Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 20 sur 24 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Amboise : rue Charles VIII
    Amboise : rue Charles VIII Amboise - rue Charles-VIII - en ville
    Description :
    plusieurs vues gravées de la ville. Il n'a pas pu être visité. D'après les moulurations des encadrements de
  • Ouvrage d'entrée dit Tour Cormeray (2 rue Jean-Jacques-Rousseau ; 5 quai Général-de-Gaulle)
    Ouvrage d'entrée dit Tour Cormeray (2 rue Jean-Jacques-Rousseau ; 5 quai Général-de-Gaulle) Amboise - 2 rue Jean-Jacques-Rousseau 5 quai Général-de-Gaulle - en ville
    Historique :
    n'est plus accessible depuis cette adresse. D'après le cadastre, elle ferait partie du n° 4 du quai ou l'architecte en chef des Monuments Historiques Bernard Vitry après restauration. Cette tour apparaît dans les
    Description :
    celle du précieux cliché des années 1960. D'après les plans cadastraux, elle mesurerait 6 m de diamètre ouverture de tir n'est visible. Les consoles de mâchicoulis, restaurées d'après des vestiges significatifs
  • Quartier Saint-Euverte
    Quartier Saint-Euverte Orléans
    Référence documentaire :
    -Euverte d'Orléans, d'après Verninac, 1900. -Euverte d'Orléans, d'après Verninac, 1900. Ancien boulevard près la Porte Saint Vincent en 1823 d'après un croquis de Charles Pensée. 9,6 x 14,2 cm. Tiré de : MERLIN, Eugène. Le vieil Orléans : 30 eaux-fortes gravées d'après des documents
    Description :
    premières rues sont des axes historiques de ce secteur urbain. En effet, après l’insertion de celui-ci dans apporté par l’insertion dans les fortifications. Les boulevards apparaissent, quant à eux, après la
    Texte libre :
    Après une première accrue de l’enceinte édifiée au 14e siècle à l’ouest de la ville et les destructions , il est ensuite converti en verger. Les communautés religieuses après la Révolution Frères des Écoles chrétiennes Ils sont arrivés à Orléans dès 1740 aux 18 et 20 rue Saint-Euverte (édifice étudié). Après avoir . D’après Pascale Pouvreau, le quartier se caractérise par une activité artisanale et industrielle dès la rue du Bourdon-Blanc). D’après Georges Hardy, Orléans comptait, à la fin du 18e siècle, 14 raffineries être pratiqués à Orléans, mais le premier comporte peu de descriptions. D'après Théophile Cochard quelques années après. Le quartier Saint-Euverte a donc longtemps été dominé par une forte présence
    Illustration :
    Carte représentant les espaces non construits du quartier Saint-Euverte d'après le cadastre Ancien boulevard près la Porte Saint Vincent en 1823 d'après un croquis de C. Pensée. 9, 6x14, 2 cm
  • Maisons et fermes de Preuilly-la-Ville
    Maisons et fermes de Preuilly-la-Ville Preuilly-la-Ville
    Annexe :
    correspond au nombre total de logements de la commune, d'après le recensement de l'INSEE le plus récent au
  • Pont
    Pont Amboise - Pont d'Amboise - en ville
    Référence documentaire :
    par le géomètre en chef d'après les ordres de Monsieur le Préfet du département d'Indre-et-Loire, en
    Description :
    portaient. D'après les comptes de la ville, il semble que, durant un siècle, les techniques évoluèrent peu que les techniques employées étaient alors connues depuis longtemps. D'ailleurs, d'après les études structures de bois. Pourtant, d'après les comptes de la ville, au XVe et au début du XVIe siècles, les ponts quart de l'ouverture des arches ». Ce qui, d'après le relevé de Nicolas Poictevin, était bien le cas à
    Illustration :
    par le géomètre en chef d'après les ordres de Monsieur le Préfet du département d'Indre-et-Loire, en
  • Rue des Carmes
    Rue des Carmes Orléans - rue des Carmes - en ville
    Historique :
    Remontant peut-être au 1er siècle après J.C., la rue des Carmes et les architectures la bordant ont
    Référence documentaire :
    DURAN, Alain. Les revenus fonciers des Orléanais en 1790-1791 d'après la matrice de la contribution GUÉMY, Christian. La reconstruction de Notre-Dame-des-Carmes à Orléans au XVIIe siècle, d'après les Après les années noires... la Libération. Bulletin de la société archéologique et historique de
    Texte libre :
    Bourges ou Tours (rive gauche de la Loire), via le pont qui commandait l'axe nord-sud ; à l'ouest, après semble avoir été dessinée très tôt et conservé son tracé antique remontant peut-être au 1er siècle après concernait pas la rue des Carmes, puisqu'il s'agissait de protéger, après sa reconstruction, l'abbaye de , perpendiculaires au fleuve donc, et qui s'appuient sur la pente naturelle du coteau. D'après Clément Alix, "Dans les autres premières criies", mais on remarque que la rue des Carmes conserva après les travaux un par ce bel après-midi de printemps ? Il semble qu'un bombardier à la traîne ait été accroché par la repris pour la Reconstruction de l'après-guerre), la rue de l'Arche de Noé borde un îlot alors même immeubles reconstruits après guerre. Limitons-nous à une date, 1952, pour considérer, à partir d'un document
