Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 45 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Amboise : rue Louis XII
    Amboise : rue Louis XII Amboise - rue Louis-XII - en ville
    Historique :
    Sur le plan cadastral dit napoléonien, la rue Louis XII apparaît sous le nom de rue Molière. Le
    Localisation :
    Amboise - rue Louis-XII - en ville
    Titre courant :
    Amboise : rue Louis XII
    Illustration :
    Vue générale de la rue Louis XII depuis son intersection avec la rue de la Concorde
  • Logis dit de Louis XI (détruit)
    Logis dit de Louis XI (détruit) Amboise - Château d'Amboise - en ville
    Historique :
    Le logis que nous appelons logis de Louis XI, aujourd'hui disparu, fut construit en deux campagnes
    Référence documentaire :
    Château d'Amboise, plan de 1708. Rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis XI Château d'Amboise, plan de 1708. Rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis XI Château d'Amboise, plan de 1708. Rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis XI Château d'Amboise, plan de 1708. Rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis XI, rez logis Louis XI, rez-de-chaussée du logis Charles VIII, rez-de-chaussée du logis Charles VIII-François dit de Louis XI, rez-de-chaussée bâtiment sur Loire, rez-de-chaussée du nouveau logis de Charles VIII des restaurations de la chapelle Saint-Jean (1963). Poitiers : mémoire de Maîtrise, sous la direction de Jean Guillaume : 1991. 3 vol., 182 p., 206 p. et 44 p
    Description :
    Du logis de Louis XI, il ne demeure qu'une petite vis de service qui mettait en communication la
    Titre courant :
    Logis dit de Louis XI (détruit)
    Annexe :
    Restitution du logis dit de Louis XI du château d'Amboise, d'après les sources textuelles et apparence que celles du logis de Louis XI. Cette hypothèse impliquerait trois conséquences possibles : ou le logis de Louis XI ne disposait pas de galeries, ou bien celles-ci ont été remplacées, voire étendues . Puisque les galeries sont précisément mentionnées dans la lettre de Louis XI, il semble que la seconde dans le logis dit de Louis XI nécessita d'ajouter une seconde vis, pour desservir l'extrémité orientale
    Illustration :
    Vue générale de l'emplacement de l'ancien logis dit de Louis XI, situé à droite, à l'Ouest de la Plan du château de 1708 (AN, O² 1903) : rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis Plan du château de 1708 (AN, O² 1903) : rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis Plan du château de 1708 (AN, O² 1903) : rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis Plan du château de 1708 (AN, O² 1903) : rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis du logis Louis XI, rez-de-chaussée du logis Charles VIII, rez-de-chaussée du logis Charles VIII de Louis XI, rez-de-chaussée bâtiment sur Loire, rez-de-chaussée du nouveau logis de Charles VIII sur 1579. Le logis dit de Louis XI, aujourd'hui disparu, situé dans le donjon, apparaît au second plan Vue de la vis desservant les galeries du logis dit de Louis XI et le logis de la Herse, ultime Vue de la base de la vis desservant les galeries du logis dit de Louis XI et le logis de la Herse
  • Amboise : quartier de l'Île Saint-Jean
    Amboise : quartier de l'Île Saint-Jean Amboise -
    Historique :
    L'île Saint-Jean se situe à l'extrémité orientale de l'île d'Amboise. Sur l'ensemble des plans de la ville, et même dans les comptabilités, le toponyme de l'île Saint-Jean est différencié de celui de l'île Saint-Jean sont rares. Aucun habitat n'y est jamais mentionné. Parfois, les manoeuvres vont y
    Description :
    L'île Saint-Jean n'a jamais été très habitée. Sur le plan cadastral dit napoléonien, l'habitat se chapelle Saint-Jean, datant du XIIe siècle, a bien traversé les siècles.
