Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 20 sur 37 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Chapelle Saint-Hubert
    Chapelle Saint-Hubert Amboise - Château d'Amboise - en ville
    Historique :
    Aucun document permettant la datation exacte de la chapelle Saint-Hubert n'a encore été mis au jour . Attribuer à Charles VIII la construction de la chapelle est donc une évidence. La chapelle du Saint chapelle autre que l'une de celles de l'église Saint-Florentin. Dans leurs comptes de l'argenterie « la les chapelles de l'église Notre-Dame-et-Saint-Florentin sont également mentionnées dans les comptes de donjon puis « de ladicte chappelle du donjon en l'eglise et parroisse de Saint Fleurentin dudit chastel Bosseboeuf voit pour sa part, en la chapelle souterraine, la chapelle Saint-Blaise. Mais comme le souligne Évelyne Thomas, il la confond avec l'une des chapelles de l'église Saint-Florentin qui est évoquée en 1471 Saint-Sépulcre qui se veut être une réplique de la tombe du Christ se trouve enterrée. Soulignons à ce VIII fit reposer par la suite la chapelle Saint-Hubert a été construit pour supporter un édifice. Louis chapelle du donjon du château de Louis XI (1461-1483) était donc bien dédiée au Saint-Sépulcre. Quant à la
    Référence documentaire :
    Bibliothèque nationale de France, est, RES Ve26 (k), Fol (Mfilm A31642). La chapelle Saint-Hubert à Chapelle Saint-Hubert. Amboise. Dessin à l'encre de Chine aquarellé, n.s., n.d. (Bibliothèque municipale de Tours : L.C. Amboise : Château. Saint-Hubert, Chapelle ; est. 1, Ic. Auv. 441). Chapelle Saint-Hubert. Amboise, dessin à l'encre de Chine aquarellé, n.s., n.d. (Bibliothèque municipale de Tours : L.C. Amboise : Château. Saint-Hubert, Chapelle ; est. 3, Ic. Auv. 440). : Château. Saint-Hubert, Chapelle ; est. 1, Ic. Auv. 442). . (Bibliothèque municipale de Tours : L.B. Amboise : Château. Saint-Hubert chapelle ; est. 1, Ic. Auv. 401). . (Bibliothèque municipale de Tours : L.B. Amboise : Château. Saint-Hubert chapelle ; est. 2, Ic. Auv. 402). . (Bibliothèque municipale de Tours : L.B. Amboise : Château. Saint-Hubert chapelle ; est. 5, Ic. 485). . (Bibliothèque municipale de Tours : L.B. Amboise : Château. Saint-Hubert chapelle ; est. 5, Ic. 485).
    Représentations :
    saint Hubert
    Description :
    Les vues de l'intérieur de la chapelle Saint-Hubert, ou de la « chapelle du roy » ainsi qu'elle est crochets gothiques. Enfin, le linteau constitue le quatrième registre qui est sculpté du miracle de saint deviendra saint Hubert - illustre la passion du roi pour cette activité. Les arbres écotés qui ornent les logis de Charles VIII sur les jardins, mais aussi à la basilique Cléry-Saint-André, où Louis XI (1461
    Titre courant :
    Chapelle Saint-Hubert
    Annexe :
    La chapelle du Saint-Sépulcre dans les archives À une date indéterminée, Louis XI commande à Pierre André le décor de la chapelle du château d'Amboise, correspondant à la chapelle du Saint-Sépulcre : - BnF, ms. fr. 20685, f° 553 : « A Pierre André, peintre, 27 l. t. 10 s. pour les images de Saint Martin , Saint Marc et Saint François peintes d'or et d'azur et autres couleurs mises en la chapelle du chastel d'Amboise ». La description ancienne la plus complète de la chapelle du Saint-Sépulcre reste celle de Willem chapelle du roy ». Le docteur Bruneau avait déjà identifié le soubassement de la chapelle Saint-Hubert La chapelle Saint-Hubert dans les archives Dans le compte de construction du château de 1495-1496 Saint-Louis, Compte de construction de 1495-1496, f°80r° : « A cornille de Neuf, ymagier, pour avoir
    Vocables :
    Saint-Hubert.
