Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Les maisons du quartier Saint-Euverte d'Orléans
    Les maisons du quartier Saint-Euverte d'Orléans Orléans - Cadastre : 2012 BN
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Contributeur :
    Contributeur Boscal de Reals Aude
    Référence documentaire :
    Archives municipales d'Orléans. Série M : 11 M 251. Bâtiments municipaux. École des Frères de la Archives départementales du Loiret. Série J : J 171. Actes de vente de 1764 et 1765. Archives municipales d'Orléans. Série G : 4 G 698. Fiches auxiliaires cadastrales. Rue des Pensées Archives municipales d'Orléans. Série O : dossier 9. Voirie. Alignements et autres travaux Archives municipales d'Orléans. Série O : dossier 114. Voirie. Alignements et autres travaux Renaissance. Rennes : Presses universitaires de Rennes, Tours : Presses universitaires François-Rabelais de doctrine chrétienne de Saint-Aignan, rue Saint-Euverte et 36 rue du Bourdon-Blanc. 1821-1823. ALIX, Clément. Aspects de la construction dans l'habitat orléanais (13e-16e siècles). [en ligne] In . [en ligne]. Paris : Institut national d'histoire de l'art, 2007 [17.09.2018]. Accès Internet : < http ALIX, Clément. Les Maisons en pan de bois d'Orléans du 14e au début du 17e siècle : bilan de treize
    Murs :
    calcaire pierre de taille pan de bois enduit pan de bois
    Description :
    utilisés pour le gros œuvre. Toutefois, on a pu confirmer dans quelques cas qu’il s’agissait de moellons de pierre calcaire. Le pan de bois, apparent ou enduit, est également présent dans le périmètre étudié, de même que les appareils de pierre de taille calcaire. A partir du 19e siècle, le recours à la brique est plus fréquent. Elle permet alors de développer des décors recherchés pour quelques maisons bourgeoises.
    Texte libre :
    recherches en archives sur l’ensemble du bâti, le doute demeure pour la désignation de certains édifices. Il grande majorité des constructions de ce secteur urbain, puisque que nous en avons comptabilisées 262 sur les 302 édifices ayant fait l’objet d’un repérage systématique. Les immeubles ont été écartés de ce . Il faut noter que le repérage ayant été systématique sans pouvoir être toujours accompagné de architecturales des maisons relevées lors de l’enquête de terrain. Pour cela, une grille de repérage a permis d’enregistrer diverses informations allant de l’organisation des parcelles et du bâti sur celles-ci, aux élévations des façades et à leurs ouvertures, ou encore aux matériaux de construction et à leur mise en œuvre . Une attention a également été apportée à la présence éventuelle de caves, confirmée par la rencontre avec les habitants ou supposée par l’existence de soupiraux sur les façades principales. Ces éléments doivent permettre de caractériser dans ses grandes lignes l’ensemble des maisons qui composent l’essentiel
    Illustration :
    Carte recensant les matériaux de construction des maisons du quartier Saint-Euverte Carte indiquant les périodes de constructions principales (supposées ou attestées) de l'ensemble Vue d'ensemble de la façade en pan de bois enduit du 94 rue de Bourgogne, datée de 1445 par Vue d'ensemble de la façade antérieure du 2bis rue Saint-Michel, dont la charpente à entrait Vue de la partie droite de la façade sur rue de la maison située au 3 rue des Ormes-Saint-Victor Vue de la partie gauche de la façade sur rue de la maison située au 3 rue des Ormes-Saint-Victor Vue d'ensemble de la façade antérieure de la maison du 18 rue de l'Etelon construite en retrait par Vue d'ensemble de la façade antérieure de la maison du 52 rue Saint-Euverte sous laquelle se situe deux niveaux de cave dont l'un à voûte d'ogives. IVR24_20144500757NUC4A
  • Maison (11 rue Manuel)
    Maison (11 rue Manuel) Amboise - 11 rue Manuel - en ville
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Historique :
    Située du côté non aligné de la rue Manuel, au sein du faubourg Saint-Denis, la maison avait été choisie parmi cinq autres par Jacqueline Melet-Samson pour représenter l'architecture de la fin du Moyen
    Référence documentaire :
    Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine, 81/037/0010. Édifices de la ville d'Amboise . Rapports des restaurations de la tour de l'Horloge (1937 et 1983) ; dossier sur le manoir de La Menaudière sur le manoir dit « Le Sauvage » (1947) ; dossier sur les vieilles maisons en pan de bois : 11,13 et MELET-SAMSON, Jacqueline. Le développement historique de la ville d'Amboise des origines à la fin du XVIIIe siècle. Paris : Thèse de l’École des Chartes, 1972, 3 vol., 425 p., 40 p. et 63 p . (photographies sur microfilm), [manuscrit dactylographié conservé aux Archives nationales : AN, AB XXVIII (543) ].
    Murs :
    pan de bois
    Description :
    La maison présentant sa façade de rive (6,25 m) sur la rue s'élève sur deux niveaux, plus un niveau de comble à surcroît. Il est fort possible qu'il ait perdu sa lucarne. Le toit aujourd'hui couvert en partie basse en ardoise devait l'être en tuile plate, comme le haut du toit. Le bas du toit est percé de deux velux. Le pan de bois à grille présente un hourdis de briques dont la mise en oeuvre est soignée . Au rez-de-chaussée, les trois poteaux élargis répartis le long de la façade ont été tronqués, si bien laisse discerner aucun détail. La porte d'entrée prend place à gauche de la façade et une grande baie aux indique la présence d'une cave. On se trouve en effet dans un secteur assez éloigné de la Masse. Le premier étage et le surcroît qui se trouve à son aplomb sont en encorbellement sur le rez-de-chaussée. La reposant sur des poteaux élargis. Les sablières sont moulurées d'une succession de tores et de cavets dont le profil est d'inspiration gothique. À l'étage, le pan de bois à grille est contre-venté de deux
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Illustration :
    Vue générale du 11 rue Manuel dont la façade est à rive sur rue, en pan de bois à grille Détail de la façade : le premier étage. IVR24_20073700607NUCA Détail de la façade : la porte d'entrée. IVR24_20073700608NUCA Détail de la façade. IVR24_20073700609NUCA Relevé photogrammétrique de la façade du 11 rue Manuel. IVR24_20083700803NUD
1