Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Tour des Minimes
    Tour des Minimes Amboise - Château d'Amboise - en ville
    Historique :
    La tour des Minimes, l'une des deux tours cavalières du château, est à la fois la mieux documentée figure également sur la totalité des plans d'ensemble du château.
    Référence documentaire :
    Château d'Amboise, plan de 1708. Rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis XI , Deuxième étage du bâtiment sur Loire, deuxième étage du nouveau logis de Charles VIII sur les jardins et Château d'Amboise, plan de 1708. Rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis XI , deuxième étage du bâtiment sur Loire, troisième étage du nouveau logis de Charles VIII sur les jardins et Château d'Amboise, plan de 1708. Rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis XI , premier étage du bâtiment sur Loire, rez-de-chaussée du nouveau logis de Charles VIII sur les jardins et Château d'Amboise, plan de 1708. Rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis XI, rez -de-chaussée du bâtiment sur Loire, rez-de-chaussée du nouveau logis de Charles VIII sur les jardins Château d'Amboise, plan de 1708. 2e étage dans le comble du logis des Sept Vertus, 1er étage du logis Louis XI, rez-de-chaussée du logis Charles VIII, rez-de-chaussée du logis Charles VIII-François
    Description :
    d'ensemble mais pour lequel le répertoire des formes diffère. Le châtelet se compose de deux piles quadrangulaires engagées encadrant une porte, et d'un pont-levis. L'espace réservé entre les fentes des flèches coins desquels de petites sculptures feuillagées apparaissent. Ce châtelet, qui présente des proportions l'entrée. Une alternance de feuillages et de moulures toriques épaisses scandent les sept ressauts des culs de lampe. De chaque côté, des gargouilles évacuent l'eau de la terrasse du balcon, tandis que deux registres d'arcatures brisées, sous lesquelles sont sculptés des trilobes, ornent le soubassement du parapet allège de chacune des baies, s'ouvrent des canonnières dont la bouche rectangulaire allongée mesurant, en mal l'intention première de Charles VIII (1483-1498) qui n'a pas eu le temps d'achever son œuvre, mais , séparées par des cavets, ornent les quatre surfaces du culot. Le second registre se compose d'une courte cordon, dont la moulure reprend les formes des consoles, soutient le parapet du chemin de ronde. À la
    Titre courant :
    Tour des Minimes
    Annexe :
    Les archives concernant la tour des Minimes du château d'Amboise Le compte de construction de 1495 par sa quictance cy rendue appert la somme de 68 s. 9 d. ». La porte fermait par des grilles en fer declairer au marché sur ce fait et certiffié pour lesquelles choses faites ledit Bayne a fourni de fer et encadrement, il est nécessaire de disposer des grilles à l'avance. Dans la mesure où l'on commande six autres tiers. Vers 1630, les procès-verbaux décrivent au-dessus de la tour des Minimes la salle du logis ladite tour suportée par des courbelets de pierre dure et culs de lampe avec un appuy en pierre dure tout
    Illustration :
    Relevé en élévation du nouveau logis de Charles VIII sur les jardins et de la tour des Minimes Vue générale de la tour des Minimes et du logis Charles VIII, côté Loire. IVR24_20073700587NUCA Plan du château au niveau des souterrains du logis sur Loire et de la tour des Minimes Plan du château de 1708 (AN, O² 1903) : rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis XI, 2e étage du bâtiment sur Loire, 3e étage du nouveau logis de Charles VIII sur les jardins et Plan du château de 1708 (AN, O² 1903) : rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis XI, 2e étage du bâtiment sur Loire, 2e étage du nouveau logis de Charles VIII sur les jardins et rez Plan du château de 1708 (AN, O² 1903) : rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis XI, 1er étage du bâtiment sur Loire, rez-de-chaussée du nuoveau logis de Charles VIII sur les jardins Plan du château de 1708 (AN, O² 1903) : rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis
  • Logis des Sept Vertus (détruit)
    Logis des Sept Vertus (détruit) Amboise - Château d'Amboise - en ville
    Historique :