    Illustration :
    Vue de la chapelle depuis l'emplacement de l'ancienne église Saint-Florentin. IVR24_20073701183NUCA Vue de la chapelle Saint-Hubert depuis le promontoire du château. IVR24_20083700132NUCA
  • Maison (5 place Saint Denis)
    Maison (5 place Saint Denis) Amboise - 5 place Saint-Denis - en ville
    Historique :
    Cette maison, sise au faubourg Saint-Denis, a connu des travaux d'alignement de sa façade au XIXe
    Description :
    La façade qui avançait sur la place Saint-Denis a été reconstruite en retrait dans un style propre
    Localisation :
    Amboise - 5 place Saint-Denis - en ville
    Titre courant :
    Maison (5 place Saint Denis)
    Illustration :
    Vue générale du 5 place Saint-Denis : la façade porte une croupe résultant d'un alignement du XIXe
  • Amboise : secteur urbain du faubourg Saint-François
    Amboise : secteur urbain du faubourg Saint-François Amboise
    Historique :
    Situé au nord-ouest de la ville, le faubourg Saint-François tient son nom du couvent des Cordeliers - ordre mendiant fondé par saint François d'Assise en Italie au XIIIe siècle - reconstruit à l'initiative Madeleine ainsi que la chapelle Saint-Ladre ou Saint-Lazare. Le logis des Sages ou la Madeleine (parcelle s'agirait de la salle du chapitre de l'ordre de Saint-Michel, créé à Amboise en août 1469 par Louis XI (1461 le faubourg Saint-François. Saint-Ladre (parcelle 300 du plan cadastral dit napoléonien) La Saint-Ladre. La construction de la chapelle de la léproserie remonte au début du XVIe siècle. Elle fut , vers le milieu du XVIe siècle, cette chapelle accueillit la statue de la Madeleine de l'église Saint était voûté d'ogives. L'église abritait entre autres chapelles celles de Saint-Jean et de Saint-Jacques
    Description :
    Définir la limite entre les faubourgs Saint-François et Saint-Denis n'est pas chose aisée. Ce
    Titre courant :
    Amboise : secteur urbain du faubourg Saint-François
    Annexe :
    Le faubourg Saint-François dans les comptabilités amboisiennes Les comptabilités amboisiennes rendent compte d'un puits au faubourg Saint-François : - Archives communales d'Amboise, CC109, f°30v puiz de la Magdalene ». D'autres comptes mentionnent le puits Saint-Ladre, mais étant donné la proximité de la Madeleine et de la chapelle Saint-Ladre, il s'agit très certainement du même puits puiz estant pres la chappelle de saint Ladre ». La barrière marquant l'entrée du faubourg Saint au faubourg de Saint Denis, la deuxieme pres la maison Saint Ladre la tierce [...] ». - Archives de boys de troys toizes de long et demy pié en carré emploier a faire la barre pres Saint Ladre ». En communales d'Amboise, CC 198, f° 7 : « Au nom des freres Cordelliers du couvent de Saint Francoys, laditte la ville, notamment le chemin venant de Tours par le faubourg Saint-François : - Archives communales d'Amboise, CC 108, f° 44 v° : « [...] Curer le chemin pres Saint-Françoys a la venue de la royne ».