    Titre courant :
    Amboise : quartier de l'Île Saint-Jean
    Annexe :
    L'île Saint-Jean dans les comptabilités amboisiennes L'île Saint-Jean dans les comptabilités amboisiennes Si l'île Saint-Jean est peu citée dans les comptabilités d'Amboise, on peut néanmoins relever . 6 d. t., pour aller chercher du bois épineux sur l'île Saint-Jean : - Archives communales d'Amboise , CC 197 f° 24 : « [...] Admener des fagoz d'espines de l'isle Saint Jean en l'argeau qui a esté faict
  • Voie navigable (détruite), dite canal Louis XI, canal de Sainte-Anne et ruau Sainte-Anne
    Voie navigable (détruite), dite canal Louis XI, canal de Sainte-Anne et ruau Sainte-Anne La Riche - - Rue Saint-François - en ville
    Référence documentaire :
    carrière de Jean Cadet de Limay (Paris 1732 - Orléans 1802). Les Publications de l'Académie d'Orléans. N° 1
    Titre courant :
    Voie navigable (détruite), dite canal Louis XI, canal de Sainte-Anne et ruau Sainte-Anne
    Texte libre :
    . Aussi appelé canal Louis XI, il a été aménagé au XVe siècle et supprimé vers 1777. Des projets de
  • Ouvrage d'entrée dit Tour Cormeray (2 rue Jean-Jacques-Rousseau ; 5 quai Général-de-Gaulle)
    Ouvrage d'entrée dit Tour Cormeray (2 rue Jean-Jacques-Rousseau ; 5 quai Général-de-Gaulle) Amboise - 2 rue Jean-Jacques-Rousseau 5 quai Général-de-Gaulle - en ville
    Historique :
    des n° 2 et 2 bis de la rue Jean-Jacques Rousseau, mais elle n'est pas davantage accessible depuis ces loin de la porte Tripière qui ouvrait l'enceinte au niveau de la rue Jean-Jacques Rousseau. La tour
    Localisation :
    Amboise - 2 rue Jean-Jacques-Rousseau 5 quai Général-de-Gaulle - en ville
    Titre courant :
    Ouvrage d'entrée dit Tour Cormeray (2 rue Jean-Jacques-Rousseau ; 5 quai Général-de-Gaulle)
  • Amboise : jardin d'agrément du château
    Amboise : jardin d'agrément du château Amboise - Château d'Amboise - en ville
    Historique :
    site. A partir de 1994, Jean-Louis Sureau, conservateur du château d’Amboise, inaugure une dans les fossés pour Roger Ducos. Vers 1840, Louis-Philippe transforme les réalisations antérieures par terrasses et sur décision du Comte de Paris, président de la Fondation Saint-Louis qui gère dorénavant le
    Référence documentaire :
    LEROUX, Jean-Baptiste, SUREAU, Jean-Louis. Jardins en Touraine. Tours : Conseil Général d’Indre-et Fondation Saint-Louis, château d'Amboise. Compte de construction du château d'Amboise, tenu par Château d'Amboise, plan de 1708. Rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis XI BOUDON, Françoise, BLECON, Jean, collab. GRODECKI, Catherine. Le château de Fontainebleau de colloque tenu à Tours du 1er au 4 juin 1992, sous la direction de Jean Guillaume, Paris, 1991, p. 137-183. Poitiers : mémoire de Maîtrise, sous la direction de Jean Guillaume : 1991. 3 vol., 182 p., 206 p. et 44 p GUILLAUME, Jean. Le jardin mis en ordre, jardins et château en France du XVe au XVIIe siècles. In colloque tenu à Tours du 1er au 4 juin 1992, sous la direction de Jean Guillaume, Paris, 1991, p. 103-136. GUILLAUME, Jean. Y a-t-il un « jardin de la Renaissance ? Introduction aux actes du colloque tenu à au XVe et XVIe siècles, sous la direction de Jean Guillaume, Paris, 1991, p. 7-8.
