, "Phénix" Châteaudun - 1 boulevard du 8-mai-1945 - en ville
    Référence documentaire :
    Collège d'enseignement technique mixte de Châteaudun, plan de masse./Jean Monge architecte des
    Titre courant :
    Châteaudun, Lycée Jean-Félix Paulsen : sculpture, "Phénix"
    Illustration :
    La situation de l'oeuvre (en rouge), plan masse de Jean Monge (architecte), 30 novembre 1967. (AN
  • Bourges, Lycée Jean Mermoz : décor mural (disparu)
    Bourges, Lycée Jean Mermoz : décor mural (disparu) Bourges - 4 allée des Collèges - en ville
    Référence documentaire :
    AN 19880466 art. 91. Projet Van Moé pour le collège d'enseignement technique Jean Mermoz de Bourges
    Titre courant :
    Bourges, Lycée Jean Mermoz : décor mural (disparu)
  • Issoudun, Lycée Jean d'Alembert : décor mural
    Issoudun, Lycée Jean d'Alembert : décor mural Issoudun - 8 rue de la Limoise - en ville
    Titre courant :
    Issoudun, Lycée Jean d'Alembert : décor mural
  • Issoudun, Lycée Jean d'Alembert : décor mural (disparu)
    Issoudun, Lycée Jean d'Alembert : décor mural (disparu) Issoudun - 8 rue de la Limoise - en ville
    Titre courant :
    Issoudun, Lycée Jean d'Alembert : décor mural (disparu)
  • Issoudun, Lycée Jean d'Alembert : sculpture,
    Issoudun, Lycée Jean d'Alembert : sculpture, "Chimère hippocampe" Issoudun - 8 rue de la Limoise - en ville
    Titre courant :
    Issoudun, Lycée Jean d'Alembert : sculpture, "Chimère hippocampe"
  • Lignières (Cher) : église Notre-Dame, verrière de Jean Mauret
    Lignières (Cher) : église Notre-Dame, verrière de Jean Mauret Lignières - rue Jeanne de France - en village
    Historique :
    Un devis est proposé en décembre 1971 par Jean Mauret pour la création d'un vitrail dans le chœur principal des Monuments historiques Jean Feray. On observe que la verrière de Lignières est l'une des très rares œuvres figuratives réalisées par Jean Mauret.
    Référence documentaire :
    Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives.
    Description :
    Le vitrail de la Vierge à l'Enfant réalisé par Jean Mauret dans la baie 0 (est) de l'église de
    Auteur :
    [peintre-verrier] Mauret Jean
    Localisation :
    Lignières - rue Jeanne de France - en village
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Atelier de Jean Mauret Saint-Hilaire-en-Lignières
    Titre courant :
    Lignières (Cher) : église Notre-Dame, verrière de Jean Mauret
    Illustration :
    Jean Mauret. IVR24_20151800161NUDA
  • Ambrault (Indre) : église Saint-Martin, verrière de Jean Mauret
    Ambrault (Indre) : église Saint-Martin, verrière de Jean Mauret Ambrault - Place de l'Église - en village
    Inscriptions & marques :
    Inscription : Jean Mauret 1972 Saint-Hilaire-en-Lignières.
    Historique :
    L'unique vitrail réalisé par Jean Mauret dans l'église d'Ambrault est placé dans l'oculus de la
    Référence documentaire :
    Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives.
    Auteur :
    [] Mauret Jean
    Titre courant :
    Ambrault (Indre) : église Saint-Martin, verrière de Jean Mauret
    Illustration :
    réalisé par Jean Mauret. IVR24_20163600941NUDA
  • Saint-Maur (Indre) : chapelle Sainte Jeanne de France de l'EHPAD des Grands Chênes, 30 verrières de Jean Mauret
    Saint-Maur (Indre) : chapelle Sainte Jeanne de France de l'EHPAD des Grands Chênes, 30 verrières de Jean Mauret Saint-Maur - Gireugne - rue de Gireugne - isolé
    Inscriptions & marques :
    Inscription sur la baie 104 (ouest) : "1969 Jean Mauret Saint-Hilaire-en-Lignières Cher".
    Historique :
    documentés. Une seule maquette, celle de la baie ouest (104) a été retrouvée à l'atelier de Jean Mauret. Le l'auteur de l’œuvre. Gireugne est le seul chantier de commande de Jean Mauret en dalles de verre. C'est ont été réalisés par Jean Mauret dans l'atelier de son père, Roger Mauret, à Heiltz-le-Maurupt (Marne).
    Référence documentaire :
    Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives.
