Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 20 sur 24 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Amboise : rue Charles VIII
    Amboise : rue Charles VIII Amboise - rue Charles-VIII - en ville
    Localisation :
    Amboise - rue Charles-VIII - en ville
    Titre courant :
    Amboise : rue Charles VIII
    Illustration :
    Vue générale de la rue Charles VIII depuis la rue de la Concorde. IVR24_20073700707NUCA Vue ancienne de la maison à l'angle du quai Charles Guinot et de la rue Charles VIII Vue d'ensemble de la rue Charles VIII depuis le quai Charles Guinot. IVR24_20073700704NUCA Vue de la rue Charles VIII depuis le quai Charles Guinot. IVR24_20073700703NUCA
  • Maison : cave (13 quai Charles Guinot)
    Maison : cave (13 quai Charles Guinot) Amboise - 13 quai Charles-Guinot - en ville
    Historique :
    Nous nous sommes intéressés à la cave du 12 quai Charles Guinot, qui est extrêmement dénaturée
    Localisation :
    Amboise - 13 quai Charles-Guinot - en ville
    Titre courant :
    Maison : cave (13 quai Charles Guinot)
    Illustration :
    Vue générale des 12 et 13 quai Charles Guinot, la porte rouge de l'extrémité gauche appartenant au Vue d'un placard en pierre dans une cave du 12 quai Charles Guinot. IVR24_20073700908NUCA Une colonne remployée dans les soubassements d'une cave du 12 quai Charles Guinot
  • Maison (7 rue Jean-Jacques Rousseau)
    Maison (7 rue Jean-Jacques Rousseau) Amboise - 7 rue Jean-Jacques-Rousseau - en ville
    Historique :
    Jean-Jacques Rousseau, notamment sur cette maison. Cette maison est la seule de la rue susceptible
    Localisation :
    Amboise - 7 rue Jean-Jacques-Rousseau - en ville
    Titre courant :
    Maison (7 rue Jean-Jacques Rousseau)
    Illustration :
    Vue générale du pignon sur cour, en pan-de-bois, du 7 rue Jean-Jacques Rousseau depuis l'hôtel de
  • Ouvrage d'entrée dit Tour Cormeray (2 rue Jean-Jacques-Rousseau ; 5 quai Général-de-Gaulle)
    Ouvrage d'entrée dit Tour Cormeray (2 rue Jean-Jacques-Rousseau ; 5 quai Général-de-Gaulle) Amboise - 2 rue Jean-Jacques-Rousseau 5 quai Général-de-Gaulle - en ville
    Historique :
    des n° 2 et 2 bis de la rue Jean-Jacques Rousseau, mais elle n'est pas davantage accessible depuis ces loin de la porte Tripière qui ouvrait l'enceinte au niveau de la rue Jean-Jacques Rousseau. La tour
    Localisation :
    Amboise - 2 rue Jean-Jacques-Rousseau 5 quai Général-de-Gaulle - en ville
    Titre courant :
    Ouvrage d'entrée dit Tour Cormeray (2 rue Jean-Jacques-Rousseau ; 5 quai Général-de-Gaulle)
  • Jardin du Château d'Amboise
    Jardin du Château d'Amboise Amboise - Château d'Amboise - en ville
    Référence documentaire :
    , premier étage du bâtiment sur Loire, rez-de-chaussée du nouveau logis de Charles VIII sur les jardins et -de-chaussée du bâtiment sur Loire, rez-de-chaussée du nouveau logis de Charles VIII sur les jardins dit de Louis XI, rez-de-chaussée bâtiment sur Loire, rez-de-chaussée du nouveau logis de Charles VIII , deuxième étage du bâtiment sur Loire, troisième étage du nouveau logis de Charles VIII sur les jardins et , premier étage du bâtiment sur Loire, rez-de-chaussée du nouveau logis de Charles VIII sur les jardins et , Deuxième étage du bâtiment sur Loire, deuxième étage du nouveau logis de Charles VIII sur les jardins et Plan géométral du château d'Amboise/Jean-Bernard Jacquemin. Plume et lavis à l'encre de Chine Porte découverte en 1832 sur la terrasse du château d'Amboise/ Jean-Baptiste-Joseph Jorand, dessin Château, porte au porc-épic où se blessa Charles VIII [légende erronée puisque cette porte date assurément du règne de Louis XII (1498-1515) et non de Charles VIII (1483-1498)], n.s. n.d. (Médiathèque de
    Description :
