Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 128 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Chançay, chapelle du château de Valmer, ensemble de 2 verrières : saint Conrad et le miracle de l'araignée ; la guérison d'une possédée par l'invocation des reliques de sainte Gertrude de Nivelles (?)
    Chançay, chapelle du château de Valmer, ensemble de 2 verrières : saint Conrad et le miracle de l'araignée ; la guérison d'une possédée par l'invocation des reliques de sainte Gertrude de Nivelles (?) Chançay
    Historique :
    mentionnés comme provenant d'Allemagne, mais la présence de blasons (peu lisibles) sur le vitrail représentant la guérison d'une possédée, laisse à penser qu'ils puissent venir de France : le parti à senestre
    Représentations :
    Vitrail représentant saint Conrad, évêque de Constance, et l'araignée tombant dans le calice
    Titre courant :
    Chançay, chapelle du château de Valmer, ensemble de 2 verrières : saint Conrad et le miracle de
    Illustration :
    Saint Conrad et le miracle de l'araignée. IVR24_20163702804NUCA
  • Buste : portrait de M. Calmon
    Buste : portrait de M. Calmon Château-Renault
    Matériaux :
    marbre blanc
    Description :
    Buste sculpté en marbre blanc.
  • Bourg : lavoir (rue du Lavoir)
    Bourg : lavoir (rue du Lavoir) Villedômer - rue du Lavoir - en village - Cadastre : 2012 D 647
    Historique :
    Le 9 novembre 1893, le conseil municipal achète un terrain situé le long du Madelon afin d'édifier
    Hydrographies :
    Le Madelon
    Description :
    , surmontés de planches de bois. La charpente à trois fermes maîtresses repose sur le mur occidental et sur
  • Autel et retable dit retable de la Vierge
    Autel et retable dit retable de la Vierge Vernou-sur-Brenne
    Historique :
    Retable du 17e siècle. L'autel et le tabernacle ont été offerts par la famille Bacot en 1879.
    Représentations :
    surmonté d'une croix. Monogramme de la Vierge (A et M entrelacés) situé sur le devant d'autel.
    Description :
    couche picturale imitant le marbre. L'autel est en marbre blanc veiné de gris.
    Emplacement dans l'édifice :
    dans le collatéral
  • Bannière de procession : Vierge
    Bannière de procession : Vierge Villedômer
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le propriétaire "Patronage sainte Marguerite Villedômer" (sur le devant de la bannière). Monogramme de la Vierge "A.M." (sur le revers).
    Description :
    Bannière à fond blanc en satin, à broderie de soie, à bordure en galon doré et frange en fils
  • Véretz : monument à Paul Louis Courier
    Véretz : monument à Paul Louis Courier Véretz - place Paul-Louis-Courier - en ville
    Inscriptions & marques :
    VIOLLET LE DUC / ARCHITECTE (sur la face arrière) - A PAUL LOUIS / COURIER / CHAMPION DU BON SENS / ET DE LA LIBERTE / HOMMAGE DE RECONNAISSANCE (sur la plaque apposée sous le profil) - Noms des
    Historique :
    Le monument élevé par souscription publique à la mémoire du pamphlétaire Paul-Louis Courier (1772 -1825), est conçu par l'architecte Eugène Viollet-le-Duc. Il est inauguré le 28 juillet 1878 par une
    Représentations :
    ornée, sous le cartouche portant l'inscription, d'un ornement végétal et floral devant et d'une couronne
    Description :
    , la forme d'un chapeau dans lequel est enchâssé le médaillon portant le profil sculpté en réserve de
    Auteur :
    [architecte] Viollet-le-Duc Eugène
    Illustration :
    Fêtes d'inauguration du monument à Paul Louis Courier à Véretz : la salle de banquet devant le Vue générale du monument devant le Cher. IVR24_20123700999NUC4A
  • Ciboire
    Ciboire Auzouer-en-Touraine
    Inscriptions & marques :
    mai 1895" (sur le bord du pied). Poinçon de titre et garantie (sur le bord du couvercle, sur le bord de la coupe, sur le pied). Poinçon d'orfèvre (sur le bord du couvercle, sur le bord de la coupe, sur le pied) : losange, lettre (?), symbole (?), G, (mal insculpés).
    Représentations :
    Médaillons représentant le Sacré-Coeur, la Vierge et saint Joseph et l'Enfant Jésus. Ornement à motif végétal (sur le pied, sur la tige, sur le couvercle). Grappe de raisin (sur le pied, sur le couvercle). Feuille de palme (sur le couvercle). Bande perlée (sur le pied, sur le couvercle).