  • Amboise : secteur urbain du faubourg Saint-Thomas
    Amboise : secteur urbain du faubourg Saint-Thomas Amboise
    Historique :
    Situé au sud-sud-ouest de la ville, il était principalement composé du Prieuré Saint-Thomas
    Description :
    Le secteur s'étendait de l'actuel mail Saint-Thomas jusqu'aux bords de la Masse et l'actuelle rue plan cadastral ancien présente également le plan de l'ancienne église Saint-Thomas qui était allongé
    Titre courant :
    Amboise : secteur urbain du faubourg Saint-Thomas
  • Église Notre-Dame-et-Saint-Florentin-en-Grèves (placette Saint-Florentin)
    Église Notre-Dame-et-Saint-Florentin-en-Grèves (placette Saint-Florentin) Amboise - placette Saint-Florentin - en ville
    Historique :
    La première église Saint-Florentin fut construite au XIe siècle dans l'enceinte même du château
    Référence documentaire :
    Archives départementales d'Indre-et-Loire, G 346. Documents sur la collégiale Saint-Florentin Archives départementales d'Indre-et-Loire; 1 Q 6 : Biens nationaux. États de Saint-Denis et Saint Archives départementales d'Indre-et-Loire ; 1 Q 2. Inventaire de Saint-Florentin (au chapitre des Saint-Florentin du château. 1446. Amboise, église Saint-Florentin. Photographie noir et blanc, n.s., n.d. (Bibliothèque municipale de Tours : L. A. Amboise : Saint-Florentin ; R. 1, Ic. Auv. 816). À Amboise. Dessin à la mine, n.s., n.d. (Bibliothèque municipale de Tours : L. A. Amboise : Saint À Amboise. Dessin à la mine, n.s., n.d. (Bibliothèque municipale de Tours : L. A. Amboise : Saint datant de 1875-1879 dans l'église Saint-Florentin (mars 1996) ; inscriptions à l'inventaire couverture de l'église Saint-Florentin. 1973-1976.
    Description :
    -Dame-et-Saint-Florentin-en-Grèves. À son extrémité ouest se tenait un pont enjambant le bras de la Masse, qui à cet endroit longe la Loire. À l'opposé, son chevet était séparé de la chapelle Saint-Simon
    Localisation :
    Amboise - placette Saint-Florentin - en ville
    Titre courant :
    Église Notre-Dame-et-Saint-Florentin-en-Grèves (placette Saint-Florentin)
    Annexe :
    Les Archives de la ville d'Amboise au sujet de l'église Saint-Florentin au XVe et début du XVIe le lieu de reconstruction de Saint-Florentin : - Archives communales d'Amboise, BB 1, f°1 d'eglise que son plaisir est qu'il n'y ait plus paroisse en l'eglise de monseigneur Saint Florentin estant de l'église Saint-Florentin, encore inachevée en 1499 prouve bien l'activité du chantier à cette date demeurant à Lymeré livre 5500 ardoises pour la couverture de l'église neuve. L'église Saint-Florenin
    Vocables :
    Notre-Dame-et-Saint-Florentin-en-Grèves
    Illustration :
    Détail du mur pignon de l'église Saint-Florentin-et-Notre-Dame-en-Grèves, cliché Bernard Vitry Détail du mur pignon de l'église Saint-Florentin-et-Notre-Dame-en-Grèves, cliché Bernard Vitry Vue générale de l'église Notre-Dame-et-Saint-Florentin-en-Grèves, depuis l'île d'Or, située à Vue depuis le promontoire du château de la situation dans la ville de l'église Notre-Dame-et-Saint Vue d'ensemble de l'église Notre-Dame-et-Saint-Florentin-en-Grèves depuis le bord de Loire, quai Vue de l'arrachement de l'ancienne porte Saint-Simon à laquelle s'appuyait l'église
  • Amboise : secteur urbain de la porte Saint-Denis et du faubourg Saint-Denis-hors-les-Murs
    Amboise : secteur urbain de la porte Saint-Denis et du faubourg Saint-Denis-hors-les-Murs Amboise
    Historique :