  • Enceinte castrale
    Enceinte castrale Amboise - Château d'Amboise - en ville
    Référence documentaire :
    Vue de la porte des Lions à Amboise, d'après Sarazin. Lithographie de Peringer, fin XVIIIe siècle Les compagnons d'Abd el-Kader sur la terrasse joignant le logis du roi/Carbonneau, d'après Karl
  • Hôtel (4 place Michel Debré)
    Hôtel (4 place Michel Debré) Amboise - 4 place Michel-Debré - en ville
    Historique :
    croupe qui couvre la partie ajoutée au XIXe siècle. D'après la forte pente du toit visible, il est
  • Amboise : rue du Rocher des Violettes
    Amboise : rue du Rocher des Violettes Amboise - rue du Rocher des Violettes - en écart
    Historique :
    particulièrement étroite et le transport par charroi y semble malaisé. D'après les comptes, les matériaux
  • Écart, puis quartier Sainte-Anne
    Écart, puis quartier Sainte-Anne La Riche - - Sainte-Anne - en ville
    Texte libre :
    du chenal de communication entre Loire et Cher. Après le comblement du chenal en limite du 18e siècle après la création du jardin botanique (première pierre posée en 1843) sur une partie du lit du ruau la Riche et de Tours a évolué bien après le comblement du ruau. Par délibération du conseil municipal
  • Maison (14 rue Mirabeau ; 35 quai des Marais)
    Maison (14 rue Mirabeau ; 35 quai des Marais) Amboise - 14 rue Mirabeau 35 quai des Marais - en ville
    Description :
    haut. La longueur moyenne des bois est de 5 m et leur largeur moyenne atteint 13,9 cm, ce qui d'après
  • Maison (31 rue de la Concorde)
    Maison (31 rue de la Concorde) Amboise - 31 rue de la Concorde - en ville
    Description :
    de près mais leur section de 14,6 cm pourrait coïncider avec celle de bois de brin, car d'après nos
  • Maison (44 rue Rabelais)
    Maison (44 rue Rabelais) Amboise - 44 rue Rabelais - en ville
    Description :
    est accessible après trois marches. Cette surélévation a permis la création d'une cave semi-enterrée
  • Ville de la Riche
    Ville de la Riche La Riche
    Texte libre :
    cèdent la place les unes après les autres à la construction immobilière. II- La situation du remarquée en façade. Après la seconde Guerre Mondiale, une forme d'architecture moderne aux accents
  • Manoir dit Le Clos Lucé (2 rue du Clos-Lucé)
    Manoir dit Le Clos Lucé (2 rue du Clos-Lucé) Amboise - 2 rue du Clos-Lucé - en ville
    Historique :
    . Après Louis de Luxembourg, ce fut le duc d'Alençon, époux de Marguerite de Navarre et soeur du futur bien de la collégiale du château dans laquelle, en 1874, après la destruction de l'église, Arsène
    Description :
    d'escalier. La balustrade ajourée, d'après les clichés photographiques anciens, aurait été ajoutée au 19e
    Annexe :
    fenêtres furent refaites dans le style flamboyant. D'après les photographies prises entre 1900 et 1923
  • Hôtel Saint-Thomas (1 mail Saint-Thomas)
    Hôtel Saint-Thomas (1 mail Saint-Thomas) Amboise - 1 mail Saint-Thomas - en ville
    Historique :
    plan cadastral Napoléonien (parcelle 1009 de la section A 1). D'après les recherches des propriétaires
  • Jardin du Château d'Amboise
    Jardin du Château d'Amboise Amboise - Château d'Amboise - en ville
    Annexe :
    galeries nord et sud. De largeurs inégales, d'après le sondage n°1 celle du nord mesurait 2,85 m de large et d'après le sondage n°3 celle du sud à 3,95 m. Les archéologues, constatant le pendage naturel du soixante-quatre arcades ceintrées en bois de charpente, compris trois portes [...] ». D'après cette
  • Ensemble de trois maisons (46 rue Victor Hugo)
    Ensemble de trois maisons (46 rue Victor Hugo) Amboise - 46 rue Victor-Hugo - en ville
    Description :
    5,60 m), leur largeur plutôt élevée correspondrait à celle de bois de brin qui, d'après nos
  • Les maisons du quartier Saint-Euverte d'Orléans
    Les maisons du quartier Saint-Euverte d'Orléans Orléans - Cadastre : 2012 BN
    Texte libre :
    rue Saint-Euverte, 52 rue de Bourgogne et 9 rue de l’Ételon. Dans ce dernier cas, il s’agit, d’après d’après la propriétaire) ou à la reprise plus ancienne d’une toiture à longs pans, comme au 48 rue du -Blanc. Celle-ci n'a, semble-t-il, accueillie des constructions qu'après l'inclusion de Saint-Euverte dans les murs de défense de la ville, après 1466-1480. Avant cette accrue du 15e siècle, la rue du libération de nouveaux espaces de constructions après la destruction des fortifications a permis d’édifier
  • Maisons et fermes de la commune de Lureuil
    Maisons et fermes de la commune de Lureuil Lureuil
    Texte libre :
    après le milieu du 19e siècle. Cette typologie exclut toutefois l’extrême sud de Lureuil (secteur de la