    Description :
    par Jean Mauret dans la chapelle de Gireugne se compose de 30 baies (41 m² au total) : 4 sur la face
    Auteur :
    [verrier] Mauret Jean
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Atelier de Jean Mauret Saint-Hilaire-en-Lignières
    Titre courant :
    Saint-Maur (Indre) : chapelle Sainte Jeanne de France de l'EHPAD des Grands Chênes, 30 verrières de Jean Mauret
    Illustration :
    Maquette réalisée en 1969 par Jean Mauret pour le grand vitrail de la face ouest. Partie haute du Maquette réalisée en 1969 par Jean Mauret pour le grand vitrail de la face ouest. Partie basse du Détail de la grande verrière ouest (baie 104) : date et signature (1969 Jean Mauret Saint-Hilaire
  • Tendu (Indre) : église Saint-Étienne, verrière de Jean Mauret
    Tendu (Indre) : église Saint-Étienne, verrière de Jean Mauret Tendu - en village
    Historique :
    En 1971, lors d'une visite de l’église de Tendu, Jean Mauret constate le mauvais état des vitraux Sacré du diocèse de Bourges) et est acceptée par ce dernier. Jean Mauret exécute la verrière avant la
    Référence documentaire :
    Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives.
    Description :
    Le vitrail réalisé par Jean Mauret à Tendu présente une composition abstraite à dominante bleue
    Auteur :
    [] Mauret Jean
    Titre courant :
    Tendu (Indre) : église Saint-Étienne, verrière de Jean Mauret
    Illustration :
    réalisé par Jean Mauret. IVR24_20163600925NUDA
  • Poulaines (Indre) : église Saint-Saturnin, verrière de Jean Mauret
    Poulaines (Indre) : église Saint-Saturnin, verrière de Jean Mauret Poulaines - rue du Haut-Marais - en village
    Historique :
    En juin 1972, le curé de Poulaines demande à Jean Mauret de proposer un projet de tabernacle (en maquettes". Ces deux vitraux exécutés en 1973 par Jean Mauret ont probablement été posés dans les baies 1 et vitraux de Jean Mauret et les adapte à la baie 6 du bras sud du transept (deux lancettes et jour de réseau
    Référence documentaire :
    Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives.
    Description :
    vitraux réalisés par Jean Mauret en 1973 dans le chœur. Les vitraux situés dans les jours de réseaux (partie supérieure de la verrière) ont été exécutés par Robert Tillier dans le style de ceux de Jean retrouvées à l'atelier de Jean Mauret.
    Auteur :
    [] Mauret Jean
    Titre courant :
    Poulaines (Indre) : église Saint-Saturnin, verrière de Jean Mauret
    Illustration :
    vitrail réalisé par Jean Mauret. IVR24_20163600927NUDA
  • Ville :  lotissement Beauregard (rue Bretonneau, boulevard Louis-Delamotte, rue Pierre-Colin)
    Ville : lotissement Beauregard (rue Bretonneau, boulevard Louis-Delamotte, rue Pierre-Colin) Château-Renault - rue Pierre-Colin rue Bretonneau boulevard Louis-Delamotte - en ville - Cadastre : 2018 AN 312 2018 AN 313 2018 AN 314 2018 AN 315 2018 AN 316 2018 AN 317 2018 AN 318 2018 AN 319 2018 AN 320 2018 AN 321 2018 AN 322 2018 AN 323 2018 AN 324 2018 AN 325 2018 AN 326 2018 AN 327 2018 AN 328 2018 AN 329 2018 AN 330 2018 AN 337 2018 AN 359 2018 AN 360 2018 AN 361 2018 AN 362 2018 AN 363 2018 AN 364 2018 AN 365 2018 AN 366 2018 AN 367 2018 AN 368 2018 AN 385 2018 AN 387
    Localisation :
    Château-Renault - rue Pierre-Colin rue Bretonneau boulevard Louis-Delamotte - en ville
    Titre courant :
    Ville : lotissement Beauregard (rue Bretonneau, boulevard Louis-Delamotte, rue Pierre-Colin)
  • 4 verrières figurant saint Joseph et saint Jean
    4 verrières figurant saint Joseph et saint Jean Issoudun - 2 rue Etienne d'Orves - en ville
    Représentations :
    saint Jean
    Description :
    Ces quatre verrières, conçues sur le même modèle, présentent saint Jean l'évangéliste en pied et saint Jean l'évangéliste au pied de la croix (baies 7 et 9, chapelle latérale sud), saint Joseph en pied
    Titre courant :
    4 verrières figurant saint Joseph et saint Jean
    Illustration :
    Issoudun, basilique Notre-Dame du Sacré-Cœur, baie 7 : saint Jean l'évangéliste Issoudun, basilique Notre-Dame du Sacré-Cœur, baie 9 : saint Jean au pied de la croix
  • Saint-Jean-de-Braye, Lycée Gaudier-Brzeska : décor mural,
    Saint-Jean-de-Braye, Lycée Gaudier-Brzeska : décor mural, "L'Espoir" Saint-Jean-de-Braye - 40 avenue Denis-Papin - en ville
    Historique :
    % artistique du Collège d'enseignement technique de St-Jean-de-Braye. L'arrêté est signé le 7 juillet 1965 et
    Référence documentaire :
    Saint-Jean-de-Braye. Commission nationale du 1% artistique, Ministère de la Culture. 1961-1970.
