Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Maison : cave (24 rue de la Concorde ; 22 quai Charles Guinot)
    Maison : cave (24 rue de la Concorde ; 22 quai Charles Guinot) Amboise - 24 rue de la Concorde 22 quai Charles-Guinot - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général (c) Université François-Rabelais de Tours
    Historique :
    , datant probablement de la fin du Moyen Âge. Pour cette maison édifiée dans un style néo-gothique, notre étude ne s'est attachée qu'à la cave
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    La cave se trouve au niveau -1 du côté de la rue de la Concorde qui correspond au niveau du quai Charles Guinot, côté Loire. La cave ne présente aucun élément vraiment datant. Couverte d'un plafond, les soutenir l'une des poutres du plafond. Cette colonne monolithe a été taillée dans un calcaire coquillier quart-de-rond est séparé du fût par un petit tore.
    Localisation :
    Amboise - 24 rue de la Concorde 22 quai Charles-Guinot - en ville
    Titre courant :
    Maison : cave (24 rue de la Concorde ; 22 quai Charles Guinot)
    Illustration :
    Vue générale du 24 rue de la Concorde. IVR24_20093701011NUCA Vue du mur de la cave : le mur intérieur montre l'alignement du mur d'enceinte du Petit Fort, le Vue de la colonne remployée dans la cave. IVR24_20073700996NUCA longeant la Loire. IVR24_20073700997NUCA
  • Maison : cave (3 rue François Ier)
    Maison : cave (3 rue François Ier) Amboise - 3 rue François-Ier - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général (c) Université François-Rabelais de Tours
    Historique :
    Dans cette maison, seules les caves sont susceptibles de dater de la fin du Moyen Âge. Notre étude
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    de taille de tuffeau et d'autres en brique. On accède aux caves par un escalier de bois. La première légèrement en contrebas de la première, elle présente un plan rectangulaire allongé et sa voûte est en perpendiculairement à la précédente et parallèlement à la première. Le niveau de son sol est également plus bas que celui de la seconde cave et doit se trouver environ 1 mètre plus bas que celui de la première pièce. À bien rendues. Mais l'humidité ambiante a beaucoup endommagé la pierre qui est couverte de salpêtre. Le petit côté de la première pièce ouvre à l'est sur une autre pièce plafonnée. Un soupirail donne sur la C'est un ensemble de six caves plafonnées ou voûtées en berceau ; certaines parties sont en pierre pièce est plafonnée. Sur trois de ses côtés prennent place d'autres caves. Celle du nord se trouve la jonction des caves 2 et 3, une petite voûte en brique apparaît. Elle arbore en son centre un angelot sculpté dans une pierre de tuffeau. Cette sculpture constitue notre principal indice de datation
    Illustration :
    Vue du voûtement de la cave en berceau. IVR24_20093700055NUCA Vue d'une sculpture dans la cave : un visage d'homme. IVR24_20073700727NUCA
  • Maison (34 rue Nationale)
    Maison (34 rue Nationale) Amboise - 34 rue Nationale - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général (c) Université François-Rabelais de Tours
    Historique :
    que de baguettes pourrait dater du 17e siècle. Les dispositions de la parcelle semblent en revanche correspondre à celles de la fin du Moyen Âge. Il reste cependant délicat de déterminer le statut de maison ou mouluration continue, à chambranle, constituée d'une succession de cavets assez larges et peu profonds ainsi d'hôtel de l'édifice.
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    première bâtisse donnant sur la rue Nationale. La cave construite en pierre de taille de tuffeau présente L'édifice se compose de deux corps de logis séparés par une cour. On accède à la cour par une rue Nationale et celui en arrière-cour. Le long de la venelle, un mur supporte une galerie liant les deux bâtiments. Les façades sont crépies. Si la galerie ne semble pas dater de la fin du Moyen Âge, de fait la distribution la plus adaptée aux dimensions de la parcelle était bien celle héritée du Moyen reconstruction moderne est confirmée par les dispositions de la cave : grand vaisseau voûté en berceau auquel on accède depuis la cour par un escalier droit extérieur. Cette cave s'étend sous l'emprise au sol de la des parements ayant conservé ses traces de dressage à la laye, son sol en terre battue et quelques aménagements anciens, tels qu'un placard mural, une porte donnant du côté de la venelle ou encore un ancien venelle ménagée entre le 32 et le 34 rue Nationale. La cour est enfermée entre le bâtiment donnant sur la
    Étages :
    rez-de-chaussée étage de comble
    Illustration :
    Aquarelle de la façade brique et pierre, par Anne-Marie Bonnard (Région centre-Val de Loire Vue générale du 34 rue Nationale : la façade en fond de cour. IVR24_20073700680NUCA Vue de la cave voûtée du 34 rue Nationale. IVR24_20073700681NUCA Vue de la galerie du 34 rue Nationale permettant de jondre le bâtiment sur rue au bâtiment en fond Vue de la galerie du 34 rue Nationale permettant de jondre le bâtiment sur rue au bâtiment en fond de cour : la porte d'accès à l'escalier de la galerie. IVR24_20073700684NUCA de cour. IVR24_20073700683NUCA
  • Maison (21 rue Manuel)
    Maison (21 rue Manuel) Amboise - 21 rue Manuel - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général (c) Université François-Rabelais de Tours
    Historique :
    présenter de caractère datant de la fin du XVe siècle ou du début du XVIe siècle, il n'est pas impossible qu'elle date de la fin du Moyen Âge. La façade donnant sur la rue Nationale a connu un alignement au XIXe siècle. Sans véritablement
    Murs :
    pierre de taille pan de bois
    Description :
    gouttereau donnant sur la rue Manuel, construit en pierre de taille de tuffeau, semble contemporain de Cette maison présente son pignon sur la rue Nationale et sa rive sur la rue Manuel. Seul le pan-de -bois visible à l'étage est susceptible de dater de la fin du Moyen Âge. Le pignon a été aligné au XIXe siècle. Cette façade aujourd'hui en pierre de taille, montre des bossages pour les chaînages d'angle et une épaisse corniche soutenant la croupe venue remplacer la ferme de pignon. Le rez-de-chaussée du mur plancher dont les abouts sont visibles au rez-de-chaussée du côté de la rue Manuel. Avant l'alignement du XIXe siècle, le pignon devait s'élever 1,50 m en arrière de la façade actuelle. Le pan-de-bois à grille est contreventé par quatre écharpes placées symétriquement au centre de la façade. Les trois baies ne présentent ni leur emplacement ni leur format d'origine. La fenêtre de droite qui rompt la symétrie de la façade, se trouvant à l'aplomb de la croupe mise en place au XIXe siècle, est une création
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Illustration :
    , tandis que la façade de rive au rez-de-chaussée en pierre de taille et au premier étage en pan-de-bois à Vue générale du 21 rue Manuel, dont le pignon aligné au XIXe siècle donne sur la rue Nationale grille donne sur la rue Manuel. IVR24_20093701147NUCA Vue du pignon arrière en pan-de-bois à grille. IVR24_20093701148NUCA
1