    Dimension :
    Hauteur (avec le couvercle) = 27 ; hauteur (sans le couvercle) = 19,5 ; diamètre du pied = 15
    États conservations :
    Croix cassée (sur le couvercle).
  • Ensemble de 3 tableaux d'autel
    Ensemble de 3 tableaux d'autel Villedômer
    Inscriptions & marques :
    " (Bienheureux Gilles donnant son manteau à un pauvre qu'il guérit, sur le tableau de gauche). "S. Ludovicus Tunis, sur le tableau de droite).
    Historique :
    financée par le comte de Coubert, en 1883.
    Représentations :
    . Tableau de droite : saint Louis et le pape Clément IV priant devant le tombeau de saint Gilles. Tableau
    Emplacement dans l'édifice :
    sur le retable de la chapelle saint Gilles
  • Calice et patène
    Calice et patène Le Boulay
    Inscriptions & marques :
    Poinçon de titre et garantie (sur la patène, sur le pied du calice, sur la coupe et sur le bord de la coupe). Poinçon de maître : losange, D F(rè)res, salamandre au centre (sur le pied, sur la coupe , sur le bord de la coupe). Poinçon de maître : losange, Demarquet Frères, salamandre au centre (sur la
    Historique :
    Calice et patène fabriqués par Demarquet frères à la fin du 19e siècle (vers 1889-1890). Le calice
    Représentations :
    Croix (pied) et décor feuillagé sur le calice. Croix de Malte (ombilic) et bande perlée sur la
    Localisation :
    Le Boulay
    Illustration :
    Détail du poinçon de fabricant sur le calice. IVR24_20163702124NUCA
  • Canon
    Canon Le Boulay
    Inscriptions & marques :
    "AUX REPUBLICAINS LE BOULAY" ; "14 JUILLET 1883".
    Historique :
    réalisé pour le 14 juillet 1883 (jour de l'inauguration de la statue de Marianne de la place de la
    Localisation :
    Le Boulay
  • Restigné : atelier de charron
    Restigné : atelier de charron Restigné - hameau de Fougerolles - 41 route de Bourgueil - en village - Cadastre : 1990 C 1509, 1510
    Historique :
    D'après le témoignage de M. Jacky Girard, actuel propriétaire de l'ensemble, l'origine de l'activité et de la construction est inconnue, mais nous pouvons la situer dans le 4e quart du XIXè siècle d'entretenir les ateliers, ce qui explique le bon état de conservation actuel.
    Description :
    maintenu dans le feu pendant un quart d'heure à une heure pour un chauffage à blanc. Maintenu ensuite à de l'atelier. Le logement patronal avait des volets en bois ajourés d'un motif en forme de trèfle métal donnant au premier étage. D'après le témoignage de Jacky Girard, deux girouettes avaient été fabriquées par le charron et installées sur les épis de faîtage de la maison. Les accès des ateliers de grands-parents avait été agrandie en largeur vers la route par Xavier Girard et le mur pignon fut ouvert pour stockage du bois équarri (rais des roues) dans le comble à surcroît. Un garage est aménagé pour la de l'atelier de menuiserie sur rue et cour. Le mur pignon a été renforcé par des fers plats afin de consolider le mur fragilisé par les vibrations causées par l'arbre de transmission. La façade sud donnant fonctionner la dégauchisseuse. Une perceuse verticale adaptée à la courroie servait à percer le métal qui entourait la roue par un foret conique pour le trous à embatture (deux trous entre chaque rai). C'est pour
    Typologies :
    le matériel à l'intérieur.
    Illustration :
    Maison en annexe pour usage familial. La porte en mur pignon dessert le comble qui servait de Série de formes servant de matrices pour forger le métal en fusion. IVR24_20053700077NUCA Pigment pour peinture des charrettes. (le dit bleu charron) IVR24_20053700090NUCA
  • Buste : Marianne
    Buste : Marianne Le Boulay
    Inscriptions & marques :
    "1870" (sur la face antérieure de la base du buste). "Liberté" "Egalité" "Fraternité" (sur le socle).
    Localisation :
    Le Boulay
  • Bannière de fanfare
    Bannière de fanfare Neuillé-le-Lierre
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le propriétaire Fanfare de Neuillé-le-Lierre I.(ndre) & L.(oire) 1875.