    Le faubourg Saint-Denis se situe au nord-ouest de la ville, entre la porte Saint-Denis, le faubourg Saint-François qui longe le bord de Loire, et le secteur des Marais qui commence plus à l'ouest. Il de vue topographique, le secteur dispose d'une colline qui le protège des crues. L'église Saint-Denis rien. - du point de vue religieux, Saint-Denis-hors-les-Murs est l'une des deux paroisses de la ville . - du point de vue économique, la route d'Espagne passe par la place Saint-Denis à la sortie de la ville est prévu de construire un boulevard devant la porte Saint-Denis, encore appelée porte Galaffre. Nous qui concerne la topographie, l'implantation de Saint-Denis a semble-t-il été dictée par l'existence restreinte. La place Saint-Denis, qui reçoit le trafic de l'ancienne route d'Espagne et où se tiennent nombre
    Référence documentaire :
    Archives départementales d'Indre-et-Loire, E 344. Plans vers le faubourg Saint-Denis. n.s., n.d
    Description :
    départementales d'Indre-et-Loire présente le parcellaire du quartier contenu entre les rues Saint-Denis, des Trois Carroir Saint-Denis se tient l'auberge de la Corne et ses écuries. Il s'agit certainement d'une hôtellerie médiévale. Aujourd'hui l'adresse, correspondant au 3 place Saint-Denis, est occupée par un cinéma. Sont parcelles sont installées en lanières assez serrées du côté du Carroir, de la rue Saint-Denis et de la rue
    Titre courant :
    Amboise : secteur urbain de la porte Saint-Denis et du faubourg Saint-Denis-hors-les-Murs
    Annexe :
    Le boulevard de la porte Galaffre (Saint-Denis) dans les comptabilités amboisiennes Le boulevard de les entrées concernées par ces nouvelles défenses, la porte Saint Denis, qui est indifféremment facent faire troys boulvars, l'un a la porte des ponts, l'autre a la porte Saint Denis et l'autre a la tardive précise que le boulevard était attenant à la chaussée de la Grande rue Saint-Denis : - Archives , entre autres tâches, « avoir faict 5 toizes de pavés a l'in des bouts du boulouard de la porte Saint porte Saint Denis ». Mais la construction fut en passe d'être abrogée, puisque l'assemblée de la ville freres de la frerie de la concepcion Notre Dame et monseigneur Saint Nicollas fondée en l'eglise Saint Saint Aignan, Sauveur, Lussault et autres lieux, chaulx, sablons et autres matieres y ont coustés grants jusques au boulouard de Saint Denis lesquels ont este prins au mauvais chemin qui estoit a laditte porte porte Saint Denis ». Nous ne citerons pas tous les travaux de cet ouvrage, qui sont particulièrement
    Illustration :
    Ancien plan du quartier Saint-Denis : groupe de maisons situé entre la rue Nationale (nord), la rue Vue générale du faubourg Saint-Denis-hors-les-Murs, prenant place autour de l'église Saint-Denis
  • Portes de la chapelle castrale dite Sainte-Hubert
    Portes de la chapelle castrale dite Sainte-Hubert Amboise - Château-d'Amboise
    Titre courant :
    Portes de la chapelle castrale dite Sainte-Hubert
    Illustration :
    Vue générale des portes de la chapelle castrale dite Saint-Hubert. IVR24_20083700640NUCA Vue intérieure des vantaux de la chapelle dite Saint-Hubert. IVR24_20083700762NUCA
  • Chauffe-pieds de la chapelle castrale dite Saint-Hubert
    Chauffe-pieds de la chapelle castrale dite Saint-Hubert Amboise - Château-d'Amboise
    Titre courant :
    Chauffe-pieds de la chapelle castrale dite Saint-Hubert
  • Logis dit Nouveau logis de Charles VIII sur les jardins
    Logis dit Nouveau logis de Charles VIII sur les jardins Amboise - Château d'Amboise - en ville
    Historique :
    donnant sur la cour ; alors que du côté de Saint-Florentin le mur restait aveugle. Le nouveau logis de
    Référence documentaire :
    dommages de guerre à réaliser au château d'Amboise : chapelle Saint-Hubert, tour Garçonnet, pavillon des restaurations de la chapelle Saint-Jean (1963).
