Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 16 sur 16 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Châteaudun : groupe sculpté, Le Prisonnier de guerre
    Châteaudun : groupe sculpté, Le Prisonnier de guerre Châteaudun - rue André-Gillet - en ville
    Historique :
    Le groupe, exécuté par Eugène-Ernest Chrétien, figure au Salon de 1878 et est ensuite acheté par l'État. Ce dernier le dépose à Châteaudun en 1878 où il sert de monuments aux morts de la Guerre de 1870.
    Titre courant :
    Châteaudun : groupe sculpté, Le Prisonnier de guerre
  • Nogent-le-Rotrou : statue de Rémy Belleau (détruite)
    Nogent-le-Rotrou : statue de Rémy Belleau (détruite) Nogent-le-Rotrou - Rond-point des Promenades - en ville
    Inscriptions & marques :
    REMI / BELLEAU / 1528 / 1577 (sur un cartouche encastré dans le socle).
    Historique :
    nogentais Camille Gaté. La statue figure au Salon de 1897, elle est inaugurée le 13 mai de la même année sur le rond-point des Promenades. Elle est envoyée à la fonte en 1942. En 1945, elle est remplacée par
    Référence documentaire :
    Pose du bronze pendant les travaux du socle dans les promenades de Nogent-le-Rotrou. Photographie ancienne. (Musée-Château Saint-Jean, Nogent-le-Rotrou). Photographie ancienne du plâtre par Camille Gaté. (Musée du château Saint-Jean, Nogent-le-Rotrou).
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Représentations :
    homme portrait couché sur le côté homme Le poète est représenté assis, presque allongé, sur talus couvert de mousse sur lequel il s'appuie
    Localisation :
    Nogent-le-Rotrou - Rond-point des Promenades - en ville
    Titre courant :
    Nogent-le-Rotrou : statue de Rémy Belleau (détruite)
    Illustration :
    Photographie du plâtre signée par le sculpteur. (Musée du château Saint-Jean, Nogent-le-Rotrou , Nogent-le-Rotrou). IVR24_20122800068NUC2A
  • Nogent-le-Rotrou : surmoulage du buste de Sully
    Nogent-le-Rotrou : surmoulage du buste de Sully Nogent-le-Rotrou - rue du château - en ville
    Historique :
    Outre le mausolée attenant à la chapelle contenant le tombeau de Sully et de son épouse, l'hôtel -Dieu de Nogent-le-Rotrou conservait également un buste en bronze du ministre d'Henri IV, inauguré avant
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Représentations :
    Le duc de Sully est représenté en buste, en cuirasse, une écharpe passée autour du cou, qui s'orne
    Localisation :
    Nogent-le-Rotrou - rue du château - en ville
    Titre courant :
    Nogent-le-Rotrou : surmoulage du buste de Sully
  • Nogent-le-Rotrou : groupe sculpté, Les Chiens de relais
    Nogent-le-Rotrou : groupe sculpté, Les Chiens de relais Nogent-le-Rotrou - rue Gustave-Lebon - en ville
    Historique :
    Transcription en fonte de fer du bronze exposé au Salon des Artistes Français en 1886. Le modèle en
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Localisation :
    Nogent-le-Rotrou - rue Gustave-Lebon - en ville
    Titre courant :
    Nogent-le-Rotrou : groupe sculpté, Les Chiens de relais
    Illustration :
    Vue d'ensemble dans le square des Promenades. IVR24_20122800088NUC4A
  • Grand Champrond : manoir
    Grand Champrond : manoir Champrond-en-Perchet - le Le Grand Champrond - isolé - Cadastre : 1811 C 23 1987 C 163
    Historique :
    Dès le 11e ou le 12e siècle, la terre de Champrond et sa forêt des Perchets appartiennent au domaine direct des Rotrou. Par le jeu des successions, elles passent à leurs descendants, les Château vassal du seigneur de Nogent-le-Rotrou. L'un de ses membres, Loys de Beaulieu, est probablement à l'initiative de la construction (ou reconstruction) du manoir à cette même période, comme le montrent le décor descendants, Floridas de Beaulieu, agrandit le manoir vers l'est (une pièce par niveau) et en retour d'équerre siècle, comme le montrent plusieurs détails architecturaux dont une porte en plein cintre obstruée, ou les deux portes charretières en anse de panier. Suite à la Révolution, le manoir est vendu comme bien encadrement). Le hangar au nord-ouest semble dater du premier quart du 20e siècle.
