Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 5 sur 5 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Amboise : rue de l'Entrepont
    Amboise : rue de l'Entrepont Amboise - rue de l'Entrepont - en ville
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Historique :
    appellation figure sur le plan cadastral dit napoléonien ou sur le plan d'alignement. Dans les archives de la Située sur l'île, la rue de l'Entrepont répondait anciennement au nom de rue des Ponts. Cette des artisans, notonniers ou hôtelliers qui profitent de la situation de passage de la rue. Les îles centre de l'île d'Or, dite alors île Chardane. De fait, il semble qu'il n'y ait donc eu que deux véritables rues sur l'île, l'une permettant le passage du pont de bois au pont de pierre (rue de l'Entrepont ), l'autre allant vers la chapelle Saint-Jean (rue de l'Ile d'Or). Ces maisons étaient exposées aux crues mais en contre-partie disposaient de jardins probablement fertiles grâce aux alluvions. Ainsi s'explique le fait que les comptabilités anciennes ne donnent pas de nom aux rues de l'île. Le 22 septembre 1466, les délibérations du conseil de ville rapportent que la « contesse de Vurtenberg a esté logee
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    L'importance de l'île grandit avec l'essor de la route d'Espagne, sur laquelle peu d'information gagnant de chaque côté environ 50 cm à 1 m. Ce projet n'a été mené à bien que du côté des numéros pairs . Du côté des numéros impairs, il existe encore deux maisons de la fin du Moyen Âge. Aujourd'hui, cette rue a l'avantage de situer l'ancien pont, déplacé en aval. Depuis 1115, date de la première construction du pont de pierre sous Hugues Ier d'Amboise, il prenait en effet place dans l'alignement de la rue de l'Entrepont. Lorsque le niveau de la Loire est bas, on observe encore les pieux plantés dans le
    Localisation :
    Amboise - rue de l'Entrepont - en ville
    Titre courant :
    Amboise : rue de l'Entrepont
    Annexe :
    comptabilités amboisiennes En 1486-1487, les comptabilités de la ville font état de maisons et bergeries situées sur l'île Chardasne : -Archives communales d'Amboise, CC 106, f°1r°-v° : - « [...] Pour leurs maisons et bergiers estans entre les ponts d'Amboise et pour ung accroissement de jardin joignant les maisons Guillaume Pingnart » ; - « [...] Pour un acroissement de courtil situé derriere la maison dessusdit pres l'isle de Chardasne ». L'Entrepont dans les comptabilités amboisiennes Sur l'Entrepont, Peronelle la Royere tient une hôtellerie dans laquelle elle reçut la tante de Charlotte de Savoie en 1466 , conformément à ce que le roi Louis XI avait expressément demandé aux Amboisiens : -Archives communales d'Amboise, CC 194, f° 21 : le pénultième jour d'octobre 1466, Peronelle la Royere « hosteliere de l'image notre dame du pont d'Amboise », reçoit 18 l. 10 s. t., pour : « [...] Pour la despense de madame la comtesse de Vitemberg tante de la Roine les genz et chevaulx qui estoient en nombre de 57 chevaulx laquelle
    Illustration :
    Vue générale de la rue de l'Entrepont depuis le sud. IVR24_20083700606NUCA Vue du pont d'Amboise, reconstruit en aval du pont médiéval que l'on peut positionner en face de la rue de l'Entrepont sur l'île d'Or, visible à droite du pont actuel. IVR24_20073701181NUCA
  • Amboise : rue de Blois
    Amboise : rue de Blois Amboise - rue de Blois - en ville
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Historique :
    Loire. Les archives de la ville restent muettes à son sujet pour la période que nous avons consultée La rue de Blois a repris le nom de l'ancienne route de Blois qui passait sur la rive droite de la période moderne et se développa encore davantage avec l'installation de la ligne de chemin de fer. Nous n'y avons d'ailleurs inventorié aucune maison de la fin du Moyen Âge.
    Référence documentaire :
    Atlas topographique dans la vallée de la Loire, présentant les études de chemins de fer de Nantes à . (Bibliothèque nationale de France, Cartes et Plans : Ge CC 1345).
