Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 7 sur 7 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Maison (52 place Michel Debré)
    Maison (52 place Michel Debré) Amboise - 52 place Michel-Debré - en ville
    Historique :
    passant le long du mur gouttereau nord-ouest et reliant par une galerie la première maison donnant sur la rue à la seconde située en arrière-cour. Par ailleurs, la galerie est encore lisible sur le plan ne permettent pas d'évaluer s'il en existait d'autres ou non. La façade, les charpentes et le plan
    Description :
    sont mitoyens des autres maisons, est montée en pierre de taille de tuffeau. Le pan-de-bois emploie des (12,70 cm). Le premier étage surplombe légèrement le rez-de-chaussée par un encorbellement conforme à premier étage, deux aisseliers ont été installés entre le poteau cornier et la sablière. Le niveau du sablière de plancher du niveau 3 et celles longeant les murs gouttereaux. Le hourdis visible par endroits importantes et il est possible que l'allège ait été abaissée, mais rien ne le prouve pour autant formellement vestiges de latrines qui descendaient sous le sol de la cave ainsi qu'un puits restent encore en place. La authenticité. Le rez-de-chaussée de la seconde maison dispose d'une porte de communication avec la cour est une création récente. Cette dernière est encore lisible dans le mur côté cour, par un linteau chanfreiné qui se trouve contre le mur pignon nord-ouest. Cette porte ouvrait ainsi au-dessus de la cave (environ 65 cm de rayon), mais les contremarches à cavet permettent de poser le pied même à côté du noyau
    Annexe :
    Précisions sur les charpentes du 52 place Michel Debré à Amboise Le comble de la petite maison arrière est intéressant. Le niveau du sol se trouve 1 m sous le niveau des sablières longeant les murs le chêne et la pente du toit atteint 56 degrés. Même parmi les bois les plus épais - les poteaux quartiers. La qualité générale est assez médiocre, le bois présentant beaucoup de noeuds et de flaches dans le mur pignon, un poinçon reliant le faîte à l'entrait. Un faux-entrait venait de part et d'autre du poinçon le lier aux arbalétriers. Longitudinalement, le faîtage était soutenu par de petits -entraits soutenaient les chevrons. Des tuiles plates couvraient le tout. Les analyses dendrochronologiques datent les structures primitives de 1504 environ. Le comble de la première maison donnant sur la rue décrit comme suit : les fermes montrent un poinçon reliant le faîtage à l'entrait et un faux-entrait longeant le mur pignon. Cette sablière est, au nord-ouest comme au sud-est, constituée de deux sections de
    Illustration :
    Vue d'un graffito réalisé sur le parement du bâtiment sur rue. IVR24_20073701025NUCA Vue d'un graffito réalisé sur le parement du bâtiment sur rue. IVR24_20073701026NUCA Vue du comble du 52 place Michel Debré : le bâtiment donnant sur la rue. IVR24_20073701030NUCA Vue de la charpente de comble du 52 place Michel Debré : le bâtiment donnant sur la rue Vue de la charpente de comble du 52 place Michel Debré : le bâtiment donnant sur la rue Vue de la charpente de comble du 52 place Michel Debré : le bâtiment donnant sur la rue pour le passage du conduit de cheminée. IVR24_20073701031NUCA Vue du pignon dont le hourdis n'a pas été achevé, du côté du 54 place Michel Debré
  • Maison (22 quai Charles Guinot)
    Maison (22 quai Charles Guinot) Amboise - 22 quai Charles-Guinot - en ville
    Historique :
    Le 22 quai Charles Guinot correspond à la façade côté Loire du 24 rue de la Concorde.
    Description :
    Le balcon que l'on distingue au premier étage au-dessus de l'entrée de cave correspond bien au doublement du mur de cave côté Loire signalé dans la notice du 24 rue de la Concorde. Dans le cas de cet
  • Maison (13 rue Racine)
    Maison (13 rue Racine) Amboise - 13 rue Racine - en ville
    Description :
    présent habité. Du côté de la Masse, le mur gouttereau méridional et tout le rez-de-chaussée sont . L'étude des ouvertures, très remaniées, présente un intérêt limité. Le mur gouttereau est, donnant sur la d'ouverture dans l'autre moitié du mur s'explique par la présence d'un conduit de cheminée utilisé dès le rez pignons -, ne dispose d'aucun surcroît. Le mur pignon de la rue Racine est percé au rez-de-chaussée par façade, le petit appentis venant contre la tourelle est une création récente. À l'étage, le pan de bois basse et une sablière haute, constituant par ailleurs l'entrait de la charpente. Le hourdis est à le pignon et une autre sous le toit de la tourelle d'escalier. On ne distingue cependant pas de écharpes perce la façade. Le toit actuel est asymétrique ; tandis que le versant du côté de la Masse prend appui au niveau du plafond du deuxième niveau, le versant opposé descend jusqu'au plancher de ce même , le mur gouttereau en pierre est percé d'une baie donnant au rez-de-chaussée de la tourelle, ce qui
    Illustration :
    Vue de l'ancienne tourelle d'escalier du 13 rue Racine, depuis le promontoire du château
  • Maison : cave (7 montée de l'émir Abd-el-Kader)
    Maison : cave (7 montée de l'émir Abd-el-Kader) Amboise - 7 montée de l'émir Abd-el-Kader - en ville
    Historique :
    l'autre sont situées aux abords immédiats de la forteresse primitive d'Amboise. Le jardin de la maison prend place au pied de la tour Garçonnet, dont le fruit apparaît dans le jardin. Ce jardin est venu
    Description :
    rectangulaire, placée perpendiculairement et située sous le niveau de la place Michel Debré, la cave est voûtée conservé des traces de bretture. Le sol de la cave est en terre battue et le soupirail ouvrait à l'origine siècle. Sur la longueur de la cave, à gauche du soupirail, s'ouvre dans le mur une galerie. Trois arcs brisés jouant le rôle de doubleaux viennent étayer la structure partiellement troglodytique. Certains appui sur le côté droit de la paroi rocheuse, environ 2 m après l'entrée. Le voûtement en berceau brisé arcs brisés et le type de construction permettent d'envisager une datation de l'époque médiévale. Il
    Illustration :
    Vue générale du 7 montée Abd el-Kader depuis le promontoire du château : la maison reconnaissable à
  • Maison : cave (13 rue de la Concorde)
    Maison : cave (13 rue de la Concorde) Amboise - 13 rue de la Concorde - en ville
    Historique :
    médiévale, à laquelle on accède par un escalier droit depuis le jardin.
    Description :
    . Le fond est aujourd'hui condamné mais il semble qu'à l'origine elle ait communiqué avec la cave du 14
  • Maison  : cave (17 rue de la Concorde)
    Maison : cave (17 rue de la Concorde) Amboise - 17 rue de la Concorde - en ville
    Description :
    les avons rencontrés que dans les secteurs urbanisés précocement. Le 13 quai Charles Guinot montre une
  • Maison : cave (12 quai Charles Guinot)
    Maison : cave (12 quai Charles Guinot) Amboise - 12 quai Charles-Guinot - en ville
    Description :
    portes donnant sur le quai Charles Guinot ; les quatre autres disposent d'un soupirail donnant sur la rue , qui recevait le pêne, a été taillée dans l'encadrement en pierre. Ce type de placard se rencontre
1