    Localisation :
    Neuillé-le-Lierre
  • Bourg : église paroissiale Saint-Sulpice (allée des Tilleuls)
    Bourg : église paroissiale Saint-Sulpice (allée des Tilleuls) Le Boulay - des Tilleuls allée
    Historique :
    Un prieuré de bénédictines, fondé par le comte de Blois à Château-Renault vers 1135, est transféré au Boulay vers 1147. Le prieuré, tombant en ruine, est restauré dans le deuxième quart du 17e siècle possédant "quatre toises de largeur sur quatre toises deux pieds de longueur, le tout hors œuvres, les murs qui le sépare, deux vitraux au midi, l'un sur le chœur, l'autre sur le cancel, la balustrade servant communion, porte de communication dans la sacristie au nord, et hors des dits chœur et cancel le maître . L'ordre d'architecture qui décore le maître autel est corinthien. Le tableau qu’il encadre représente une , un devis prévoit le remplacement du comble brisé de la sacristie "dans un état de vétusté complet " par un comble simple, la couverture de l'église, le bouchage de l'emplacement d'un ancien cadran solaire sur le mur sud de l'église, la réparation des vitraux pour 578,85 fr. Les travaux sont adjugés en Gustave Guérin pour 23 150 fr. Ces travaux ne sont cependant pas réalisés, le conseil municipal exprimant
    Référence documentaire :
    Cartes postales de Touraine : Le Boulay. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 10 Fi 030). Le Boulay, projet de restauration de l'église, élévation et coupe/Guérin. 1865. (Archives Le Boulay, projet de restauration de l'église, plan et coupe. (Archives départementales d'Indre-et OURY, Guy-Marie. Un aspect de la vie monastique féminine au XVIIe siècle : le prieuré du Boulay
    Représentations :
    Dans le choeur, chapiteaux historiés ornés de motifs végétaux (feuilles grasses), figures humaines
    Description :
    éclairée par cinq baies en plein cintre : trois au sud et deux au nord. Le choeur est éclairé par quatre baies en plein cintre : deux au nord et deux au sud. Une baie sur le mur nord de la nef, située au -doubleaux reposant sur pilier ou console. La nef est séparée du choeur par un arc en tiers-point. Le choeur imitant le marbre. La sacristie, construite en moellon enduit et pierre de taille (chaînes d’angles
    Localisation :
    Le Boulay - des Tilleuls allée
    Illustration :
    Projet de restauration de l'église. Élévation et coupe dressées par Guérin le 10 mai 1865 (non Projet de restauration de l'église. Plan et coupes dressés par Guérin le 10 août 1869 (non réalisé Projet de restauration de l'église. Plan et coupes dressés par Guérin le 5 mai 1873. (Archives Vue d'ensemble depuis le sud. Carte postale, début du 20e siècle. (Collection privée Vue d'ensemble depuis le sud-ouest. Carte postale, début du 20e siècle. (Archives départementales Vue aérienne depuis le sud-ouest. Carte postale, milieu du 20e siècle. (Collection privée Vue d'ensemble, depuis le nord-est. IVR24_20173700137NUCA Vue d'ensemble, depuis le sud. IVR24_20173700118NUCA Vue d'ensemble, de la nef vers le choeur. IVR24_20163702072NUCA Vue d'ensemble, de la nef vers le choeur. IVR24_20163702073NUCA
  • Brèches : buste d'Alfred Velpeau
    Brèches : buste d'Alfred Velpeau Brèches - rue Velpeau - en ville
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le donateur D'ESPELOSIN (sur le socle). A VELPEAU / LA COMMUNE DE / BRECHES (sur le socle).
    Historique :
    , est fondu en 1897 d'après le marbre de Dantan le Jeune, daté de 1857 et conservé dans l'église de
    Référence documentaire :
    Velpeau - Discours prononcé à Brèches au nom de l'école de médecine de Tours, le 11 juillet 1897, à l'inauguration du Monument Velpeau par M. le Dr. Le Double. Tours : imprimerie E. Arrault et Cie, 1897.