    menuiserie faite et fournie à façon dans le château d'Amboise pour sa majesté Louis-Philippe Ier roi des La date précise du début des travaux de construction du logis des Sept Vertus est indirectement . Deuxièmement, dans les derniers folios du compte de construction de 1495-1496, des paragraphes ont été ajoutés après le contrôle du document par la cour des Comptes ; il y est mentionné la tâche confiée à Alixandre Blandin qui tint les comptes des travaux du château d'Amboise de 1492 à avril 1498, soit jusqu'à la mort de Charles VIII. On en conclut donc que les travaux de construction débutèrent en 1492 à la suite du logis reçoit sa couverture à l'automne 1495 et que les vitres des cuisines et de « la grant gallerie haulte dudit cors de maisons » du logis des Sept Vertus sont commandées et posées au même moment. Le thématique en vogue à la fin du Moyen Âge. Dubuisson-Aubenay (v. 1590-1652) mentionne dans des niches ces niveau le plus bas, celui des premiers offices. Dans les années 1830, alors que le château appartenait à
    Référence documentaire :
    d'ameublement du logis des Sept Vertus. 1497. « Parties fournies et livrees a Jehan Lefevre et Lancelot Platel Château d'Amboise, plan de 1708. Rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis XI , deuxième étage du bâtiment sur Loire, troisième étage du nouveau logis de Charles VIII sur les jardins et , département des estampes, Va 37 Tome 1. H 125703). Château d'Amboise, plan de 1708. Passage d'entrée, premiers offices du logis des Sept Vertus , premier étage du bâtiment sur Loire, rez-de-chaussée du nouveau logis de Charles VIII sur les jardins et Château d'Amboise, plan de 1708. Deuxième étage du Logis des Sept Vertus, premier étage du logis dit de Louis XI, rez-de-chaussée bâtiment sur Loire, rez-de-chaussée du nouveau logis de Charles VIII Château d'Amboise, plan de 1708. Rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis XI, rez -de-chaussée du bâtiment sur Loire, rez-de-chaussée du nouveau logis de Charles VIII sur les jardins
    Description :
    Le logis des Sept Vertus prenait place le long du rempart sud, à l'extrémité orientale de la rampe d'accès au château qu'il recouvrait en partie. L'ensemble des documents dont nous disposons s'accorde à le premiers niveaux accueillent les cuisines. Le troisième niveau est l'étage des logis royaux et les deux rampe cavalière droite permettant d'accéder au niveau des logis royaux. Le procès-verbal de démolition de 1806 donne un aperçu des matériaux de construction employés. Malgré les dégâts causés par principal, exception faite des escaliers en vis : 9 000 quartiers de pierre de taille dont 1 000 de pierre repose sur des blochets. Le comble doit être suffisamment spacieux pour accueillir, dans sa moitié
    Titre courant :
    Logis des Sept Vertus (détruit)
    Annexe :
    connaît cependant mal le profil du rempart au moment des travaux de Charles VIII (1483-1498). Aujourd'hui La distribution du logis des Sept Vertus Le premier niveau d'offices était constitué dans son état logis des Sept Vertus ; il est même possible que ce soit contre ce mur qu'on ait construit « le massif toit charpenté. Dès le XVIIIe siècle, Jacques Rigaud la représente sans couverture. Quant au sol de la inférieur, à savoir : un espace voûté avec deux cheminées par pièce et des baies donnant de chaque côté. Le procès-verbal de 1761 signale l'existence de la « motte de four » des offices du logis des Sept Vertus ouvertures du centre de la façade sont des croisées, celles placées à chaque extrémité sont des portes -jacent des premiers offices et court depuis la chapelle jusqu'à la tour Heurtault. Au sein de cette 1761 : « Le dit gros corps de bastiments des Sept Vertus suporté en la force de costé de la cour est un grand escalier de pierre dure à noyau rond communiquant du haut au bas des appartement cy dessus
    Illustration :
    1579. Le logis des Sept Vertus se trouve au premier plan, à gauche de la grosse tour cavalière Plan du château d'Amboise de Jacques Androuet du Cerceau, en 1579. (B.n.f., département des Plan du château de 1708 (AN, O² 1903) : rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis XI, 2e étage du bâtiment sur Loire, 3e étage du nouveau logis de Charles VIII sur les jardins et Plan du château de 1708 (AN, O² 1903) : rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis XI, 2e étage du bâtiment sur Loire, 2e étage du nouveau logis de Charles VIII sur les jardins et rez Plan du château de 1708 (AN, O² 1903) : rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis XI, 1er étage du bâtiment sur Loire, rez-de-chaussée du nuoveau logis de Charles VIII sur les jardins Plan du château de 1708 (AN, O² 1903) : rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis XI, rez-de-chaussée du bâtiment sur Loire, rez-de-chaussée du nouveau logis de Charles VIII sur les
1