Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Prépicault : maison (4 route du Château-de-Prinçais)
    Prépicault : maison (4 route du Château-de-Prinçais) Preuilly-la-Ville - Le Prépicault - 4 route du Château-de-Prinçais - en écart - Cadastre : 1812 A 272, 273, 276 1987 A 197, 1291
    Historique :
    Le logis primitif date de la fin du 17e siècle : la date 1698 est portée sur le linteau, et des éléments de charpente en remploi ont été datés par dendrochronologie de 1692. Le logis est modifié dans le 3e quart du 18e siècle, une charpente avec comble à surcroît est mise en place en 1754. Le logis , son escalier en mur pignon, le puits, ainsi que le bâtiment attenant au nord sont représentés sur le plan cadastral de 1812. Un atelier a été aménagé probablement au début du 20e siècle dans le bâtiment
    Description :
    Le logis a son élévation principale en mur pignon, il est ouvert en rez-de-chaussée d'une porte comble est accessible par un escalier droit en maçonnerie. Le bâtiment attenant au nord abritait un
    Localisation :
    Preuilly-la-Ville - Le Prépicault - 4 route du Château-de-Prinçais - en écart - Cadastre : 1812 A
    Annexe :
    la triangulation est assurée par des chevrons-arbalétriers, l'entrait de fermette et le poinçon. Les /faîtage qui est cohérent bien que le faîtage soit aujourd'hui décalé vers le sud (voir les négatifs (diamètre du prélèvement 5 mm), le 10 mai 2000. Résumé chronologique : éch. 6 - panne (remploi) : 1685 jambes de force pourrait être en place. Notons que le système des pannes sur l'arête reposant dans une encoche d'un faux-entrait ou d'un entrait de fermette, type qui apparaît en 1460 dans le sud de l'Indre-et
    Illustration :
    Les bâtiments sur le plan cadastral de 1812, au centre de l'image à proximité du puits. (AD Indre L'atelier et le puits attenant au nord. IVR24_20113600285NUC2A
  • Grand-Roche : ferme 02
    Grand-Roche : ferme 02 Néons-sur-Creuse - Grand-Roche - - en écart - Cadastre : 2015 C 208, 211, 337 1812 C 1292
    Historique :
    Le logement secondaire et la grange-étable paraissent figurer sur le plan cadastral de 1812. Le 19e siècle. Le reste de la ferme semble remonter à la seconde moitié du 19e ou du premier quart du 20e
    Description :
    ). S’ajoute un petit hangar sur poteaux à l’ouest de la cour. Le logement secondaire, partiellement enduit
    Illustration :
    Le logement sud semble figurer sur le plan cadastral de 1812 (parcelle C 1292), dans le haut de Vue du logement principal depuis le sud-est. IVR24_20163600618NUC2A Vue de la remise (ancienne étable) et du logement secondaire depuis le sud-ouest Vue de la grange-étable (partagée avec la ferme voisine) depuis le sud-est. IVR24_20163600617NUC2A Vue d'un hangar depuis le nord-est. IVR24_20163600620NUC2A
  • Bourg : colombier (rue du Pigeonnier)
    Bourg : colombier (rue du Pigeonnier) Lureuil - Bourg - rue du Pigeonnier - en village - Cadastre : 2015 B 338 1812 B 455
    Historique :
    Ce colombier à pied demeure le seul vestige bâti de l’ancienne commanderie de Lureuil. Comme l’indique la pierre gravée surplombant la porte de l’élévation est, le bâtiment a été construit en 1692 coulombier, (…) devant le château, qui a esté basty par feu Mr de la Feuillère cy-devant commandeur (…)" (Archives départementales de l'Indre, H 616). Il s’agit de Claude de Montagnac, dit le chevalier de Larfeuillère, qui a présidé aux destinées de la commanderie de 1685 à 1709. Le procès-verbal d’une visite atteste, en 1769, du bel état de l’édifice : "(…) [nous] sommes allés visiter le colombier ou soit fuie ). Acquis par la commune de Lureuil le 25 juin 1999, le colombier a été restauré, pour l’extérieur, en 2000
    Description :
    faîtage (en forme de pigeon). Elle possède également une lucarne à fronton. Le randier qui fait le tour du bâtiment, sert de reposoir pour les pigeons à leur sortie des trous d’envol. Le colombier possède deux
    Illustration :
    Le colombier est porté sur le plan cadastral de 1812 (parcelle B 455), dans le haut de l'image Vue générale du colombier depuis le sud. IVR24_20163600358NUC2A Vue du colombier depuis le sud. IVR24_20153600595NUC2A
  • Grand-Roche : ferme 01
    Grand-Roche : ferme 01 Néons-sur-Creuse - Grand-Roche - - en écart - Cadastre : 2015 C 210 1812 C 1292, 1293
    Historique :
    Le logement semble figurer sur le plan cadastral de 1812, et possiblement une partie de la grange siècle, ou au début du 20e siècle. Le bâtiment à couverture en ardoise (le logement d’ouvriers et
    Description :
    -étables. Le logement, orienté nord-sud, est enduit et en rez-de-chaussée. Ses accès sont en mur gouttereau d’une entrée, dans l’élévation ouest, est chanfreiné. Le linteau d’une autre baie condamnée est taillé
    Illustration :
    Une partie du logement et de la grange-étable sont portés sur le plan cadastral de 1812 (parcelles C 1292, 1293), dans le haut de l'image. (Archives départementales de l'Indre, 3 P 137 Vue du logement depuis le sud-est. IVR24_20163600628NUC2A Vue du logement depuis le nord-est. IVR24_20163600627NUC2A Vue de la grange-étable située au nord-ouest de la cour, depuis le sud-ouest Vue du toit à porcs depuis le sud-ouest. IVR24_20163600626NUC2A
1