    Le jardin appartient au projet général de Charles VIII (1483-1498), or la magnificence des jardins Français durant la conquête ultramontaine. De retour de sa campagne d'Italie, Charles VIII appela un connaît pas la part de réalisation qui lui revient car Charles VIII avait commencé à agencer ses jardins . Il est indéniable que Louis XII (1498-1515) acheva le chantier de Charles VIII et que par ailleurs il emblème. Il est donc impossible de connaître la part de création revenant à Charles VIII et celle du jardin de Charles VIII et Louis XII, et que sa conversion en logis canonial soit postérieure au frontons au sommet des lucarnes, ne saurait dater des travaux de Charles VIII (1483-1498), ni même de Louis dernière fonction qu'il a reçue, tout comme le nouveau logis de Charles VIII qui est appelé le logis de la doute été mise en place sous Charles VIII à l'extrême fin du 15e siècle, peut-être sous l'impulsion de long par 32 m à 36 m de large, si l'on considère qu'il venait jusqu'au pied du nouveau logis de Charles
    Annexe :
    000 m3 - seraient contemporaines du jardin de Charles VIII. Le procès-verbal du 2 avril 1808 fait état à Lassay-sur-Croisne, un château construit par Philippe du Moulin, chambellan de Charles VIII entre . D'ailleurs sur le plan géométral levé par Jean-Bernard Jacquemin le 20 juin 1807, l'empreinte des galeries se
    Illustration :
    XI, 2e étage du bâtiment sur Loire, 3e étage du nouveau logis de Charles VIII sur les jardins et XI, 2e étage du bâtiment sur Loire, 2e étage du nouveau logis de Charles VIII sur les jardins et rez XI, 1er étage du bâtiment sur Loire, rez-de-chaussée du nuoveau logis de Charles VIII sur les jardins XI, rez-de-chaussée du bâtiment sur Loire, rez-de-chaussée du nouveau logis de Charles VIII sur les de Louis XI, rez-de-chaussée bâtiment sur Loire, rez-de-chaussée du nouveau logis de Charles VIII sur , 1er étage du bâtiment sur Loire, rez-de-chaussée du nouveau logis de Charles VIII sur les jardins et Vue du jardin devant le nouveau logis de Charles VIII sur les jardins depuis la terrasse haute du Vue de la porte basse de la tourelle d'escalier nord du nouveau logis de Charles VIII sur les
  • Quartier Saint-Euverte
    Quartier Saint-Euverte Orléans
    Référence documentaire :
    Archives municipales d'Orléans. Série M : 11 M 252. Bâtiments municipaux. École primaire Charles Ancien boulevard près la Porte Saint Vincent en 1823 d'après un croquis de Charles Pensée. 9,6 x , illustrée par 60 lithographies de Charles Pensée. Paris : Victor Didron, 1849. (Réédition dans la collection VERGNAUD-ROMAGNESI, Charles François. Histoire de la ville d'Orléans, de ses édifices, monumens
    Texte libre :
    à l’est des limites de la première enceinte. Charles-François Vergnaud-Romagnési indique que le différentes cartes de la ville dès le 17e siècle, notamment sur le plan établi par Jean Fleury en 1640. Cet , l’évêque d’Orléans, Jean de Longueville, consacre une église sous le double vocable de Saint-Victor et de élevée et servait de station aux évêques lors de leur entrée dans la ville. A la demande de Jean de Charles-Pensée, 36 rue du Bourdon-Blanc (édifice étudié), - du Lycée d'enseignement général et rue du Bourdon-Blanc (comme le prouve la plaque émaillée créée par Jeanne Champillou pour l'ancien
    Illustration :
    Vue d'ensemble de la façade du 2bis rue de Bourgogne où l'écrivain Charles Péguy (1873-1914) a Vue de l'enseigne du n°12 de la rue du Bourdon Blanc (oeuvre de Jeanne Champillou
  • Enceinte castrale
    Enceinte castrale Amboise - Château d'Amboise - en ville
    Référence documentaire :
    , Deuxième étage du bâtiment sur Loire, deuxième étage du nouveau logis de Charles VIII sur les jardins et , deuxième étage du bâtiment sur Loire, troisième étage du nouveau logis de Charles VIII sur les jardins et , premier étage du bâtiment sur Loire, rez-de-chaussée du nouveau logis de Charles VIII sur les jardins et -de-chaussée du bâtiment sur Loire, rez-de-chaussée du nouveau logis de Charles VIII sur les jardins logis Louis XI, rez-de-chaussée du logis Charles VIII, rez-de-chaussée du logis Charles VIII-François dit de Louis XI, rez-de-chaussée bâtiment sur Loire, rez-de-chaussée du nouveau logis de Charles VIII , premier étage du bâtiment sur Loire, rez-de-chaussée du nouveau logis de Charles VIII sur les jardins et Vüe de l'entrée du château d'Amboise/ Jean-Philippe Sarazin, lavis à l'encre de Chine, 1775 des restaurations de la chapelle Saint-Jean (1963). et Archéologie, Hors Série, n°7, année 2000. Université Charles-de-Gaulle-Lille 3, p. 24-41.
