Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 20 sur 62 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Maison : cave (3 rue François Ier)
    Maison : cave (3 rue François Ier) Amboise - 3 rue François-Ier - en ville
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    rue François Ier. Le petit côté ouest donne sur deux caves voûtées d'un berceau en pierre de tuffeau C'est un ensemble de six caves plafonnées ou voûtées en berceau ; certaines parties sont en pierre angelot sculpté dans une pierre de tuffeau. Cette sculpture constitue notre principal indice de datation bien rendues. Mais l'humidité ambiante a beaucoup endommagé la pierre qui est couverte de salpêtre. Le
    Localisation :
    Amboise - 3 rue François-Ier - en ville
    Titre courant :
    Maison : cave (3 rue François Ier)
  • Manoir dit Le Clos Lucé (2 rue du Clos-Lucé)
    Manoir dit Le Clos Lucé (2 rue du Clos-Lucé) Amboise - 2 rue du Clos-Lucé - en ville
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours
    Historique :
    pierre de taille de tuffeau pour les chaînages et les encadrements de baies. Dès 1473, Estienne Leloup , ses biens auraient été saisis et adjugés en 1490 à Pierre Morin, qui devint trésorier de France et fit François Ier qui devint propriétaire du Clos. En 1516, le duc d'Alençon vendit le Clos à Louise de Savoie -Lucé, soit ses façades méridionales. On dit ce dessin réalisé à la demande de François Ier. Le Houssaye mit au jour une pierre tombale avec une inscription à demi-effacée où il put déchiffrer . En 1523, Louise de Savoie aurait cédé sa terre du Clos à Philibert Babou, argentier du roi François
    Référence documentaire :
    chastel du Clou ». Dans la première, Germain Badeau et Pierre Rousseau, maçons sont ainsi payés pour onze universitaires de Rennes ; Tours : Presses universitaires François-Rabelais, 2014.
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    pierre de taille de tuffeau étant réservée aux chaînages et encadrements de baies. Sa couverture en carrée construite en moellon et pierre de taille de tuffeau couverte d'un toit en pavillon en ardoise. En
    Annexe :
    réparations à la porte Heurtault pour acheminer une pierre au Clos-Lucé : « (...) Pour avoir en la fin du moys grosse pierre que Estienne Le loup, escuyer maistre d'hotel du roy notre Sire, fesoient mener a force de de Françoys Bertin et Jehan Duruau, il est question des dépenses faites par Pierre Goussard, receveur 104, f°26 : le 2 décembre 1482, dans les comptes de François Bertin, Jehan le Vieil, sergent verdier devaient consister à changer le tuffeau en appui de fenêtres et à le remplacer par de la pierre de Richemart ; à refaire les soubassements en pierre dure locale ; à procéder au rejointoiement des briques au restaurations de 2003 se déroula en trois campagnes. Première campagne : maçonnerie et pierre de taille : purge . reprise en pierre de tuffeau (pierre de Villentrois en partie haute ; pierre d'Usseau en partie basse ) ; rejointoiement ; ragréages. Deuxième campagne : traitement biocide de la pierre, avec élimination des résidus
  • Maison (12 rue Newton)
    Maison (12 rue Newton) Amboise - 12 rue Newton - en ville
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours
    Référence documentaire :
    universitaires de Rennes ; Tours : Presses universitaires François-Rabelais, 2014.
    Murs :
    pierre pierre de taille
    Description :
    -chaussée est construit en tuffeau jaune, pierre dure. Le pan-de-bois n'aurait pu résister à la proximité de allongé. Les modules de pierre employés correspondent à ce que l'on rencontre à la fin du Moyen Âge. Au rez-de-chaussée, à côté de la porte d'entrée, se trouve une pierre d'évier ancienne. L'escalier en vis
  • Hôtel Saint-Thomas (1 mail Saint-Thomas)
    Hôtel Saint-Thomas (1 mail Saint-Thomas) Amboise - 1 mail Saint-Thomas - en ville
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours
    Référence documentaire :
    universitaires de Rennes ; Tours : Presses universitaires François-Rabelais, 2014.