    Représentations :
    porc-épic de Louis XII
    Statut :
    propriété privée La Fondation Saint-Louis est une institution reconnue d’utilité publique pour
    Description :
    du jardinier, en témoignent certaines parties du compte de construction de 1495-1496. Louis XII (1498 semble avoir été redécouverte en 1832. Elle est surmontée du porc-épic de Louis XII, et les anciens auteurs ont sans doute attribué le jardin à Louis XII à cause de cet emblème. Il est donc impossible de connaître la part de création revenant à Charles VIII et celle appartenant à Louis XII. On pourrait été clos et que le logis de l'Armurerie soit contemporain du jardin de Charles VIII et Louis XII, et encore visibles. Au bout du rempart nord, une porte surmontée du porc-épic de Louis XII ceint d'une frise
    Auteur :
    [auteur commanditaire] de Bourbon Louis-Jean-Marie
    Annexe :
    fragment de compte daté de l'année 1501 livre quelques informations sur les travaux réalisés par Louis XII ainsi dédommagé en 1496 : - Fondation Saint-Louis, compte de construction du château d'Amboise pour 1495-1496 (Fondation Saint-Louis, compte de construction du château d'Amboise pour l'année 1495-1496, f . D'ailleurs sur le plan géométral levé par Jean-Bernard Jacquemin le 20 juin 1807, l'empreinte des galeries se
    Texte libre :
    la terrasse nord face à la façade Louis XII. Respectant la structure originelle historique, cette
    Illustration :
    Plan du château de 1708 (AN, O² 1903) : rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis
  • Ancien hôtel-Dieu
    Ancien hôtel-Dieu Orléans
    Historique :
    avons des titres du XIe siècle qui en font mention comme d'un ancien établissement." Louis XV, par charte datée du 15 mars 1512, le roi Louis XII décida la reconstruction de l'hôtel-Dieu devenu trop exigu ), Saint-Louis (30) et Sainte-Marie (40) pour un nombre plus élevé de malades : deux voire trois personnes
    Référence documentaire :
    Figure de la ville d'Orléans / Jean Fleury. 1640. (Bibliothèque municipale d'Orléans, Rés ZHOO34). p. 191-208 NOUEL DE LA BUZONNIERE, Louis-Augustin-Léon. Histoire architecturale de la ville CHARPIGNON, Louis-Joseph-Jules. Les médecins et chirurgiens de l'Hôtel-Dieu d'Orléans avant 1789 CHARPIGNON, Louis-Joseph-Jules. Notice sur les maîtres en chirurgie de la ville d'Orléans jusqu'en p. 7-58, 166 GAILLARD, Louis (abbé). Notes sur l'Hôtel-Dieu, l'Hôpital général et les autres p. 38, 39, 54, 55 ILLIERS, Louis d'. L’Histoire d'Orléans racontée par un Orléanais. Orléans p. 11-30 et 46-48 GAILLARD, Louis (abbé). Histoire des établissements hospitaliers d'Orléans du
    Annexe :
    Maître ou prieur. Les Sœurs étaient nommées au service des malades, à l'assistance des malheureux et dans des locaux voisins distincts de l'hôtel-Dieu, le prieur bénéficiant d'un logement particulier. Au
  • Hôtel-Dieu (détruit, rue Anne de Bretagne)
    Hôtel-Dieu (détruit, rue Anne de Bretagne) Blois - rue Anne de Bretagne - en ville - Cadastre : 1810 A 970 971
    Historique :
    sous les ordres d' un prieur dépendant de l' évêque de Chartres ; à cette date d' importantes donations
    Référence documentaire :
    p. 492-496 BERGEVIN, Anatole et DUPRE, Louis. Histoire de Blois. Blois : Dezairs, 1846-1847, 2 vol. p. 54 BERNIER, Jean. Histoire de Blois, contenant les antiquitez et singularitez du comté de Blois
    Illustration :
    place Louis XII. IVR24_19924100144Z
  • Jardin du Château d'Amboise