    Représentations :
    ordre de saint Michel
    Description :
    l'ordre de Saint-Michel. Dans l'ébrasement des baies, côté jardin, apparaît un décor sculpté très restauré
    Annexe :
    proximité du modèle architectural qui existe avec celui de la tour-porche du logis Saint-Ouen à Rouen qui
  • Amboise : rue Nationale (61 à 110 rue Nationale)
    Amboise : rue Nationale (61 à 110 rue Nationale) Amboise - 61 à 110 rue Nationale - en ville
    Historique :
    l'Horloge, après 1500. La seconde partie, hors les murs, est appelée grande rue ou rue de Saint-Denis
    Description :
    Comme son nom l'indique, la rue Saint-Denis était la rue principale qui reliait le faubourg éponyme quelques maisons datant des XVe et XVIe siècles autour de la place Saint-Denis. La zone proche des marais
    Illustration :
    Vue générale de la rue Nationale du coté du faubourg Saint-Denis. IVR24_20083700586NUCA
  • Amboise : secteur urbain du faubourg des Violettes
    Amboise : secteur urbain du faubourg des Violettes Amboise
    Référence documentaire :
    Amboise, plan d'alignement 1835, île Saint-Jean et quai des Violettes. (Archives communales de la
    Illustration :
    Plan d'alignement 1835, île Saint-Jean et quai des Violettes. (Archives communales de la ville
  • Amboise : rue Manuel
    Amboise : rue Manuel Amboise - rue Manuel - en ville
    Description :
    Cette rue appartenant au faubourg Saint-Denis relie la rue Nationale à la rue Rabelais. Malgré sa prouve l'importance du faubourg Saint-Denis et son activité à la fin du Moyen Âge.
  • Amboise : rue Nationale (1 à 61 rue Nationale)
    Amboise : rue Nationale (1 à 61 rue Nationale) Amboise - 1 à 61 rue Nationale - en ville
    Historique :
    après 1500. La seconde partie hors les murs est appelée Grande rue ou rue de Saint-Denis. Cette ou ces
    Illustration :
    Vue générale de la rue Nationale depuis la tour de l'Horloge, prise en direction du faubourg Saint Saint-Denis. IVR24_20083700578NUCA
  • Amboise : secteur urbain de l'ancienne enceinte urbaine
    Amboise : secteur urbain de l'ancienne enceinte urbaine Amboise
    Référence documentaire :
    Plan d'alignement de 1835, quartier Saint-Florentin du côté de la Loire. (Archives Communales de la
    Description :
    Ponts de pierre, Tripière, Saint-Simon, du Petit Fort ou des Bons Hommes, Titery, du guichet Errart, des portes Galaffre ou Saint-Denis, Heurtault et la porte Neuve. Trois portes plus importantes - Galaffre vantaux. Le guichet Errart était pourvu d'une herse. Trois autres portes -Tripière, Saint-Simon et Neuve
    Annexe :
    l'église Saint-Florentin. Dès le milieu du Moyen Âge, les bouchers, s'étant installés à proximité de ce , soit de faire une boucle par Saint-Denis et de revenir au marché par l'actuelle rue Rabelais (Archives Le boulevard de la porte Galaffre (Saint-Denis) dans les comptabilités amboisiennes Le boulevard de les entrées concernées par ces nouvelles défenses, la porte Saint Denis, qui est indifféremment facent faire troys boulvars, l'un a la porte des ponts, l'autre a la porte Saint Denis et l'autre a la tardive précise que le boulevard était attenant à la chaussée de la Grande rue Saint-Denis : - Archives , entre autres tâches, « avoir faict 5 toizes de pavés a l'in des bouts du boulouard de la porte Saint porte Saint Denis ». Mais la construction fut en passe d'être abrogée, puisque l'assemblée de la ville freres de la frerie de la concepcion Notre Dame et monseigneur Saint Nicollas fondée en l'eglise Saint Saint Aignan, Sauveur, Lussault et autres lieux, chaulx, sablons et autres matieres y ont coustés grants
    Illustration :
    Plan d'alignement de 1835, quartier Saint-Florentin du côté de la Loire. (Archives Communales de la Vue générale du secteur de l'ancienne enceinte du côté de Saint-Denis et des Marais, depuis le
  • Maison (11 rue de l'Entrepont)
    Maison (11 rue de l'Entrepont) Amboise - 11 rue de l'Entrepont - en ville
    Historique :
    . Sa façade constituée de larges croix de Saint-André et d'autres plus étroites montre des
    Description :
    tradition amboisienne. La sablière de chambrée reçoit les tournisses et les guettes des croix de Saint-André croix de Saint-André séparées par une entretoise. Ces croix assurent le décor de la façade sans réel par l'emploi de croix de Saint-André et l'absence de bois au rez-de-chaussée. Les bois constituant les croix de Saint-André présentent une largeur de 12,3 cm de large et les autres de 14,7 cm. La même possèdent également des panneaux à croix de Saint-André.