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    significatifs se traduit par l'emploi de la pierre de taille de tuffeau pour le pignon donnant sur la place pierre de taille. Une cape à la française terminée par des chimères borde les rampants du toit couvert doute été repris dans les parties restaurées - parties visibles tant à la blancheur des pierres qu'à la
  • Hôtel (4 place Michel Debré)
    Hôtel (4 place Michel Debré) Amboise - 4 place Michel-Debré - en ville
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    cave et à l'escalier. La cave couverte d'un berceau surbaissé en pierre de taille de tuffeau s'étend place Michel Debré. L'escalier est une grande vis en pierre de taille. Les murs de cage (2,50 m de côté ) sont construits en pierre enduite, mais nous n'avons toutefois pas pu déterminer s'ils étaient en pierre de taille ou en moellon. L'escalier est éclairé de petits jours dont on ne peut vérifier
    Illustration :
    Départ de la vis en pierre à noyau tore. IVR24_20073700965NUCA
  • Maison : cave (13 quai Charles Guinot)
    Maison : cave (13 quai Charles Guinot) Amboise - 13 quai Charles-Guinot - en ville
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours
    Murs :
    pierre de taille
    Illustration :
    Vue d'un placard en pierre dans une cave du 12 quai Charles Guinot. IVR24_20073700908NUCA
  • Ouvrage d'entrée dit Tour Cormeray (2 rue Jean-Jacques-Rousseau ; 5 quai Général-de-Gaulle)
    Ouvrage d'entrée dit Tour Cormeray (2 rue Jean-Jacques-Rousseau ; 5 quai Général-de-Gaulle) Amboise - 2 rue Jean-Jacques-Rousseau 5 quai Général-de-Gaulle - en ville
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours
    Historique :
    de cette année, des pierres de taille sont achetées pour réparer « la chancre de la porte Galafre
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    ; le cliché ne permet pas d'évaluer sa hauteur. Elle est construite en pierre de taille et aucune
  • Écurie (7 rue Louis XI)
    Écurie (7 rue Louis XI) Amboise - 7 rue Louis-XI - en ville
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    si le pignon et la maçonnerie sont bien contemporains l'un de l'autre. Le mur gouttereau en pierre de
  • Maison : cave (12 rue de la Concorde)
    Maison : cave (12 rue de la Concorde) Amboise - 12 rue de la Concorde - en ville
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours
    Murs :
    pierre de taille
  • Hôtel (9 rue Victor-Hugo ; 11 rue Victor-Hugo)
    Hôtel (9 rue Victor-Hugo ; 11 rue Victor-Hugo) Amboise - 9 rue Victor-Hugo 11 rue Victor-Hugo - en ville
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours
    Historique :
    Heurtault. Jean-Pierre Babelon désigne cet édifice comme la demeure du régisseur du château au XVIe siècle
    Référence documentaire :
    universitaires de Rennes ; Tours : Presses universitaires François-Rabelais, 2014.
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    pierre de taille, comme celle du 1 mail Saint-Thomas par exemple. Aujourd'hui l'édifice, dont le pignon par une vis en pierre ancienne à l'aplomb de la vis de l'hôtel, aménagement sans doute médiéval. La berceau surbaissé. La stéréotomie des pierres est typique d'un travail de la fin du XVIIIe siècle. Notons doute contemporain de la vis en pierre. La distribution primitive de l'hôtel peut être en partie
  • Maison (13 rue Racine)
    Maison (13 rue Racine) Amboise - 13 rue Racine - en ville
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours
    Historique :
    les murs mais à quelques mètres du mur de la ville. Les parties construites en pierre pourraient dater
    Référence documentaire :
    universitaires de Rennes ; Tours : Presses universitaires François-Rabelais, 2014.
