Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Fontgombault : église Saint-Jacques, verrières
    Fontgombault : église Saint-Jacques, verrières Fontgombault - en village
    Historique :
    Église paroissiale Saint-Jacques : Édifiée à la fin du 12e siècle, ou au début du 13e, ce dont au cours du 19e siècle, d'abord par l'adjonction d'une chapelle latérale au sud, en 1863, puis par la l'actuel clocher-porche, en même temps que furent reprises les maçonneries, les baies et la toiture. Les et anonymes, ainsi que deux verrières figurées. La première est signée Auguste Charlemagne (1866), et la seconde Joseph-Prosper Florence (1899). Quant à la baie d'axe de l'abside, elle présente une
    Statut :
    propriété de la commune
  • Saint-Benoît-du-Sault : église, verrières
    Saint-Benoît-du-Sault : église, verrières Saint-Benoît-du-Sault - en village
    Historique :
    . A l'ouest la tour du clocher a été ajoutée au 14e siècle. Déjà restaurée au 18e siècle par les bénédictins de Saint-Maur, puis à la fin du 19e siècle (baies et vitraux de l'abside), l'église a fait l'objet d'une restauration globale au cours de la dernière décennie du 20e siècle. Les vitraux : Les trois 1996-1997 par Jean Mauret, dans le cadre de la campagne de restauration globale de l'édifice des années
    Statut :
    propriété de la commune
  • Fontgombault : abbatiale Notre-Dame, verrières
    Fontgombault : abbatiale Notre-Dame, verrières Fontgombault - Fontgombault - en écart
    Historique :
    Église abbatiale Notre-Dame : Édifiée dès la fin du 11e siècle sous l'impulsion de Pierre de , bordée par deux bas-côtés, se prolonge à l'est par un large transept dont la croisée, voûtée d'une coupole, supportait initialement la tour du clocher. Ce transept s'ouvre sur un choeur doté de doubles bas protestantes en 1569, l'église perd alors sa nef et la tour de son clocher. Après la Révolution, l'abbaye tombe dans le domaine privé, avant d'être rachetée en 1849 par le curé de la paroisse de Fontgombault, l'abbé entreprend la restauration globale de l'établissement monastique et permet l'installation d'une communauté de , chevet), puis, dans un deuxième temps, entre 1890 et 1899, la reconstruction de la nef est entreprise. La tour de la croisée du transept ne sera toutefois pas rétablie. Après l'expulsion des Trappistes en 1904 la première Guerre Mondiale, puis séminaire diocésain). Ils retrouvent leur vocation première en 1948 création. La première a concerné les parties orientales de l'édifice (chevet, choeur, transept), et a été
    Illustration :
    Fontgombault, abbatiale Notre-Dame, baie 0 : Vie de la Vierge. IVR24_20093603908NUCA Fontgombault, abbatiale Notre-Dame, baie 1 : Vie de la Vierge. IVR24_20093603911NUCA Fontgombault, abbatiale Notre-Dame, baie 4 : la Nouvelle Alliance. IVR24_20093603937NUCA
1