  • Maison (11 rue Manuel)
    Maison (11 rue Manuel) Amboise - 11 rue Manuel - en ville
    Historique :
    Située du côté non aligné de la rue Manuel, au sein du faubourg Saint-Denis, la maison avait été
  • Manoir dit Le Clos Lucé (2 rue du Clos-Lucé)
    Manoir dit Le Clos Lucé (2 rue du Clos-Lucé) Amboise - 2 rue du Clos-Lucé - en ville
    Historique :
    Charles VIII, le Clos-Lucé revint à son cousin, le capitaine Louis de Luxembourg, comte de Saint-Pol , conformément à son souhait dans « ladicte église Saint-Florentin, par le collège de ladicte église ». Il s'agit « LEONARDUS VINCIUS ». Les restes présumés furent alors transférés dans la chapelle Saint-Hubert du château , Madame Jameron des Fontenelles céda le Clos-Lucé à la famille Saint-Bris qui depuis l'entretient. C'est à
    Annexe :
    , dans son étude préalable, en vue de la restauration des façades du Clos Lucé, Arnaud de Saint-Jouan remplage de la baie fut remplacé par un autre remplage à trilobes. Arnaud de Saint-Jouan en conclut que partie haute, sa sculpture de frise d'encadrement à l'angle gauche ; la statue de saint Sébastien (non les appuis des baies, sur la base de l'emplacement de la statue de Saint-Sébastien. Dans un encart de feuilles vertes et un fond rouge. La statue du saint Sébastien, située au-dessus de la chapelle est
  • Maison (50-52 rue de la Concorde)
    Maison (50-52 rue de la Concorde) Amboise - 50-52 rue de la Concorde - en ville
    Description :
    du premier étage qui sont enduits. L'ossature est à grille et croix de Saint-André. La partie visible constituée de quatre panneaux de croix de Saint-André organisés sur deux registres. Composées d'une tournisse droite de la façade est ordonnée par quatre panneaux de croix de Saint-André répartis en deux registres de panneaux à croix de Saint-André, opération courante au XVIIIe siècle. Deux des sablières monoxyles contemporain du n° 50 avec son pan-de-bois à croix de Saint-André. D'autre part, la largeur moyenne des bois de la façade portant les croix de Saint-André présentent, lorsque l'éclairage y est favorable, des
    Illustration :
    Vue générale des 50-52 rue de la Concorde les façades en pan-de-bois à grille et croix de Saint
  • Amboise : rue Montebello
    Amboise : rue Montebello Amboise - rue Montebello - en ville
    Historique :
    La rue Montebello appartient au secteur du faubourg Saint-Denis. Elle relie la rue Nationale au Révolution, on la trouvait sous le nom de rue Sainte-Marthe. Sous le Première République (1792-1804), elle son nom actuel. Sous la Restauration (1815-1830), on lui rendit son premier nom de rue Sainte-Marthe
  • Amboise : rue Émile Gounin
    Amboise : rue Émile Gounin Amboise - rue Émile Gounin - en ville
    Illustration :
    Vue de la rue Émile Gounin vers l'île Saint-Jean. IVR24_20083700615NUCA