Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 1 sur 1 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Port dit port de Fourchambault
    Port dit port de Fourchambault Fourchambault - quai de Loire - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    Le port public de Fourchambault a été créé tardivement sur un terrain gagné sur le lit de la Loire . En mars 1859, la société Boigues Rambourg et Cie propose de remblayer de scories et de résidus des forges provenant des usines métallurgiques de Fourchambault une partie du lit de la Loire située en rive et des environs qui souhaitent la création d'un nouveau port pour le chargement et le déchargement , l'ingénieur de Perrodil propose le 20 septembre 1867 d'établir un port sur l'espace comblé en scories par la sur ce point en grande quantité. La dépense doit être entièrement à la charge des intéressés. Le 14 construction du nouveau port de déchargement à la suite de l'inondation de 1866 et de l'encombrement de la lorsque le conseil municipal et plusieurs négociants réclament à nouveau la création d'un port de commerce bateaux à la fois. Les ingénieurs évaluent les besoins portuaires de la localité. Ils estiment que si l'on général des Ponts-et-Chaussées émet l'avis qu'il y a lieu d'approuver la création de ce port (courrier du
    Hydrographies :
    la Loire
    Référence documentaire :
    subdivisionnaire). (archives départementales de la Nièvre, S 7144). (cf. illustration n° IVR24_20125800492NUCA). départementales de la Nièvre, S 8878). (cf. illustration n° IVR24_20125800493NUCA).
    Typologies :
    port de rive : port aménagé et appareillé directement sur la rive du fleuve. Il n'y a pas de levée
    Illustration :
    . (archives départementales de la Nièvre, S 8878). IVR24_20125800493NUCA Plan de la Loire à Fourchambault, 30 juin 1897. (archives départementales de la Nièvre, S 7144 Plan du val de Germigny, 18 avril 1900, par l'ingénieur en chef Mazoyer (d'après la carte de la Consolidation de la digue des Joigneaux, plan dressé par l'ingénieur ordinaire Tortrat le 9 avril
1