    Observation :
    15e siècle, il est agrandit dans le courant du 16e siècle de deux adjonctions (à l'est et au sud-ouest agrandies (et repercées) dans le style néo-gothique en vogue à cette époque. Gilles Provost, dans le cadre , compare le Grand Champrond aux autres manoirs de la même époque et du même secteur. D'après lui, l'édifice dimensions, font probablement de cette ferme l'une des plus importantes à la fin du 19e siècle. Le Grand
    Référence documentaire :
    Le Grand Champrond. Plan de localisation des parties constituantes du lieu-dit./Florent Maillard
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    Le manoir est implanté à l'est du plateau du bois des Perchets, non loin de la source du ruisseau ouverte. - Au sud, le logis manorial comprend aujourd'hui quatre corps de bâtiment : un corps principal , perpendiculaire au corps principal, et un petit corps construit dans le prolongement vers l'est du corps principal . Le corps principal du logis comprend deux pièces par niveau habitable - une cuisine et une salle au corps principal ; elle abrite un escalier à vis en bois qui dessert quatre niveaux : le sous-sol à usage de cave, le rez-de-chaussée, un étage carré et le comble. Elle est accessible par une porte en anse chanfreinés à congés coupés. Le corps de bâtiment aligné à l'est du logis comprend deux pièces, une au rez-de récents travaux de restauration. Le corps de bâtiment en retour d'équerre au sud-ouest comprend un rez-de sur le corps principal, ont été agrandies dans le style néo-gothique : encadrées d'une chaîne en . Les murs sont en moellons de silex au niveau du soubassement, et pour le reste des élévations, en
    Localisation :
    Champrond-en-Perchet - le Le Grand Champrond - isolé - Cadastre : 1811 C 23 1987 C 163
    Illustration :
    Extrait du cadastre de 1811, section C : Le Grand Champrond. (Archives départementales d'Eure-et Vue générale du manoir, depuis le nord-ouest. IVR24_20112800065NUCA Vue générale du manoir, depuis le nord. IVR24_20112800066NUCA Vue générale du manoir depuis le sud-est. IVR24_20112800068NUCA
  • Bourg : café et charronnerie, actuellement maison (rue Saint-Pol)
    Bourg : café et charronnerie, actuellement maison (rue Saint-Pol) La Gaudaine - Bourg - rue Saint-Pol - en village - Cadastre : 1987 A1 160
    Historique :
    Le bâtiment, qui figure sur les cartes postales anciennes de la commune dès la fin du 19e siècle
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    Située en alignement sur la voie publique, le bâtiment comprend un étage de soubassement, servant café (accessible par un escalier extérieur, placé contre le pignon est). Les murs sont en moellons de corniche sont en brique. Le toit est à longs pans couverts en ardoise.