    Jardin du Château d'Amboise Amboise - Château d'Amboise - en ville
    Référence documentaire :
    Château d'Amboise, plan de 1708. Rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis XI, rez dit de Louis XI, rez-de-chaussée bâtiment sur Loire, rez-de-chaussée du nouveau logis de Charles VIII Château d'Amboise, plan de 1708. Rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis XI Château d'Amboise, plan de 1708. Rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis XI Château d'Amboise, plan de 1708. Rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis XI Plan géométral du château d'Amboise/Jean-Bernard Jacquemin. Plume et lavis à l'encre de Chine Porte découverte en 1832 sur la terrasse du château d'Amboise/ Jean-Baptiste-Joseph Jorand, dessin assurément du règne de Louis XII (1498-1515) et non de Charles VIII (1483-1498)], n.s. n.d. (Médiathèque de Fondation Saint-Louis, château d'Amboise. Compte de construction du château d'Amboise, tenu par BOUDON, Françoise, BLECON, Jean, collab. GRODECKI, Catherine. Le château de Fontainebleau de
    Représentations :
    porc-épic de Louis XII
    Description :
    . Il est indéniable que Louis XII (1498-1515) acheva le chantier de Charles VIII et que par ailleurs il -épic de Louis XII, et les anciens auteurs ont sans doute attribué le jardin à Louis XII à cause de cet appartenant à Louis XII. On pourrait supposer que les buttes situées derrière le jardin et tout au long du du jardin de Charles VIII et Louis XII, et que sa conversion en logis canonial soit postérieure au frontons au sommet des lucarnes, ne saurait dater des travaux de Charles VIII (1483-1498), ni même de Louis de Louis XII ceint d'une frise renaissante, donnait accès à une terrasse haute à laquelle on montait
    Annexe :
    fragment de compte daté de l'année 1501 livre quelques informations sur les travaux réalisés par Louis XII ainsi dédommagé en 1496 : - Fondation Saint-Louis, compte de construction du château d'Amboise pour 1495-1496 (Fondation Saint-Louis, compte de construction du château d'Amboise pour l'année 1495-1496, f . D'ailleurs sur le plan géométral levé par Jean-Bernard Jacquemin le 20 juin 1807, l'empreinte des galeries se
    Illustration :
    Plan du château de 1708 (AN, O² 1903) : rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis Plan du château de 1708 (AN, O² 1903) : rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis Plan du château de 1708 (AN, O² 1903) : rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis Plan du château de 1708 (AN, O² 1903) : rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis de Louis XI, rez-de-chaussée bâtiment sur Loire, rez-de-chaussée du nouveau logis de Charles VIII sur
  • Plessis : demeure
    Plessis : demeure Néons-sur-Creuse - Le Plessis - - en écart - Cadastre : 2015 D 290 1812 D 1439 à 1448
    Historique :
    . De la famille du Plessis, est issu Armand Jean du Plessis (1585-1642), futur cardinal de Richelieu
    Référence documentaire :
    SECHERESSE, Jean (dir.). Chroniques historiques de Saint-Vincent de Néons. Néons-sur-Creuse
    Description :
    -1970). Dans une autre pièce de l’aile orientale, se trouve une cheminée de style Louis XV qui était
    Auteur :
    [personnage célèbre] du Plessis Armand Jean
    Illustration :
    Vue d'une cheminée (style Louis XV) située dans l'aile est de la maison (pièce sud
  • Ville de Blois
    Ville de Blois Blois - en ville - Cadastre : 1980 DN DO