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    construits en moellon de tuffeau avec des chaînages de pierre de taille, tandis que l'étage présente un pan -de-chaussée. À droite de ce conduit, au centre du mur, un chaînage en pierre de taille soutient un à grille se trouve à l'aplomb du soubassement en pierre. Les colombes sont prises entre une sablière , le mur gouttereau en pierre est percé d'une baie donnant au rez-de-chaussée de la tourelle, ce qui atteste qu'une première maison construite en pierre et se bornant à la surface délimitée par le pignon
  • Jardin du Château d'Amboise
    Jardin du Château d'Amboise Amboise - Château d'Amboise - en ville
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours
    Historique :
    terrasse est du château d'Amboise, réalisés par Vincent Belbenoit, Élisabeth Lorans et Serge François en
    Référence documentaire :
    Archives Nationales ; KK 289/1. Compte de l'argenterie du roi François Ier. 1517-1518. Archives Nationales ; KK 289/2. Compte de l'argenterie du roi François Ier. 1517-1518. BELBENOIT, Vincent, LORANS, Élisabeth, FRANCOIS, Serge. La terrasse est du château d'Amboise (Indre François Ier à Henri IV, les bâtiments et leurs fonctions. Paris, 1998.
    Description :
    » proviennent : premièrement, des comptes de l'argenterie de François Ier où il est fait mention en 1515 d'« un XII (1498-1515). Les seuls travaux de François Ier (1515-1547) qui soient documentés datent des années , le logis aurait donc été achevé pour François Ier, voire rhabillé sous Henri II (1547-1559) pour en brique et pierre qui soutient le terrain surplombant le jardin, s'étendait une autre galerie plus
    Annexe :
    château pour l'année 1495-1496 témoigne des tentatives de mise en place d'une fontaine ; Pierre Vigot fut -dessus prenait place des pierres de taille constituant le mur de la galerie. Les premières pierres de de brique et de pierre, il est régulièrement agrémenté de bancs ménagés dans des niches, et de faux laquelle au Midy est un mur d'appuy en pierre de taille et partie en brique élevé à deux pieds deux poulces de François Ier, il est fait mention en 1515 d'un tableau destiné au logis de l'Armurerie
  • Maison (66 rue de la Concorde)
    Maison (66 rue de la Concorde) Amboise - 66 rue de la Concorde - en ville
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours
    Référence documentaire :
    universitaires de Rennes ; Tours : Presses universitaires François-Rabelais, 2014.
    Description :
    la maison contiguë qui a vue sur la rue François Ier. Cette vis en bois, identique aux escaliers à une base en pierre moulurée d'un tore-scotie-tore. La datation est confirmée, pour la fourchette XVe
    Illustration :
    Vue de la base en pierre moulurée du noyau tore de la vis en bois. IVR24_20073700969NUCA
  • Enceinte castrale
    Enceinte castrale Amboise - Château d'Amboise - en ville
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours
    Référence documentaire :
    logis Louis XI, rez-de-chaussée du logis Charles VIII, rez-de-chaussée du logis Charles VIII-François Penthièvre, tour des Minimes, logis sur Loire, vestibule de la tour des Minimes, logis François Ier, remparts
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    factures sont variées. Des pierres de petit appareil allongé ou non, sans doute médiévales (antérieur au Penthièvre, le moyen appareil présente des proportions cubiques. Des petites pierres grossièrement équarries apparaissent entre le dernier belvédère du jardin et l'extrémité nord-ouest du front sur Loire. Des pierres de
    Illustration :
    -François Ier et fondations du logis Henri II. IVR24_20083700357NUCA Vue des pierres d'attente à l'angle sud-est du rempart sur Loire. IVR24_20073700650NUCA
  • Maison (44 rue Rabelais)
    Maison (44 rue Rabelais) Amboise - 44 rue Rabelais - en ville
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours
    Référence documentaire :
    universitaires de Rennes ; Tours : Presses universitaires François-Rabelais, 2014.
    Murs :
    pierre moellon
    Description :
    pignon sud-ouest sur la rue Rabelais. Le rez-de-chaussée est bâti en pierre et ouvert d'une large baie
  • Maison (11 place Richelieu)
    Maison (11 place Richelieu) Amboise - 11 place Richelieu - en ville
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours
    Référence documentaire :
    universitaires de Rennes ; Tours : Presses universitaires François-Rabelais, 2014.