    Illustration :
    Vue générale depuis le sud (carte postale ancienne, début 20e siècle). IVR24_20082800777NUCB
  • Bourg : mairie et école primaire, actuellement mairie (place de la Mairie)
    Bourg : mairie et école primaire, actuellement mairie (place de la Mairie) Brunelles - Bourg - place de la Mairie - en village - Cadastre : 1811 C 104, 106 1992 C1 229
    Historique :
    En 1834, la mairie, l'école (une salle de classe) et le logement de l'instituteur sont installés dans une partie des dépendances du presbytère. Au milieu du 20e siècle, le conseil municipal jugeant ainsi dressés par l'architecte entre 1856 et 1859. Le dernier projet est retenu et l'édifice est construction de la mairie-école de Champrond-en-Perchet), et à l'étage, la mairie et le logement de primaire de garçons. Le maître-maçon Émile Couillin dresse en 1892 le plan d'ensemble de la mairie-école sur lequel le mur de séparation des deux cours d'écoles (garçons et filles) a disparu. L'année logement de l'instituteur. En 1938, l'architecte Cloutier de Nogent-le-Rotrou est chargé de la construction
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    corps de bâtiments. Le corps principal, à un étage carré, présente une façade rythmée par quatre travées au rez-de-chaussée, la salle de la mairie et le logement de l'instituteur à l'étage. Le second corps baies et les chaînages d'angles, également enduits. Le toit est à longs pans et à croupes couvert en
    Illustration :
    Plan d'ensemble de la mairie et maison d'école dressé par le maître maçon Émile Couillin en 1892 Plan de la mairie et maison d'école dressé par le maître maçon Émile Couillin en 1893 (création de Vue générale depuis le nord. IVR24_20082800288NUCA Vue depuis le nord-est. IVR24_20082800289NUCA Vue depuis le sud-ouest. IVR24_20082800290NUCA
  • Bourg : mairie-école (R.D. 922)
    Bourg : mairie-école (R.D. 922) Champrond-en-Perchet - Bourg - R.D. 922 - en village - Cadastre : 1811 B 94 2002 AA 153
    Historique :
    environnantes (Brunelles, La Gaudaine, Trizay et même Nogent-le-Rotrou). En 1880, le conseil municipal, en accord avec l'inspecteur académique et le préfet, mandate M. Manceau, architecte à Nogent-le-Rotrou, pour
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    classe. Ses dimensions (51 mètres carrés : environ huit mètres par sept) sont précisées dans le cahier
    Illustration :
    l'architecte Manceau le 4 janvier 1880. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 2 O 643 bourg dressé par l'architecte Manceau le 28 juillet 1880. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 2 O Vue générale depuis le sud-ouest. IVR24_20082800653NUCA
  • Bourg : passerelle et lavoir (rue des Lavandières)
    Bourg : passerelle et lavoir (rue des Lavandières) Margon - rue des Lavandières - en village - Cadastre : 1811 C2 74 1990 AB 47
    Historique :
    Le lavoir communal a été construit en 1894, comme l'attestent les matrices cadastrales. En 1909 , ainsi que le plan de localisation des deux passerelles. Conformément aux plans, le projet est réalisé la même année par l'entrepreneur Tessier de Nogent-le-Rotrou et le fondeur Guillot Pelletier d'Orléans. Au cours du second quart du 20e siècle, le tablier métallique est remplacé par un tablier en béton.
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    L'ensemble se situe au niveau de la rivière de la Cloche, en contrebas du bourg. Le lavoir est d'angle sont en brique. Le toit est à longs pans couverts en tuile plate. La passerelle qui enjambe la
  • Bourg : alignement de deux maisons et d'une maréchalerie, actuellement maison et bar-restaurant
    Bourg : alignement de deux maisons et d'une maréchalerie, actuellement maison et bar-restaurant "La Forge" (R.D. 922) Champrond-en-Perchet - Bourg - R.D. 922 - en village - Cadastre : 1811 B 81, 83 2002 AA 315
    Historique :
    Sur le cadastre de 1811, deux constructions sont présentes en plan (parcelles B 80 et 81). L'une Beaumont en 1884. A la fermeture de la maréchalerie, probablement au milieu du 20e siècle, le bâtiment a
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Illustration :
    Vue partielle depuis le sud (carte postale ancienne, début 20e siècle). (Archives communales de Vue générale depuis le sud (état en 2008). IVR24_20082800652NUCA
  • Bourg : maison (Bellevue)
    Bourg : maison (Bellevue) Margon - Bellevue - en village - Cadastre : 1811 E 219 1990 AE 74
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    La maison se situe en limite sud-ouest de la commune, dans le prolongement de la ville de Nogent-le les chaînages d'angle sont en brique. Le toit est à longs pans brisés et à croupes brisées couverts en
  • Dreux : groupe sculpté, Au but
    Dreux : groupe sculpté, Au but Dreux - rue de Châteaudun rue des Gaults - en ville
    Historique :
    par l'État (RF 837), exposé à Paris, dans le Jardin du Luxembourg et fondu pendant l'Occupation. De
    Représentations :
    Le groupe représente trois athlètes de course à pied en plein effort.