    Historique :
    royale à l'avènement de Louis II d'Orléans, afflux de population, reconstruction des demeures
    Référence documentaire :
    BERGEVIN, Anatole et DUPRE, Louis. Histoire de Blois. Blois : Dezairs, 1846-1847, 2 vol. BERNIER, Jean. Histoire de Blois, contenant les antiquitez et singularitez du comté de Blois, les DE CROY, Jean. Notice historique sur la chambre de la cour des comptes de Blois. Mémoires de la DE LA SAUSSAYE, Louis. Essai sur l'origine de Blois et sur ses accroissements jusqu'au Xe siècle DE LA SAUSSAYE, Louis. Guide historique du voyageur à Blois et aux environs. Blois : Marchand, 1846. p. 2-23. LORAIN, Jean-Marie. Le site géologique de Blois. In : Blois, la ville, les hommes. LORAIN, Jean-Marie. La Loire à Blois et en Loir-et-Cher. Saint-Maur des Fossés : Le Clairmirouère p. 20-22. LORAIN, Jean-Marie. Un site privilégié. In : Blois, un amphithéâtre sur la Loire. Paris p. 37-43. MARTIN-DEMEZIL, Jean. Blois médiéval. In : Blois, la ville, les hommes. p. 317-328. MELOT, Michel. Politique et architecture, essai sur Blois et le Blésois sous Louis XII
    Annexe :
    -Vincent, et de la Cathédrale Saint-Louis. Archives municipales de la ville de Blois : Série B : Registres
    Illustration :
    Vue de la rive droite, quai Saint Jean IVR24_19924100247XA Vue de la ville basse (grands degrés Saint-Louis, rues Pierre de Blois et du Poids-du-Roi) prise de l'est depuis les grands degrés Saint-Louis. IVR24_19834100231X degrés Saint-Louis. IVR24_19834100229X Vue sur la ville haute (quartiers Saint-Honoré et Saint-Louis) prise du sud-ouest depuis la place Vue du quartier du Bas-Bourg Saint-Jean, prise du nord-est depuis les terrasses de l'Evêché Vue du quartier du Bas-Bourg Saint-Jean et de la rue Jean de Saveuse, prise du nord-est depuis les -Louis. IVR24_19844100403X depuis les grands degrés Saint-Louis. IVR24_19844100408X Vue de la ville basse prise du nord-est depuis les grands degrés Saint-Louis. IVR24_19844100404X
  • Ouvrage avancé : la demi-lune
    Ouvrage avancé : la demi-lune Amboise - Château-d'Amboise - en ville
    Historique :
    La demi-lune actuelle date du XVIIe siècle, probablement de Louis XIII. Tant ses caractéristiques
    Référence documentaire :
    Château d'Amboise, plan de 1708. Rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis XI Château d'Amboise, plan de 1708. Rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis XI Château d'Amboise, plan de 1708. Rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis XI Château d'Amboise, plan de 1708. Rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis XI, rez logis Louis XI, rez-de-chaussée du logis Charles VIII, rez-de-chaussée du logis Charles VIII-François dit de Louis XI, rez-de-chaussée bâtiment sur Loire, rez-de-chaussée du nouveau logis de Charles VIII ERRARD, Jean. La fortification démontrée et reduicte en art. Paris, 1600.
    Description :
    par Jean Errard (1554-1610). On peut donc supposer que la contrescarpe centrale correspond au premier présence d'un chemin couvert avec une tête d'accès, système qui apparaît dans les traités de Jean Errard à des contreforts intérieurs qui appartient également à la théorisation de Jean Errard sculptées sur la porte surplombant la demi-lune qui sont celles de Louis XIII et d'Anne d'Autriche. A-t-on fortifié le lieu à cause des rivalités de succession qui opposent, dès 1610, Louis XIII à sa mère Marie de à la Saint-Louis.