    Murs :
    pierre de taille
  • Maison (52 rue Rabelais ; 1 rue Destouches)
    Maison (52 rue Rabelais ; 1 rue Destouches) Amboise - 52 rue Rabelais 1 rue Destouches - en ville
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours
    Référence documentaire :
    universitaires de Rennes ; Tours : Presses universitaires François-Rabelais, 2014.
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    l'ensemble de l'édifice, des caves au grenier. Le pignon est construit en pierre de taille et brique. Si le aplomb est constitué de pierres dont le module parfaitement calibré laisse supposer un travail de superposées. On remarque d'ailleurs que les colonnettes reposent sur une pierre. Le secteur des Marais étant
  • Maison (21 rue Manuel)
    Maison (21 rue Manuel) Amboise - 21 rue Manuel - en ville
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    siècle. Cette façade aujourd'hui en pierre de taille, montre des bossages pour les chaînages d'angle et gouttereau donnant sur la rue Manuel, construit en pierre de taille de tuffeau, semble contemporain de
    Illustration :
    , tandis que la façade de rive au rez-de-chaussée en pierre de taille et au premier étage en pan-de-bois à
  • Pont
    Pont Amboise - Pont d'Amboise - en ville
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours
    Historique :
    ville puisqu'elle demeurait son entrée principale. En 1115, Amboise fut dotée de ponts de pierre à pierre » se situaient en amont du pont actuel entre la rive gauche et l'île (ce bras de la Loire est pont datait de 1840. Édifié en pierre de Lussault, l'architecte Bernard Vitry précisait que c'était une pierre de qualité médiocre n'étant plus utilisée depuis longtemps. Ainsi, en 1940, disparut le pont un premier temps, d'employer, comme matériau, du béton revêtu de ciment pierre à la place des pierres moellons et des pierres de taille. Le nouveau parapet fut plus élevé que l'ancien et la chaussée moins
    Référence documentaire :
    Vue de la ville d'Amboise et du château de Chanteloup/en 1762 par Pierre Lenfant. (Musée des beaux Vue de la ville d'Amboise/Pierre Lenfant, (n°inventaire 1794-1-42). Plume, encre noire, lavis
    Description :
    l'Entrepont de l'île. Ces dispositions apparaissent aussi clairement sur la vue de Pierre Lenfant de 1762. Les représentent treize piles pour les ponts de bois et dix pour les ponts de pierre. Tout le problème consiste à ponts de bois présentent des piles de pierre - à l'exception d'une pile centrale - surmontées de des arches de pierre des extrémités dont les fondations reposaient toutefois sur un pilotis de pieux surmontées d'arches en arcs brisés. Son projet prévoyait d'aligner le pont de bois sur le pont de pierre, de régulariser l'espace entre les piles, ainsi que leurs formes. En effet, sur les ponts de pierre comme sur les , n'aurait conservé que les avant-becs. Le relevé du pont de pierre, qui n'était pas concerné par les travaux depuis la ville vers le Bout des ponts, auraient été celles de : - la seconde arche des ponts de pierre : 7 m ; - la cinquième arche des ponts de pierre : 9 m ; - la première arche des ponts de bois : 8 m : - la sixième arche des ponts de pierre : 14 m ; - la septième arche des ponts de pierre : 14 m ; - la
    Annexe :
    , charpentier, « (...) environ 200 pichons de boys qui ont esté mis a faire le fondement du pillier de pierre
  • Maison (14-16 rue Newton)
    Maison (14-16 rue Newton) Amboise - 14-16 rue Newton - en ville
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours
    Historique :
    ruisseau. À l'ouest, le mur de clôture a été construit autour du pont de pierre qui enjambait autrefois la de cloison, une toile peinte marouflée. La façade en pierre qui donne sur le jardin indique également
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    dont un niveau de combles aménagés. Le rez-de-chaussée est bâti en moellon et pierre de taille de rez-de-chaussée, dans le prolongement de la cage, se trouve un épais mur de pierres qui pourrait
1 2 3 4 Suivant