    Illustration :
    XI, 2e étage du bâtiment sur Loire, 2e étage du nouveau logis de Charles VIII sur les jardins et rez XI, 1er étage du bâtiment sur Loire, rez-de-chaussée du nuoveau logis de Charles VIII sur les jardins XI, 2e étage du bâtiment sur Loire, 3e étage du nouveau logis de Charles VIII sur les jardins et XI, rez-de-chaussée du bâtiment sur Loire, rez-de-chaussée du nouveau logis de Charles VIII sur les du logis Louis XI, rez-de-chaussée du logis Charles VIII, rez-de-chaussée du logis Charles VIII de Louis XI, rez-de-chaussée bâtiment sur Loire, rez-de-chaussée du nouveau logis de Charles VIII sur , 1er étage du bâtiment sur Loire, rez-de-chaussée du nouveau logis de Charles VIII sur les jardins et Vue de l'emplacement de la supposée troisième tour cavalière de Charles VIII. IVR24_20073700988NUCA
  • Rue des Carmes
    Rue des Carmes Orléans - rue des Carmes - en ville
    Référence documentaire :
    , illustrée par 60 lithographies de Charles Pensée. Paris : Victor Didron, 1849. (Réédition dans la collection CHASTEL, André, GUILLAUME, Jean (sous la dir. de). La maison de ville à la Renaissance, recherches : Picard, 1983. (De Architectura). CHASTEL, André, GUILLAUME, Jean (sous la dir. de). La maison de ville à CUISSARD, Charles. Étude sur le commerce et l'industrie à Orléans avant 1789. Orléans : H . Bruno Malinverno, Jean Davoigneau, Anne-Claire Viron-Rochet. 2e éd. Paris : Ministère de la culture et LAVEDAN, Pierre, HUGUENEY, Jeanne, HENRAT, Philippe. L'urbanisme à l'époque moderne. XVIe-XVIIIe , 2002. 2 vol. Mémoire de maîtrise. 2001-2002, dir. Jean-Baptiste Minnaert. VERGNAUD-ROMAGNESI, Charles François. Histoire de la ville d'Orléans, de ses édifices, monumens Figure de la ville d'Orléans / Jean Fleury. 1640. (Bibliothèque municipale d'Orléans, Rés ZHOO34). Plan de la ville d'Orléans dédié au Cardinal de Coislin./ Charles Inselin, entre 1696 et 1706. cl
    Texte libre :
    -Jean). III. LES STIGMATES DE L'HISTOIRE : LA RUE DES CARMES ENTRE BOMBARDEMENTS, RECONSTRUCTION ET débâcle française qui s'ensuivit, le soldat Jean Villette décrivit les ruines de la ville meurtrie
  • Maison (22 rue de la Concorde)
    Maison (22 rue de la Concorde) Amboise - 22 rue de la Concorde - en ville
    Illustration :
    A gauche de l'hôtel à bossages, vue ancienne du pignon sur cour du 23 quai Charles Guinot et 22 rue
  • Manoir dit Le Clos Lucé (2 rue du Clos-Lucé)
    Manoir dit Le Clos Lucé (2 rue du Clos-Lucé) Amboise - 2 rue du Clos-Lucé - en ville
    Historique :
    relations du château et du Clos-Lucé furent toujours étroites, même avant le rachat du lieu par Charles VIII construire en ville l'hôtel Morin, actuellement situé au 10-11 quai Charles Guinot. Les archives privées du Clos-Lucé conserveraient l'acte de vente au roi Charles VIII, passé devant Maître Mazenot à Lyon, le 2 royal. Charles VIII aurait fait construire la chapelle entre les deux ailes du bâtiment. À la mort de Charles VIII, le Clos-Lucé revint à son cousin, le capitaine Louis de Luxembourg, comte de Saint-Pol XVIIe siècle, les archives donneraient Jean-Gabriel Polastron de La Hillière, comme dixième possesseur