    Illustration :
    Plan du château de 1708 (AN, O² 1903) : rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis Plan du château de 1708 (AN, O² 1903) : rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis Plan du château de 1708 (AN, O² 1903) : rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis Plan du château de 1708 (AN, O² 1903) : rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis du logis Louis XI, rez-de-chaussée du logis Charles VIII, rez-de-chaussée du logis Charles VIII de Louis XI, rez-de-chaussée bâtiment sur Loire, rez-de-chaussée du nouveau logis de Charles VIII sur
  • Amboise : quai Charles Guinot (1 à 33 quai Charles-Guinot)
    Amboise : quai Charles Guinot (1 à 33 quai Charles-Guinot) Amboise - 1 à 33 quai Charles-Guinot - en ville
    Illustration :
    Vue générale du quai Charles Guinot, au niveau de la rue Louis XI. IVR24_20083700564NUCA
  • Les maisons et immeubles de Blois
    Les maisons et immeubles de Blois Blois - Cadastre : 1980 DN DO
    Référence documentaire :
    p. 154-180. LESUEUR, F. Les maisons du règne de Louis XII. Congrès Archéologique de France, 88e p. 56-57. SAUVAGE, Jean-Paul. La maison blésoise au Moyen-Age. In : Blois, un amphithéâtre sur la
    Texte libre :
    lanière, peu profonde et traversante, rues du Puits-Chatel, des Papegaults et Grands degrés Saint-Louis suffisent à dégager leurs caractéristiques (3 place St Louis, 8 rue Chemonton, 31 et 33 rue St Lubin, 52 rue connaissons que deux à décor gothique : 3 place Saint-Louis et 3 rue Saint-Lubin, cette dernière détruite en celui de l'aile Louis XII. Pour les maisons de bois, quelques détails révèlent une évolution sensible du -Elus, 2 place Saint-Louis). Par ailleurs une baie éclairant le couloir occupe la place du fronton alentours de 1540. Dans quelques cas, (11 rue Fontaine des Elus, 2 place Saint-Louis) les cannaux de la
    Illustration :
    maison 4 quai Saint-Jean IVR24_19914100263XA maison quai Saint-Jean IVR24_19914100264XA maison quai Saint-Jean IVR24_19914100267XA maison quai Saint-Jean IVR24_19914100266XA maison quai Saint Jean et angle de la rue Jean de Saveuse IVR24_19914100268XA Bourg-Saint-Jean (rue du) 54 à 62 ; maison ; Façade sud ; vue prise d'ouest en est Maison, 16 place Saint-Louis. Façade sud. IVR24_19834100379X Maison, 12 place Saint-Louis. Façade sud. IVR24_19834100380X Maison, 10 place Saint-Louis. Façade sud. IVR24_19834100381X Maison, 14 quai Saint-Jean. Façade sud. IVR24_19904100140X
  • Enceinte castrale
    Enceinte castrale Amboise - Château d'Amboise - en ville
    Référence documentaire :
    Château d'Amboise, plan de 1708. Rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis XI Château d'Amboise, plan de 1708. Rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis XI Château d'Amboise, plan de 1708. Rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis XI Château d'Amboise, plan de 1708. Rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis XI, rez logis Louis XI, rez-de-chaussée du logis Charles VIII, rez-de-chaussée du logis Charles VIII-François dit de Louis XI, rez-de-chaussée bâtiment sur Loire, rez-de-chaussée du nouveau logis de Charles VIII Vüe de l'entrée du château d'Amboise/ Jean-Philippe Sarazin, lavis à l'encre de Chine, 1775 des restaurations de la chapelle Saint-Jean (1963). Girardet. Lithographie. n.s., n.d, dans BOSSEBOEUF, Louis-Auguste. Amboise, le château, la ville et le
    Description :
    logis de Louis XI. Aucun des documents dont nous disposons ne permet de dire si la base de la tour
    Illustration :
    Plan du château de 1708 (AN, O² 1903) : rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis Plan du château de 1708 (AN, O² 1903) : rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis Plan du château de 1708 (AN, O² 1903) : rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis Plan du château de 1708 (AN, O² 1903) : rez-de-chaussée des logis des Sept Vertus et dit de Louis du logis Louis XI, rez-de-chaussée du logis Charles VIII, rez-de-chaussée du logis Charles VIII de Louis XI, rez-de-chaussée bâtiment sur Loire, rez-de-chaussée du nouveau logis de Charles VIII sur