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    Amboise - rue de Blois - en ville
    Titre courant :
    Amboise : rue de Blois
    Illustration :
    Vue générale de la rue de Blois depuis l'île d'Or, passant au pied de Notre-Dame-du-Bout-des-Ponts
  • Amboise : rue de la Tour
    Amboise : rue de la Tour Amboise - rue de la Tour - en ville
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Historique :
    La rue de la Tour menait de la rue de Montrichard (actuelle place Michel Debré) à la rue des Tanneries (actuelle rue du Général Foy) qui se trouvait juste de l'autre côté de la Masse, hors les murs . Cette rue est probablement contemporaine du percement de la porte Titry ou Titery dont l'ouverture a lieu autour de 1455, puisque les comptes de la ville précisent cette année-là qu'elle est ouverte depuis peu de temps (« naguere »). Le 18 octobre 1466, la porte fut équipée d'un pont de bois d'une toise de large pour gens et chevaux chargés, bordé de lisses allant jusqu'aux murs de la ville. Jacqueline Melet-Samson écrit dans sa thèse de l’École des Chartes en 1972 : « On peut encore imaginer l'aspect de précision « la rue de la tour (anciennement rue de la porte Titry) doit être frappée d'alignement prochainement ». En février et mars 1499, à la suite de l'assèchement des Marais, la porte est élargie car davantage utilisée. Sur le plan cadastral dit napoléonien, la rue répond au nom de rue de Licurgue, et sur
    Référence documentaire :
    MELET-SAMSON, Jacqueline. Le développement historique de la ville d'Amboise des origines à la fin du XVIIIe siècle. Paris : Thèse de l’École des Chartes, 1972, 3 vol., 425 p., 40 p. et 63 p . (photographies sur microfilm), [manuscrit dactylographié conservé aux Archives nationales : AN, AB XXVIII (543) ].
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    n'avons pas retrouvé de maisons de la fin du Moyen Âge dans cette rue.
    Localisation :
    Amboise - rue de la Tour - en ville
    Titre courant :
    Amboise : rue de la Tour
    Illustration :
    Vue générale de la rue de la Tour, depuis son intersection avec le quai des Marais Vue de la rue de la Tour située en contrebas et en arrière de la place Michel Debré. Les différences de niveau des toits et l'orientation des édifices sur leur parcelle s'y observe particulièrement
  • Amboise : rue Belle Poule
    Amboise : rue Belle Poule Amboise - rue Belle Poule - en ville
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Historique :
    jusqu'en août 1833. Dans les archives municipales de la ville, au chapitre des recettes du Ier compte de Cette rue proche du Grand marché, sise au faubourg des Marais, portait le nom de rue des Goulus Florentin Proust en 1448-1449, plusieurs quartiers de vigne sont référencés. Aujourd'hui, la rue très étroite descend depuis un petit coteau qui se prête en effet bien à la culture de la vigne. La rue des Goulus donnait sur la rue Rabelais. Sans doute comme depuis toujours, elle est longée de hauts murs délimitant les parcelles limitrophes, mais aucune maison ne donne véritablement sur la rue. L'alignement de la rue, qui relève de la seconde campagne de 1886-1887, est documenté par un plan. Les plans
    Référence documentaire :
    Plan d'alignement de 1885, la rue Belle Poule débouchant sur la rue Rabelais. (Archives communales de la ville d'Amboise, O 210).
    Statut :
    propriété de la commune
    Illustration :
    Plan d'alignement de 1885, la rue Belle Poule débouchant sur la rue Rabelais. (Archives communales de la ville d'Amboise, O 210). IVR24_20073700816NUCA
  • Amboise : rue Louis XII
    Amboise : rue Louis XII Amboise - rue Louis-XII - en ville
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Historique :
    siècles, elle est nommée dans les archives communales de la ville rue du Pont. Le pont médiéval - appelé Sur le plan cadastral dit napoléonien, la rue Louis XII apparaît sous le nom de rue Molière. Le pour ce bras de la Loire les Grands Ponts de pierre - était construit en amont du pont actuel. Il se trouvait dans l'alignement de cette rue et de la rue de l'Entrepont sur l'île. C'était donc une rue de passage, empruntée notamment par la route d'Espagne. Aujourd'hui la rue ne présente plus de vestiges de la
    Statut :
    propriété de la commune
    Illustration :
    Vue générale de la rue Louis XII depuis son intersection avec la rue de la Concorde
1