Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Église paroissiale Saint-Nicolas dite Saint-Nicolas du Foix (détruite, degrés Saint-Nicolas)
    Église paroissiale Saint-Nicolas dite Saint-Nicolas du Foix (détruite, degrés Saint-Nicolas) Blois - Degrés Saint-Nicolas - en ville - Cadastre : 1980 DN 650 1980 DN 651 1980 DN 652
    Historique :
    édifice, il subsistait une tour clocher, en ruine dès le 18e siècle, située au sud-ouest de l'église , particulièrement la voûte lambrissée de la nef et les chapelles latérales. En 1641, le mauvais état de la charpente 1792 puis détruite. La fonction paroissiale et le vocable sont transférés par la suite à l'église de
    Référence documentaire :
    Archives départementales de Loir-et-Cher. Série L : L 9835. Procès-verbal de visite de l'église. Le . Le 9 juin 1792. des réparations de charpenterie et de couverture. Le 13 avril 1641.
  • Bourg : château
    Bourg : château Azay-sur-Cher - Bourg - en village
    Historique :
    La châtellenie d'Azay appartenait aux seigneurs de Surgères, dont le premier connu est Guillaume Maingot, qui combattit à Bouvines et qui mourut vers 1221. Vers 1372 le fief échoit à la famille de Tours, le bourg fut incendié pour les en déloger. Les fortifications du château qui comprenaient et 1432. Face au donjon, subsistent également le chevet et le chœur d'une chapelle modifiée au XVe siècle, dont la charpente datée par dendrochronologie a été posée vers 1477-1480. Le château a été Saint-Martin de Tours. Elle la conserva jusqu’à la Révolution où le domaine fut saisi et vendu comme bien national. Le château fut racheté en 1791 par Dominique Clément de Ris, propriétaire de la terre et du château de Beauvais sur la commune. Réquisitionné en 1946 pour loger des réfugiés, le donjon fut
    Description :
    Le donjon est construit sur un plan quadrangulaire et les étages sont desservis par un seul monoxyles sont fixées sur un noyau en bois (chêne). A l’origine, le donjon comprenait très vraisemblablement ardoise, et la tour demi-hors œuvre d'un toit conique en ardoise. Le donjon est construit en pierre de moellon. Il reste de la chapelle le chevet semi-circulaire, raidi par un contrefort au sud, et une partie moellons, le reste de l'édifice en pierre de taille de moyen appareil.
1