  • Rue des Carmes
    Rue des Carmes Orléans - rue des Carmes - en ville
    Référence documentaire :
    NOUEL DE LA BUZONNIERE, Louis-Augustin-Léon. Histoire architecturale de la ville d'Orléans CHASTEL, André, GUILLAUME, Jean (sous la dir. de). La maison de ville à la Renaissance, recherches : Picard, 1983. (De Architectura). CHASTEL, André, GUILLAUME, Jean (sous la dir. de). La maison de ville à . Bruno Malinverno, Jean Davoigneau, Anne-Claire Viron-Rochet. 2e éd. Paris : Ministère de la culture et GAILLARD, Louis (abbé). Histoire des noms des rues d'Orléans. Romorantin : Communication-Presse GUILLAUME, Louis. Benoist Lebrun, architecte à Orléans, 1754-1819. Orléans : imprimerie Auguste LAVEDAN, Pierre, HUGUENEY, Jeanne, HENRAT, Philippe. L'urbanisme à l'époque moderne. XVIe-XVIIIe , 2002. 2 vol. Mémoire de maîtrise. 2001-2002, dir. Jean-Baptiste Minnaert. Figure de la ville d'Orléans / Jean Fleury. 1640. (Bibliothèque municipale d'Orléans, Rés ZHOO34). BOISSIÈRE, Jean. Une source capitale pour la connaissance d'Orléans à la fin du XVe siècle : le
    Texte libre :
    dessin de la seconde accrue décidé par Louis XI au sortir de la guerre de Cent Ans, fin 1466, ne Louis XII, en 1485-1486, de faire édifier la quatrième et dernière enceinte, correspondant à la dernière -Jean). III. LES STIGMATES DE L'HISTOIRE : LA RUE DES CARMES ENTRE BOMBARDEMENTS, RECONSTRUCTION ET débâcle française qui s'ensuivit, le soldat Jean Villette décrivit les ruines de la ville meurtrie
  • Houldes : manoir dit château des Houldes
    Houldes : manoir dit château des Houldes Francueil - Les Ouldes - isolé - Cadastre : 2011 A 786
    Historique :
    1793. Au 14e siècle, la famille Marques acquiert le château-fort des Ouldes. Jean Marques ayant pris le ainé Jean vendit en 1494 à Jacques de Beaune, pour le compte de Thomas Bohier qui désirait acquérir transformé en filature de soie. En 1588, Louise de Lorraine hérita par testament des terres de Chenonceau et n'existent plus. Le fils aîné de Claude Dupin, Louis-Claude, dit "Dupin de Francueil" fit des Ouldes le siège
  • Pont
    Pont Amboise - Pont d'Amboise - en ville
    Référence documentaire :
    MESQUI, Jean. Chemins et ponts. Liens entre les hommes. Cahors : Desclée de Brouwer, 1994. 144 p.
    Description :
    générales menées sur les ponts par Jean Mesqui, la grande évolution s'opéra sous Louis XIV (1638-1715 arcs n'étant jamais mentionnées. Pour Jean Mesqui, les concepteurs des ponts semblent n'avoir suivi
  • Blois : architecture religieuse
    Blois : architecture religieuse Blois
    Texte libre :
    fondation du prieuré Saint-Jean-en-Grève, par les moines de Pontlevoy, donne naissance au Bas-Bourg Saint l'actuelle place Saint-Louis, car des sarcophages ont été retrouvés jusqu'à l'entrée de la rue du Palais la cathédrale Saint-Louis, les vestiges d'une église pré-romane et d'une crypte aménagée après coup devait-être reconstruit au début du XIIe siècle : en 1106 selon Louis de La Saussaye, plus -Jean à l'est. L'abbaye de Bourgmoyen Au Bourgmoyen, l'apparition d'un monastère dédié à la Vierge abandonnés ; ce prieuré dépendant de l'abbaye de Bourgmoyen était situé au nord-ouest de l'église abbatiale
  • Amboise : secteur urbain du faubourg des Violettes
    Amboise : secteur urbain du faubourg des Violettes Amboise
    Référence documentaire :
    Amboise, plan d'alignement 1835, île Saint-Jean et quai des Violettes. (Archives communales de la
    Illustration :
    Plan d'alignement 1835, île Saint-Jean et quai des Violettes. (Archives communales de la ville
1 2 3 Suivant