Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 21 à 27 sur 27 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Moulin Trouvé : moulin
    Moulin Trouvé : moulin Thiron-Gardais - Moulin Trouvé - isolé - Cadastre : 1814 B3 383, 384 2013 ZC 38, 39, 40, 41 1814 C1 79, 81
    Historique :
    Sous l'Ancien Régime, le moulin Trouvé, implanté dans la paroisse de Gardais, dépend de la seigneurie de Thiron comme le montre le plan géométrique réalisé par Canuël en 1759. La structure du moulin semble dater du 17e siècle : en témoigneraient le pan de bois, la mise en œuvre en moellons équarris en sur le cadastre de 1814 (parcelle C 79), un second logis a été construit à la fin du 18e siècle ou au début du 19e siècle (il ne figure pas sur le plan géométrique de Canuël datant de 1759). Ce bâtiment a été détruit dans la seconde moitié du 20e siècle. En 1814, le moulin et les maisons appartiennent à la (agrandissements et nouveaux percements d'ouvertures en brique, construction d'une cheminée contre le mur croupe au nord, modification probable du mécanisme) et à la maison du meunier (agrandissement vers le sud
    Description :
    Le lieu-dit comprend le moulin et la maison du meunier : - Le moulin se situe à l'est de l'ensemble . Le bief, dérivé de la Thironne, alimente une retenue d'eau qui actionnait la roue (à l'état de souche de cheminée en brique. - Le logis du meunier se trouve au sud-ouest du moulin, de l'autre côté du
    Illustration :
    Moulin, vue générale depuis le sud-ouest - emplacement de la retenue d'eau au premier plan (cliché Moulin, vue rapprochée depuis le nord-ouest (cliché ancien, vers 1980, avant rénovation Moulin, vue générale depuis le sud-est. IVR24_20142800352NUC2A
  • Bourg : salle des fêtes (23 rue des Écoles)
    Bourg : salle des fêtes (23 rue des Écoles) Chançay - 23 rue des Écoles - en village - Cadastre : 2009 AD 232
    Historique :
    Considérant que le préau de l'école des filles, qui sert en même temps de lieu de réunion, n'est pas adapté à cet usage, le conseil municipal décide en 1927 de construire une salle de réunion pour les sociétés, qui pourra éventuellement être aménagée en cinéma scolaire. Les plans et le devis, d'un sont achevés l'année suivante. La salle des fêtes a fait l'objet d'un projet d'extension sur le côté gauche (cuisine) et dans le fond de la salle (création d'une scène) dans les années 1980.
  • Bourg : maison (60 place de l'Église)
    Bourg : maison (60 place de l'Église) Lureuil - Bourg - 60 place de l'Église - en village - Cadastre : 2015 B 363, 595, 602 1812 A 1288, 1289, 1290
    Historique :
    Deux maisons sont figurées sur le plan cadastral de 1812. La partie nord-ouest de la maison
    Description :
    extrémité, une ancienne pièce d’habitation équipée d’une cheminée, d’une pierre d’évier (insérée dans le mur . Son accès est en mur-pignon est (l’escalier qui le desservait à disparu). En rez-de-chaussée de l’aile
    Illustration :
    Deux petites maisons sont portées sur le plan cadastral de 1812 (parcelles A 1288, 1289, 1290 ), dans le bas de l'image.(Archives départementales de l'Indre). IVR24_20153600439NUC2A Vue de l'élévation nord de la partie ouest de la maison depuis le nord-ouest Vue de la pierre d'évier dans le mur-pignon sud-ouest de la maison alignée à la rue
  • Bourg : maison (5 rue du Paradis)
    Bourg : maison (5 rue du Paradis) Villedômer - 5 rue du Paradis - en village - Cadastre : 1835 D4 1019 2012 440 1081
    Description :
    l'encadrement des baies, en pierre de taille et en brique. Un cordon en brique marque la séparation entre le soubassement et le rez-de-chaussée (côté sud). L'étage de soubassement, servant de cave, en moellon enduit, est
  • Beauregard : ferme dite ferme du château de Beauregard
    Beauregard : ferme dite ferme du château de Beauregard Villedômer - Beauregard - en écart - Cadastre : 1835 D 945 2014 D 1008
    Historique :
    siècle (murs en brique industrielle). Le bâtiment isolé à l’ouest de la cour, ayant servi d’écurie , semble dater de la fin du 19e siècle ou du début du 20e siècle. Le logis et les anciennes écuries ont été
    Description :
    Le logis du métayer (constitué d'un logis double) et les anciennes écuries sont en rez-de-chaussée pans en tuile plate, est édifiée dans le prolongement de la grange. La grange à porteaux est construite . L'encadrement des baies, les chaînes d'angle et le cordon sont en brique.
  • Bourg : hôpital (boulevard Jules Joran)
    Bourg : hôpital (boulevard Jules Joran) Château-Renault - boulevard Jules Joran - en ville - Cadastre : 2014 AM 176
    Historique :
    Château-Renault dès le 13e siècle. En 1780, une maison et école de charité, dirigée par deux sœurs de la Charité de Montoire-sur-le-Loir, est fondée près de l'église paroissiale, à l'initiative de notables le 7 mai 1783. Les travaux sont achevés en 1786 et l'édifice accueille ses premiers patients en 1788 de salle de bains, de salle d'opérations, de salle d'isolement pour le traitement des maladies pour l'édification d'un hôpital, situé au lieu-dit Le Petit Houx, sur la commune d’Auzouer, est choisi Louis Morel, architecte à Tours. L'hôpital est inauguré les 29-30 septembre 1912. Après le transfert, le bâtiment situé près de l'église sert de salles pour l'école voisine et le patronage laïc de garçons, puis celui de 1931 concernant les travaux à réaliser, mais le prix est ramené de 964 501,58 fr à 709 000 fr . Les pavillons sont inaugurés le 15 juin 1938. En 1942, un devis et un plan sont réalisés par Maurice
    Référence documentaire :
    MIELCZAREK, Willy. La maison et école de charité : le premier hôpital. Château-Renault infos
  • Amboise : placette Saint-Florentin
    Amboise : placette Saint-Florentin Amboise - placette Saint-Florentin - en ville
    Historique :
    nom dans les comptes de la ville. Avant la construction de l'église, se tenaient à cet emplacement le - construite le long des murs de la ville. L'église Notre-Dame-et-Saint-Florentin a été construite, à la demande de Louis XI, dans le dernier quart du XVe siècle. Elle reçoit sa couverture vers 1500.