    Description :
    Le groupe en bronze est posé sur un dé.
  • Saint-Lubin-de-la-Haye : buste de Louis Pelletier
    Saint-Lubin-de-la-Haye : buste de Louis Pelletier Saint-Lubin-de-la-Haye - La Haye - rue du général Pelletier rue du Milieu - en ville
    Inscriptions & marques :
    PELLETIER LOUIS / ENGAGE A 16 ANS / GENERAL A 39 ANS / LE 23 DECEMBRE 1795 / 1754 - 1843 (sur le
    Historique :
    année. Le monument subit des modifications après la Première guerre mondiale : le piédestal est
    Illustration :
    Détail : le buste de Louis Pelletier. IVR24_20132800256NUC4A
  • Dreux : monument à Louis Terrier (partiellement détruit)
    Dreux : monument à Louis Terrier (partiellement détruit) Dreux - place Pierre-Sémard - en ville
    Inscriptions & marques :
    R. MARX / 98 (sur le buste) - A LOUIS TERRIER / SES AMIS ET SES CONCITOYENS / 1854 - 1895 / MAIRE DE DREUX / ANCIEN MINISTRE DU COMMERCE ET DE L’INDUSTRIE (sur le piédestal).
    Historique :
    Monument élevé par souscription publique, exécuté par Eugène-Edouard Avard et inauguré le 29 octobre 1899. Le buste en bronze est fondu en 1942, mais le socle et la figure de l'adolescent sont conservés. En 1943, le buste est remplacé par une version en pierre sculptée par Roger Marx.
    Représentations :
    L'adolescent, au pied du monument, tend une branche de laurier vers le buste placé au sommet du
    Description :
    Le monument est constitué d'un buste en pierre (à l'origine en bronze), placé au sommet d'un haut socle sculpté en pierre, au pied duquel se tient une statue en bronze d'adolescent tourné vers le buste.
  • Sorel-Moussel : statue d'Ambroise-Firmin Didot
    Sorel-Moussel : statue d'Ambroise-Firmin Didot Sorel-Moussel - - place Firmin-Didot - en ville
    Inscriptions & marques :
    Sur le piédestal : 1890 - AMBROISE FIRMIN / DIDOT / 1791-1876 (sic, sous la date).
    Historique :
    -Firmin Didot (1790-1876). Son édification est commandée en 1888 par le conseil municipal et le monument inauguré le 25 septembre 1890. Il existe une esquisse en terre cuite dans une collection particulière.
  • Chartres : statue, Muse de la Source
    Chartres : statue, Muse de la Source Chartres - 30 avenue d'Aligre - en ville
    Historique :
    Cette statue en marbre (RF 1044) exécutée par Jean-Baptiste Hugues et constituant le premier déposée au musée des Beaux-Arts de Chartres en 1910, où elle est exposée dans le jardin d'horticulture . Elle est rapatriée dans les réserves du musée en 2011 par mesure de précaution ; le support reste in situ. Une esquisse en terre cuite et le second groupe, en bronze (statue) et marbre (fontaine) sont
    Représentations :
    La muse est assise sur le rebord d'une fontaine, de forme rectangulaire, posée sur la roche et dans
    Illustration :
    L'emplacement de la statue dans le jardin d'horticulture. IVR24_20122800169NUC4A
1