    Localisation :
    Saint-Jean-de-Braye - 40 avenue Denis-Papin - en ville
    Titre courant :
    Saint-Jean-de-Braye, Lycée Gaudier-Brzeska : décor mural, "L'Espoir"
    Annexe :
    décoration murale du pignon nord-est du bâtiment de l'internat du CET de St-jean-de-Braye D'un aspect non
  • Créations (recherches personnelles) de Jean Mauret réalisées de 1969 à 1982
    Créations (recherches personnelles) de Jean Mauret réalisées de 1969 à 1982 Saint-Hilaire-en-Lignières - en village
    Référence documentaire :
    Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives.
    Auteur :
    [peintre-verrier] Mauret Jean
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Atelier de Jean Mauret Saint-Hilaire-en-Lignières
    Titre courant :
    Créations (recherches personnelles) de Jean Mauret réalisées de 1969 à 1982
    Annexe :
    ), abbaye cistercienne de Noirlac, réalisation de vitraux à partir des projets de Jean-Pierre Raynaud 1977
    Texte libre :
    ateliers de verriers (Jacques Le Chevallier, Max Ingrand, Nicolas Lorin, Jean-Jacques Gruber, Simon Marq parviennent néanmoins à produire des œuvres remarquables, en particulier Max Ingrand (1908-1969), Jean-Jacques de Reims (1974)… C’est dans ce contexte que Jean Mauret ouvre son atelier en 1969. Dès le départ important de création personnelle de Jean Mauret a consisté, en 1970, à réaliser un vitrail circulaire à Jean Mauret sont très diverses et donnent l’impression qu’il joue avec les matériaux. Les l’œuvre de Jean Mauret du mouvement Supports/Surfaces, actif dans le domaine de la peinture dans les années 1969-1972. Ce mouvement s’articule autour des peintres Claude Viallat, Jean-Pierre Pincemin , Daniel Dezeuze, Patrick Saytour, Pierre Buraglio, Jean-Michel Meurice et François Rouan, et se , aux gestes créatifs et à l'œuvre finale. Le sujet passe au second plan". Il semble que Jean Mauret personnelles, l’organisation de nombreuses expositions et les manifestations qui en découlent vont aider Jean
    Illustration :
    x 56 cm et 21 x 51, violet, bleu, rouge, trous (premiers trous dans les vitraux de Jean Mauret Deux vitraux circulaires réalisés en 1971 par Jean Mauret. Diamètre 38 cm. Verres orange, violet Deux vitraux circulaires réalisés en 1971 par Jean Mauret. Diamètre 38 cm. Verres noirs et Deux vitraux circulaires réalisés en 1971 par Jean Mauret. Diamètre 38 cm. Verres transparent, brun Deux vitraux circulaires réalisés en 1971 par Jean Mauret. Diamètres 37 et 38 cm. Verres Deux vitraux circulaires réalisés en 1971 par Jean Mauret. Diamètres 38,5 et 37,5 cm. Verres orange Deux vitraux circulaires réalisés en 1971 par Jean Mauret. Diamètres 37 et 39 cm. Verres Deux vitraux circulaires réalisés en 1971 par Jean Mauret. Diamètres 39 et 38 cm. Verres bleu, vert Panneau d'essai réalisé par Jean Mauret en 1971-1972. 57 x 77 cm. Verres transparents et Panneau d'essai réalisé par Jean Mauret en 1977. 60 x 60 cm. Verres noir, bleu, jaune d'argent
  • Écueillé (Indre) : chapelle de la maison de retraite Saint-Joseph, verrière de Jean Mauret
    Écueillé (Indre) : chapelle de la maison de retraite Saint-Joseph, verrière de Jean Mauret Écueillé - 37 avenue de la Gare - en village
    Inscriptions & marques :
    Inscription : Jean Mauret 1972.
    Historique :
    , l'établissement est agrandi et amélioré, en particulier durant les années 1960, 1990 et 2000. En 1972, Jean Mauret
    Référence documentaire :
    Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives.
    Description :
    réduites : environ 4 x 6 mètres. La composition du vitrail réalisé par Jean Mauret est abstraite (courbes
    Auteur :
    [peintre-verrier] Mauret Jean
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Atelier de Jean Mauret Saint-Hilaire-en-Lignières
    Titre courant :
    Écueillé (Indre) : chapelle de la maison de retraite Saint-Joseph, verrière de Jean Mauret
    Illustration :
    , l'emplacement du vitrail réalisé par Jean Mauret. IVR24_20163600943NUDA
  • Châteauroux (Indre) : crypte de l'église Saint-André, 7 verrières de Jean Mauret
    Châteauroux (Indre) : crypte de l'église Saint-André, 7 verrières de Jean Mauret Châteauroux - Place Voltaire - en ville
    Historique :
    . Les vitraux : L'ensemble des 7 verrières de la crypte a été créé par Jean Mauret en 1972 afin de 1944. Le devis proposé par Jean Mauret date du 18 avril 1972. La même année, l'artiste a réalisé un bas
    Référence documentaire :
    Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives.
    Description :
    Les 7 verrières réalisées par Jean Mauret forment un ensemble cohérent et présentent un décor
    Auteur :
    [] Mauret Jean
    Titre courant :
    Châteauroux (Indre) : crypte de l'église Saint-André, 7 verrières de Jean Mauret
1 2 3 4 7 Suivant