    Annexe :
    Marguerite d'Autriche et du futur Charles VIII, on nettoya ce-même chemin liant le Clos-Lucé à la porte des
  • Les maisons du quartier Saint-Euverte d'Orléans
    Les maisons du quartier Saint-Euverte d'Orléans Orléans - Cadastre : 2012 BN
    Texte libre :
    Jeanne d’Arc, actuelle résidence étudiante (50 rue du Bourdon-Blanc), illustre bien ce type de séparation
  • Hôtel dit Logis des Pages (7 rue du Rocher des violettes)
    Hôtel dit Logis des Pages (7 rue du Rocher des violettes) Amboise - 7 rue du Rocher des violettes - en ville
    Historique :
    appellation viendrait de l'installation dans cette demeure des pages de Charles VIII (1483-1498), mais rien ne
  • Blois : architecture scolaire
    Blois : architecture scolaire Blois
    Illustration :
    Ecole Victor-Hugo ; Jean Laigret (avenue) IVR24_19914100232VA
  • Bourg de Lureuil
    Bourg de Lureuil Lureuil - Bourg - en village
    Référence documentaire :
    : Université Jean Moulin-Lyon III, 2004, 1 vol. Th. doct. : Histoire du Droit : Lyon III : 2004. BENARROUS, Renaud, DURANDEAU, Jean-Claude, GAUTHIER, Damien, GUILLEMOT, Hélène. [Exposition AUDE, André-Félix, DURANDEAU Jean-Claude, GROSJEAN, Patrick, VOISIN, Pierre. Lureuil, commanderie
  • Maison (18 rue de la Concorde)
    Maison (18 rue de la Concorde) Amboise - 18 rue de la Concorde - en ville
    Historique :
    des peintures murales situées dans le vaisseau voûté en berceau de l'actuelle cave du 25 quai Charles
    Description :
    pierres d'ogives tombées à terre. Cette pièce communique avec le rez-de-chaussée du 25 Quai Charles Guinot
  • Hôtel (9 rue Victor-Hugo ; 11 rue Victor-Hugo)
    Hôtel (9 rue Victor-Hugo ; 11 rue Victor-Hugo) Amboise - 9 rue Victor-Hugo 11 rue Victor-Hugo - en ville
    Historique :
    Heurtault. Jean-Pierre Babelon désigne cet édifice comme la demeure du régisseur du château au XVIe siècle
  • Mallet : écart
    Mallet : écart Néons-sur-Creuse - Mallet - en écart
    Référence documentaire :
    SECHERESSE, Jean (dir.). Chroniques historiques de Saint-Vincent de Néons. Néons-sur-Creuse
  • Maison (14-16 rue Newton)
    Maison (14-16 rue Newton) Amboise - 14-16 rue Newton - en ville
    Description :
    dans d'anciennes caves du Petit Fort (rue de la Concorde et quai Charles Guinot). Contre l'un des murs
  • Hôtel Saint-Thomas (1 mail Saint-Thomas)
    Hôtel Saint-Thomas (1 mail Saint-Thomas) Amboise - 1 mail Saint-Thomas - en ville
    Historique :
    , au XVIIe siècle l'hôtel aurait appartenu à Jean Rouer qui se serait marié avec Catherine Pommiers
  • Pont
    Pont Amboise - Pont d'Amboise - en ville
    Référence documentaire :
    MESQUI, Jean. Chemins et ponts. Liens entre les hommes. Cahors : Desclée de Brouwer, 1994. 144 p.
    Description :
    générales menées sur les ponts par Jean Mesqui, la grande évolution s'opéra sous Louis XIV (1638-1715 arcs n'étant jamais mentionnées. Pour Jean Mesqui, les concepteurs des ponts semblent n'avoir suivi