    Description :
    Le buste en bronze est légèrement sous-dimensionné par rapport au socle sur lequel il est posé
    Illustration :
    Buste en marbre de Velpeau, signé Dantan, dans l'église de Brèches, qui a servi de modèle pour le Buste en marbre de Velpeau signé Dantan, dans l'église de Brèches, qui a servi de modèle pour le
  • Couvent des Grands Minimes du Plessis-lès-Tours
    Couvent des Grands Minimes du Plessis-lès-Tours La Riche - Saint-François - en écart
    Historique :
    les terres de leur résidence au Plessis, le couvent conserve un bâtiment des 17e siècle et 18e siècle
    Observation :
    Établissement religieux conservé sous forme de vestige : le bâtiment conventuel a toutefois subi un grave incendie en 2008. Depuis, une simple couverture plate en tôle le protège provisoirement. (Étude
    Référence documentaire :
    Carte particulière de Tours avecq le paisage mis en relief, faict par R. Siette le quinzième jour . Extraite de Remonter le temps : les prises de vues aériennes. Environs de Tours de 1919 à 2015. Géoportail
    Précisions sur la protection :
    La chapelle néo-gothique édifiée au-dessus du tombeau de Saint-François de Paule ; le bâtiment
    Illustration :
    Le couvent des Minimes : Huile sur toile datée de 1507 ? (Société archéologique de Touraine Le couvent devenu séminaire sur le cadastre napoléonien (1808) (Archives départementales d'Indre-et Les Minimes et le Plessis sur le cadastre de 1808, le bâti actuel et les réseaux en superposition L'enclos des Minimes depuis le parking du centre commercial la Riche Soleil IVR24_20153700052NUCA Les Minimes depuis le parking du centre commercial la Riche Soleil IVR24_20153700063NUCA
  • Tours : monument au général Meusnier
    Tours : monument au général Meusnier Tours - rue Robert Salengro - en ville
    Inscriptions & marques :
    Sur le piédestal : H. VARENNE sculpt. 1902 (à gauche) - WIELORSKI Arch (à droite) - GENERAL
    Historique :
    Le monument au général Meusnier est commandé à Henri Frédéric Varenne et Jean-Frédéric Wielhorski son déplacement vers le jardin des Prébendes d'Oë, Varenne propose cette nouvelle version du buste qui est acceptée, exécutée en marbre et toujours conservée in situ. Le plâtre de la deuxième version
    Référence documentaire :
    GELLY, Hubert. Un Tourangeau que l’on ne peut oublier : le Général Meusnier, 1754-1793. Bulletin de
    Représentations :
    Le général Meusnier est représenté en buste. Le piédestal est orné de motifs géométriques (pointes
    Illustration :
    premier monument le 29 juillet 1888. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 1 M 412
  • Calice et patène n°1
    Calice et patène n°1 Auzouer-en-Touraine
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le donateur gravé Inscription : "Souvenir du mariage de J. de Frémeur et de P. de Lamothe 1er octobre 1890" (sur le bord du pied). Monogramme du Christ "IHS" (sur le pied). Lettres "J","E","S","U","S" (sur les médaillons du noeud). Poinçon de titre et de garantie (sur le bord de la coupe, sur le bord du pied). Poinçon de maître (sur le bord de la coupe, sur le bord du pied) : losange, Chevron F(?), chevron dessus
    Historique :
    Joséphine de la Pierre de Frémeur, dont la famille est propriétaire du château de Pierrefitte, à Auzouer, le
    Représentations :
    Patène : croix pattée (sur l’ombilic). Calice : liseré à motifs végétaux (sur le pied, sur la tige et sur la coupe), croix (sur le pied, sur un médaillon du noeud), médaillons (sur le noeud).
  • Mélotin : lavoir
    Mélotin : lavoir Reugny - Le Mélotin - en écart - Cadastre : 2009 ZO 157
    Historique :
    Le projet de construction d'un lavoir proposé en 1886 par Cornet, architecte à Chinon, est approuvé par le conseil municipal l'année suivante. Les travaux sont attribués en septembre 1888 aux total de 1067,17 francs. Le lavoir a fait l'objet d'une restauration en 2007.
    Description :
    d'un toit à longs pans recouvert en ardoise. Le sol du lavoir est pavé en pierre. Les bassins de
    Localisation :
    Reugny - Le Mélotin - en écart - Cadastre : 2009 ZO 157
  • Tours : maquette de Louis Albert-Lefeuvre pour la statue de Rabelais à Tours
    Tours : maquette de Louis Albert-Lefeuvre pour la statue de Rabelais à Tours Tours - 18 place François Sicard - en ville
    Inscriptions & marques :
    Inscription d'anonymat pour le concours de 1878 : DIRE LA VERITE ET EVITER LE FAGOT (sur la plinthe
    Historique :
    Maquette au 1/5e exécutée par Louis Albert-Lefeuvre pour le monument à Rabelais, présentée au concours de 1878 organisé par la ville de Tours où elle remporte le troisième prix. La statue retenue , sculptée par Henri Dumaige, est inaugurée le 25 juillet 1880 sur la place de la Mairie (actuelle place
1 2 3 4 7 Suivant